AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sauvé de justesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keidan



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/04/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: humain

MessageSujet: Sauvé de justesse    Dim 18 Nov 2012 - 13:35

Après avoir quitté mes hommes, je suis parti en direction de ma nouvelle mission. La corporation de l'ombre, j'en avais entendu de vague rumeur, un groupe d'assassin. Les infiltrer, une mission qui ne manque pas de risques, mais qui était d'une importance capitale pour notre rébellion. Si elle existe vraiment elle pourrait nous apporter des renseignements importants. Un frisson de peur et d'excitation me traversa à l'idée de rencontrer des confrères qui, de toute évidence devait être très redoutable.

Cela faisait un moment que j'avais commencé mon voyage vers la capitale de l'empire. À mi-chemin de ma destination, j'ai ressenti plusieurs présences tout autour de moi. De vulgaires rebuts de la société, une dizaine de bandits armés. Une fois l'un des bandits localisés précisément, je pris une caillasse. Contractent tous les muscle de mon bras, on put entendre les cris de douleur de l'homme qui venait de se prendre le caillou dans l'œil droit. Aussi taux dix combattants se mirent à découverts. Onze, pas dix, il me reste encore des progrès à faire. Tous armés de haches et d'épées, ils donnaient l'impression d'avoir eu un minimum d'entrainement militaire. Ils m'entouraient, près à m'attaquer en même temps. L'affrontement semblait inévitable. La première règle dans un combat contre un adversaire plus nombreux, asséné le premier coup. Dégainant ma rapière je fis un bond pour la planter dans la gorge du mercenaire devant moi, en un second bond, j'atteignis le guerrier qui se trouvait à gauche et d'un geste horizontal la trachée de celui-ci laissé échapper des litres de sang. Aussi taux un troisième homme fonça sur moi, brandissant son arme avec un cri de rage il essaya de m'entailler la jambe, esquivant son coup en faisant un petit pas de côté, je lui projetai le pommeau de mon épée au niveau de la nuque, ce qui avait eu pour effet de lui briser le cou. Deux autres assaillants se mirent à donner l'assaut, j'ai dû me lancer dans un combat acharné de contre et de riposte. Maîtrisant la rapière que depuis peu de temps leurs assauts répétés aller finir par avoir raison de ma défense. Par chance les deux individus manqués d'entrainement, l'épuisement se fit vite ressentir, leurs attaque était de plus en plus lente et prévisible. Ma dernière parade aller leur être fatale, essayant de m'empaler avec son arme, je fis un léger balayage avec ma rapière ce qui avait eu pour conséquence de dévier légèrement la trajectoire de son épée. Pendant que le premier bandit était déséquilibré, je sortis ma seconde rapière qui termina sa course dans la cuisse du deuxième homme, sectionnant par la même occasion l'artère fémorale du malheureux. Au moment de me retourner pour achever l'autre bandit, j'eux le déplaisir de voir son épée a quelque centimètre de ma tête, mais son attaque fut stoppé net par une hache qui, me frôlant l'oreille se planta dans la poitrine de l'homme. Sorti de nulle part, un homme, non un orc, il mesurait environ un mètre quatre-vingt. Le visage à moitié camouflé par une capuche, la tunique qu'il portait ne couvrait que son torse, laissant ses bras à découverts. A première vu il paraissait plutôt banale, mais en regardant les muscles et les cicatrises de ses bras on pouvait deviner facilement qu'il avait subi un entrainement très intense et régulier.
Revenir en haut Aller en bas
Jacare



Nombre de messages : 7
Classe : Barbare
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: orque

MessageSujet: Re: Sauvé de justesse    Lun 19 Nov 2012 - 21:57

Sur le chemin Jacare remarqua que ces haches étaient fissurée à plusieurs endroits, cela faisait plu-sieurs années qu'il se battait avec ces armes, donc l'orc décidas de se procurer une troisième arme en meilleur état.

