AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Lac et ses Alentours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Zeldrée
Invité



MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Mar 10 Juil 2007 - 8:34

Une triste silhouette se dessina entre deux arbres immenses qui bordaient le lac. Les quelques pas qu’elle fit prirent fin juste en face de ce magnifique étendu d’eau. L’ancienne retira alors la cape usée qu’elle portait presque toujours, dévoilant ainsi de minces vêtements, presque absent, qu’elle avait fabriqué à partir de feuillages et de fleurs séchées.

Son corps était mince et de petite taille, sa peau d’un ton brunâtre et son regard noir. Laissant la cape sur la rive, elle entra doucement dans le lac. Ou elle ce trouvais, l’eau n’était pas très profonde, elle avança donc de plusieurs pas et plongea sous l’eau pour nager quelques instants. Elle appréciait la fraicheur du lac, mais n’y demeura pas trop longtemps, ne désirant pas perdre la seule cape qu’elle possédait.

La druidesse s’allongea près de son vêtement laisser sur le sol et elle leva les yeux vers le ciel. Sa chevelure mouillée ondulait légèrement et des gouttes d’eau perlaient sur son visage morne. Une fois sécher, Zeldrée s’enroula dans sa cape et se coucha a même le sol. Elle se reposerait ici un moment avant de retournée dans cette ville qu’elle n’avait pas revu depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Zeldrée
Invité



MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Jeu 12 Juil 2007 - 23:41

Zeldrée ouvrit doucement les yeux, elle s’était assoupi pendant de longues heures et elle se sentait à présent reposée du voyage qu’elle avait du entreprendre pour se rendre sur place. L’ancienne s’éloigna du lac pour se diriger vers les portes du nord et pénétrer dans la ville impérial.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel



Nombre de messages : 55
Age : 28
Classe : nécromancien
Armada : les Veilleurs de Prévèze
Date d'inscription : 22/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Ven 13 Juil 2007 - 14:58

Raziel sortit de ses reflexions et se dirigea vers la ville, plus précisement vers les quartiers mal famé car il avait faim...
Revenir en haut Aller en bas
Taïl`Isha



Nombre de messages : 1838
Classe : Voleuse & Assassin
Armada : indep'
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race:

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Ven 27 Juil 2007 - 22:57

Il avait mis beaucoup plus de temps que prévu avant d’arriver au lac.
Ses efforts de lutte contre la fatigue ne furent malheureusement pas récompensés.
Il eut beau parcourir la totalité de la surface du lac des yeux, il n’y trouva pas de quoi être satisfait, laissant retomber son sourire habituelle, les yeux vides, les cheveux voguant au fil du vent.
Il aurait tant aimé apercevoir les ailes blanches et entraînantes de la céléstiale.
Il n’en fut rien.
Il aurait tant apprécié distinguer les fines courbes corporelles qui dessinaient la silhouette svelte et envoûtante de par sa beauté, de celle qui occupait l’entièreté de ses pensées.
Il n’en fut rien.

Il chercha encore une fois, dans un espoir désespéré.
En vain.
Il espérait que la lourde fatigue qu’il portait n’atténuait pas sa vue …

L’absence d’aboutissement à son objectif l’avait quelque peu découragé, laissant la fatigue l’emporter.
Il ne voyait qu’à moitié, et quelque peu flou, ses paupières étaient désormais mi-closes.
Alors qu’il marchait péniblement, traînant les pieds dans le sable fin, ses paupières se fermèrent, d’une traite.

Ce n’est que plus tard qu’il sentit une violente douleur au niveau de sa nuque.
Un violent coup venait de lui être asséné, l’écroulant ainsi au sol.
Plusieurs coups semblaient suivre, il ne savait combien, les sensations de son corps commençaient quelque peu à le quitter.
Des brigands probablement, les mêmes que ceux dont il avait protégé Sanya …

Ne restait plus que son cerveau, pour ruminer ses pensées abstraites.
La plupart allaient à la céléstiale.

Il s’en voulait de ne pas pouvoir la revoir.
Il savait que ces coups ne le tueraient pas, les brigands cherchent juste l’évanouissement de la victime, avant de la dépouiller.
Mais, ces coups ajoutés à sa fatigue, il tomberait rapidement dans le coma …
Cela retardait leurs retrouvailles, lui qui les avait déjà tant attendues …

Sa tête commençait à le faire atrocement souffrir, il laissa libre cours à ses pensées.
Il revoyait le moment où tout deux étaient au bord de l’eau qui traverse le jardin impérial.
Cette fois-ci, le temps était arrêté.

Sur ces pensés, il crut sentir qu’on le déplaçait.
Il ne savait qui, ni où.
Si on ne l’emmenait pas rapidement à la maison des guérisseurs, son rétablissement n’en serait que plus long et difficile.

HRP : bon ba, si quelqu'un daigne m'y emmener, sinon, tant pis, je dirai qu'il s'agissait d'un civil ^^
2 jours de coma, 5 jours de remise sur pieds, et après je reviendrai de vacances et posterai =D
Revenir en haut Aller en bas
Sanya



Nombre de messages : 160
Age : 24
Classe : Prêtresse
Armada : Gardes Célestes de Brasamical
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Dim 5 Aoû 2007 - 23:16

(hrp) Je t'aurais bien trouvé mais il semble que tu sois déjà rendu à la maison des guérisseurs ^^ (hrp)

L'aube pointait à peine au-dessus des hauts conifères lorsque la lointaine silhouette de Sanya fut visible dans le ciel. Elle volait à tire-d'ailes, impatiente de retrouver ce qu'elle avait quitté il y a si longtemps.

Essouflée, épuisée, elle ne ralentissait pas. Elle appercevait son but et ne voulait pas s'arrêter alors qu'elle y était presque. Se concentrant sur autre chose que l'engourdissement de ses ailes, elle se remémora les circonstances de son départ...

D'abord son réveil au lac, la rencontre de Geoffrey.... le chemin qu'ils avaient fait ensemble jusqu'au jardin et enfin, toute les émotions qui s'étaient alors emparées d'elle. Si forte qu'elles l'avaient étregné tout au long de son absence, elles lui accordaient maintenant l'énergie de continuer...

Le lac était à présent en-dessous d'elle. Elle entama une descente; ne sachant ou trouver Geoffrey, elle passerait la Ville Impériale au peigne fin, en espérant qu'il s'y trouve. Sans quoi...

Chassant ses doutes, elle fit un survol de l'étendu d'eau, examinant soigneusement ses berges et le boisé qui le bordait. Au bout d'un certain temps, elle se rendit à l'évidence; il ne se trouvait pas ici.

Un peu découragée, la fatigue se faisant davantage ressentir encore, elle reprit quelque peu d'altitude et traversa les légendaires Portes du Nord par les airs... pour atterrir en catastrophe de l'autre côté, en plein milieu de la grande place...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Jeu 13 Déc 2007 - 21:33

Quelle sinuosité dans ses courbes... murmura une voix rauque.

