AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Marché Central

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sanya



Nombre de messages : 160
Age : 24
Classe : Prêtresse
Armada : Gardes Célestes de Brasamical
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Ven 8 Juin 2007 - 0:19

Comme Raziel ne semblait pas vouloir bouger, elle lui lança:

-Alors, vous venez?
Revenir en haut Aller en bas
Raziel



Nombre de messages : 55
Age : 28
Classe : nécromancien
Armada : les Veilleurs de Prévèze
Date d'inscription : 22/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Ven 8 Juin 2007 - 16:25

Raziel un peu méfiant de la proposition accepta finalement de suivre Sanya et de lui expliqué les choses.

Tout d'abord quand je dis mon "pere" se n'est pas comme vous autre l'intérprétez. Nous disons pere celui qui a fait de nous ce que nous sommes c'est a dire des vampires car avant d'etres l'etre superieur que je suis j'était un misérable mortel, je suis mort et quelques siecle apres ma mort Kain ma réssuscité, en me donnant une partie de son ame. Et pour ceux qui est de son coma.

Raziel pris un visage grave et un regard emplis de colere:

nous étions en plein combat quand notre maitre repéra le seigneur ennemi, un pitoyable humain haissant les notres, il se dirigea vers lui, là un groupe d'archers sortit des buisson, ou ils étaient caché pour piegé Kain, et une dizaines de fléches s'abatire sur notre seigneur, nous avons du nous replier avec le corp inerte de notre pere. Nous sommes ensuite reparti a l'assault avec toute notre rage et avons bien entendus vaincus ses misérables créature. Et quand a la façon don je vous est retrouvez, mon maitre avant de sombré m'a donner une déscription de vous.
[hrp]en faite mon compte a été suprimé pour cause d'inactivité du a un bug d mon ordinateur.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Sanya



Nombre de messages : 160
Age : 24
Classe : Prêtresse
Armada : Gardes Célestes de Brasamical
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Sam 9 Juin 2007 - 1:12

Sanya fronça les sourcils aux dires de Raziel. Ça clochait un peu son histoire.

- Pourquoi Kain vous aurait-il ressucité en vous donnant une part de son âme si vous n'étiez pour lui qu'un simple mortel mort à ce moment? Après quelques siècles votre dépouille, pardonnez moi les mots employés, devait davantage ressembler à un squelette qu'à un cadavre! Pourquoi voulait-il faire de vous un vampire?

Trouvant qu'elle faisait preuve d'un manque flagrant de délicatesse, elle ajouta;

- Je suis désolé de ce qui s'est passé, autant pour Kain que pour tout ces gens morts au combat. Lui a de la chance pourtant, étant vampire il n'est pas censé mourir de quelques flèches. Même si cela prend du temps, il s'en remettra j'en suis sûr.

- Pensée -* Je lui dit? Je lui dit pas? *
Revenir en haut Aller en bas
Raziel



Nombre de messages : 55
Age : 28
Classe : nécromancien
Armada : les Veilleurs de Prévèze
Date d'inscription : 22/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Mer 13 Juin 2007 - 16:40

Raziel eu un regard noire en direction de Sanya

Car j'etait un guerrier puissant, LE plus puissant, de l'ordre des séraphéen, ordre qui avait juré l'extermination des vampires il y a quelques siecles. Et par ironie il me rescussita moi et mes freres pour faire de nous ses lieutenants chargé de conduire ses armée a la bataille. Il a fait de nous les etres superieurs que nous somme aujourd'hui.

Il essayait de garder son calme puis sa colere se transforma en inquiétude quand il parla de Kain

C'est quelques fleches comme vous dite ne sont pas la seul cause, elles étaient empoisonné avec je ne sais quoi, et avant que nous détruisions ces misérable, ils lui avaient deja asséner plusieurs coup d'épée.

Puis essayant de prendre un air assuré il dit:

Mais je sais que Kain survivra et il ressortia plus puissant de ce coma et nous realiserons alors notre déstiné

En disant cette derniere phrase un petit sourire narquoi apparut sur son visage
Revenir en haut Aller en bas
Kimri
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 133
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 07/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Jeu 14 Juin 2007 - 1:34

Plusieurs personnes arrivèrent au Marché. Ils arboraient tous le symbole de la Maison des Guérisseurs et un air grave. À leur main ou à leur ceinture, à leur cou ou autre place, ils avaient tous une bourse remplie d'or. Les Guérisseurs et Guérisseuses parcoururent la place à la recherche d'objets convoités par leur Grande Prêtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Sanya



Nombre de messages : 160
Age : 24
Classe : Prêtresse
Armada : Gardes Célestes de Brasamical
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Jeu 14 Juin 2007 - 2:04

Ne se posant même pas de question sur la "destinée" que prévoyait Raziel, Sanya se prit à souhaiter ne pas aborder ce sujet.

