AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Portes du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kimri
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 133
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 07/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Dim 18 Nov 2007 - 5:33

Elle avançait lentement dans la trombe qui entrait et qui sortait des Portes du Nord. Des réfugiés fuyaient la province au Nord et des habitants y retournaient l’esprit troublé. Les Gardiens formaient un cercle de sept membres autour de leur Conseillère. Être parmi tant de personnes était un risque, surtout pour les bourses. C’était la première fois que l’Elfe voyageait avec une escorte sur le continent, mais les temps étaient dangereux, chargés de tension. Ses soldats prenaient leur tache à cœur. Elle fumait autant à cause de la lenteur et de son monologue intérieur.

Ainsi donc, l’Empereur Enguerrand compte mes amis en bas des gobelins ? J’aimerais bien savoir ce qu’il l’a frappé pour formuler un tel décret... Les Scitopoliens ont défendu l’Empire depuis toujours, et les Seigneurs d’Outre-mer n’auraient jamais été vaincu sans eux. Ma vie a été sauvée plusieurs fois durant la croisade par Regit, Fardall et Faraël... Ce ne sont PAS des moins que gobelins !!!

D’abord ils sont venus pour Kanderak,
Mais je n’ai rien fait parce qu’il n’est pas mon patron.
Ensuite ils sont venus pour Sorenssen,
Mais je n’ai rien fait parce qu’il n’est pas mon patron.
Ensuite...


Kimri continua à murmurer la litanie en avançant lentement dans la trombe. Tout le panthéon y passa.

Et puis ils viendront pour Folaniss,
Mais il ne restera personne pour faire quoi que ce soit.
Finalement, il n’y aura plus que Synodar...


Elle déboucha finalement hors de la Ville. Les Gardiens des Forêts la menèrent au reste de l’escorte des Toits Infinis. Un régiment de béhirs patientait docilement. Des visières filtraient la lumière de leurs yeux nocturnes. Deux portaient une selle spéciale. Kimri s’installa sur l’une. L’autre reptile attendrait une journée pour Kryell.

La bête de Kimri gloussa et s’élança au trot à son signal. La petite armée de Gardiens s’élança à la suite du rassemblement de béhirs avec de longues enjambés. Les humains et les elfes présents se laissaient distancer, mais les créatures devraient ralentir d’ici peu. Au-dessus, une dizaine d’Hippogriffes suivaient en décrivant des cercles pour ne pas trop s’éloigner. Sur les flancs, quelques des Dryades et Élus d’Adrien voyageaient d’arbre en arbre.

Kimri allaient en Scitopole, escortée. Si elle devait croire la moitié des rumeurs qu’elle avait entendu, elle ne pouvait qu’espérer que ce qu’elle avait amener suffirait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Mar 20 Nov 2007 - 8:29

Sortant de la bibliothèque d'où je venais d'être admise, murmurant :

J'aurais du demander un escorte! Comment suis-je supposée me retrouvée dans toute cette populace !

Un homme approcha et me tendis une lettre. Je le remercia et décacheta le message : Kimri étais partie pour Scitopole. Elle avais laisser à mon intention un béhir qui saurais la rejoindre aussi vite que possible. Sans penser, j'enfourcha la bête et m'envola vers Scitopole à mon tour pour rejoindre Kimri.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Sam 2 Fév 2008 - 0:17

Pour la première fois depuis qu'il faisait prospérer son domaine, l'Emissaire fraichement arrivée en ces nouvelles contrées, se rendit à la ville Impériale avec son fauve favoris et deux garde du corps.
Escorte modeste certes, mais étant non astreint à garder les pieds sur terre, il pouvait envisager d'autre stratégie le cas échéant.
Peu habitué à cette cité, il regarda attentivement le decors que se présentait à ces yeux, y exerçant sont sens de l'esthétisme.
Apréciant le travail des architecte, et le comparant aux oeuvres magnifiques de son pays natal, il eu un instant la nostalgie de la cité des airs de Minarium.

