AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Départ de l'elfe de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izilbêth



Nombre de messages : 2
Age : 21
Classe : Magicien
Date d'inscription : 14/08/2013

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe

MessageSujet: Départ de l'elfe de la forêt   Mar 12 Nov 2013 - 3:02

Dire a sa famille, a son clan qu'on partais à l'aventure, découvrir ce vaste monde qui lui était inconnu était bien beau...Mais au file du temps Izilbêth se rendit compte qu'elle n'avait jamais réellement quitté la forêt où elle était né et avait grandi, restant toujours proche d'elle pour s'y réfugié la nuit tombé se faire un campement de fortune.
Oh c'est sur elle en avait fait le tour... Mais ne s'en est jamais éloigné. L'idée l’effrayer mais en même temps remplis son cœur d'enthousiasme et de joie savant mélange de sentiments partager. Elle pesa longuement le pour et le contre, le pour l'emportant le peut d'affaire qu'elle avait avec elle fut rapidement empaqueter prête à partir vers l'inconnu.

Mais un problème se posa...où aller justement? Il lui fallait trouvé une carte, se renseigné sur ce qui se passé dans les autres provinces pour choisir la plus approprié et le meilleur endroit pour savoir tout cela n’était-il pas une taverne n'est-ce pas? C’était décidé il lui fallait passer la nuit à glaner quelconque informations. Pour se rendre a l’extérieur de la forêt elle s’était vêtue d'une longue cap grisâtre peut accueillante recouvrant entièrement son corps aux formes féminine généreuse, surmonté d'une capuche qui cachais ses cheveux argenté noué dans un chignon grossier a l’arrière de son crâne, s’arrangeant à plus moins dissimulé son visage.
Elle prit un chemin qui mener à un petit bourg où se trouver une auberge qui faisais aussi office de taverne où se rendais beaucoup de voyageurs afin de se reposer pendant leurs long périple cet endroit se nommer "Poney fringant" .

A son arriver elle passa presque inaperçu juste quelque regard curieux se posa sur elle, la plus part bien trop occupé a descendre leur pinte ou a raconté moult histoire les unes farfelue, les autres héroïque et certaine banal tel que le potager de la mère michou  ou la toux du père radgnar...pour autant dire, sans grand intérêt.

Quand tout à cou elle crut entendre quelque chose sur une terre habité par des Infernaux où le palatin aurais était renversé. L'homme disait qu'il revenir d'un port de cette provinces où il avait fait commerce de sa pèche. Il raconté qu'il y avait de grand changement qu'une grande tour s'y construisez et que chaque habitant était convié à y participé, cela intrigua l'elfe qui c'était assise a une table voisine toujours caché sous sa cap ressemblant plus a une rôdeuse qu'à autre chose, quand l'homme remarqua qu'elle les écouté tout sons cessa immédiatement de s’émettre de sa bouche. L'aubergiste interrompa ce long moment d'observation en silence pour demander à Izilbêth :

"Vous voulez boire quelqu'chose ms'ieur?" l'elfe releva le regard vers l'homme qui ne pouvais pouvais apercevoir ses deux pupille bleuté pour répondre:

"Avait-vous un hydromel?"la voix qui prononça c'est mots désarma quelque instant l'aubergiste qui resta statique sans un mots pendant deux brèves secondes avant de rependre ses esprit :

"Euh..Oui..Il me semble que oui."

Elle n'ajouta rien de plus sa lui aurait semblé un surplus inutile. Le groupe d'homme qui discuté de la provinces d'Argostole se mirent eux a parlé à voix basse comme si cette présence étrangère les avait gêner ou troubler. L'elfe était doter d'une N'ouï fine mais pas au point de parvenir à les entendre dans un tel brouhaha.
Alors qu'elle divagué dans ses pensée une voix vint la sortir de sa rêverie :

"Excusez moi madame..L'hydromel que vous aviez commander"

C'était une jeune femme ni grande ni petite, qui avait l'air plutôt d'une adolescente plus qu'a une femme, elle lui tendait le verre en baissant la tête, était-ce du respect ou de la timidité Izilbêth ne su le dire sans plus attendre elle le lui prit des mains en lui souriant et d'une voix assez douce la remercia.