-Pardonnez mon language Sir, je ne voulait pas vous offenser. Ma langue court parfois plus vite que mon sens des convenances. Quant à Kain... je suis moi aussi sûr qu'il s'en remettra. Il a vu pire.

Elle sourit

-Pour revenir à cette... protection dont vous voulez me parer, désolé mais je voyage seule. Je ne me sens besoin d'aucune protection, je sais que vous ne faite qu'accomplir les dernières volontés de Kain mais prenez compte de ce que je vous dit: Nul n'en veut à ma vie et je préfère de loin m'occuper seule de moi-même. Si Kain se réveille un jour, dites-lui de considérez sa dette comme payée, simplement du fait qu'il ait voulu la rembourser.

Son regard s'assombrit, elle recula imperceptiblement.

-Et puis... J'ai rejoint il a quelques temps une armada qui termine une guerre avec la sienne. Probablement la même que la vôtre d'ailleur. Les Veilleurs nous ont battu. Dans la défaite, je m'incline.

Seigneur, avec mon respect, je vous dit au revoir.


Ne voulant pas partir subitement sans lui laisser le temps d'une réponse, elle ne recula que d'un pas en le regardant d'un air grave qui ne lui était pas habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel



Nombre de messages : 55
Age : 28
Classe : nécromancien
Armada : les Veilleurs de Prévèze
Date d'inscription : 22/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Jeu 14 Juin 2007 - 2:47

Raziel eut un sourire a ses parole et dit:

Maîtresse Sanya, que je sais pour votre appartenance a la garde celeste et vous n'avez nul besoins de vous incliner. vous avez perdu certes mais vous avez bien combattu. Sachez qu'une pna est actuellement proposé a votre chef. Quand a la protection que je vous doit vous l'aurez meme si pour cela je doit rester dans l'ombre.

Il eu un sourire amical pour la premiere fois et, se detournant il dit:

Sachez que la nuit sera votre meilleurs sécurité.

et il partit ne faisant aucun bruit de pas en direction du jardin imperial.
Revenir en haut Aller en bas
Sanya



Nombre de messages : 160
Age : 24
Classe : Prêtresse
Armada : Gardes Célestes de Brasamical
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Jeu 14 Juin 2007 - 4:25

*Pensée*-Quel entêté!! La nuit... le seul moment ou il peut être là plutôt...

Effectivement, il faisait nuit. Sanya, par paresse plus que par autre chose, opta pour une nuit en ville. Elle choisi de commencer par chercher une chambre à la grande taverne, on l'avait un peut trop vu au Grand Café...

Après avoir regardé Raziel s'en aller, elle tourna les talons et se dirigea vers la taverne. Peut-être leur boisson était-elle meilleure?
Revenir en haut Aller en bas
Enguerrand
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 584
Age : 25
Classe : Sorcier
Armada : La Légion de Natémia
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
10/10  (10/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Mar 26 Juin 2007 - 21:31

Un Elfe Noir en tenue de voyage rouge et noir armé d’un bâton magique en bois et d’une dague prés de sa bourse, à la ceinture, apparut en plein milieu du marché dans un nuage gris. Le corps s’écroula aussitôt sur le sol poussiéreux. Plusieurs personnes qui regardaient à un étalage proche furent surprises et observèrent un instant la personne qui venait d’apparaître. Cet elfe noir aux riches habits saignait du nez, avait les yeux injectés de sang et semblait morte. Morte de fatigue.
Un charmant commerçant courut depuis le seuil de son échoppe où il attendait des clients. Il appela deux gardes Impériaux qui surveillait les parages. Ces deux derniers se retournèrent et observèrent l’étrange personnage. Ils le prirent et le transportèrent le plus vite possible à la Maisons des Guérisons.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/profile.forum?mode=viewprofile&a
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Le Marché Central   Mar 26 Juin 2007 - 22:46

Un Elfe noir, arrivé il y a peu dans la ville vit l'étrange scene. Il marcha vers l'endroit et deux gardes impériaux passèrent avant lui, le Drow pensa :

* Hmmmm, une autre personne se téléportant, mais dans un nuage gris, quelqu'un qui a surement appris la technique de la meme façon que moi, mais cette personne ressemble à... Je vais les suivre. *


L'elfe noir suivit donc les deux gardes impériaux et le Drow a travers la ville, traversant quelques rues, ils arrivèrent devant la maison des gueriseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Jessheim
Invité



MessageSujet: Re: Le Marché Central   Sam 20 Oct 2007 - 3:31

Un homme arriva sur la place du marché. Il parcourra du regard les différents kiosques qui si trouvait à la recherche de celui qui lui fournirait ce qu'il recherche, un corde pour son arc. Son regard s'arrêta sur une petite boutique portant le nom de ''La Flèche Dorée''.

