AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Prison d'Ocien-Parlat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Un PNJ
PNJ


Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: La Prison d'Ocien-Parlat   Ven 6 Avr 2007 - 6:06

La pourriture aurait dù détruire cette endroit. Déjà utilisé avant la guerre des shars, cette prison est l'endroit le plus humide et le plus sale de la ville, les quartiers les plus malfamés n'arrivant même pas à surpasser son odeur. 5 ans de règne des shars ont amenés les rats à élire domicile dans les cellules, où on retrouve parfois des cadavres attendant encore leurs comparutions...

Des gardes en bon nombres gardes l'endroit, même s'il s'agit souvent de mercenaires dont l'envie du gain surpasse celle d'attrapper la peste à un jeune âge. Peu de personnages de la cours se risque à l'intérieur.Kanas de Willapharon, le traitre, aurait refusé d'y entré. La mort et la désolence règnaient sur les lieux...

Les tristres personnages étant dans les cellules n'étaient que trop souvent des meurtriers, des assasins ou des prostituées assoifées de sang...

Aucun garde impériaux n'entre dans la prison, qui est la propriété d'un citoyen refusant de payer pour des réparations et détestant la milice impériale.


Sur un mur, une créature avait écrit:La souffrance, la mort, mais pas ici...non....

La liste des prisonniers actuel contient les noms suivants:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Ven 6 Avr 2007 - 6:32

Les gardes impériaux arrivèrent au milieux de l'après-midi à la prison d'Ocien-Parlat.L'odeur, même à des kilomètres , étaient perceptibles et les impériaux affichaient une mine de profond dégoût lorsqu'il arrivèrent devant la porte de fer blanc, un portail très solide malgré les années mais rouillé sévèrement aux tentures. Le citoyen propriétaire refusait d'entretenir les installations, même sous la menace d'un couteau shar.

Brattib , leur chef, poussa de son cheval la silhouette d'une elfe noir à la tête couverte par une capuche. Il s'écrasa sur le sol, et les autres gardes le relevèrent par les bras.

Un homme à la barbe grise traversa le portail et interpela les gardes en leur faisant mine de laisser le prisonnier là.Il s'agissait du responsable de la magie Fickzon Armananil, qui avait installé les zones "mortes" dans la prison, y rendant la magie impossible.Deux statues de gargouilles moqueuses se tenant fièreement de chaque côté du portail servent de récepteur pour canaliser le flux "mort".

De nouveaux homme à l'allure bien moin noble sortirent du bâtiment. La plupart d'entre portait des cottes de mailles plus ou moins vieilles et une lance au bois de qualité douteuse.

On se demandait souvent pourquoi une prison en si mauvais état pouvait accueillir des gens si important. Il résidait dans la qualité de l'entretient moral des prisonniers. La plupart d'entre eux abandonnait l'espoir de sortir de la prison après quelques jours, assis dans la moissisure et la mort.

L'elfe , soutenue par les mercenaires, entra dans le bâtiment en trainant des pieds.On leur avait soigneusement mentionné "de bien le traiter" et ils l'enfermèrent donc dans une des cellules les plus récentes, ayant une dizaines d'années tout au plus. Le banc commençait à se couvrir de mousse et le lit de paille sentait mauvais, mais Tankred pouvait s'estimer chanceux.

Les visites à la prison était permises, bien qu'elles fusent très rares.Les courageux visiteurs était alors escorté par une vingtaine de mercenaires qui pariaient sur le temps qu'il faudrait à un certain visiteur pour perdre conscience à cause de l'odeur.