Revenant au monde qui l'entourait, il fût attentif aux ambiances et aux vibrations qui pourrait lui donner des signes à suivre. Il écoutait d'une oreille distraites les discutions alentour, et laissait planer son regard sur les passants observant ici un details de vêtement élaboré, ou là une monture racée et soignée à l'allure souple, et le poil brillant.

S'enfonçant dans la ville, il entrepris de la visiter.
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Mer 20 Aoû 2008 - 3:19

Arzhùl avait passé une grande partie de la nuit à travailler sur les différents dossiers qu’il s’était attribué. Un peu avant cinq heures du matin, il se fit réveiller par un serviteur. Il se prépara, avala quelques aliments, endossa son imposante armure, puis parti sur le dos de son fidèle destrier vers les portes de la Citée Impériale.
Là, une force conséquente de Templiers et de Gardes Inquisitoriaux l’attendaient. Les hommes avaient l’air prêt à partir pour les terres vénopoliennes. Arzhùl se fraya un chemin sans problème vers le centre nerveux de sa force d’extermination. A son passage les hommes le saluèrent dans un mélange de respect et de crainte. Une fois arrivé aux officiers, le Maître Inquisiteur donna ses instructions et tout le monde les exécuta sans protester. Puis l’armée se mi en branle et avant que la populace de la Citée Impérial ne s’éveille, Arzhùl et ses hommes était déjà loin.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Mar 19 Mai 2009 - 19:16

Le comptoir de commerce des cités des nains se trouvait non loin de la partie nord de l'enceinte, s'était un bâtiment bas dont la majeure surface de stockage se trouvait dans les sous-sols.

En permanence, une vingtaine de nains et autant d'hommes gardaient les portes de bronze qui représentaient la passation des pouvoirs entre le dernier régisseur nain et le premier des empereurs de ce qui allait devenir le puissant empire de Kalamaï.
Les nains étaient très fiers du rôle qu'ils avaient joué dans la construction d'une fédération nouvelle.
Les années passants, les nains trouvèrent contraignant la tenue des administrations et laissèrent peu à peu le contrôle aux humains.

De puis plusieurs jours, de nombreux porteurs, caravaniers et autres marchands ambulants s'étaient réunis dans le comptoir.

D'importantes cargaisons de produits manufacturés étaient arrivés sur place et les importateurs nains payaient grassement tout chargement de houblon ou de blé.
Revenir en haut Aller en bas
Anar



Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Lun 25 Mai 2009 - 17:41

La nuit était tombée sur la ville lorsqu’Anar quitta la taverne où il avait partagé un repas avec Altarian. La panse bien remplie, Anar était de bonne humeur. Son ami drow lui avait en plus fournit quelques pièces avant qu'ils ne se séparent. C'est en partageant sa bonne humeur et ses convictions avec un mendiant qu'il apprit l'existence d'un comptoir nain dans la capitale. Lui qui pensait aller au marché pour y trouver les matériaux dont il avait besoin, il se ravisa et opta pour la qualité de l'artisanat nain. En plus il désirait un produit que seuls les nains disposaient pour fabriquer ses propres armes. L'anarchiste se rendit à l'enceinte nord de la ville, où se trouvait le fameux comptoir. Malgré l'heure tardive, Anar fut surpris de l'activité bouillonnante qui y régnait. Comme des automates, des porteurs allaient et venaient en transportant des marchandises vers le comptoir. Des nains semblaient attendre quelque chose, d'autres étaient déjà en train de négocier. Anar remarqua également la présence de nombreux hommes, dont notamment des gardes qui surveillaient l'entrée du comptoir.

*Etrange que les nains laissent des humains prendre en mains leurs affaires* songea le révolutionnaire.

S'avançant doucement, Anar se sentait un peu perdu. Il cherchait des yeux un marchand nain qui pourrait lui procurer ce dont il avait besoin. Le tumulte et la confusion l'empêchaient de bien situer l'entrée du comptoir. S’il n'y avait eu que les nains, cela aurait été plus facile mais d'autres races étaient présentes et la vue de l'anarchiste était souvent obstruée. Se frayant un chemin à travers la foule, Anar réprima plus d'une fois l'envie d'accrocher l'une ou l'autre des bourses qui pendaient des ceintures des marchands et riches acheteurs.