Arrivant à la boutique, il remarqua qu'il n'y avait personne au comptoir. Il sonna la cloche à quelques reprises et un elfe d'un certain âge vint à sa rencontre. Connaissant la réputation des elfes dans le domaine de l'archerie, il savait qu'il trouverait de l'équipement de qualité. Un arc au fond de la boutique attirât alors son attention. Il demanda à la voir de plus près. C'était un arc d'une grande qualité, il était fabriqué dans un bois ancien d'une extrêmement solidité. Jessheim, oubliant sa corde, choisi d'acheter cet arc. Il fut surpris par son prix, mais c'était compréhensible vu la rareté des matériaux. Jessheim, son nouvel arc en main, quitta la ville et pris le chemin de Scitopole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Marché Central   Lun 5 Nov 2007 - 19:23

Aprés une nuit recupératrice passé dans une auberge, Keisha arpentait le marché central achetant quelques critaux,gemmes,soufres et mercures qui lui permettrais de jetter les quelques sorts qu'elle a pu apprendre.

Elle pris grand soin à l'achat d'une nouvelle cape et de jambiéres, les siennes étant totalement abimés par son long voyage.

Ses achats se finirent par les provisions. Tout en ajustant son baluchon et se dirrigeant vers la porte Sud, Keisha regarda avec tristesse la Cité...


*Cela me prendra desormais plus de temps...Il ne faut pas que je m'attarde plus ici...*

Elle vis une jolie bague en or blanc sur un comptoir mais se retenait de la voler car les gardes était nombreux ce matin là sur le marché...

Elle ajusta son baluchon à son épaule et partit en direction de la province d'Outre-Mer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Marché Central   Mer 2 Jan 2008 - 17:28

Il était très tôt dans la journée quand un nain en armure rouge dont la lourde hache et le lourd bouclier, étaient acrochés dans son dos. Le tout à moitié dissimulé par une cape de couleur verte foncé, le nain traversa le marché en épeluchant du regard tout ce qui pouvait être rare.

"Non! non! et non!....Ha ! Bah voilà ! Cette hache conviendra parfaitement pour ma demeure." dit il en prenant une hache somptueusement décorée de rubis.

Après avoir payer son dut le nain s'en alla comme il était venue. Sauf qu'une vision troublante le fit réagir. La vision d'une femme d'une grande beauté, marqué par la souffrance mais belle comme le jour. Il l'avait déjà vue et n'oublierai jamais son doux nom:

"Keisha, ange de la nuit. Ha ! Une humaine charmant un nain, on aura tout vue!" dit il d'un tont d'autodérision.
Revenir en haut Aller en bas
Tilk Nosferan



Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Lun 29 Déc 2008 - 3:16

La nuit est étonnamment douce à cette période de l'année. Les glaciales étoiles, figées comme toujours dans l'accomplissement de leur rôle, éclairent une scène des plus habituelles à cette heure tardive : Un badaud, esseulé, cerné d'ombre, arpentant en toute quiétude les rues pavées de la Cité Impériale. Si les autres sans nul souci de ce qui les environne s'en vont s'égarer dans leur futiles pensées, lui s'y refuse, concentré qu'il est à tendre vers l'aboutissement de sa tâche commandité à tête reposée, froidement par son maître. Ses pas ampoulés, signe d'un comportement prudent, à l'affût, frappent le sol de marbre immaculé, reflétant sur les murs blancs les rayons diminués des astres. Le tumulte, les pleurs et les cris, les murmures et les rires. Tout ceci, comme désiré, comme prévu, n'existe plus, mis en veille au gré d'un cycle prédéfini jusqu'à l'aurore prochain qui remettrait au goût du jour le ciel orangé, le sol ombragé.