Astraël avait regardé ce celestial couper le ciel. Il l'avait regardé tel un enfant émerveillé. Cette beauté qu'il voyait semblait faire germer de vieux souvenirs qu'il ne comprenait guère. Pris d'une pulsion qu'il n'avait plus eu depuis...encore un lieu sombre de sa mémoire... Il voulut faire un signe à cet être volant afin d'espérer échanger quelques vers qu'il se plait tant à conter.

Mais c'est avec une profonde amertume qu'il ne réussit point à croiser le regard du célestial trop occupé à recherché quelque chose dans les environs. Un bruit aigü siffla dans sa tête le faisant tituber pour enfin s'asseoir au rebord du lac sur un gros rocher. Sa tête chuta dans ses mains osseuses. Son mal parti, il releva la tête ; la capuche de sa toge glissa dans son dos et laissa apparaître un visage marqué par le manque de sommeil. Un liquide rouge coulait le long de sa joue... Astraël venait de verser une larme... Une larme de sang... Une larme reflêtant plus qu'une douleur commune, une douleur qu'il ne comprenait pas, ancrer au plus profond de ce qui lui restait de son âme.

Il regarda l'étendue d'eau un peu agité par le vent devant lui comme pour trouver une réponse à une question...

Te... Tenann... qui est-ce ?

Ce nom qu'il avait entendu dans son esprit lors du sifflement dans sa tête semblait avoir un lien avec la situation. Perdu dans ses pensées, l'elfe noir ne se rendit pas compte que la verdure autour de lui commençait à noircir... à mourrir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Lun 7 Jan 2008 - 12:23

Gromrin décider comme jamais à dormir au creux d'un arbre, fit le tour du lac pour se nicher près d'un saul pleureur qui de part sa nature recouvrait d'un épais feuillage le nain près à sombrer. Après une petite heure de sommeil, Gromrin s'en alla à la guilde des combattants pour un entrainement à la hache et à la lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Syv



Nombre de messages : 74
Classe : Exécuteur
Armada : Alen'ien
Date d'inscription : 03/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Mer 6 Mai 2009 - 21:39

La beauté sans fin des jardins rayonne en cette merveilleuse journée . Des oisillons, bercés par une tiède et douce bise, gazouillent frénétiquement, couchés dans leur éphémère lit de brindilles. Tout semble calme et paisible dans cette majestueuse partie cachée de la cité impériale, alors que se joue en silence les ultimes notes des fluctuations du lac, de nombreux canards dansant à sa surface.

Des rosiers de toutes les couleurs font office de rembardes, des chênes centenaires et plusieurs autres espèces végétales forment une forêt grandiose et pourtant si structurée comme façonnée par la main d'un maçon. Et au milieu de cette opulence de verdure, de couleurs diverses se tienent les chemins de gravier et de pétales entremêlés sur lequel glissent sereinement trois personnages côtes à côtes. Ils bordent le magnifique lac qui s'étendait à toute la surface des jardins à son bord.

Voltant gracieusement dans le vide atmosphérique qu'elles comblent d'une vivacité souriante, les feuilles indomptables entreprennent d' entourer et caresser tous les êtres du décor. Rares sont les touristes, indifférents au charme la nature et peu soucieux de lui témoigner tout le respect qui lui est dû par un murmure, un sourire ou une pensée à son égard.

Tous sauf peut être pour le gestionnaire et ses compagnons pour qui ce n'est que façade, obnubilés plutôt par leur mission.

La femme est vêtue telle une danseuse, d'une ample robe pourpre à fine bretelles aux épaules, la peau hâlée, la chevelure brune et bouclée descendant jusqu'à ses reins. Ses yeux félins irradient de malice. Rien ne fait penser qu'il s'agit en réalité d'un officier militaire l'un des meilleurs de Luluferati et qu'elle fait étalage d'une élégante et efficace couverture. Quoi de mieux qu'une " danseuse " pour accompagner le gestionnaire, celle-ci accrochée à son bras. Son jeu de hanche semble si sincère qu'il tromperait n'importe qui sur la réalité de sa nature redoutable.

Le deuxième est un homme de haute stature et musclé, habillé comme les jongleurs. Certes nul ne prendrait le risque de provoquer un tel colosse, mais son visage bigaré parait empli d'une telle bonhomie qu'on ne peut concevoir qu'il soit méchant ou qu'il prenne plaisir à prendre la vie de ses ennemis... Pour assurer sa fausse identité, il tient à la main six quilles avec lesquelles il se prend à jongler avec brio pendant qu'il parle et s'évertue quelques fois à rire aux éclats. Il n'y a personne à leur entourage. Syv s'arrête un moment, plongé soudain dans une intense observation..

Regardez ce lac, il est magnifique.

Nous ne sommes pas là pour ça, Seigneur Syv.
lui jette Nivaria Katarath d'une voix désapprobatrice. Syv se tourne, son regard ironique posé sur elle.

Le Gestionnaire se doit d'apprécier les choses matérielles qui l'entourent, Nivaria. La frivolité est un jeu. Je joue mon rôle.
Syv ne perd son temps à en dire plus à cette femme, peu portée à la subtilité, directe et insicive. Nivaria Katarath, native d'outre-mer et fille d'une débauchée à l'époque. D'ou sa capacité à se fondre dans le costume trompeur d'une danseuse. Elle a son âge. Ensemble adolescents, ils avaient combattus et portés haut et fièrement les couleurs de Primeterre durant la guerre contre Kalamaï. Son talent à manier l'épée est bien plus redoutable que celui de Syv qui préfère les lames et les arbalètes.

Et si nous en revenions au sujet qui nous intéresse...
propose le troisième personnage, agacé par l'égarement de la discussion. Kenthar Tsani. un homme aussi intelligent et dangereux que Syv, fils également d'un grand seigneur d'Outre-Mer, abattu à l'époque. Il ne l'a connu que depuis peu, mais servant sous ses ordres pour ses missions de linge sale, il s'est montré d'une efficacité imcomparable. Tous agissent pour le compte de Tilk Nosferan à présent. Syv, dont les yeux n'ont cessé de briller depuis qu'il a été informé de tout ce qui s'est produit depuis son absence jugea bon cependant de dire :

Est-ce vraiment nécessaire Kenthar ? Je n'en suis pas sûr.

Et bien vous vous méprenez. Le maître a besoin de nous, a besoin de vous.
lui lance Nivaria en soufflant, perdant patience et répondan à la place de son compagnon. Les choses bougent. Malheureusement trop vite à notre goût mais le peuple s'impatiente et nous devons nous adapter aux évènements, et surtout les contrôler. Il n'y a pas matière à débat, c'est un ordre du maître. Contrairement à elle, Kenthar gardait un air serein.Il prit la parole à son tour.

Tenez, votre nouvelle identité et votre masque. Portez le avec fierté. Vous répondrez au nom d'Eknad Rad, ancien corsaire pirate, capitaine de l'ancien vaisseau Zentsu coulé par la marine ennemie durant la guerre, et haut gradé de l'Oracle. Vous prendrez le commandement de la neuvième escadre. Là-bas, le maître vous confiera une mission.

J'ai des obligations ici, ne l'oubliez pas.

Des obligations envers la Mère-Patrie également. Nous ne savons comment réagira l'Empereur devant notre envol. Et durant cette période d'incertitude et d'instabilité, nous sommes vulnérables. Vos responsabilités ne seront pas oubliés, j'en suis sûr.