*Ce n'est pas le moment d'avoir des ennuis*

Trouvant enfin un marchand nain qui semblait inoccupé, Anar alla à sa rencontre pour se renseigner.

Salutations ami nain, je cherche à acquérir une arbalète de bonne facture avec des carreaux ainsi que de l'alcool nain à 80° minimum.

L'alcool nain était la plus fort de Kalamaï. Anar en avait besoin pour ses petits gadgets. Il espérait juste que le nain pouvait le lui fournir ou l'aider à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Mer 27 Mai 2009 - 17:54



Je suis Durnik, régisseur du Comptoir mon gars, si tu cherche une arbalète et de l'alcool t'es au bon endroit !
Notre dernière cargaison d'armes vient d'arriver, du bon artisanat nain, acier, fer, bronze, ou plus rare, argent,mitrhil, mais c'est beaucoup plus cher !
Pour l'alcool, on a deux solutions, de l'eau de vie simple, ou, plus cher et plus...hem "efficace" on a de la Rapsodhy, du dos du dragon...de l'ours farouche certaines de ces boissons sont bénies enfin, on a imposé des runes sur les tonneaux ça à des effets variés...une petite dégustation ?

A part ça, tu cherche du travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Anar



Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Jeu 28 Mai 2009 - 14:28

Anar observait le nain et sa marchandise avec respect et admiration. Cela était plutôt rare pour l’anarchiste de respecter la propriété privé mais au vu des œuvres présentés Anar imaginait aisément les heures de travail nécessaire aux artisans pour aboutir à un tel résultat. L’idée de voler ces travailleurs était, à ce moment là, impensable pour le voleur. Un problème pourtant se posait pour l’homme car il ne disposait certainement pas de fonds suffisant pour faire l’acquisition à la fois d’une arbalète de bonne qualité, d’un bon nombre de carreau et de l’alcool pour ses armes. Alors qu’il réfléchissait à cela le régisseur lui tendit un petit verre qu’Anar porta machinalement à ses lèvres et dont il vida le contenu d’un trait…Les feux de l’enfer se déchainèrent l’espace d’un instant dans sa gorge avant qu’une chaleur prenante pris le relais en glissant tout le long de son œsophage.
Arrf.. ! Costaud ! commenta Anar.

Soudain, l’idée lui apparu alors que le nain lui proposait implicitement un emploi. Tout se jouerait sur une négociation avec le marchand.

Maître nain vos armes sont d’une qualité remarquable, en tout il me faudrait une arbalète en acier avec une vingtaine de carreaux et de l’alcool de qualité médiocre mais dont la teneur doit être très élevée.

Laissant quelques instants au régisseur de le noter, Anar poursuivit :

Je n’ai malheureusement surement pas assez pour acheter ces biens et je me ferais un plaisir de travailler pour vous afin de compenser la valeur manquante pour ces objets. J’aurais juste une condition.

C’était là qu’Anar espérait faire d’une pierre deux coups.

Si possible j’aimerais que mon travail, de livraison je suppose, puisse m’amenait à voyager vers le sud où j’ai quelques affaires en cours.

Attendant la réponse du nain, Anar sortit les quelques pièces dont il disposait (que son ami elfe noir lui avait remis) et se mit à examiner quelques carreaux qui lui semblaient intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Jeu 28 Mai 2009 - 21:17

Héhé, c'est du bon, du vrai alcool nain, brassé avec amour et savoir-faire !

Pour ton alcool, y'as pas de soucis, on va te donner des premiers distillats, on s'en sert pour soigner les blessures !
Avec ça une arbalète en acier et 20 carreaux ?