Se dessine entre les imposant bâtiments espacés une fine silhouette. C'est un homme au teint qu'on devine de couleur brune malgré l'étiolement du halo qui amène à de grandes incertitudes. Vêtu pour le reste d'un ensemble noir de hautes bottes et pour terminer, d' une longue robe brune et verte prolongée par un capuchon retombant sur les yeux de son propriétaire. En dessous brille une légère lame, un coutelas à ses reins.

Un voyageur pour le moins inhabituel, de toute évidence qui n'éprouve le besoin d'apparaître à découvert, son regard averti posé sur une femme à la démarche lourde, incertaine, croisant opportunément sa route bien moins aisée qu'il ne s'y attendait.


Bonsoir, le marché centrale s'il vous plaît.


Le ton est suave, la prise de parole courte. Le précautionneux personnage est genre à n'en dire plus qu'il n'en faut, particulièrement quand l'ivresse n'aide pas à la compréhension mutuelle. Il est jeune, vingt ans tout au plus. Pourtant le timbre de sa voix est emprunt d'une sagesse que l'on ne retrouve que chez ces hommes et femmes qui ont su dépasser les limites que la nature leur a imposé. Une voix teintée de froideur également. L'ivre mais sensible débauchée, en mal d'être; offensée de son désintérêt pour son décolleté, s'apprête à lui essuyer un refus provocateur quand soudain elle voit apparaître dans les mains de l'inconnu un petit flacon. Ses yeux s'écarquillent, s'illuminent quand sans hésitation elle reconnaît le délicieux nectar alcoolisé qu'il contenait et avec lequel l'étranger, amusé, jouait salacieusement.


C'est... par là jeune coquin. La deuxième arcade sur la gauche suite à l'intersection derrière moi.
répondit-elle difficilement les yeux vitreux, ceux de l'inconnu suivant avec attention le mouvement de son index tremblant mais encore guidé de raison.

Démuni de son flacon, l'homme délaisse la femme d'un pas tranquille, un sourire rassuré s'étirant sur ses lèvres gonflé d'un orgueil minutieusement caché. Sous ses longs et minces sourcils bruns, bougent des yeux durs, intenses, d'un sombre profond, qui se ne semblent laisser échapper aucun détail du tableau que représente la Cité Impériale. Ses cheveux noirs, long et noués en catogan repose sur dos, son visage est marqué de quelques cicatrices - dont une s'étirant d'une joue à l'autre en passant sur son nez - au lieu de l'enlaidir lui donne un charme mystérieux.

Syv, tel est son nom. Ni famille, ni passé si ce n'est le fier terrassement de ses parents, de ses oncles, durant les multitudes de guerres dévastatrices qui opposèrent L'Outre- Mer à Kalamaï. De cet humain, l'on ne sait rien, sauf qu'il fut recueilli par Tilk, devenu son maître aujourd'hui. Sous de fausses prétentions à l'insignifiance, vil apparence d'un esclave, sous couvert de modestie, son importance n'est point celle qu'il s'évertue à démontrer. Son homme de main, son ombre, la face sombre, impitoyable du gnome, prétendu inoffensif, hâbleur marchand. Telle est sa réelle identité, il est celui chargé du linge sale et de missions de tout ordre sérieux pour son maître.

Il n'a qu'un seul rêve, ardent et incandescent : Voir la Nation d'Outre-Mer se libérer du joug de l'oppresseur de son vivant, les Kalamaï qu'ils considèrent comme des ennemis, mais que par un glacial ménage émotionnel, il s'évertue à contredire sur son visage. Tilk se protège grâce à son ambiguité et ses mensonges, lui utilise la mesure et l'impassibilité.

A destination...Enfin.

Lentement, très lentement, il entre-ouvre les sacs qu'il a retiré à sa ceinture. Les renversant, se jettent au sol...des petites créatures minuscules, innombrables. S'assurant de n'être aperçu par quiconque, l'homme mystérieux cloue plusieurs messages sur les murs environnant. Avec la jubilation de la mission accomplie, il s'empresse de quitter les lieux sans demander son reste.
Citation :

Salutation bonnes gens, fiers citoyens. De mauvaises nouvelles sont à déplorer nous en avons bien peur. Aussi improbable que cela puisse paraître, en effet l' on fait état récemment d'invasion scabreuse de mites sur le Marché Central. Ainsi les conditions sanitaires ne sont plus rassemblées, ce qui est évidemment intolérable. Il est vivement conseillé d'éviter les marchandises, y compris le marché si vous ne souhaitez en accueillir chez vous...

