AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Babka d'Helcar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Babka

avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 35
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Babka d'Helcar   Dim 28 Déc 2008 - 7:13

Babka Ivrin


Babka était un elfe sans histoire, sans passé, sans famille. Il vagabondait au rythme de ses pas, suivant le voie que Folaniss lui guidait. Échangeant ses services contre un toit pour la nuit et quelques brides de repas, selon le bon vouloir de ceux qui acceptait son offre. Il était dur de trouver travail convenable pour se payer logis de façon constante, le monde de Kalamaï étant dans un état d'instabilité. Sans oublier les nombreux brigands qui sans vergogne vidait les poches des voyageurs et le contenu des caravanes. Alors qu'il circulait au coeur de l'Amphise, ses détrousseurs de grand chemins l'encerclèrent, le jetant à genoux pour réclamer droit de passage. L'elfe était sans possession, outre les vêtements qu'il portait, réclamant sa libération même si il ne pouvait en payer le prix.  Soudain un bruit de galop se fit entendre, un bandit s'effondrant au sol devant Babka, heurté par la tête du cheval garni d'une armure. Il leva les yeux, voyant un seigneur et sa bannière flottant au vent, s'identifiant comme le palatin de cette province et que la mort attendait ceux qui ne se rendrait pas sur le champs. Une escorte d'archer sortant de la forêt pour assurer la sécurité. L'ennemi plia le genoux pour la majorité, le chef préférant fuir mais quelques enjambées plus loin, il était au sol dans une marre de sang. Babka se releva tout en gardant tête base, remerciant son sauveur qui lui demanda de lever la tête.

- Frère elfe, il est de mon devoir d'assurer la sécurité de mon peuple. Qui es-tu ?
- Babka Ivrin, vagabond de métier, travailleur contre repas et logis.
- Enchanté Babka, que dirais-tu de m'accompagner ?
- J'essaierai de suivre la vitesse de votre cheval mon seigneur.
- Nul besoin, prend celui d'un tes agresseurs, il attend sagement juste là.
- Merci !

Babka prit place et il suivit la palatin jusqu'en sa demeure, l'escorte disparaissant à nouveau parmi les arbres tel des ombres qui surveillent. Une fois sur place, un bain et un copieux repas plus tard, les deux hommes discutèrent longuement. Le sauvé jurant allégeance à son sauveur en guise de remerciement. Babka était loin de se douter qu'il venait de s'ouvrir les portes de tout Kalamaï. Il reçu une éducation digne des plus nobles du royaume, allant de la bienséance jusqu'au combat, en passant par la politique et autres petits à côté plus discret. Devenant le bras droit d'Oengus, vivant un véritable conte de fée jusqu'au jour où une grande guerre secoua tout l'Empire. Les pertes furent grande de toute part mais le déclin de l'Empereur fut un succès Enguerrand n'était plus et une nouvelle ère pouvait commencer. Le palatin d'Amphise annonça qu'il avait un lieu à se rendre avant de rentrer à la maison, Babka rentra donc avec les armées à la demande de son mentor.



Quel ne fut pas sa surprise lorsque sur son lit il trouva une lettre à son retour. Le cachet officiel de la province en scellant le contenu. Il l'ouvrit et les jambes lui faiblirent pour se retrouver à genoux au sol. Il venait d'hériter du domaine d'Oengus, ce dernier avait décidé de tirer sa révérence suite aux derniers événements. L'âge diront certains, les remords de conscience diront d'autres. Le palatin considérait depuis longtemps Babka comme étant se fils qu'il n'avait jamais eu et c'était sa façon à lui de le remercier pour ces années en sa compagnie. Lui léguant tout ce qu'il possède, son domaine, sa fortune et son poste à la tête de la province. La lettre précisant qu'il pouvait renommer le domaine à sa guise, l'elfe signa un décret changeant l'appellation d'Heraldie pour Helcar, en l'honneur de sa pauvre famille aujourd'hui disparu, il était le dernier mais c'était sa façon à lui de rendre hommage. Ce nom étant celui de la terre où il avait grandi, permettant à ses ancêtres de trouver leur place dans les livres d'histoires car tout palatin voit son passé épluché par les historiens, pour le savoir des générations à venir.


Le peuple accepta à l'unanimité leur nouveau palatin, qui continua de travailler avec ferveur à la prospérité de la province. Un nouveau chapitre de son histoire commençait et bien des aventures était à venir...
Revenir en haut Aller en bas
 

Babka d'Helcar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Habitants et héros de Kalamaï-