C'est noté, j'ai peut-être un poste pour toi, on doit envoyer quelqu'un vers Thassopole, on va te donner l'arbalète tout de suite et l'alcool et ton salaire à l'arrivée, nos comptoirs de commerce sont partout, même si celui-ci est l'un des plus grands.

Si t'es content tu travail qu'on va te donner, tu pourrais trouver un poste stable, ou être un saisonnier, l'amitié des nains est indéfectible, et on oublie pas un service rendu !

Revenir en haut Aller en bas
Anar



Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Sam 30 Mai 2009 - 18:01

Le régisseur parut très sympathique à Anar. Mais ce dernier n’avait pas du tout l’intention de travailler pour qui que ce soit, il ne supporterait pas longtemps de recevoir et de donner des ordres. Anar voyait son engagement comme un service plus qu’un travail. Il aiderait ce camarade nain à transporter sa marchandise et ce camarade lui offrirait des biens (l’arbalète, les carreaux et l’alcool) en remerciement de ce service. Dans le rapport au travail, Anar ne supportait pas la hiérarchie présente dans la plupart des lieux de labeur que ce soit vis-à-vis des collègues, des patrons ou chefs, ou des subalternes. Pourtant ils respectaient tout travailleur et, quand il en avait l’occasion, les poussait à se rebeller contre leur patron pour adopter un système d’autogestion dans lequel les travailleurs se prenaient eux-mêmes en charge, un peu comme la plupart des artisans individuels nains.

Anar accepta donc ce qu’il voyait comme un échange et se rendre à Thassopole le permettait de traverser Prévèze et d’en être près, ce qui le satisfaisait amplement. Notant mentalement la phrase concernant « l’amitié des nains », il donna sa réponse.

C’est d’accord pour le voyage à Thassopole ! Par contre après cela il faudra que je me rende en Prévèze je ne pourrais pas prolonger le contrat. Voyons plutôt cela comme un échange de service entre amis Durnik. Mais j’ai oublié de vous dire mon nom. Anar, pour vous épauler compagnon ! Dites moi la date et l’heure de mon départ avec ma mission et je me ferais un plaisir de vous rendre ce service mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Lun 1 Juin 2009 - 22:19



Parfait, en route pour Thassopole donc !
La caravane passe dans deux jours ici, en attendant, je vais te faire les billets de change pour ton salaire.
Pour information, tu auras toujours un poste chez les nains, on recrute pas mal en ce moment.
Tu peux dormir dans l'auberge du comptoir, enfin tiens toi juste près à partir pour Thassopole.

Si tu passe par Prévèze, tu pourrais passer le bonjour et de l'herbe à pipe aux gars du Syndicat local, ça te ferrait un petit bonus sur ta paye.
On manque pas mal de courriers comme tu peux voir, donc, si tu te ballade, parle en autour de toi.

Revenir en haut Aller en bas
Anar



Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Mar 2 Juin 2009 - 13:28

Remerciant le nain pour sa générosité, Anar signa les billets de change et son contrat puis il partit d'un pas mal assuré en direction de l'auberge du comptoir qui subissait l'assaut de nombreux clients. Après avoir joué des coudes et des bras, Anar put s'extirper jusqu'à sa chambre afin d'y mettre ses affaires (dont l'arbalète et les carreaux que le nain lui avait donné en échange du contrat). S'asseyant sur son lit il se remémorait les derniers jours passés dans la capitale et se dit avec nostalgie qu'il était grand temps de retourner en Prévèze.

*Heureusement que j'ai rencontré Altarian et ce nain*

Anar se souvenait aussi qu'il faisait désormais parti d'une corporation, ce qui ne l'enchantait guère mais il se doutait bien qu'il n'y resterait pas longtemps. Il se connaissait trop bien. L'anarchiste testa doucement son lit avant de s'y allonger.