Nous sommes persuadés que les marchands, honnêtes et grandes âmes, sauront remettre de l'ordre dans leur affaires, faire le ménage ou besoin il est d'en faire. Cela prendra probablement des semaines, en attendant vous trouverez sûrement votre bonheur ailleurs...

Pour votre bien, nous resterons vigilants.

Une perte de crédibilité du plus grand marché, d'un affaiblissement des parts du plus connu d'entre tous, ne pourrait qu'être profitable quand bien même le projet n'était encore achevé. Son turbulent maître serait content.
Revenir en haut Aller en bas
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Lun 29 Déc 2008 - 6:16

La patrouille faisait le tour des quartiers, quoiqu'elle passa plus rapidement dans les quartiers mal famés, toujours craint malgré la nouvelle politique impériale sur l'aide au miséreux le resserrement de la sécurité. Cette politique avait eu pour effet se sortir énormément de gens de la misère et leur avait trouver un emploi, certes pas un poste dans l'armée, mais des travaux comme palefreniers et servants des grandes maisons. Pourtant la crainte et la débauche régnait toujours dans cette partie de la ville, qui depuis des millénaires abritait prostituées, voleurs, assassins, escrocs et crapules de toutes sortes. Des figures notoires de la noblesse, avaient même fréquentés les bordels et les tavernes sombres de ce quartier tel le fameux Tankred d'Igoumen.

La patrouille achevait son heure de mobilisation pour la journée et certains avaient hâte d’aller boire quelques choppes en taverne ou de retrouver leur famille, le marché central était leur dernière halte. Arrivant en vue de la grande place et du marché, plus loin, il vit des écriteaux placardés.


Citation :
Salutation bonnes gens, fiers citoyens. De mauvaises nouvelles sont à déplorer nous en avons bien peur. Aussi improbable que cela puisse paraître, en effet l' on fait état récemment d'invasion scabreuse de mites sur le Marché Central. Ainsi les conditions sanitaires ne sont plus rassemblées, ce qui est évidemment intolérable. Il est vivement conseillé d'éviter les marchandises, y compris le marché si vous ne souhaitez en accueillir chez vous...

Nous sommes persuadés que les marchands, honnêtes et grandes âmes, sauront remettre de l'ordre dans leur affaires, faire le ménage ou besoin il est d'en faire. Cela prendra probablement des semaines, en attendant vous trouverez sûrement votre bonheur ailleurs...

Pour votre bien, nous resterons vigilants.

Qu’est-ce que c’est que cette bêtise ? Encore un plaisantin. Arrachez-moi ça ! L’Impératrice, le Sénat et le Gestionnaire n’ont jamais avisé de ça, et puis c’est tout propre ici !

Les gardes s’empressèrent de retirer les affiches et ramenèrent le tout quand soudain plusieurs dans leurs rutilantes armures se mirent à se plaindre de démangeaisons.

- Aië ! Sergent, je pense bien que ces affiches disent vrai !

Diantre ! Aurait-on réellement infesté la place de mites ? Toi, va me chercher un mage, peut-être pourra-t-il faire quelque chose …


[HRP] Tilk, ce message est pour te mettre un peu de concurrence, on ne déjoue pas l’Empire aussi facilement, mais je te félicite pour ton RP, continue et n’hésite pas à jouer de mauvais tours .. ]
Revenir en haut Aller en bas
Un PNJ
PNJ


Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Lun 29 Déc 2008 - 6:50

L’archimage arriva, appuyé sur sa canne, accompagné d’un soldat.

- Sergent, j’ai retrouvé le vieux mage qui s’occupait de la corporation des arcanes, il est en mesure de nous aider …


Depuis que les thaumaturges ont leurs propres sbires pour accepter les arcanes je suis contraint à vendre mes services, quoi de plus déshonorant pour un mage que monnayer ainsi son savoir pour quelques pièces d’or, vous n’avez pas vécu au temps d’Harosheth jeune homme, là au moins les arcanes étaient respectés et les mages de guerre étaient figurent craintes …

Pouvez-vous nous débarrasser de cette vermine ?


Oui oui, et je vous conseiller de reculer sergent avec vos hommes, car je vais lancer un Brasier d’Imonède pour chasser ces petites bêtes et si vous ne reculez point, il risque de vous en cuire …

Le vieil arcane eu un rictus, un des premiers sourires qu’il devait avoir eu depuis vingt ans … Le Sergent donna congé à sa troupe et resta sur place, bien à l’abri, pour s’assurer que le travail était fait et ensuite aller faire son rapport.