Après plusieurs jours de marche et après s'être procuré une masse à pic, il entendit des bruits qu'il lui était très familier, les bruits d'arme qui centre choc. Une fois arrivée sur le lieu du combat Jacare vue un homme armer de deux rapières se battre contre plusieurs guerriers, l'humain aux deux rapières avait l'air de bien se défendre, mais il était en sous nombres et n'allait pas tenir longtemps. L'orc décida de passer à l'action, il lança une de ces haches dans la poitrine d'un des brigands. Sens s'arrêter Jacare sortie sa deuxième hache et la planta dans la tête d'un autre guerrier. Le barbare sortie sa nouvelle massue à pic, para le coup d'épée du mercenaire et tourna sur lui-même puis fracassa le crâne de l'homme. Jacare courus vers les deux ennemis qui se trouvaient à sa gauche, dans son élan l'orc mis un coup de pied au premier homme qui vola et tomba par terre, le second homme attaqua avec sa hache, mais le guerrier esquiva le coup de justesse et riposta avec un coup de genou dans le ventre. Puis l'orc attrapa le cou de son ennemi et lui brisa la nuque. Le mercenaire humain se releva du coup de pied qu'il avait pris malgré le fait qu'il soit toujours un peu sonné, mais Jacare ne lui laissa pas une chance, projetant sa masse dans la rotule ce qui eut pour effet de le faire tomber à genou, un deuxième coup directement dans la tempe eut raisons de lui. Quand l'orc se retourna pour voir ce qu'était devenu le duelliste qui venait de se débarrasser du dernier ennemi.

-Dis-moi mon gars, tu étais plutôt mal barré avant que j'arrive que faisais-tu dans se merdier ?
L'homme habillait en blanc regarda fixement le guerrier et pointa vers lui l'une de ces rapières. Jacare surpris par sa réaction lui répondit avec un sourire moqueur.

-Je viens de te sauver la vie tu pourrais au moins répondre à ma question, au lieu de pointer ton arme vers moi sauf si tu tiens à te battre ?
Revenir en haut Aller en bas
Keidan



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/04/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: humain

MessageSujet: Re: Sauvé de justesse    Sam 24 Nov 2012 - 22:14

Le bandit gisant au sol, l'orc fondit comme un éclair sur ses proies. Une par une, elles tombaient au combat comme des fourmis écrasées par un géant. Entre temps l'un des mercenaires tenta une attaque de désespoir, voyant ses acolytes tuer un à un. Le mélange de peur et de vengeance lui avait prodigué une force impressionnante. Brandissant sa hache dans un cri de rage, le bandit asséna un coup vertical qui finit sa course sur le sol. La puissance de l'impact avait creusé un trou dans le sol rocailleux. Après avoir esquivé l'attaque, Keidan perfora le foie du pauvre homme. Le temps de savourer sa victoire, l'orc venait d'exterminer le reste des scélérats. D'une voie grave avec un léger ton ironique le barbare s'adressa à l'assassin :
-Dis-moi mon gars, tu étais plutôt mal barré avant que j'arrive que faisais-tu dans se merdier ?
Ne sachant pas si le guerrier était vraiment de son côté, le Syrien ne baissa pas son arme.
-Je viens de te sauver la vie tu pourrais au moins répondre à ma question, au lieu de pointer ton arme vers moi sauf si tu tiens à te battre ?
Après avoir hésité quelques instants, Keidan rengaina ses armes. Tirant son foulard noir, Keidan dévoila son visage pour parler à l'orc :
- Je te remercie pour ton intervention, mais je nais rien à t'offrir en remerciement. Tournant le dos au combattant, Keidan se ravisa. Cet orc savait se battre et il venait de lui sauver la vie.
- Je m'appelle Galidor, j'aimerais connaître ton nom. Passant sa main sur sa joue l'assassin hésita un instant avant de continuer. Je travaille pour un groupe de personnes qui auraient besoin de guerrier comme toi. Avant de t'en dire plus je voudrais savoir ce qui te motive à te battre ? Selon ta réponse, nous pourrions être ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Jacare



Nombre de messages : 7
Classe : Barbare
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: orque

MessageSujet: Re: Sauvé de justesse    Ven 30 Nov 2012 - 18:12

Après quelques instants l'homme aux deux rapières rengaina ses armes et découvrit son visage.
-Je te remercie pour ton intervention, mais je nais rien à t'offrir en remerciement. Le duelliste tourna le dos à Jacare pendant un moment, puis il se retourna de nouveau.
-je m'appelle Galidor, j'aimerais connaître ton nom. Galidor passa sa main sur sa joue avant de reprendre. Je travaille pour un groupe de personnes qui auraient besoin de guerrier comme toi. Avant de t'en dire plus je voudrais savoir ce qui te motive à te battre ? Selon ta réponse, nous pourrions être ennemis.
L'orc surpris par la question observa un moment Galidor pour voir s'il était sérieux. Après quelque minute d'attente le mercenaire répondis:
-Tu peux m'appeler Jacare. Tout en souriant le mercenaire repris. Tu veux savoir pourquoi je me bats ? Je me bats, car je suis un guerrier et un guerrier n'a pas besoin de raison pour se battre, il a ça dans le sang.
Tout en allant chercher ces haches l'orc lui dit avec un sourire « tu n'aies pas d'accord avec moi ? » Il récupéra une de ces haches, « elles sont dans un mauvais état, elles ne tiendront pas un autre combat » Jacare retourna vers Galidor, se frotta la barbe et lui demanda.
-Tu m'a demandé pourquoi je me battais, mais et toi pour quelles raisons te bats-tu pour ce groupe de personnes ? En valent ils le coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Keidan