La vie était belle à Ocien-Palat

Les gardes repartirent, et ne reviendrait que dans quelques jours pour emmener fautif à la cour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Ven 6 Avr 2007 - 22:43

Tankred était dans une cellule crasseuse, petite et obscure. C'était donc l'endroit idéale pour ruminer ces pensées. Il s'assit dos au mur, ne fit pas attention au fait qu'il tachait sa cape, après tout, dans quelques jours, il n'en aurait plus besoin il en était sur. Pourquoi rien n'avait marché comme prévu, il avait réussi a assommé Enguerrand, mais au lieu d'utiliser la trappe camouflé, il était sortit au grand jour, puis il avait vus une jeune fille, qui avait l'air timide, elle avait néanmoins donné l'alerte et les cinq gardes impériaux bien moins puissant que lui avait réussis a le maîtriser, de plus in n'avait pus faire usage de la magie, alors qu'il se trouvait or de l'entrepot et donc préservé de ces émanations anti magie, même lorsqu'il avait était attaché a une corde grossière et blessante, des gardes impériaux était venu en masse dans un des pires coupes gorges de la cité impériales et ce sans rencontrer la moindre résistance alors que partout il était hait, il n'avait pus rien faire, c'était a ni rien comprendre. Ne plus y penser, il ne devait plus y penser, cela ne servait a rien et n'aider pas. Seulement il ne pouvait faire que cela. A moins que... oui il pouvait faire cela, au moins pour ne plus rester inactif. Il se leva donc, se débarrassa de sa cape et des ces armes, ce mis en habit léger, pris la bassine d'eau, y trempa sa cape. Puis Tankred Grand seigneur, commandant a d'immenses troupes , détenus dans un cachot pour tentative de déstabilisation de l'empire se mit a laver la cellule dans lequel il était détenu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Sam 7 Avr 2007 - 22:43

Tankred avait après des heures passé à effectué un travail acharné, enfin reussi a rendre cette cellule viable, plus aucune traces des poussière ou de saleté n'était visible, il pouvait enfin se reposer. Il s'assit sur son lit, a peine s'était-il exécuté que trois soldat ouvrirent violemment la porte, il se jetèrent sur Tankred, comprenant que toutes résistance ne ferait que venir des renforts celui ci se laissât emmener il ne savait où, peut être au jugement, peut-être l'avait-on déjà juger et condamné, peut-être allait-on le libérer, il n'en savait rien. En revanche ce qu'il savait c'était que quoi qu'il se passât il serait près, oui Il ferait face à tout. Les gardes lui firent emprunter des escalier souterrains, ils ne savait où il menait, mais il allait bientôt le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Mer 9 Mai 2007 - 16:18

De nombreux Gardes Impériaux, dont quatre archers et un magicien, escorté un prisonnier de marque. Il s'agissait en effet du Sire Polokyor, Palatin despotique de Naxos et chef de l'Ombre Chaotique. Le groupe, suivit d'un étrange humain, arriva à l'entrée de la terrible prison d'Ocien Palat.
Fickzon Armananil, le responsable de la Magie à Ocien Palat les attendait, avertit par le Capitaine de Garnison qui était venu l'informer de l'arrivée du nouveau pensionnaire.
Le Capitaine était à la droite de Fickzon Armananil. Il observait avec incrédulité les Gardes et leur butin.


Mais quels imbéciles on a pu enrôlé... dit-il pour lui même.

Vous ne l'avez même pas désarmé entièrement ! Raaah ! Vous serez privés de permission pour un mois ! Mettez-le-moi là dedans ! Cellule 45, je crois... rétorqua t-il en cherchant l'acquiescement du responsable de la Magie.

Et vous là ! Que voulez-vous ? Vous voulez une cellule vous aussi ? Le gradé fit un sourire narquois, accompagné d'un rire du Maître Armananil.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Jeu 10 Mai 2007 - 21:21

Polokyor regarda la prison, il sourit à cette nouvelle demeure. Il regarda le Capitaine et le regarda d'un regard noir, puis lui dit :

Que me veux....Regardant l'insigne du Capitaine,un capitaine des armées Impériales ?