Le regard plonger dans l'ambré de la boisson alcoolisé, elle réfléchissait qu'elle était le meilleur moyen de parvenir à cette fameuse provinces d'infernaux. Mais ne sachant pas vraiment où sa se trouvais il lui fallait dégoter une carte, peut être en vendait-il ici. Son regard se porta sur le comptoir et c'est dans la foulé qu'elle se leva pour aller dans cette même direction puis s’adressa a l'aubergiste :

"Pardonnez moi de vous déranger encore une fois...Mais auriez vous une carte de ce royaume?"

L'homme un peut surpris fronça les surcil pour finir par répondre
"Peut être, mais pourquoi en voulez-vous une?"

"Je compte me rendre en la provinces qu'a fait mention l'homme la bas" pointant de son pouces la tablé où le marin ce trouvai.

"Je vois, mais nous autre on aime pas bien ceux qui écoutent les conversations qui ne les regardes pas" c'est a ce moment là qu'elle remarqua plusieurs personne dans la salle l'observais déjà du coin de l’œil.

"Que craint-tu de moi Aubergiste? Je ne suis qu'une femme en quêtes d'aventure et de voyages palpitant où je pourrais voir de nouveaux horizons."

Elle vit bien que l'homme n’était pas décidé a lui vendre une carte ou même un lit pour la nuit elle haussa les épaules en se dirigeant vers la sorti pour reprendre sa route quand une voix caverneuse l’interrompit :

"Tu es un agent de l’empire c'est sa?" Izilbêth se retourna dans se même mouvement sa capuche se retira dévoilant son apparence d'elfe

"En est-je l'air?" elle secoua la tête "Si tel est le cas sachiez que les apparence vous trompe, comme je l'ai dit plutôt je ne suis qu'une voyageuse..."

L'ambiance ce fit lourde et hostile sans qu'elle ne sache pourquoi avait-il des compte a rendre avec les impériaux? Elle soupira longuement levant les yeux aux ciel avant de franchir cette fois la porte sans que personne ne la retienne cette fois. Alors qu'elle était maintenant à une dizaine de pas de là elle entendit la voix de la jeune femme qui l'avait servit l'appeler :

"Madame! Madame! Attendez!"

Izilbêth s'arrêta de marcher et jeta un regard en arrière la voyant courir vers elle carte en main un léger sourire bien veillant ce dessina sur son visage arrivé a sa hauteur la jeune fille repris essoufflé :

"Je...Je..Je voulais vous donner la carte que vous aviez demander a mon père...Excusé sa méfiance mais en ce moment il est étrange et se méfie de tout le monde même de moi.." L'elfe posa une main sur l'épaule de jeune femme qui reprenais à peine son souffle

"Ne t’inquiète pas..Il arrive parfois que les adultes soit étranges et méfiant je ne lui en tien pas rigueur. Je te remercie pour cette carte elle me sera utile..Va maintenant rejoindre ton père"

La jeune femme sourit gracieusement avant de se remettre a courir dans la direction opposé, tendis qu'Izilbêth regarda la carte plié entre ses doigt un air lointain, comment allez-t-elle faire pour savoir la qu'elle de ses provinces était celle des infernaux? Elle connaissait beaucoup de chose sur la magie, les enchantement etc ... mais elle se rendit compte qu'elle ne connaissait rien au monde qui l’entourais, elle soupira de nouveau en reprenant de nouveau sa route, aidé cette fois d'une carte.
Revenir en haut Aller en bas
 

Départ de l'elfe de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Maon :: La Forêt de Maon-