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/04/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: humain

MessageSujet: Re: Sauvé de justesse    Mer 5 Déc 2012 - 13:20

La réponse de Jacare avait quelque peu surpris l'assassin. Il n'avait pas totalement faut, un vrai guerrier était né pour se battre, affronter le danger, voir la mort en face et y réchapper. L'orc demanda à Keidan ce qu'il en pensait, le Syrien lui répondit avec un petit sourire. Quand le barbare ramassa ses haches il était évidant qu'elles ne lui serviraient plus à grand-chose vue leurs états.
- Tu m'as demandé pourquoi je me battais, mais et toi pour quelles raisons te bats-tu pour ce groupe de personnes ? En valent ils le coup ?
Cet homme me plaisez de plus en plus, j'aurais pu lui conter mon histoire, mais je n'avais guère le temps de m'attarder plus longtemps en ce lieu.
- Les hommes pour qui je travaille sont dignes de confiance. Keidan ne pu s'empêcher de rire avant de continuer. Ils sont maintenant comme ma famille. Je ne vais pas t'obliger à venir nous rejoindre, mais si tu cherches des combats dignes des légendes et que l'on ce souviens de toi, même après ta mort alors allie-toi à nous, car bientôt, une grande guerre va avoir lieu, elle décidera de l'avenir de ce royaume.
L'assassin sorti un petit parchemin et une plume de sa poche, trempant la plume dans le sang d'un des mercenaire mort, Keidan ce mis à écrire une lettre.
- Si tu veux faire quelque chose de vraiment utile prend cette lettre et donne-la à un homme qui se nome Ken, tu le trouveras en Edhesse, dirige toi vers l'Ouest. Le Syrien pris une grande inspiration avant de continuer. Si tu y arrives en vie, ils te trouveront.
Après avoir donné la missive à l'orc, Keidan lui tendit la main en signe de respect, se regardant dans les yeux, l'orc lui tendit la main à son tour. Puis l'assassin se retourna est parti en direction de la capitale impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Jacare



Nombre de messages : 7
Classe : Barbare
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: orque

MessageSujet: Re: Sauvé de justesse    Sam 29 Déc 2012 - 13:00

-Tu m'as demandé pourquoi je me battais, mais et toi pour quelles raisons te bats-tu pour ce groupe de personnes ? En valent-ils la peine ?

Galidor m'observa à l'entente de mes questions, cet homme m'avait tout l'aire d'être presser de partir.

- Les hommes pour qui je travaille sont dignes de confiance. Le duelliste n'avait pu s'empêcher de rire avant de reprendre. Ils sont maintenant comme ma famille. Je ne vais pas t'obliger à venir nous rejoindre, mais si tu cherches des combats dignes des légendes et que l'on se souvienne de toi, même après ta mort alors allie toi à nous, car bientôt, une grande guerre va avoir lieu, elle décidera de l'avenir de ce royaume.

Après ces mots, Galidor sortie une plume et un parchemin de sa poche, il se servi du sang d'un des bandits morts comme encre puis il se mit à écrire sur le parchemin.

-Si tu veux faire quelque chose de vraiment utile prend cette lettre et donne là à un homme qui ce nom Ken, tu le trouveras en Edhesse, dirige toi vers l'Ouest. L'homme s'arrêta de parler puis repris. Si tu y arrives en vie, ils te trouveront.

Une fois le parchemin donné Galidor me tendis la main, je le regardai dans les yeux puis, lui tendis à mon tour la main en marque de respect. Une fois l'homme partie, je pris un moment pour réfléchir à ce que j'allais faire. Des guerres, des combats dignes des légendes, que demander de plus pour un guerrier. Galidor m'avais convaincu, je partis donc en direction de l'Ouest à la recherche de se Ken et de ce groupe d'hommes qui pourraient m'apporter gloire et renommé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauvé de justesse    Aujourd'hui à 6:49

Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvé de justesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-