Un garde poussa le seigneur Drow vers l'intérieur, Polokyor lui remit un coup de coude dans la machoire garce a sa grande taille il y eut facile, mais un autre lui mit un coup de pied. Le drow lecha le sang qui coulait de ses levres. Les gardes le laissèrent là, ils attendaient les mercenaires pour guider leur prisonnier, l'odeur de la prison dérangeait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Jeu 10 Mai 2007 - 21:31

Lazare voit que le gradé le dévisage d'un air mauvais, profitant de son statut pour essayer de l'intimider . Il ne se démonte pas, lui adressant un regard noir . Il répond, non sans mépris devant tant d'arrogance :

Si je voulais une cellule, je ne me priverais pas de faire du tapage en ville, causant des morts par-ci par-là et en ressucitant les cadavres sous forme de squelettes . Je respecte l'Empire, je veux simplement m'assurer que ce gredin ne s'échappe pas . Mais vu que vous le prenez sur ce ton, il se pourrait fort que je retourne ma veste vers un camp qui me respecte pour ce que je suis et qui fait preuve de modestie et d'humilité . Je sais très bien où est ma place . Mais je doute que vous en fassiez de même, cela transpire comme la peste . Si vous ne voulez pas qu'il y ait des morts collatéraux, vous savez ce qu'il vous reste à faire ...

Il s'en va, espérant que son message soit passé .
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Jeu 10 Mai 2007 - 21:37

Polokyor entendit Lazare parler, il s'areta net et sourit puis dit :

Vous verrez que vos alliés sont arrogants, autant que leurs ennemis, mais vous verrez que je traite bien mes alliés surtout quand ils sont necromanciens comme moi ! Les impériaux sont trop fier de leur partie, tellement fier qu'ils deviennent de plus en plus arrogants, ils sont plus vils que les armadas de l'Ombre ! Enfin, chacun sa façon de penser, bien qu'ils sont trop naïf, et crois les mauvaises choses.

Polokyor dit ses mots en les crachants presque, puis il sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Jeu 10 Mai 2007 - 21:54

Lazare est trop loyal d'ordinaire, pour prêter quelconque attention à ce que dirait un félon . Mais pour une fois, il s'ouvre au côté adverse . Il commence à douter de la justesse de son combat . Il se demande s'il ne retournera pas à sa neutralité ... Il répond à Polokyor, par dépit :

Il va falloir que vous me fournissiez des preuves de votre bonne foi . Je ne suis pas homme à croire facilement sur parole . Qui est juste, qui ne l'est pas ? Je ne le saurai pas avant un certain temps . Je fais partie de la Paix Dans le Sang, mais cela ne signifie pas que je reste indéfiniment fermé à toute autre proposition .

Il fait une pause . Avant de continuer :

Je suis libre penseur . Je verrai bien . Si je vois qu'on brimera ma liberté d'expression au nom de l'autorité impériale, je me mettrais en colère ...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Ven 11 Mai 2007 - 21:04

Polokyor eut un petit rire mesquint, il dit :

Quand les PI et moi étions alliés, la Paix dans le Sang ma attaqué ! Je ne peux pas vous fournir de preuve dans ma position acutelle, je vais en prison là, enfin si les gardes se bougent pour m'y amener, et si vous avez la Paix dans le sang, pourquoi faites vous la guerre ?

Un garde poussa Polokyor pour l'amener dans la prison et le Drow dit avant de s'engouffrer dans la prison :

Pensez-y !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Ven 11 Mai 2007 - 23:52

Je vais vérifier ceci . Je peux juste vous dire que je suis rentré dans cette armada par amitié avec celui qui est le palatin en fonction actuellement . J'attaque de manière sporadique, je dois encaisser beaucoup plus que je n'inflige . Pas parce que je n'ai pas envie d'attaquer, mais parce que je n'ai jamais beaucoup de troupes d'habitude . Quant au caractère ironique de l'armada que vous soulevez, qu'est-ce que vous voulez que je dise ... J'y penserai, quand j'aurai fini de régler mes comptes avec certains seigneurs qui m'ont attaqué alors que le PI est lié par des alliances ... Sirias, par exemple . Et il faudrait que je vérifie les relations qu'on a avec les Veilleurs de Prévèze ...