Terminez ce que vous avez à faire ici. Puis chevauchez jusqu'à Zakinthe, territoire sûr et allié. Une galère marchande et nous à son bord, vous y attendrons pour vous ramener à la maison.


Ne tardez pas trop, à bientôt.

La danseuse et le jongleur s'éloignèrent en direction d'enfants, un dernier regard significatif envers le gestionnaire qui avait déjà pris soin de les distancer et de s'asseoir en admirant la nature. Peu après il partirait pour le bâluchon pour régler les derniers détails.
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Mer 3 Juin 2009 - 7:05



Hélèna et Adama se posèrent à l'extérieur de la ville.
La comtesse avait jugée plus sage d'agir ainsi plutôt que d'entrer dans la Capitale Impériale et de se poser au milieu d'une place bondée de monde...
D'autant que le grand dragon d'or n'était pas passé inaperçu. Les gardes de la ville les avaient vu apparaitre, sortant subitement d'un nuage. Ils avaient alors fait quelques tours au dessus du lac pour repérer une zone d'atterrissage potable avant de se décider à se poser. Le lieu choisit été assez dégagé et à l'abri des regards. Que demander de plus?
Adama amorça une glissade sur l'aile gauche et descendit en douceur vers son objectif. En approche finale, il se cabra et donna quelques puissants coups d'ailes pour se freiner avant de poser avec une certaine agilité ses pattes arrières. Emporté par son élan, il fit quelques pas. Ses griffes labourèrent le sol tendre, tandis que ses pattes avant foulaient à leur tour l'herbe grasse.
¤Madame arrivée!¤
¤Merci, Adama.¤

D'un geste calculé, la comtesse sauta du dos du dragon sur le sol où elle se reçu avec douceur. Elle commença alors à défaire ses sacs et à réunir ses affaires. Adama la regarda s'activer, le débarrassant un peu. Hélèna n'avait prit que le strict minimum, à vrai dire. Ses affaires ne consistaient qu'en deux sacs à bandoulière. D'un ample geste, la jeune femme plaça les deux sacs de part et d'autre d'elle et s'assura qu'elle n'avait rien oubliée.
Adama la regarda faire en pointant son gros œil ambré sur elle.
¤Toi aller comme ça?¤
¤Oui, pourquoi donc? Aurais-je oubliée quelque chose?¤

Le dragon souffla
¤Toi pas armes?¤
La vampire sourit malicieusement à son compagnon à écailles. Retroussant un peu ses manches, elle présenta ses deux mains au dragon:
¤Voila mes armes, Adama. Et elles ne me servent que quand les mots et les pensées ne suffisent plus.¤
¤Et ça arriver souvent?¤
¤Jamais. Les mots, bien utilisés, sont une arme qui tue plus sûrement et proprement qu'aucune lame ne saurait le faire. Et les pensées me permettent d'avoir un temps d'avance sur mon adversaire...¤
¤Comprit. Hélèna appeller moi si problème. Moi aller chasser et attendre Sabres Delta.¤
¤Merci et bonne chasse, mon ami. On reste en contact mental.¤


La comtesse passa sa main sur le museau d'or. Le grand dragon ferma ses paupières et émit un long ronronnement, à l'instar d'un gros chat. Puis, ceci fait, elle s'écarta d'une dizaine de mètres.
Adama se releva, déplia ses ailes et bondit vers le ciel en soulevant quelques feuilles mortes dans un petit tourbillon. Il vira pour survoler le lac, cracha un petit jet de flammes en guise de salut et disparut en rase-motte au dessus des arbres.

Une fois le capuchon de sa cape rabattu, Hélèna prit la direction de la route menant aux portes de la Capitale Impériale. Elle l'atteignit rapidement pour constater qu'elle était noir de monde. La circulation intense aux portes de la ville témoignait d'un commerce florissant. L'Ald'Rhunaise aperçut même le symbole d'une caravane de la CMA, la confrérie de marchands de sa ville natale, dans la foule. Prenant son courage à deux mains, elle s'inséra comme elle le put sur la voie et entreprit de rentrer en ville...
Revenir en haut Aller en bas
Anar



Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Ven 5 Juin 2009 - 16:15

Chaude journée sur la capitale aujourd’hui. Malgré les quelques nuages disséminés le ciel, la chaleur noyautait les dalles de ciment pavant les rues de la ville. L’atmosphère était lourde mais ce n’était pas uniquement lié au climat estival. Le Sénat se réunissait et tous les Palatins avaient été convoqué. Les mesures de sécurités étaient drastiques et de nombreuses patrouilles avaient investis les quartiers de l’agglomération. L’accès à proximité de la chambre sénatoriale était étroitement surveillé.
*Tout ça pour une assemblée de pédants !* songea Anar avec dégoût.
Il avait pu quitter les murs de la capitale afin de rejoindre le point de départ du convoi, établi à l’extérieur de la ville afin d’éviter un encombrement préjudiciable des rues. Anar était donc arrivé au lac avec un peu d’avance. Son équipement se résumait aux mêmes loques que la veille, sa nouvelle arbalète à l’épaule, des carreaux accrochés à une ceinture « empruntée » à un bourgeois et sa fidèle dague dans ses bottes usés. Il avait pu se verser quelques seaux d’eau pour l’odeur et il en était fier.
*Durnik ne devrait pas tarder, je me demande si il va m’accompagner…ça m’étonnerait il doit avoir beaucoup de travail au comptoir.*
Observant les lieux Anar aperçut d’énormes trous dans le sol un peu plus loin. Des empreintes. Quel être pouvait posséder de tels membres ? Quelque peu soucieux, Anar encocha un carreau sur son arbalète. Un rapide coup d’œil aux alentours écartait toute possibilité de danger et l'anarchiste décocha son carreau, le rangea avec les autres. Posant son arbalète au sol, il s’assit.
*Mon gars, j’espère n’avoir jamais à faire avec un tel monstre.*
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Ven 5 Juin 2009 - 20:03


Durnik, le front soucieux s'avança avec 6 nains et une compagnie de gardes.



Ah, Anar, heureux de vous voir ! Le convoi arrive, nous allons partir d'un moment à l'autre, je vous accompagne, d'importantes affaires dans le Sud, juteuses irais-je même jusqu'a dire.
Vous ne pouvez pas imaginer le chaos administratif en ville, une guerre s'est déclenchée et mon roi vient d'y prendre part. Sa va barder à mon avis...
M'enfin, on a reçu une offre pour implanter un nouveau comptoir assez loin, dans les terres d'un roi du Sud.
Donc je t'accompagne !
Voilà les chariots.


Empoignant la rambarde de la première des charrettes le nain se propulsa sur la banquette et attendit que chacun fut à sa place.

Revenir en haut Aller en bas
Anar



Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Sam 6 Juin 2009 - 19:03

Le dispositif de sécurité du convoi était assez impressionnant. Anar se demanda soudain à quoi il pouvait bien servir, lui en tant qu’accompagnateur. Il n’était ni un combattant aguerri ni un redoutable mage. Durnik était présent parmi les nains. Il avait la mine soucieuse. De mauvaises nouvelles ?
Vous ne pouvez pas imaginer le chaos administratif en ville, une guerre s'est déclenchée et mon roi vient d'y prendre part. Ça va barder à mon avis...