L’archimage marmonna les paroles du sortilège, un jeu d’enfant … Toute la zone ciblée par son esprit s’enflamma, les étals prirent feu, heureusement les marchands avaient tout emmené en cette soirée … Nombreux furent les gens à s’attrouper, s’affolant devant le brasier. Lorsqu’il jugea que les mites avaient péries, il incanta de nouveau, les yeux au ciel devant l’ignorance de tant de citadins.

Alors de l’eau surgit de nulle part et le sort d’Inondations Spontanées emplit le marché central d’eau. Quand le tout fut éteint, il claqua des doigts et la magie prit fin. Inondations spontanées était un sort qu’il avait appris il y a longtemps, alors qu’il était mage à la corpus … Mais l’extase qui l’envahissait à chaque fois qu’il utilisait l’Art ne le quittait jamais, depuis les cent ans qu’il pratiquait …


- Tu peux dormir sur tes deux oreilles sergent et maintenant, mon argent, un vieux crouton comme moi à besoin de se nourrir, ne serait-ce que pour ne pas voler le pain des autres par magie …

Grommelant, l’homme fouilla dans sa poche et lui donna une poignée de pièce, l’équivalent de la solde qu’il allait toucher ce soir même.

L’archimage prit l’argent et s’en alla, sur sa canne pour s’acheter quelque miche de pain dans la taverne Le Baluchon Kalamaïen.

La populace encore stupéfaite quitta peu à peu les lieux, encore humide de toute la vapeur dégagée et les marchands étaient furieux de voir leurs étals réduits à quelques planches calcinées et mouillées. Au moins les mites et les écriteaux avaient disparus…
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Sam 9 Mai 2009 - 0:36

Le grand marché de l'empire, lieu où troc, marchandage et escroquerie avait lieu à tout heure du jour et parfois même de la nuit. Étrangement, tout avait l'air de construction récente, sûrement explicable par quelques traces de brûlé qui était encore visible ici et là.

Tant qu'à me rendre à la cité, aussi bien effectuer quelques achats. C'est ainsi que le marchand de ressources précieuses fît des affaires d'or, en fait il ne lui restait plus rien sauf son étalage vide et un sac d'or. Il confia le sac de marchandise à un de ses hommes qui se chargerait de les livrer à l'Antre. Bien évidemment, cela était accompagné d'une simple menace de mort en cas de non reçu.

Je continua ainsi mes achats au près de l'antiquaire, de l'armurier et du forgeron. Quelques bijoux et artéfacts, une armure légère et résistante puis une lame courte à double tranchant constitué maintenant mon équipement en permanence. J'avais choisi des items me permettant d'être protégé tout en gardant ma tenue discrète.

Choses certaines, certains marchand venait de faire des ventes en or. Ma visite du marché étant terminé, il me fallait changer d'endroit. Longue était la liste des choses à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Lun 18 Mai 2009 - 19:50

Aux premières heures du jour, trois nains vêtus de pourpoins cramoisis et bruns se dirigèrent vers l'entrée du marché, un lieu où étaient placardés tous les avis, les actes de ventes, les appels d'offre ainsi que nombre d'annonces jaunies par le temps ou encore fraîches de la veille.

En détaillant un moment les annonces, on aurait pu connaître les fluctuations du marché, les faillites, l'émergence de nouveaux produits...

Un nouvel avis fut placardé ce matin là, un épais parchemin, marqué du sceau du conseil clanique.

Il annonçait à peu ou prou ces termes à la populace :


Citoyens de l'Empire, nous recherchons avec activité porteurs et autres portefaix afin de convoyer depuis les entrepôts du port j'usqu'au comptoir de commerce nain une très importante cargaison de houblon ainsi que diverses denrées alimentaires.

Charettes et mules seront fournies par le Conseil.
Par la suite, les participants pourraient trouver un emploi stable au service du commerce du comptoir.
La paye sera au choix du manutentionnaire en monnaie impériale, en as et deniers nains ou en nature ( vin, bière, venaisons ).

Que Brak vous veille
Revenir en haut Aller en bas
Kryell Feljä
Mage
Mage


Nombre de messages : 21
Age : 34
Classe : Mage
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Jeu 18 Mar 2010 - 7:13

Je revenais de loin. Je ne reconnaissait plus les lieux, mais je savais qu'ici, j'avais une chance de trouver de l'information sur mon vieil ami Oengus. Je demandais à quelque passant s'ils savaient ou il était rendu. Personne ne pus me répondre.

Je fini par demander ce qui était devenu d'Amphise. Je n'étais plus certaine de la façon de s'y rendre.