Quant aux gardes, j'espère que ma menace fera immédiatement effet . Quitte à ce que je défie ouvertement l'Impératrice, car elle est responsable de ses soldats . Si elle-même est incapable de considérer un citoyen à sa juste valeur ... Qui croire . M'enfin .
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Dim 20 Mai 2007 - 17:54

Polokyor faisait les cent pas dans sa cellule, il en avait assez d'attendre. Il souppira, et fouilla ses vêtements. Il trouva un trousseau de clefs dans sa chemise. Il réfléchit où il l'avait eu, il se souvint d'un voleur lui ayant donné. Autant que cela serve. Il essaya d'ouvrir la porte avec les clefs. Il réussit. Il se félicita. Mais maintenant comment sortir d'ici? Il voyait les mercenaires pas très loin, les gardes impériaux n'apporchant pas la prison. Il alla vers l'armurerie où était ses armes. Il s'y précipita à pas de loup. Un mercenaire se retourna, il bondit vers un mur, caché. Le mercenaire vit la cellule du prisonnier ouverte. Grave erreur du Drow. Le mercenaire courrut vers la cellule. Polokyor ouvrit précipitament l'armurerie. Il trouva ses armes entreposées dans un petit paquet. Il les pris, installa son baton a sa ceinture. Il pris sont Katana. Le mercenaire revint vers la porte en courrant. Le drow y mit un coup de pied pour qu'elle s'ouvre, le mercenaire la reçut, il fut assomé. Le bruit alerta les autres qui accroururent. Polokyor lança un sort sur l'un d'eux, ce dernier ne bougeait plus, son sang était gelé. Les autres se mirent en garde. Le palatin de Naxos fit un pas en avant, ils reculerent tous, Polokyor sourit. Il avait toujours sa gourde, il but. Il se concentra et des ténèbres entourèrent les mercenaires. Les ténèbres se dissipant, ils étaient tous a terre. Polokyor portait maintenant son baton. Il s'y appuya contre le sol, il était fatigué par son sort. Il se dirigea vers la sortie, mais avant il but encore de sa gourde, son élixir cela le soignait. Sa magie revenue, il essaya de se téléporter, et réussit. Il atterit dans les quartiers mal-famés, meilleur endroit pour s'enfuir. Il y avait un passage secret qu'il connaissait, en espérant qu'il soit encore secret.
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Jeu 25 Oct 2007 - 21:10

Il devait être le debut de soirée lorsque l'on me conduisit dans cette sombre prison sur ordre d'un puissant Seigneur.
Devant moi un homme avec des clef accrochées à sa ceinture, sans doute un gradé, ouvrait les portes au fur et à mesure que les 2 gardes, qui m'escortaient, me trainaient jusqu'à une cellule.

Je n'avais pas eu de procès aussitot mon arrestation j'avais été conduit dans ce haut lieu de la désolation.
On me jetta dans un affame cachot sans ménagement, le numero 37 était maintenant ma demeure. Une odeur de mort melé à une odeur de moisi collait au parois. Il y avait une énorme couche de poussière et les rats couraient dans la prison à la recherche du moindre bout de vieux pain racit.

Je me rappella ce qui s'était passé, en début d'apres midi un peloton de soldat était venu me chercher et sans un mot ni accusation je fus arreté et conduit à la prison sous bonne escorte. je ne cessais de crier Pourquoi? Qu'ai je donc fait?
Mais en réalité je savais bien pour quelle raison j'étais là et pourquoi je n'avais pas eu droit à un procès.
Calmement je comptais les lignes de pierre qui composaient ma cellule, la 3ème puis 17ème pierre en partant de a gauche de la porte. ça devait etre là. J'enleva la pierre, un couteau mon outil de travail preféré!

Et oui je suis un assassin et j'ai été conduit dans cette prison sur ordre d'un grand seigneur de Kalamaï que j'avais rencontré et qui m'a employé.
Ma mission faire rendre gorge à un ennemi de ce seigneur qui était au courant d'element compromettant pour ce seigneur. Cet ennemi avait été enfermé mais désirait passé un accord avec le juge.
ma mission empecher cela et ainsi sauvé ce seigneur mais il y a lesz barreaux, là encore le seigneur avait tout prévu. Un garde de nuit était au service de ce puissant personnage et devait ainsi ouvrir ma porte et me permettre de fuir.

Maintenant il ne me restera plus qu'a atteindre la nuit et le garde pour m'ouvrir la porte
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Ven 9 Nov 2007 - 15:32

Plusieurs jours étaient passé et personne ne venait m'ouvrir la porte la nuit afin de remplir mon contrat.
Je commençait à douter, à me demander si le seigneur qui m'avait engagé ne m'avait pas trompé et que le véritable but était de m'arreter sans risque.

Je commençais à étudier différentes possibilités afin de m'évader, j'avais toujours mon couteau qui entre mes mains était une arme redoutable.

J'entendis du bruit dans le couloir un garde venait. La serrure de la porte de mon cachot tournait et la porte allait s'ouvrir. Peu etre serait mon unique chance pour fuir. Mais la porte ne s'ouvrait pas.
J'entendis une voix: attendez 10 minutes que je sois partie avant de remplir votre contrat, ensuite descender au sous sol et passé par le tunnel qui vous fera ressortir en dehors de la ville

J'attendis, puis me dirigea dans le couloir, j'étais au agué du moindre signe de présence.
Je me dirigea vers le cachot 46, une cléé était accroché juste à coté du mur comme convenu.
J'ouvris alors silencieusement la porte. J'étais pret a frapper mais je ne desirais pas reveiller le futur mort car je voulais à tout pris éviter de donner l'alerte.
Mon client était allongé sur sa paillasse, je m'approcha, le divisagea, c'était bel et bien un inconnu, je me demandais ce qu'il pouvait avoir fait à mon client. Mais apres tout ce n'était pas mon problème, j'étais un assassin et j'étais payé pour tuer ce que je fis en l'égorgeant. Comme tout bon assassin je passa ma lame en travers sa gorge puis je la ressortie. Il ouvrit les yeux, tenta de crier mais aucun son ne sortait. Et pour cause sa trachée artère était trancher. Il se vidait de son sang, et n'allait pas tarder à mourrir, j'attendis de voir partir la dernière lueur dans ses yeux.

Puis le contrat rempli je me dirigea vers le sous sol afin de partir de ces horribles geoles.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Mer 21 Nov 2007 - 18:40

Je courrais vers la sortie tout en ettant attentif au moindre bruit car je ne voulait pas m'eterniser dans un endroit tel que la prison d'Ocien-Parlat. De drôle d'hisoire circulait à son sujet.

Je commençais à appercevoir la lumiere de l'exterieur mais j'avais un mauvais pressentiment.
Et j'avais raison car 2 gardes étaient posté devant la porte. Ils ne semblaient pas vif mais je ne desirais pas qu'ils me ralentirent ou donner l'alerte.

Mais derrière moi il y avait la prison avec encore plus de gardes qui devaient etes sur le pied de guerre en ayant decouvert un cadavre egorgé dans sa cellule.

Je n'avais pas le choix la porte était devant moi et je devais la franchiere et pour cela je n'avais pas beaucoup d'option. Une nouvelle fois cette nut je devrai tuer.

Les gardes étaient armées d'épées mais ne paraissaient pas bien entrainé pour le combat. Je decida qu'il fallait alors que je rentre dans la tas, ce qui pourtant n'étaient pas une de mes habitudes. Mais il faisait sombre et avec l'effet de surprise il riquaient de reagir lentement.

Sans un bruit je sortie mon couteau et courru vers eux dans un profond silence, tel un felin.

C'est à ce moment que je vis le plus costaud des 2 gardes mettre la main sur son épée, il m'avait decouvert. Ma lame vola sur quelques metres pour aller se planter dans la gorge de mon ennemi qui s'ecroula au pied de son camarade appeuré qui ne comprennait pas ce qui vvenait de se passer. Je m'avnça sans un bruit, il eu juste le temps de dire:
-qui etes vous, arreter
et je lui tordi le cou il tomba mort, les cervicales brisé.

Je ramassa mon couteau et essuya la lame sur la cape d'un des gardes.
Je poussa la porte et pu enfin respirer de l'air frais. Ma mission était accomplit et je n'avais lus qu'a rentrer dans ma demeure avec le doux sentiment du travail accomplit.
Je n'aurais plus qu' attendre un nouveau contrat.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Sam 16 Fév 2008 - 1:47

Laonar reprit enfin ses esprits. Il se trouvait maintenant dans une pièce très sombre, seule une petite ouverture laissa rentrer un filament de lumière. La pièce dans laquelle il se trouvait était en réalité une cellule, une cellule froide et mal entretenu. A quelques mètres, des rats grignotaient les restes de l'ancien occupant. Puis, sa mémoire lui revint peu à peu: le fort en feu, le général Drake, la marche attaché à un cheval, le soleil brulant et puis, plus rien. Il tata l'arrière de sa tête mais ni trouva aucune bosse. Il n'avait donc pas été assommé. Puis, une voix arriva à ses oreilles.

- Il se réveille , dit un prisonnier à d'autres.

Dans la cellule face à la sienne, un prisonnier l'observait et parlait aux autres, tous curieux de savoir qui était le nouveau.

- Hey le nouveau, quel est ton nom? lui dit son voisin d'en face

- Laonar, où sommes-nous?

- À Ocien-Parlat, dans la Cité Impériale. C'est ici que l'Empereur fait enfermer les prisonniers de guerres.

- Tu es donc scitopolien?

- Oui, toi?

- Non je viens de Thassopole. Par contre, il croit que je suis un espion.


Soudain, des bruits de pas se firent entendre du haut des escaliers en bois qui menaient à l'étage de Laonar. La totalité des prisonniers se tut et retourna dans le fond de leurs cellules. Laonar fit de même. Plusieurs gardes apparurent. Deux d'entre eux trainait un homme et le lancèrent dans une cellule. Un soldat vient jusqu'à la cellule de Laonar et lui lança un morceau de pain.

- Mange vermine, tu as cinq minutes. On viendra te chercher pour ton interrogation.

[HRP] Suite très prochainement [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Lun 18 Fév 2008 - 1:19

un groupe d'elf marchèrent vers le bâtiment. en voyant le garde, un elf lui dit:

-bonjour, nous avons un prisonnier pour vous.

Un humain s'avança. l'elf continua:

-nous avons reçu l'ordre de l'apporter nous même au cachot, ordre de sa majesté.

Le garde les regarda avant de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Mer 20 Fév 2008 - 5:43

Le garde le regarda et lui dit:

-Veuillez me dire vos nom et le motif de l'arrestation.

L'elf pris la parole:

-Mon nom est Farlen farden, je suis un des protecteurs de la reine. et le motif du prisonnier est d'avoir essayer de tuer notre maitre.

Le garde siffla et 5 autres gardes arrivèrent:

-Vous ne m'aviez pas dit que vous aviez un maitre, alors pourquoi une reine??

Farlen regarda ses compagnon d'un air surpris par l'intelligence et dit:

-Notre maitre est celui qui s'occupe a notre apprentissage et notre reine celui qui s'occupe du royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Jeu 21 Fév 2008 - 2:12

Le Garde le plus gradé se mit à sourire.

Allons mon brave vous venez de dire que votre reine était celui qui s'occupait du royaume. Ne dit-on pas celle ? Et puis les seuls maître ici c'est le Grand Gêolier et Son Altesse l'Empereur ainsi que sa femme. Allez foutez le dans une cellule pour peine temporaire. Si ça Reine vient le délivrer d'un baiser magique alors on songera à le libérer.

Tout les gardes éclatèrent de rire alors que deux d'entre eux le prirent et l'enfermèrent dans une gêole sentant l'urine et la sueur et où d'aucun rayon de Soleil ne passait.
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Jeu 21 Fév 2008 - 6:07

Farlen fut jeté en cellule, tout sentait l'urine et la sueur. Il se résuma en quelque mot:

- Je suis dans la merde, si j'aurai su que les gardes de son empereur étaient si colérique, jamais je ne serai venu ici, et en même temps, ils sont tellement imbécile qu'ils ont pensés de travers, oui c'est l'empereur qui dirige ici, mais pas les forêts, Ils sont con des fois ces gardes là. Farden se mit dans un coins et attendit en réfléchissant a un moyen de s'échapper.




(HRP), les gardes ont t' ils enlevés tous mes objets??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Sam 23 Fév 2008 - 1:26

*Une escorte arriva dans les cachots de la citée impériale avec comme prisonnière une elfe noire, elle semblait jeune et étais à moitié dévêtue, surement abusée par les gardes avant son arrestation, elle s'efforçait de bouger pour peut être arriver à échapper aux sbires qui l'entouraient*

-Et merde!
Mais vous me reprochez quoi à la fin?!


*La jeune elfe noire se débattais encore de plus en plus violament sous les rires des gardes, qui à présent jouaient plus avec elle, plutôt que de la conduire à sa cellule*


-Mais....

*essaya-t-elle de répliquer avant de se prendre une baffe monumentale sur la joue gauche.
La baffe en question lui fît d'ailleurs perdre connaissance pendant un long moment.
Lorsqu'elle se réveilla elle étais enchaînée à un mur sale, qui sentais encore la transpiration et le sang, surement des vestiges de son précédent occupant. Elle regarda rapidement autour d'elle, mais ne vit rien de reconnaissable, elle espérait pourtant apercevoir au moins une âme qui vive, mais dans une telle obscurité, elle n'y voyait absolument rien*


-Fait chier.....

*murmura-t-elle*

-Y à quelqu'un ici?

*elle n'entendit rien, donc découragée, elle se mit en quête d'une quelconque issue, et surtout d'une raison à sa présence en ce lieu.
Mais d'ailleurs ou étais-t-elle...?*
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Sam 23 Fév 2008 - 2:06

farlen entendit des rires venant vers lui, il regarda avec précaution voir qu'est ce qu'il ce passait. c'est alors qu'il vit une jeune elfe noir en train de se démener pour sortie des griffes des gardes. Un garde la gifla et elle perdit connaissance. Farlen allait riposter lorsqu'il prit conscience de sa situation. Lorsque les gardes furent sortirent, il appela a voix faible:

-Allez vous bien?

Elle ne répondit pas, farlen dormit quelque temps. Il fut réveiller en sursaut par le crie de la malheureuse, Il reprit conscience de la réalité quelque seconde plus tard. Il ne la voyait plus, mais entendait son souffle. Il dit:

-Qui êtes vous, que faites vous dans un endroit aussi dégoutant que cette prison?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Sam 23 Fév 2008 - 13:09

*Entendant enfin une voix, la jeune elfe noire reprit un peu d'espoir, et s'attacha à l'idée qu'elle n'étais pas seule en ce lieu, ce qui d'une manière la réconfortais*

-Mais j'en sais rien ce que je fait là....
Excusez moi, je me nome Marlyssa, je viens d'arriver en ces terres et des gardes me sont tombés dessus et m'ont amenée ici, et franchement je n'en connais ni la raison ni le but.
Et vous qui êtes vous?


*elle attendit la réponse de l'inconnu, mais essaya déjà de reprendre ses esprits et commença à réfléchir à un moyen de se sortir de là*


-Mais d'ailleurs on est où là?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Sam 23 Fév 2008 - 18:35

( Faudrait penser a Editer le premier post... Polokyor, mon ancien perso il est mort... Donc il peut pu etre en prison ! D'ailleurs comment il est mort Polokyor ???? )


Derundal qui venait d'arriver dans la citée Impériale sans se faire reperer par les gardes, en passant par une entrée secrete que son maitre lui avait fait connaitre passa devant la prison, une des demeures temporaire de son maitre. D'ailleur son maitre, Polokyor, avait été la seule personne qui avait réussit a s'enfuir de cet endroit. La premiere fois il y avait fait délivré Tankred, quand celui-ci se dirigeait du tribunal a la prison, et une autre fois il s'était enfuit d'une maniere bien incertaine.

En passa devant l'endroit lugubre il vit les gardes amener deux personnes en prison. Le seigneur de Sudgeï se dirigea vers les gardes et leurs demanda qui était les personnes en prison. Ceux-ci, qui cachait leur nez a cause de la puanteur des cadavres de la prison, lui répondirent qu'il y avait une elfe noir et un autre male, mais il n'avait pas précisé sa race. Il lui demandèrent ensuite de partir. Le Seigneur Ixclam s'inclina et disparut de leur vu. Il grimpa sur les toits environnants sans etre vu, il s'approcha de la prison et arriva devant une fenetre et il lança un appel. Aucune réponse, il risqua un regard, et il vit un cadavre en decomposition, voyant qu'il n'aurait aucune réponse ici, l'elfe noir grimpa un peu plus haut et arriva près d'une autre fenetre. Il vit une elfe noire, surement celle qu'il cherchait. Il s'installa de la maniere la plus confortable possible a cet endroit, la fenetre, et prit la parole :


Bonjour, cher elfe noire, je ne sais point votre nom, ce qui est dommage, et je ne vous ai jamais rencontrée, je n'oublierais pas le nom d'une aussi charmante creature. La vie de prison vous va t'elle ? Si oui je repart !
Si non, je peux vous liberer, vous ete l'autre personne qui est arrivée ici. Mais il y'a toujours une condition bien sur !

Vous vous demandé qui je suis ? je vous le dirais quand je vous aurais sortit de là. Et au faite, mon maitre, qui est mon defunt pere, m'a expliqué comment sortir de cette prison, je peux vous aider a en sortir, refléchissez bien a celà !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Sam 23 Fév 2008 - 18:47

*commençant à perdre espoir, la jeune elfe noire entendit un son qui semblait provenir d'un être animé de vie, au départ elle cru que c'étais l'étrange personne qui lui avait adressé la parole auparavant, mais en se concentrant d'avantage sur la voix qui semblait s'adresser à elle elle comprit rapidement qu'il s'agissait d'un autre individu.
Elle écouta la proposition de l'inconnu, et ne réagit pas aux premiers abords, elle réfléchissait au motif que pouvais bien avoir une personne d'essayer de libérer des prisonniers. Ce qui pouvais le motiver réellement à risquer sa propre liberté afin de rendre la leur à des inconnus pour lui.
Elle pesa le pour et le contre et se dit qu'au pire elle n'avait rien à perdre, à moins bien sur que cet homme ne soit de mèche avec une tierce personne voulant sa fin, au quel cas elle essayerais d'aviser une fois ses liens brisés et sa cellule ouverte.*


-Et bien cher, hum, seigneur me semble-t-il....
Je ne sais d'où vous me parlez mais je suis intéressée par votre proposition, que demandez vous afin de libérer une jeune femme innocente?


*elle se remit à réfléchir en attendant que sont mystérieux sauveur daigne lui répondre. Pourvu qu'il ne demande pas grand chose, sinon elle devrait trouver un moyen de fuir avant de lui remettre sa récompense. Ce qui, pensa-t-elle, ne devais pas lui poser beaucoup de soucis, étant donné son entraînement poussé à la discrétion.*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Prison d'Ocien-Parlat   Aujourd'hui à 23:13

Revenir en haut Aller en bas
 

La Prison d'Ocien-Parlat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours :: Quartier mal famé-