Une guerre ? Anar n’avait pas eu vent d’une quelconque tension entre les provinces. Mais si le roi y prenait part, cela voulait surement signifier un enjeu important. Anar sourit intérieurement.
*Cela m’étonnerait que le roi lève ses troupes pour quelques agitateurs en Prévèze du Sud, il doit s’agir d’autre chose*

M'enfin, on a reçu une offre pour implanter un nouveau comptoir assez loin, dans les terres d'un roi du Sud.

Voila donc l’utilité d’Anar. Le révolutionnaire connaissait bien le terrain, en tout cas pouvait-il mener le convoi dans les terres hostiles prévèziennes. Eviter les tempêtes de sable, les bandits, les monstres… Anar trouvait d’ailleurs que la situation avait quelque chose d’ironique. Si le nain savait à qui il avait à faire, il aurait vite refusé tout contact avec l’humain. Engager un voleur pour escorter ses biens était comme choisir la corde pour se pendre. Mais Anar n’avait qu’une parole et il ne tenterait rien contre le convoi. D’ailleurs le nain lui avait offert l’arbalète d’avance, gage de confiance inestimable que l’anarchiste n’était pas du genre à bafouer. Relevant l’inquiétude du nain, Anar lui répondit tout en s’installant à ses côtés, en tête de file.
J’ai bien eu du mal à sortir de l’imbroglio qui règne en ville mais je ne savais pas qu’une guerre était d’actualité. Je pensais qu’il s’agissait juste d’une séance sénatoriale classique, je comprends mieux l’agitation. Et qui est donc l’ennemi ?

N’attendant pas la réponse il poursuivit.

Un roi du Sud avez-vous dit ? Je n’en connais pas beaucoup, mais si il faut passer par Prévèze, laissez moi vous guider alors, je connais cette région comme ma poche, c’est mon foyer.

Le convoi était maintenant prêt à partir, le premier chariot transportant Durnik et Anar s’ébranla et les autres le suivirent. Direction le sud.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Mer 10 Juin 2009 - 19:01



L'ennemi ? Hem, disons qu'il se passe de drôles de chose en Vénopole...
Ne vous préoccupez pas trop de ça mon gars, attendez de voir les impériaux entrer dans la danse...
Il y a aussi des rumeurs de fusion entre Mésolongion et Ingoumen ou quelque chose de ce goût là.
Bref on va profiter de ça pour fonder un nouveau comptoir de commerce là-bas


Satisfait, le nain fit claquer les rênes.
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Mar 7 Juil 2009 - 22:05

Adama commençait à trouver le temps long tandis qu'il cerclait au dessus du lac à haute altitude. La ville à proximité ne lui inspirait qu'une confiance relative. Et il savait que sa présence pouvait attirer bien des convoitises... Mais après tout, n'était-il pas un dragon d'Ald'Rhune? Les siens endureraient milles morts pour le venger si l'on cherchait à l'abattre. Les siens dragons et les siens humains. Ce pacte entre les dragons d'or et les humains de la ville côtière avait du bon, décidément...

Même s'il ne laissait rien paraitre, il se faisait un peu de soucis pour sa passagère. Même s'il ne la connaissait que peu, leurs contacts mentaux avaient suffit à l'estimer et même apprécier son apparente naïveté. Il émanait d'elle une sorte d'aura, une joie de vivre assez paradoxale parce que provenant d'un vampire. Mais sa gentillesse, sa curiosité et son empathie étaient sincères. Toutefois, Adama avait senti des profonds troubles chez Hélèna. Comme une blessure qui ne se cicatriserait jamais. Sur le coup, ça ne l'avait pas vraiment marqué. Mais à présent, il se demandait comment une personne qui souffre à ce point peu trouver la force de propager le bien autour d'elle...
Mais impossible d'en savoir plus: la psionniste protégeait avec une habileté et une puissance rare ses souvenirs et sensations passées. C'était comme se trouver face à une montagne beaucoup trop haute pour un dragon tel que lui. Une chose improbable et qui pourtant existait.
Bien sur, il pourrait utiliser sa puissance psionnique colossale pour faire plier les défenses de la comtesse. Mais faire cela à une haute dignitaire d'Ald'Rhune ne lui était pas possible. De par le Pacte, les citoyens d'Ald'Rhune étaient devenus des frères et des soeurs. Et pour Adama la loyauté et la confiance mutuelle comptait plus que tout, comme pour tout dragon d'or. Hors de question d'assouvir sa curiosité de cette façon.
Ne restait plus qu'essayer de la connaitre petit à petit, en "discutant". Une méthode longue et fastidieuse mais qui permettait souvent d'intéressants résultats. Pas toujours ceux espérés mais intéressants tout de même...

Le dragon se laissa porter par un vent venant des montagnes et se glissa de nuages en nuages afin de rester hors de vu du sol. Il n'avait pas du tout envie de se trouver face à face avec une bande de créatures volantes avides de trophées montées par des humains peu recommendables. Et un duel avec un magicien de la Grande Cité ne l'intéressait pas du tout. Il n'avait pas pour mission de donner la mort, aujourd'hui. Juste de préserver deux vies. Celle d'Hélèna et la sienne, en attendant les Sabres de la comtesse.
Adama ne put cette fois s'empêcher de se dire qu'il n'aurait jamais du laisser sa protégée partir comme ça, seule et sans armes au coeur de la capitale impériale.

Le dragon d'or se permit une longue glissade en direction de l'ouest sous couvert d'une couche nuageuse semblable à une couette de coton recouvrant la terre. Il dériva un court instant avant de reprendre son cap initial et d'accomplir un nouveau cercle autour de la capitale. Lorsqu'il atteignit le lac, il se résolut à essayer de contacter la comtesse mentalement. Il se heurta à une défense incroyablement dense recouvrant l'esprit de la vampire d'une forteresse de granit nain.
Il baissa légèrement ses défenses et s'identifia.
Les défenses restèrent en place. Adama en profita pour les étudier.
C'était une défense étrange, évolutive. Une quelconque attaque mentale contre la comtesse aurait été synonyme de défaite: toues les manoeuvres mentales contre elle semblait pouvoir ricocher contre ses défenses. Une technique étrangère au dragon ayant pour but de dévier les attaques en les comprenant rapidement, les ciblant et utilisant leur propre puissance pour les dévier de quelques centimètres. C'était comme mettre un aimant près d'une armure sur laquelle on tirerait une flèche. La flèche courberait sa trajectoire, effleurant de la tranche l'armure qui demeurerait intacte.
Ainsi la comtesse avait opté pour une défense modulaire requérant une vitesse d'esprit rare. Eviter les chocs frontaux, esquiver, parer en connaissant l'attaque et contre-attaquer en toute impunité sans avoir à sacrifier sa défense. C'était particulièrement bien vu. Surtout qu'Adama sentait autour d'elle plusieurs présences potentiellement dangereuses. Parmi ces dernières, celle d'un psionniste d'une puissance au moins égale à celle de sa protégée.