Excuser-moi mon brave, pouvez-vous m'indiquer par ou je dois passée pour allez en Amphise?

Le marchand me regardant:

Vous ne savez donc pas qu'Amphise n'existe plus ?

J'étais abasourdie. Comment est-ce donc qu'Amphise était tombé? Je lui demandait donc qu'était-elle devenu.
Revenir en haut Aller en bas
Un PNJ
PNJ


Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Jeu 18 Mar 2010 - 7:34

Bien ma bonne mam'zelle, Amphise et Igoumen on été fusionné.. ça doit b'en faire un an que c't'arrivé !
Mais rien de grave n's'y est passé, allez en paix ! Vous pouvez toujou' vous y rendre librement, le nouveau nom de c't'endroit, c'est Maon !
Même que c'est messire Babka le Palatin maintenant. J'vois pas trop ce que ça change aux petites gens comme moi, mais laissons ces affaires aux politiciens et aux sénateurs, s'pas ?
Vous me semblez toutefois avoir de très fins doigts, je parie que vous êtes une excellente tisseuse...
Vous voudriez pas m'acheter un peu de soie dites-moi ?


Le marchand, avide de revenus supplémentaire n'avait cédé que quelques instants à la détresse de la demoiselle avant de revenir à ce qui l'intéressait avant tout : l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Kryell Feljä
Mage
Mage


Nombre de messages : 21
Age : 34
Classe : Mage
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe

MessageSujet: ui é   Jeu 18 Mar 2010 - 7:39

Je vous remercie bien pour ses renseignements.

Regardant ce que le marchant offrait, pendant quelques instants, lui fit un sourire avant de faire quelque pas pour allez acheter quelques vives pour la route. Je remis mes achats à ce bon vieux Radys avant de poursuivre mon chemin. Je devais retrouver Oengus. J'avais hâte de le revoir et de l'entendre. Se souviendrait-il de moi? M'aurait-il remplacer dans son coeur ? Depuis tout ce temps passer loin de lui, je me demandais bien ce qu'il était devenu.
Revenir en haut Aller en bas
Marchand



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 03/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Dim 21 Mar 2010 - 3:39

Vulin arriva au coeur du marché central de la capitale impériale en peu de temps, il avait songé à se rendre ici dès que possible et avait fermé les yeux. Quand il les ouvrit de nouveau, il était sur place. Il ne savait pas trop quoi penser, il avait bien entendu certaines rumeurs sur les effets de ce nuage d'un pourpre clair qui avait brièvement passé dans le ciel mais aujourd'hui il pense bien que c'était véridique. Cela permettait de se rendre d'un point à un autre en peu de temps, évitant ainsi de perdre des jours et des jours pour se rendre. Désireux de faire un nouvel essai, il pensa à la capitale de Thassopole mais il resta au même endroit. Ainsi tout semblait vrai, cela ne fonctionnait pas par delà les mers, il lui faudrait alors prendre un bateau pour cette partie du voyage lorsqu'il serait prêt à se rendre dans les provinces éloignées comme Thassopole, Argostole ou l'Outre-Mer.

Le gnome plaça convenablement ses habits et se dirigea vers les étalages des marchands de la place, cherchant ici et là les aubaines, mais aussi ceux qui semblaient le plus en moyen de financer ses projets. Questionnant ici et là comment les affaires allait, il recevait peu de réponses satisfaisante pour oser en dire plus sur ses projets. Il avançait doucement, marmonnant quelques mots...


Et bien, c'est pas ici que je vais avoir de l'argent pour ce voyage, il me faut viser plus haut que les simples marchands de cette cité. Il me faut des seigneurs dont l'or n'est pas un problème et que l'appât du gain supplémentaire pourrait les convaincre de me faire confiance.

Après quelques bonnes affaires acheté ici et là, Vulin se dirigea vers une taverne afin de se désaltérer et songer à tout cette histoire afin de bien se préparer. Il devait trouver un navire, de l'or, un équipage et des vivres pour un temps qu'il lui était encore inconnu. Il fallait tout de même commencer quelques part mais pour le moment, un petit remontant lui ferait le plus grand bien pour le motiver dans ses recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: rce qu   Sam 24 Avr 2010 - 19:15

Je me suis toujours dit ça: tout fait envie au marché.

Quand j'étais enfant, je me sentais incapable de résister devant les étals multicolores de fruits et de légumes, de fromages et de viandes, d'étoffes et de laines...

Et le marché de la capitale... Oh, par Nimburr, qu'il est bien fourni !