*Dans deux jours, je quitterais cette ville* se dit-il, empressé de partir avec ce convoi pour Thassopole.
Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Mer 3 Juin 2009 - 9:48

Ah la douce vision d’une capitale florissante! Cette simple vision réchauffait un peu le cœur glacial du seigneur. Après tant de temps passé seul, l simple présence humaine lui semblait presque une bénédiction. Mais il y avait un détail qui le dérangeait : cette même présence humaine éveillait sa faim vampirique, donc il lui restait qu’une seule chose à faire, chose planifiée depuis son départ vers la civilisation. Il se pencha avant de passer les portes de la ville, et resserra les bandelettes de cuir sur ses cuisses jusqu’à ce qu’il sente les petits crocs en pierre entailler sa peau. Jusqu'à présent il avait réussi à se contrôler pour que sa soif de sang soit une nécessité plutôt qu’une habitude, et la douleur semblait être un répulsif efficace. Il avança encore vers l’entrée de la capitale, gardant un visage de marbre malgré la douleur qui devenait pire lorsque sa peau cicatrisait rapidement et s’écorchait un instant plus tard, lorsqu’il posait le pied a sol. Il s’identifia rapidement comme Ardent, un simple voyageur, et malgré le commentaire porté par le garde comme quoi il portait le même nom que le commandant disparu, il répondit rapidement qu’ils portaient le même nom, mais qu’ils étaient deux personnes différentes.

Deux personnes différentes, mais pourtant si semblables… Pensa-t-il en entrant dans la ville si familière mais pourtant si différente, un peu comme lui-même.

Il se dirigea le long des rues vers le palais impérial, dans une totale discrétion, se cachant même le visage près des endroits les plus lumineux et où il était facile de se faire remarquer, puis arriva à sa destination. Le geste qu’il allait faire allait probablement lui coûter cher, mais c’était la seule solution encore envisageable.

La suite=> Ici
Revenir en haut Aller en bas
Dagnir



Nombre de messages : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 15/11/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Sam 20 Nov 2010 - 15:55

Une personne encapuchonnée, visiblement petite mais trapue, se présenta au porte. Celle ci s'arrêta un instant comme pour jauger l'édifice, ce qui ne manqua pas d'attirer l'attention des gardes en faction, qui abordèrent immédiatement l'intrus anonyme. L'étranger releva brièvement sont capuchon, découvrant ainsi un visage sévère à demi recouvert de tatouage, surmonté d'une crête de cheveux roux et couronné par une généreuse barbe tressée et cerclés d'anneaux d'or finement ouvragés. Il présenta son sceau et aussitôt les gardes s'écartèrent respectueusement, laissant le champs libre au visiteur.

Ce dernier se dirigea vers un des murs de la porte et y passa une large main calleuse, hochant la tête d'un air appréciateur... après tout ses ancêtres avaient participé à la construction de ce lieu. Après avoir replacé sa capuche il continua son chemin et se fondit dans la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Hinnata



Nombre de messages : 5
Age : 17
Classe : assassin
Date d'inscription : 20/04/2015

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: La porte de la ville.   Lun 20 Avr 2015 - 20:48

En voyant la porte du Nord, sa ne pouvait que mettre de l'émotion dans le cœur vide d'Hinnata.
Elle s'approche tout doucement de la grande est majestueuse porte, puis mit sa main sur la poignée. Elle pose l'autre mains est pousse de toute ces force, la porte pour entrer dans la ville mais...
Sa ne s'ouvre pas... 
Plus loin vers l'autre coté de la porte, Hinnata vit un garde, elle l'appela est il vient vers elle. Puis elle lui demande:
"Je ne peux ouvrir cette porte vous pouvez me l'ouvrir rien que pour moi.
-Je ne peux pas a cette heure tardive les portes doivent rester fermer! Attendais le matin mademoiselle!" 
Le gardiens l'a dit pour les ordres sa se voyait, Hinnata l'a prit au sérieux est le regarda dans les yeux puis elle dit: Tu dois me permettre de franchir, cette porte est après tu dira que tu l'a fait en pensent que c'était autoriser.
Le gardien déverrouille  la porte puis partis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Portes du Nord   Aujourd'hui à 6:51

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Portes du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours :: Aux portes de la ville-