Alors qu'il observait les défenses d'Hélèna, il reçut une image et des informations en provenance de cette dernière. C'était une grande pièce richement ornée et finement construite: à faire pâlir tout dragon digne de ce nom. Les informations consistaient en des informations d'état concernant la vampire: chaleur interne/externe, activité mentale et psionnique, activité physique générale, état d'éveil...
La comtesse allait parfaitement bien. Une petite soif commençait à la tirailler, mais rien d'alarmant. Ses réserves la ferait tenir encore un bon moment.
Adama accusa réception et envoya une réponse mentale à travers leurs deux défenses avant de rompre le contact.

Il s'était inquiété pour rien. Hélèna allait très bien à en juger par les informations concernant l'organisme de son amie. Rassuré, le dragon d'or s'autorisa un tonneau sur la droite avant de reprendre de l'altitude pour se cacher dans les altocumulus quelques centaines de mètres au dessus de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Taïl`Isha



Nombre de messages : 1838
Classe : Voleuse & Assassin
Armada : indep'
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race:

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Jeu 9 Juil 2009 - 20:31

Le soir était maintenant tombé sur Kalamaï. Alors qu’en ville, saltimbanques & marchands s’entassaient dans les rues de la Capitale, pour la célébration annuelle du culte d’Orfange, offrant un souffle joyeux à l’empire entier, les environs du lac se trouvaient désertés. Il y avait bien ici et là quelques humains, mais d’aucune façon ceux-ci ne pouvaient présenter un intérêt – sous-entendu financier – pour la jeune voleuse.
Et de toute manière, vêtus comme ils l’étaient, ils étaient démunis. Ou mages. Les deux allaient de paire dans l’esprit de la demoiselle, regroupant paria et sorciers dans un même panier, sur lequel elle aurait écrit avec du rouge-sang-de-céléstial
« à éviter ».
Il faut bien avouer que la magie avait quelque chose de repoussant, dans le fond. Attrayant quand on y arrivait, repoussant quand on en était dépourvu. Elle avait pourtant déjà essayé, sous les conseils de son frère, en vain. De temps en temps, prise de nostalgie, elle allait quérir dans sa mémoire les bribes de souvenirs qui lui restaient de ce temps-ci ; le temps de l’insouciance de l’enfance. Cela ne durait jamais longtemps, ramenée à la dure réalité de la vie par ses propres nécessités.

Elle renonça donc à
« pratiquer » - elle s’était éprise d’affection pour ce terme dénué de connotation péjorative – ce soir. S’allongeant sur le sable fin, à l’orée de la forêt, elle passa ses mains derrière sa tête, et contempla les étoiles, du moins durant quelques secondes, avant de les gratifier d’un regard vide qui sous-entendait une profonde réflexion intérieure.

Quelque chose se préparait contre l’empire. Bien au-delà des apparences, des forces invisibles œuvraient en Kalamaï depuis déjà quelques temps, confrontant discordes sur discordes. Elle ne doutait pas que les déclarations d’indépendances, ou d’unions de certaines provinces y étaient liées. On tirait les ficelles de l’empire. Mais qui ? L’empereur était-il si dupe pour être sourd aux murmures, aveugles à ce qui se trame sur ses terres ? Était-il manip ..

Une lueur dorée scintilla dans le ciel.

- Une étoile.
Cette lueur s’anima pour disparaître de la vue de la voleuse, s’effaçant derrière la cime des arbres.
- Une étoile filante .. ?
Le même éclat refrappa ses yeux quelques secondes après, réintégrant son champ de vision, et virevoltant dans tous les sens.
- Une étoile filante .. ivre ?
Elle écarquilla les yeux, avant de décrisper son visage dans un rire naïf, comprenant qu’il s’agissait d’un dragon d’or.
A l’évocation de la créature, quelque chose fit tilt. Dragon d’or ?

« Mais ses écailles doivent valoir une fortune ! » Ses propres yeux étaient désormais animés de cette lueur qui agitait le ciel, mêlée à de la malice.
Elle entreprit sur le champ de faire signe au dragon, enfin surtout à son cavalier, puisqu’elle doutait que le dragon soit enclin à discuter de la pluie et du beau temps avec elle, aussi charmante fut-elle.
Agitant les bras en vain, elle alla trouver dans un recoin de sa veste une lame qu’elle vint orienter de façon à ce que le reflet de la lune interpelle le dragon et/ou celui qui le montait ..
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Sam 11 Juil 2009 - 22:18

Adama continua son vol autour du lac avec la grâce de ceux de sa race. Sa trajectoire entre et à travers les nuages se faisait plus fine au fur et à mesure qu'il s'appliquait -par amusement- à voler avec légèreté et fluidité au dessus du sol de l'empire. Alors qu'il allait décrire un nouveau cercle au dessus du lac à haute altitude, il repéra un éclat en provenance d'une des rives du plan d'eau.
Tout d'abord, il l'ignora, pensant qu'il s'agissait d'un quelconque reflet fortuit émanant d'un objet naturel ou fabriqué de la main de l'homme.
Mais l'éclat reparut à intervalle régulier, comme s'il cherchait à attirer son attention sur lui.
Au détour d'un nuage, Adama interrompit sa course pour se mettre en vol stationnaire. Ses deux puissantes ailes battirent à l'envers, freinant puis arrêtant le vol. La queue de l'animal stabilisa la transition en régulant le flux d'air sous le dragon. Il augmenta alors la fréquence des battement de ses ailes afin de conserver son altitude. Il pivota alors en direction de l'éclat et chercha à voir ce qui en était la cause.

Sur le sable, il vit une jeune femme qui agitait une lame particulièrement bien entretenue en sa direction. C'était bel et bien à son attention que cette étrangère faisait se refléter la lumière de la lune sur l'acier poli de l'arme. Une question évidente traversa l'esprit d'Adama: pourquoi?
Tout en conservant sa position, Adama projeta son esprit en direction de cette jeune femme qui l'appelait. Il s'approcha mentalement de l'humaine en masquant un peu sa présence, de telle sorte qu'elle ne pourrait pas le repérer mentalement.

Apparemment, la jeune femme n'était pas psionniste. Ni même pratiquante des arcanes. Toutefois, le flot de ses pensées et son architecture de réflexion intriguèrent le dragon. Ca ne ressemblait à rien qu'elle ait pu rencontrer jusque là. Même Hélèna disposait de sa propre façon de penser, même s'il n'avait pu en jauger toute l'étendue à travers ses puissantes défenses...
Mais cette femme... L'intriguait. Ce flux de pensées chaotique et pourtant suivant une logique particulière et étrange mais omniprésente.
Adama résolut de prendre contact avec la jeune femme. Il s'introduisit partiellement dans les premières "couches" de l'esprit de cette dernière, délaissant les pensées intimes et les souvenirs. Et avec toutes les précautions et la douceur dont il pouvait faire preuve, le dragon d'or prit mentalement la parole:

¤Qui vous être? Quoi vous vouloir?¤
Revenir en haut Aller en bas
Taïl`Isha



Nombre de messages : 1838
Classe : Voleuse & Assassin
Armada : indep'
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race:

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Sam 11 Juil 2009 - 22:53

La persévérance paya ; ainsi le dragon finit, apparemment par apercevoir la lame scintillante. Il faut bien avouer que cela devenait épuisant pour la jeune demoiselle ; viser approximativement la bête avec le reflet de la lune sur sa lame était fatiguant pour les yeux – il fallait d’abord distinguer la bête – et pour ses muscles, la distance les séparant étant immense, le moindre mouvement faisait virer le faisceau d’une dizaine de mètres.
Une fois plus calme, elle contempla le dragon, toujours suspendu dans les airs. Alors que ses yeux brillaient devant cette incarnation de la majesté, elle sursauta violemment. Une voix grave, bestiale vint s’immiscer à travers ses délicates pensées, s’imposant à la demoiselle comme une tempête venant perturber un ciel bleu azur.


¤Qui vous être? Quoi vous vouloir?¤

Une étrange sensation de nostalgie la percuta. Elle avait déjà eu à faire à cette situation par le passé. Mais dans ses rêves. Agitée, elle chercha par le biais de regards furtifs tout autour d’elle une quelconque personne. Son assurance d’accoutumée inébranlable en prenait un coup, comme si son adolescence refaisait surface, ramenant avec elle ce désagréable sentiment de vulnérabilité.
Peu convaincu, elle allait s’exprimer d’une voix oscillante, lorsqu’un battement d’aile se fit entendre, rappelant à la voleuse qu’un dragon planait non loin. N’y connaissant absolument rien en psychisme, ou tout autre domaine touchant l’intrusion des pensées, elle fit naturellement le lien entre cette voix et la bête ailée. Et si cela aurait pu en surprendre plus d’un, qu’un dragon soit capable de converser ainsi, elle, ne trouvait pas cela plus étrange que s’il s’était agit d’un homme.
Hésitante, elle jugea bon de formuler clairement ses pensées, comme si elle s’apprêtait à parler normalement

- Je suis une jeune Seigneure de Kalamaï, et je suis à la recherche d’un homme .. J’aurai voulu demander à ton cavalier s’il le connaissait..

Elle accompagna son récit presque naturellement des sentiments associés. D’un coté, c’était une histoire vraie. De plus, il suffirait de tomber sur un membre de la corporation des arcanes pour en savoir beaucoup sur son frère. Si telle n’était pas la corporation du cavalier, peut-être y trouverait-elle un futur ami .. ou un amant.
A ces pensées, un soudain désir de sociabilité l’envahit ; voilà bien longtemps qu’elle était peut-être trop seule en Kalamaï. Masquant cette intime réflexion tant bien que mal, elle s’adressa de nouveau au dragon.


- Si vous avez du temps devant vous, peut-être pourriez-vous descendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Dim 12 Juil 2009 - 14:34

Les pensées de la jeune femme étaient particulièrement intéressantes à "feuilleter" pour Adama. Des sensations étranges, des images d'une autre époque, le visage d'un homme... Tout cela ne faisait qu'attiser un peu plus la curiosité du dragon d'or. Cette humaine était difficile à "lire", ce qui était inhabituel parmi les membres de cette race. Mise à part Hélèna, même si cette dernière ne se considérait pas vraiment comme humaine...Vampire. Un joli mot, au goût d'Adama...

-Si vous avez du temps devant vous, peut-être pourriez-vous descendre ?

La requête de la jeune femme l'étonna un peu. Il était rare que les humains désirent la présence d'un dragon pour autre chose que le tuer ou le capturer. Et pourtant, cette jeune femme ne semblait pas lui vouloir de mal. Cela dit, s'attaquer seule à un dragon d'or adulte pouvait s'apparenter à de la folie. Adama pouvait aisément se défendre. Que ce soit mentalement ou physiquement. La pensée ou le feu et les griffes. Ses armes ne manquaient pas. La façon de s'en servir non plus.

C'est une impression étrange qui incita le dragon à s'approcher de la jeune femme. Une sorte de tristesse mélangée à de la mélancolie émanait de la jeune humaine. Adama sentit en lui même un bien étrange sentiment le traverser. Bien que ce ne soit que la première fois qu'il le ressente, il l'identifia immédiatement pour l'avoir déjà "senti" et "vu" chez Hélèna: c'était de la compassion.
Changeant de position de vol, il reprit de la vitesse et descendit en direction du lac. Après un piqué qui l'amena à quelques mètres au dessus de l'eau, il plana jusqu'à la rive proche de la jeune femme. Au moment d'arriver, il se cabra et déploya ses grandes ailes pour se freiner. Il se posa sur le sable avec une légèreté déconcertante pour un animal de sa masse et de son envergure. Une fois au sol, il replia rapidement -quoique consciencieusement- ses ailes contre lui tout en regardant autour de lui. La jeune femme ne se trouvait qu'à une dizaine de mètres sur sa droite. Afin de ne pas l'effrayer et de la mettre à l'aise, il diffusa mentalement une série de sensations de bien-être et de sécurité dans l'esprit de la jeune humaine. Il se doutait que sa carrure et la légende forgée autour des dragons devaient jouer un peu dans les rapports humains/dragons...

¤Mon nom être Adama. Quel être le tien?¤
Revenir en haut Aller en bas
Taïl`Isha



Nombre de messages : 1838
Classe : Voleuse & Assassin
Armada : indep'
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race:

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Dim 2 Aoû 2009 - 21:42

Si la morsure du froid n’était pas là pour la faire frissonner, et ainsi prendre conscience de la réalité du moment, elle se serait crue dans un rêve. Elle arrivait à dialoguer avec une créature ! Il y avait de quoi casser trois jambes à un gnome unijambiste, comme le faisait souvent remarquer son frère disparu.
Plus surprenant encore, alors que la majestueuse bête vint se poser assurément, la jeune femme s’aperçut qu’elle n’était pas montée ; aucun cavalier – ou plutôt dragonnier – n’était là pour contrôler, diriger l’imposante créature. L’idée que cette dernière fut sauvage, et que cette soirée inaugurerait son premier contact avec l’humanité l’effraya l’espace d’une seconde, avant qu’elle ne prenne conscience que ce fut impossible.
Il l’aurait déjà mangé.
Chassant tous ces préjugés avec un sourire enfantin, elle comprit que la confiance qu’elle accordait au dragon était favorisé par un flux de bons sentiments qu’il semblait lui transmettre. Hésitante, elle vint s’approcher à quelques mètres de lui, et s’attela de répondre à sa question.
Ayant oublié que le dragon ne bavassait probablement que mentalement, elle s’exprima à voix haute. C’est donc dans un sourire qu’elle s’exprima clairement.


- Tu peux m’appeler Isha, Adama

La voleuse plongea ses yeux dans ceux de son interlocuteur. Elle trouvait la contemplation des yeux d’un humain jouissive, pour ce qui était des dragons, c’était la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Lun 3 Aoû 2009 - 11:51

Adama détailla la jeune femme des pieds à la tête avec une extrême attention. Approcher les humains n'est pas aussi évident qu'il y parait au premier abord. Approcher trop rapidement et ils partent en courant. N'approchez pas et ils restent figés, que ce soit de peur ou de surprise...
Bref...
Mais cette jeune humaine différait un peu de ceux qu'il avait déjà pu croiser.
C'est ce qui aiguisait la curiosité du dragon. Pour commencer, elle était seule. Ensuite, elle ne parut pas trop effrayée de le voir. Émerveillée serait plus juste. Suffisamment pour s'approcher de lui, en tout cas.
Elle semblait faire la même chose que lui: l'observer autant que le lui permettait ses yeux. Elle avait dans les yeux cette lueur étrange propre aux enfants...
Adama décida de s'assoir et de la laisser avancer vers lui. A la manière d'un caht, il ferma les yeux un instant, avant des rouvrir légèrement. Sur son museau sembla se dessiner un sourire.

¤Isha, être beau nom.¤ S'infiltrant par mégarde dans les pensées de la jeune humaine, le dragon ressentit à travers elle le froid porté par le vent. Il ressentit le frisson parcourir la colonne vertébrale de la jeune femme comme s'il y avait été sujet. Elle se trouvait à présent suffisamment proche...
Le dragon d'or déploya une de ses ailes et la positionna tel un paravent autour de la jeune femme, afin de la protéger un peu de ce vent nocturne des plus sournois.
¤Pas avoir peur. Juste plus chaud maintenant.¤

----------------------------

Hélèna venait de sortir de la Cité Impériale, un gros et lourd sac jeté négligement sur son épaule gauche. Malgré le poids plus que respectable du sac -à en juger par la tête que faisait ce dernier-, la jeune femme se déplaçait avec aisance et sans éprouver de fatigue ou de peines. La comtesse avait profitée de la fin de la séance du Sénat pour faire les quelques emplettes qu'elle avait à faire. Entre autre acheter les plans d'une selle pour dragon, ou à défaut, en acheter une déjà faite. Chance, elle avait et les plans et la selle...
Que la session du Sénat avait été longue... Mais la journée avait été bien remplie. Les différentes mesures prisent au sein de l'hémicycle paraissaient utiles aux yeux de la comtesse. Elle espérait que ces décisions aideraient un peu les Kalamaïens en ce temps troublés.
Telles étaient ses pensées alors que ses pas la rapprochait insensiblement du lac. Adama devait -théoriquement- s'y trouver. La comtesse observa le ciel tout en marchant, à la recherche de son ami aux écailles d'or, mais sans succès. Malgré sa vue particulièrement affutée, elle n'aperçu rien qui puisse passer de près ou de loin pour un dragon.

D'instinct, elle étendit son esprit, à la recherche d'une présence quelconque. Bien que son intention première ait été la détection d'un danger potentiel -quelqu'il soit-, elle découvrit avec étonnement l'esprit du dragon, au sol, à quelques centaines de métres aux bord du lac. Un deuxième esprit se dessina aux côtés du dragon.
Vaguement inquiéte, Hélèna approcha le plus vite et le plus furtivement possible d'Adama. Elle masqua aussi sa présence mentale afin de ne pas éveiller les soupçons ni de son ami, ni de l'inconnu.
Elle atteignit un buisson proche du morceau de berge où se trouvaient Adama et l'inconnu et s'y dissimula, observant rapidement les lieux.
Pas d'épées, pas de filets, pas de lances.
Bien.
Toujours en masquant sa présence mentale, elle examina avec attention les esprits des deux créatures lui faisant face.
Les défenses mentales du dragon restaient intacts. Une forteresse naine faite de granit nichée sur un nid d'aigle n'aurait pu être plus protégée que ne l'était son esprit.
Quant à celui de l'inconnu, son examen surprit la comtesse. Tout d'abord, il s'agissait d'une inconnue. Ensuite, son esprit ne possédait pour ainsi dire presque aucune protection. Hélèna pouvait lire en elle comme dans un livre, à quelques pages près. L'habile psionniste repéra aussi le lien entretenu par Adama les liants tout les deux. Ils devaient être en pleine discussion. Cette hypothèse se révéla correcte lorsque l'inconnue se mit à parler au dragon.

L'absence de danger rassura la vampire. Elle décida alors d'arrêter le masquage de sa présence et de sortir de sa cache...

----------------------------

Adama regardait toujours la jeune Isha lorsqu'il perçu la présence d'Hélèna. Son arrivée le surprit particulièrement. D'autant que cette dernière ne se trouvait plus qu'à une petite dizaine de métres de lui lorsqu'il la repéra enfin. La comtesse était douée, il était vrai. Elle maitrisait son esprit avec une facilité déconcertante... Enfin, pour une humaine. Ah oui! Une "vampire"...
Hélèna s'approcha d'Adama et passa sa main sur son museau. Les petites écailles juste sous ses yeux parurent briller plus que d'habitude.

¤Déjà revenue?¤
¤Déjà? J'ai pourtant trouvée le temps long. Qui est avec toi?¤
¤Elle s'appeler Isha. Elle gentille.¤
¤Ah?...¤

La comtesse s'approcha alors de la jeune femme et s'inclina devant elle. Adama redéploya son aile afin de mieux protéger les deux femmes se trouvant à présent à ses côtés.
-Je me nomme Hélèna Ianoss d'Ald'Rhune. Je vois que vous avez fait connaissance avec Adama. La comtesse sourit à la jeune femme lui faisant face. A l'instar de son ami dragon, la vampire ressentait les émotions de la jeune humaine. Toutefois, elle faisait en sorte que son interlocutrice ne s'en rende pas compte.
-Nous allons très certainement bivouaquer ici même pour ce soir. Voulez-vous vous joindre à nous, mademoiselle Isha?
Revenir en haut Aller en bas
Taïl`Isha



Nombre de messages : 1838
Classe : Voleuse & Assassin
Armada : indep'
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race:

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Lun 3 Aoû 2009 - 19:20

Le compliment intellectuel du dragon lui fit très plaisir, bien qu’Isha ne fusse pas sa véritable identité, sinon un surnom, un pseudonyme, qu’elle jugeait bien mieux et bien plus simple.
Alors qu’elle se pensait encore hors de portée d’un quelconque mouvement du dragon envers elle, celui-ci déploya en un mouvement ses ailes, de façon à la couvrir du vent glacial qui soufflait abruptement ce soir là, dans la Capitale.
Surprise, et surtout touchée, elle ne sut quoi répondre au dragon, se rapprochant seulement un peu plus de lui, afin qu’il puisse plus aisément la protéger. Une profonde gratitude était lisible dans ses yeux, et si elle avait sue qu’il était capable de ressentir les émotions qui grouillaient dans sa tête, elle ne se serait pas ainsi sentie coupable de ne pas l’avoir remercié.
Cependant, et malgré les imposants membres du dragon qui l’empêchait de voir autre chose que des éclats dorés, tout autour d’elle, elle s’aperçut vite que quelqu’un approchait. On ne trompait pas une voleuse, quant à la discrétion ou la filature. Encore moins un assassin.
Pourtant, avec Adama à ses cotés, elle semblait ne plus rien craindre. Aussi s’était-elle dit que si l’être approchant leur voulait du mal, le dragon s’en occuperait.
C’est donc sans surprise qu’elle vit un être non-hostile, bien au contraire, puisqu’il s’agissait probablement du dragonnier, à moins qu’Adama ne laisse toute la populace lui toucher le museau, ce qui semblait très peu cohérent.
Ce ne fut que lorsque ce dernier déploya plus largement son aile pour inviter son maître à rejoindre la jeune demoiselle que celle-ci prit conscience d’un fait qui ne lui aurait jamais traversé l’esprit ; le dragonnier était une femme ! Et une femme très aimable, visiblement.


- Vous pouvez m’appeler Isha, Enchantée.

Elle se tourna vers Adama, avant d’ajouter, un sourire admiratif aux bords des lèvres.

- Vous avez un compagnon très accueillant, Comtesse Hélèna, et très chaleureux.

-Nous allons très certainement bivouaquer ici même pour ce soir. Voulez-vous vous joindre à nous, mademoiselle Isha?

Quelque peu surprise et embarrassée par une telle proposition, elle ne savait que répondre. Si la perspective d’un bivouac avec une si belle compagnie la réjouissait, elle n’oubliait pas que ce genre de soirées lui étaient lointaines, et que ses récents compagnons de nuits n’avaient été que des commanditaires, ou bien des commandités. Ce soir là, elle était libre, autant en profiter. Et puis, elle avait bien assez d’argent pour le moment, elle aurait d’ailleurs déjà quitté la profession si certains commanditaires ne faisaient pas pression pour la garder sous la main. En vain, certes, mais il fallait bien leur faire croire qu’ils étaient les chefs. Plus facile à escroquer.
Elle se hasarda pourtant à accepter, espérant ne pas s’imposer à eux de façon dérangeante.


- Oh .. Et bien, j’en serai ravie, si cela ne vous dérange pas trop évidemment. C’est très aimable à vous.

Réfléchissant aux conditions d’un tel campement près du lac – et là, les réflexions allaient bon train : Où dormiraient-ils ? Que mangeraient-ils ? Quand partiraient-ils ? Le dragon dormira lui aussi dans ce lieu public ?! – elle prit conscience que se rendre utile était la moindre des choses à faire.

- Que puis-je faire pour aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Ven 4 Sep 2009 - 2:05

La comtesse sourit à la jeune femme. Les questions qui la bousculaient étaient légitimes, en un sens. A vrai dire, être invitée à souper par une inconnue et un dragon pouvait susciter de sa part un bon nombre d'interrogations. Et elles défilaient telles des feuilles tombant d'un arbre en automne. Mais il fallait reconnaitre à cette jeune femme qu'elle possédait un sens pratique plus qu'aiguisé.

-Ce sera avec plaisir, Isha. Je comptais aller chasser de quoi se nourrir, peut être pourriez-vous préparer un feu en attendant?
Adama vous aidera sûrement. La vampire marqua une pause avant de reprendre:
-Et pour dormir, ne vous en faites pas, Adama remplace avantageusement une tente de campagne. Une couverture, une aile de dragon et vous avez un nid douillet qui vous protégera du froid et des visiteurs nocturnes indésirables.

Hélèna fit un clin d'oeil à Adama qui lui répondit de même, avant de partir à pas feutrés dans l'obscurité du bois, à la recherche d'un repas potentiel...
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Jeu 24 Sep 2009 - 1:49

La chasse se révéla fructueuse: une paire de lapins tombèrent avec une facilité déconcertante entre les doigts d'Hélèna. Le fait de leur ordonner mentalement de sortir de leur trou avait sans doute du aider...
Malheureusement pour la vampire, rien ne pouvait à l'heure actuelle étancher sa propre soif. Cette dernière commençait par ailleurs à se faire pressente. La palatine se voyait mal demander à leur jeune compagne si elle voulait bien lui laisser un peu de son sang pour pouvoir survivre. Tant pis, elle trouverait bien le moyen de se retenir jusqu'à Méthone. Elle l'avait déjà fait et le referait bien une fois de plus...
A peine dix minutes après avoir quittée ses deux compagnons, elle était de retour auprès d'eux.
Ces derniers n'étaient pas restés inactifs: un bon feu projetait sur les arbres et les eaux du lac les intimidantes ombres générées par Adama.

¤Bonne chasse?¤
¤Excellente, cher ami. Nous avons deux lapins pour le souper.¤
¤Ça bon amuse-gueule...¤
¤Tu feras un meilleur repas demain soir à Méthone, je te le promet.¤

Un léger ronronnement résonna dans l'air, prouvant qu'Adama en salivait d'impatience...

Isha et Hélèna préparèrent les deux lapins en les vidant et en les faisant rôtir sur une broche improvisée, maintenue en équilibre sur le feu. Si la jeune femme fit honneur au souper, que dire d'Adama qui avala d'une demi-bouchée son lapin avant d'entreprendre une minutieuse toilette de ses écailles...
Tout trois continuèrent la soirée en discussions mentales, Adama et Hélèna faisant office de forums et Isha d'invitée. La puissance psionnique conjuguée du dragon et de la vampire permettait à chacun de modéliser des illusions, images, musiques ou sentiments, rendant les mots incroyablement trop étroit pour exprimer les pensées de chacun. Isha put ainsi se servir du vaste potentiel psionnique mis à disposition de ses deux compagnons pour s'exprimer par ce moyen, le découvrant par la même occasion.
Les illusions d'Adama paraissaient sans âge, issus du fond des temps. Celles d'Hélèna, incroyablement humaines mais étrangement lointaines, teintées de calme et de sérénité.
La soirée s'écoula rapidement. Les étoiles défilèrent sous la voute céleste sans que les trois compagnons ne s'en rendent compte. Toutefois, ils ne furent pas dérangés: les sens d'Adama firent merveille: une musaraigne n'aurait pu s'approcher à plus d'une vingtaine de mètres sans se faire démasquer. Quant à Hélèna, sa "veille" mentale lui permettait de repérer tout ce qui avait plus de deux neurones actifs dans un large rayon...
Ce n'est que tard dans la nuit que les trois compagnons s'endormirent, au terme de bien passionnants échanges.

Le lendemain, nimbé d'un léger brouillard palissant les premiers rayons solaires, succéda au calme de la nuit. Isha se réveilla seule sur les bords du lac. Sous ses bottes, une missive attendait patiemment que sa destinataire daigne bien l'ouvrir. La missive portait le sceau officiel du palatinat de Prévèze, révélant de ce fait l'identité des compagnons de la nuit. La jeune femme décacheta la missive et prit connaissance de son contenu:

Spoiler:
 

Le regard d'Isha glissa du papier et des élégantes lettres pour monter vers le ciel. Là-haut, entre les nuages, elle cru apercevoir une étoile dorée résister au Soleil, étinceler de milles feux avant de disparaitre derrière un cumulonimbus...

[HRP]: Désolée, Isha, mais je suis appelée ailleurs, je ne vais donc pas pouvoir rester plus longtemps. A bientôt plus loin dans les RPs Et encore désolée pour avoir un peu fait agir ton personnage. Je n'avais pas vraiment le choix. J'ai toutefois essayée d'être la plus neutre possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Lac et ses Alentours   Aujourd'hui à 23:15

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Lac et ses Alentours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours :: Aux portes de la ville-