Des gros, des maigres... Des biens portants, des souffreteux... Hommes, femmes, enfants... Un vrai supplice. Il n'y a qu'à choisir !

Leurs odeurs mélangées me montent au nez, font palpiter mes narines. Que j'ai faim, que j'ai soif !

Mais ici plus qu'ailleurs, je dois me retenir. Pour moi, bien sûr, pour le choix que j'ai fait d'apaiser ma conscience, mais aussi parce que je ne ferai pas long feu si je commence à suçoter toutes les nuques qui passent. Ce genre de débordement n'est pas très bien vu ici.

Mais que c'est difficile ! Quelle idée j'ai eu d'arrêter de boire l'humain ?
N'y-a-t-il pas moyen de se faire aider ? N'existe-t-il pas une association de vampires anonymes ?

Amusée moi-même de mes élucubrations, j'attrape à la sauvette un poussin sur un éventaire, en jetant une piécette au marchand. Je grignoterai ça en route, ça calmera ma fringale !

Le travail m'attend ! J'achète rapidement une douzaine de lapins et autant de poulets, pour équilibrer mes repas, et je retourne d'un pas vif à la corporation.

Plusieurs milliers d'ouvrages m'attendent, il n'est plus temps de traîner.




Dernière édition par Lulyane le Mer 18 Aoû 2010 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arella la Naufragée



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 09/01/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: [Q3] Recherche d'informations   Dim 25 Avr 2010 - 17:06


La petite fée avait réussi à quitter Mésomnon avant la mise en place de la quarantaine et n'ayant pas été en contact avec personne autre que la grincheuse de bibliothécaire, il n'y avait nul danger. Elle arriva au marché central et décida d'en faire le tour pour voir si elle ne trouverai pas une carte maritime avec suffisamment de détails pour l'aider dans ses recherches. Faute de trouver, elle se dirigerai vers les grands port de la province pour quérir un maximum d'information, ces lieux étant les mieux placés pour connaître la géographie maritime de Kalamaï. Elle ferait d'abord escale à la bibliothèque impériale pour essayer d'éviter d'avoir à faire le tour de l'empire.

Elle vagabonda parmi les étalages, fouinant à travers les breloques, les vêtements, la nourriture. Elle demanda quelques vivres à un artisan boulanger qui lui donna un peu de mie bien fraîche et quelques gouttes d'eau dans un dé à coudre en cuir de sa femme. Une fée n'ayant pas besoin d'une ration énorme, il avait pris la ration sur sa propre miche qu'il mangerai pour le dîner.

Les bras chargés de son repas, elle remercia mil fois le donateur puis alla déguster avec appétit son repas. Elle vit passer nombre de gens qui courait partout pour effectuer leurs achats entre deux travaux. Parmi ceux-ci, elle vit une demoiselle prendre nombre de lapins et poulets avant de repartir du marché. Nul doute, il valait mieux ne pas offusquer la jeune femme car pour porter tout cela, elle devait avoir une force respectable et elle le cachait bien au niveau de sa physionomie.

Arella ayant fini son repas, elle continua de faire le tour des marchands. Elle trouva quelques cartes mais rien possédant assez de détails pour ses besoins. Elle se dirigea alors vers la bibliothèque de la cité impériale avec espoir.

Revenir en haut Aller en bas
Dagnir



Nombre de messages : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 15/11/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Le Marché Central   Jeu 25 Nov 2010 - 23:06

Arrivé sur la place du marché, Dagnir retira son capuchon et profita un instant de la chaleur des rayons du soleil. Après avoir balayé du regard le marché il décida de s'engager dans une des allées où la plus part des artisans brasseurs étaient présents. La grande majorité étant des brasseurs nains il était sur de trouver là ce qu'il recherchait, mais il y avait tout de même quelques humains, des gnomes et même un ou deux anciens. Des jeunes brasseurs désireux de faire connaître leurs nouveaux produits; aux ancêtres, célèbres pour certaines des plus fameuse bières jamais crées, le roi nain n'avait que l'embarras du choix.

Il resta rêveur devant cette profusion de boisson... mais pour offrir ce qu'il y avait de mieux à son peuple il lui fallait goûter ce que chacun avait à proposer. Un large sourire se dessina sur son visage et ses yeux commencèrent à pétiller. C'est d'un pas déterminer qu'il s'avança donc vers les échoppes, les passant s'écartant promptement sur le passage de ce nain à l'air dément.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Marché Central   Aujourd'hui à 7:34

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Marché Central

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours-