AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Croisade Impériale contre l'Argostole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Lun 25 Juin 2007 - 21:15

L'occupation des troupes était discordante, les fantassins, eux, n'était pas disposé à garder la défensive à bon niveau. Du haut de son destrier couleur brulé, Sirias devait contrôler la majeure partie des hallebardiers et des cavaliers étant le mieux placé pour organiser une armée de terre. Pendant que Dame Arianthe et son parent s'éforçèrent à reprendre maîtrise de la situation plus haut dans les terres, le reste du contingent maintenant dispersé prit chemin vers le versant méridional pour prendre les hommes du célestial par derrière. La combine semblait assez simple de tous, c'est plutôt ce qu'il allait leur arrivée par la suite qui les inquiétait. À distance du groupe, le seigneur Sirias discuta avec son général, puis s'approcha des fantassins, lance à la main.

- Protecteurs de l'empire! C'est maintenant votre heure! Comme un vieu proverbe disait : Perte d'argent, perte légère ; perte d'honneur, grosse perte ; perte de courage, perte irréparable. Vous comprenez, ce n'est pas le temps de laisser tomber!

Les hommes acclamèrent les paroles du seigneur en brandissant leur lance à la main. Ils partirent en direction de l'adversaire.

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 1:10

Le bruit de la bataille l'avait guidé. Puis il vit la plaine où se déroulait le combat. Les armées de la Garde Céleste menée une percée dans les rangs de l'armée impériale. Cette dernière contre-attaquait en menant des assauts sur les flancs et à sur l'arrière pour essayer de désorganiser leurs adversaires.
Les humains affrontaient les humains et les célestiaux affrontaient d'autres célestiaux. Mais le guerrier nota deux absents. Il ne vit ni sentinelles, ni démon prendre part à cette bataille.

Il est temps de corriger une partie de cette petite erreur


Krigalerth'azertas se retourna vers sa garde.

Vilexia, tu prends le commandement des troupes de tire. Vous rester à couvert jusqu'a ce les sentinelles de la garde pointe le bout de leur nez. A ce moment là, tu les prendras pour cible. Et n'ai aucune pitié, j'ai envie de refaire les coussins du château.

Bien seigneur. répondit la jeune démone.

Boris!!

Un homme de forte stature s'avança.

Monseigneur?

Prend deux unités pour servir de protection à Vilexia. Ne vous découvrez qu'au dernier moment!


Bien seigneur!


Les deux groupes se séparèrent pour gagner le couvert des bois.
L'infernal se retourna ensuite vers le reste de son armée.

LES MASSACRES ONT COMMENCE SANS NOUS!!!! IL VA FALLOIR QUE L'ON RATTRAPE CE RETARD!!!!! TUEZ TOUS LES GARDES CELESTE QUE VOUS RENCONTREREZ!!!! CE SOIR NOUS AURONS DE LA VOLLAILLE AU MENU!!!!

Les démons poussèrent un crie de rage, les boucs d'argostoles frappèrent leur bouclier avec leurs armes, et la garde de Krigalerth'azeertas firent se cabrer leur aberration planaire pour faire écho aux dires de leur seigneur.
Les soldats de Drosts furent galvanisés par cette démonstration de l'élite de leur armée.
Ils chargèrent les flancs des indépendantistes protéger par leur armure, et leur bouclier.

Krigalerth'azertas menait la charge avec sa garde personnel, son épée enflammée traçant des arcs mortelles par mis les rangs de ses ennemis.

Cette journée s'annoncé bien.
Revenir en haut Aller en bas
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 2:05

Faraël se battait au premier rang avec ses hommes qui formaient la phalange, la plus part des adversaires qui croisaient le chemin de la phalange n'en ressortait pas. Cette tactique de combat semblait marcher. Les rangs se clairsemaient par contre sous le feu nourri des archers ennemis. Maudissant ces fauteurs de troubles, anciennement leur meilleur allié qui avait préféré sombrer dans le chaos et le pillage plutôt que de purifier un empire en danger, il vit avec soulagement les renforts arriver, premièrement, Dame Arianthe, fidèle membre de La Garde Divine et Sieur Ranaghar, puis finalement Krigalerth'azertas. Les Chevaliers de la Lance Impériale, entre les deux collines avaient été d'abord encerclé en hauteur par les Gardes Célestes, ces derniers étaient maintenant attaqués de tous les côtés par les renforts innatendus de l'Empire. Fardall espérait que cet affrontement finirait vite, ils devaient vaincre avant les renforts indépendantistes.

Faraël vit enfin la manoeuvre d'Asturiel, il semblait avoir prévu les renforts, fit une brèche dans les rangs ennemis et attaquaient partout où les soldats ennemis ne savaient plus donner de la tête.


- Les hommes du fort arrivent !

En effet, la garnison arrivait en renfort por les aider, bien que peu nombreuse, elle avait amené de l'équipement, des herbes médécinales et des guérisseurs.

L'ennemi semblait désemparé.

Faraël vit Angelion, il semblait être encore confiant en ses troupes.

Il lui cria :

- Retournez-donc vous cacher en occident, l'orient est impérial, et nul ne fera changer la population et les seigneurs d'avis !

Il reçu un léger coup à l'épaule et vit son père dire:

- N'insulte jamais un ennemi honorable, il peut parfois être ton meilleur allié.

L'honorable adversaire des Chevaliers de la Lance Impériale ne sembla pas l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 12:42

Polokyor n'avait pas perdu Enguerrand de vue, mais il n'y avait aucun mouvement de son coté. Il entendait des bruits de bataille, pourtant l'argostole était encore loin, il se dit que la quete de l'empire n'étais qu'un pretexte. Il en avait marre de rester au loin et surtout ici, et seul, il n'irait pas combattre, bien qu'il en était capable, il se dit que ce serait bien d'aller dans la ville impériale, puisque tout les gardes impériaux avaient l'air de s'etre déplacés ici. Il se leva et se concentra un peu, quand un psioniste l'interpella :

* Maitre, Dyranite a suivit Satania, mais elle l'a repéré, il est revenu ici en Naxos. *

* Bien, je vais a la ville impériale. *

Le Drow se reconcentra et un nuage noir commença a l'envelloper quelques secondes plus tard le nuage s'était dissipé, le Palatin de Naxos avait disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Angelion



Nombre de messages : 118
Classe : Mage de Lumière
Armada : Garde Celeste de Brasamical
Date d'inscription : 07/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Celestial

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 14:00

La Guerre faisait rage, l'Empire qui pendant un cours moment avait été dominé recevait de plus en plus de renforts qu'il n'en espérait, Angelion ne perdait pas espoir et se concentrait sur la bataille.

Les Nains étaient à l'avant et faisaient face au gros des troupes de Farael et de l'Empire, les Anciens restaient à l'arrière et constituaient des sorts de protection, les Humains s'occupaient de défendre les flancs grâce à la portée de tir des archers et les Celestiaux occupaient les voix aériennes.

Angelion ordonna à Aethoryn d'établir un bouclier magique à l'arrière et de surveiller ensuite les flancs, Renaghar Veladorn que l'on supposait avoir aperçu et Krigalerth'azertas seraient bien trop dangereux pour êtres ignorés.

Angelion qui était au coeur de la bataille entouré de sa protection personnelle demanda à un de ses fidèles hommes d'aller chercher un autre Garde Celeste.


Deolion, faites vite, nous aurons bientôt besoin de forces supplémentaires, avez-vous été cherché le Seigneur Régit comme je vous l'est demandé...

Oui Maître, cela à été fait, nous espérons que celui-ci est en chemin.

Angelion et Aethoryn ne feraient pas le poids très longtemps à ce rythme, malgré l'énorme quantité de créatures mises au combat, les troupes en présence étaient désormais trop importantes.

Peu de temps après Angelion s'adressa une nouvelle fois à son armée.


Gardes Celeste de Brasamical, ne faiblissez pas, le combat ne fait que commencer, les premières lignes ont été engagées et elles commencent à faiblir, il est donc temps pour les Mages d'en appeler aux éléments.

Aussitôt les Mages Celestes invoquèrent avec toute la puissance dont ils disposaient un gigantesque Brasier d'Imonéde, cela eu pour effet de ralentir les premières lignes de l'armée adverse, avant de pouvoir poursuivre et de rentrer dans le vif de la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Bardas
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 16:13

Bardas arrivait sur une colline qui surplombée la bataille. Ce n’était pas la première guerre du barde mais l’horreur l’attaquait toujours avant les épées. Il arma son arbalète et avança prudemment vers les ennemis qui tentaient de prendre à revers les forces de Brasamical, une fois suffisamment près un carreau, puis un autre, partirent et deux hommes s’effondrèrent. Bardas se fit repéré, deux autres carreaux fusèrent et deux hommes tombèrent. Dix hommes furent détachés pour s’occuper du barde. Deux d’entre eux tombèrent. Ils était maintenant trop proche pour l’arbalète et le barde la lança au loin et sortit deux couteaux. Il se rua à la charge évitent de justesse une épée et plantant son arme dans le cou d’un homme. Une épée lui entailla le bras et une lame perfora le ventre d’un ennemi de Bardas qui tomba face contre terre. Il n’en restait plus que quatre. Le barde envoya un couteau de lancé qui se ficha dans la gorge d’un soldat. Une autre épée le blessa au torse, transperçant son armure de cuir bouillit. Bardas ramassa, pendant une roulade, une épée d’un mort et dans le même geste éviscéra un autre soldat. Le barde passa à la charge face au deux soldat, interdit. Le sol compta deux nouveaux cadavres. Bardas resta sans bouger quelques secondes histoire de voir si d’autres soldats arrivait mais aucun vint.
Il ramassa ses couteaux, les essuya, reprit ses carreaux et son arbalète et recula un peu. La colonne de soldat qui tentait un contournement avançait lentement et Bardas décida de rejoindre le cœur de la bataille et Angelion au plus vite. Il se mit donc à courir, dépassa la colonne et arriva jusqu’à Angelion qu’il reconnu grâce à son escorte personnelle. Il tenait toujours son épée volée à la main et son arbalète était à sa ceinture.


« Angelion! Mon ami ! Si je meurs ici, dis à Regit que je l’aime, mais j’espère de tout cœur que tu n’auras jamais à le dire pour moi! »

Le barde quitta le célestial avant même une réponse et se rua à l’attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Enguerrand
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 584
Age : 25
Classe : Sorcier
Armada : La Légion de Natémia
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
10/10  (10/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 16:17

Enguerrand avait le tournis. Un mal de crâne et un bandeau qui ébouriffait ses cheveux noir de jais. Il entendit le bruit terrible de la guerre: les armures grincent, les épées qui s'entrechoquent, les cordes des arcs qui vibrent, le long râle des trompettes de guerre, le cri d'une charge de fantassins, le martèlement des sabots d'une cavalerie en déroute...
Le Palatin d'Igoumen eu un moment de panique. Une sorte d'hystérie passagère et brève. Rapidement il se ressaisit et se posta à une minuscule fenêtre. Voyant les étendards de la Garde Céleste de Brasamical, son regard parcourut les troupes alliées. Il fut réconforté de les voir en supériorité numérique.

Les troupes qui étaient engagées dans une lutte acharnée furent apeurées de voir un éclair traversé le ciel, manquant de s'abattre sur un dragon, pour finir sa course sur un bataillon d'archers de la Garde Céleste de Brasamical. Des corps volèrent en tout sens. Le sang giclait et des cadavres déchiquetés attirent sur d'autres soldats étonnés.
C'était le signal de l'ouverture du bal. Les soldatesques légions du Protectorat Impérial reculèrent, la cavalerie aérienne s'envola un peu plus loin. Le terrain était dégagé. La première boule de feu avait été la plus grosse possible pour effrayer les ennemis. D'autres, bien plus petites et réduite même de moitié, vinrent s'écraser au sol. Quelques-unes touchèrent des Impériaux mais qu'importe !

Les Chevaliers de la Lance Impériale se retournèrent avec un certain effroi pour trouver la provenance de cette intervention divine. Cela venait du campement fortifié Wolfen. Une bannière de la Légion de Natémia et une bannière du Protectorat Impérial, qui n'y était pas au début de la bataille, virevoltaient. Certains virent plusieurs sorciers ou magiciens. Au moins cinq. Un officier s'écria "C'est Enguerrand ! C'est Enguerrand !".
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/profile.forum?mode=viewprofile&a
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 16:18

(Désolé pour le retard j'ai mon réseau qu'était fermé)

Le Guerre continuait de plus belle. Tanguy n'avait dit mot jusqu'à présent. Il avait suivi le groupe. Mais lorsque la bataille fini par exploser Tanguy s'était mis en action. Toujours sur son cheval brun, il donnait des coups d'épées. Puis au cours de la bataille il commença à entonner une petite mélopée tout en se battant. Il implorait Hassar, le dieu de la guerre. Enfin la complainte se fit plus forte jusqu'a devenir cri de guerre et de rage:

"Vous Hassar qui nous voyait en cet (Coup d'épé sur la gauche) instant! Ah! Je vous... Ah!!! Implore en ce jour! Que nos âme remise entre vos mains... Ah (Coup d'épée su la droite)! Soit sans fin dans l'espoir de votre bénédiction!"

Il continuait de se battre. Puis il incanta un bouclier magique autour de lui et son cheval. Puis il reprit sa prière mais pour Brak cette fois ci, dieu symbolisant la force:

" Brak c'est à vous que j'en appel! Faite en ce jour de guerre que la victoire se présenta à nos yeux! YAAAAAhhhh (Tanguy chargea) Et remplissait nos coeur de foi envers vous! Que notre force nous permette de vaincre nos ennemis !! Qu'ils périssent tous !!! Ainsi soit-il !"

Tanguy sentit en lui un torrent de chaleur l'envahir. Il espérait que sa prière parviendrait à remonter le moral à certains. Crié comme cela…
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 16:50

L'ennemi faisait preuve d'une fougue inégalée mais, coup de chance, l'entraînement et le courage ainsi que la supériorité numérique des impériaux l'emportait.
Fardall incanta Kereb et Sorenssen. Il pria le premier de lui accorder le mana nécessaire et d'en priver ses adversaires. Il sentit une chaleur le lui traverser la paume des mains. Le magicein incanta ensuite Sorenssen, le priant d'accorder courage et gloire à ses troupes, afin que leur sacrifice ne soit pas vain.


- Chevaliers de la Lance Impériale ! L'ennemi perd du terrain, c'Est le temps de presser notre attaque, chargez !

La cavalerie zirconienne, jointe à celle de Kondall chargea, taillant les premiers rangs ennemis en pièces, puis battit en retraite derrière la phalange. Le Seigneur Fardall qui était au premier rang de cette charge reçut un carreau de l'arbalète du dénommé Bardas dans l'épaule. Il la guérit magiquement. Il alla au chevet d'Enguerrand et vit que celui-ci était réveillé, mais avait encore un peu le tournit. Il sourit et dit: j'espère qu'Asturiel chargera bientôt à nouveau.


Dernière édition par le Mar 26 Juin 2007 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 17:03

Un régiment Impérial de Nains et d’Elfes arriva en approche de Fort Wolfen. Entendant le cri de rage d’une bataille sanglante, ils se précipitèrent en courant vers le centre de l’offensive.
La chute de boules de feu s’arrêta. Toutes les armées venant de nombreuses provinces différentes, s’enfoncèrent dans l’âtre. Les troupes impériales se précipitèrent dans la fournaise. La charge des Paladins du dixième de cavalerie de l’Impératrice alla s’écraser dans le périlleux gouffre qu’était la mêlée ardente et noire…
L’espoir changea de camp, le combat changea d’âme et la Victoire apparut aux soldats de l’Empire. Peut être que dans quelques temps les ennemis fuiront avec des blessures difformes… Le Général Asturiel partit dans les premiers mais resta suffisamment en arrière pour n’avoir qu’a achevé les blessés ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 17:24

Fardall incanta le sort d'éléctrification massive, sortit quelques gemmes, cristaux et poudre de soufre pour incanter le sortilège. Il visa les rangs ennemis et bientôt, une foudre comparable à celle aperçut plutôt frappa les rangs ennemis, clairsemant la masse de l'ennemi. Une vague de panique commença à retentire dans les rangs adversaires, avec de la chance, Orfange leur ferait gagner rapidement la bataille. Le soleil était revenu et plombait sur leurs cânes. Fardall chochota à l'oreille de son fils, alors qu'ils combattaient côte à côte :

- Tu vois Asturiel ? Il ne se bat pas, il achève ses ennemis, il a peur du combat, et si on a peur, il n'y a plus de gloire.

Faraël approuva, son héros n'en était pas vraiment un.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Angelion



Nombre de messages : 118
Classe : Mage de Lumière
Armada : Garde Celeste de Brasamical
Date d'inscription : 07/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Celestial

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 17:33

Le combat était rude, les Dieux faisaient leur apparition, l'essence des arcanes prenait forme au milieu du champ de bataille, les pertes du côté de la Garde Celeste commençaient à se faire sentir, celle-ci était enfin sur le déclin.

Angelion presque enfermée au coeur de la bataille était stoïque, d'un calme et d'une assurance certaine, le celestial s'adressa aux Garde Celeste de Brasamical qui étaient encore à ses cotés.


Gardes Celestes, je vous honore, vous vous êtes battus avec bravoure et détermination, avec courage et honneur.
Je vous remercie d'avoir livré vos dernières forces dans la bataille et d'avoir cru à la victoire, mais nous ne pouvons pas faire face plus longtemps. Nous devons donc nous replier immédiatement sans perdre de temps avant que les pertes ne soient trop graves et irréparables.


Angelion utilisa les derniers souffles de mana qui lui restait et invoqua Eolion, un de ses deux fidèles dragons de lumière, Gardien de Brasamical, le Magicien siégea son dragon et pris le chemin des cieux.

C'est ainsi qu'au même moment, des Celestiaux dirigés par Regit firent leur apparition, venant du haut du ciel, cachée par les nuages, accompagnés de pégases et de dragons, les derniers Gardes Celestes de Brasamical assurèrent leur retraite sous les feux ardents et les sorts flamboyants de l'armée adverse.


Angelion reprit immédiatement le chemin de Brasamical pour obtenir des soins, avec à ses cotés le reste d'une armée fatiguée et épuisée par le combat.
Le Magicien restait pensif et malgré cette défaite, celui-ci avait pu entrevoir la force de son adversaire, ainsi il était sûr qu'au prochain combat, il pourrait remporter la victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Bardas
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 18:02

Une pluie de feu tomba sur les Gardes Céleste et beaucoup moururent. La vaillance des soldats de l’Empire était puissante et leu nombre écraserait bientôt les survivants de l’armée céleste. C’était la fin, Bardas le savait mais continuait à se battre comme un tigre. Chaque pensée de ne plus jamais revoir son amour lui donnait encore plus envie de se battre. Il se battit maintenant avec une lance qu’il avait, elle aussi, prit à un mort. Le signale de retraite entendu, le barde empala un dernier homme avant de sauter sur un pégase qui fuyait le champ de bataille. En fuyant il lança sa lance qui transperça le cou d’un soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 18:45

Me dressant à côté de mon cheval, j'assistais au déroulement des opérations. La Garde Celeste était dépassée...
Malgré le fait que je sois arrivé en même temps que le seigneur Krigalerth'azertas, attendre à l'écart du combat s'était avérer une bonne chose: de cette facon je pouvais intervenir si les choses tournaient mal, ce qui était loin d'être le cas.
De plus, jeter aveuglement mes forces dans la bataille n'aurait fait que gêner les armées de l'Impératrice, qui étaient d'une écrasante superiorité.
Je cherchais Javieh du regard, mais ne pouvait le distinguer. J'espérai qu'il avait servi la cause du palaltin Enguerrand au mieux, et qu'il ne lui était rien arrivé...
Derrière moi, se tenaient les forces que j'avais pu rassembler en si peu de temps. L'infanterie était constitué principalement d'orques et de Damnés tandis qu'un large peloton d'amazones défendu par un contingent de Champion de Kanderak faisait office d'archerie. Enfin, plus loin derrière, et beaucoup moins discrètes, s'agitaient les troupes aériennes que je devais mener à la bataille: quelques dragons d'os et un groupe de sphinx ténébreux.
En observant le champ de bataille et ses alentours, j'avais vu, outre la fuite des seigneurs de la Garde Celeste, un nuage de fumée noirâtre, signe que quelqu'un d'autre avait épié le déroulement des combats. Prudemment, je me constituais une petite escorte puis, après avoir confié le commandement des troupes à Kecjek, Champion de Kanderak vétéran, je me dirigeais vers les forces de l'Impératrice.


Dernière édition par le Mar 26 Juin 2007 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arianthe de Bise
Régente et impératrice consort
Régente et impératrice consort


Nombre de messages : 151
Classe : Dame de coeur
Armada : L'Alliance Coloniale de Port-Espérance
Date d'inscription : 08/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 18:47

Les troupes ailées d'opselimbes, éprouvées par la bataille mais toujours fières harrassaient les fuyards, évitant les hommes mais s'attaquant aux chevaux, enflammant les transports de ressources et criblant les ailes des créatures ailées s'élevant dans les cieux pour fuir (et donc se mettant à leur portée).

Ce n'était qu'une bataille et trop avaient trouvé la mort pour que ce genre de conflit ne se reproduise : ce sont les ressources des ennemis qu'il faut à présent viser!

Arianthe y alla elle aussi de sa harangue, invectivant à la fois ses hommes et les fantassins tentant de se replier :

Les célestes s'enfuient en laissant nombre de soldats au sol, sauvegardant leurs vies en laissant périr leurs fantassins n'ayant le don de voler!
Regardez les! On ne peut que s'incliner devant la prestesse de leur fuite, qui n'égale que leur quête du 'Bien' dès qu'il s'agit de protéger les maléfices et le chaos d'Argostole!
Ne ne vous poursuivrons pas, inflexibles et obtus chevaliers!
Sachez seulement accepter le sort qui s'est joué aujourd'hui, et ne pas vous allier avec d'autres mécréants pour en rejouer l'histoire tant que notre croisade ne sera terminée...
Que ceux qui sont mort dans les deux camps aujourd'hui ne voit pas leur sacrifice rendu vain par l'orgueil de quelques seigneurs!


Des larmes venaient aux yeux de la jeune Dame. Son discours ne pouvait pas être plus long : Durant l'assaut, elle avait appris de son lige Fardall la disparition glorieuse mais si injuste d'Artorius, de celui qui avait su l'écouter et la diriger vers la Garde Divine.
Elle avait alors regardé ces anges tuer des hommes sans verser une seule larme, elle avait reconnu la même haine dans le regard des célestes, des mortels, des vampires et des démons... la même soif de sang.

Vous serez bientôt déchu, intégriste Angélion, Ange buveur de sang et moissoneur d'âmes honnêtes. Peu importe le chemin pour vous? Peu importe donc les morts, les pleurs et le noircissement de votre âme ou de celle de ceux qui vous suivent? Tant qu'à la fin, Evalia soit écartée? Je l'aurais tuée moi-même, mon Impératrice, si cela avait pu soigner votre folie et sauvegarder la vie d'Artorius et des autres...

Elle murmurait pour elle-même comme lorqu'elle priait, laissant ses capitaines diriger ce qui restait de front. Elle partit rejoindre Fardall.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 19:29

La bataille était finie, les troupes de Ranaghar Veladorn s'etaient battues au maximum, comme a leur habitude, et un minimum de perte était a deplorer, l'embuscade avait marché a merveille.

Ressortant son sabre du torse d'un Celestial, Ranaghar souffla, puis eclata d'un rire des plus sinistres, mais tellement profond.. Il était rassasié, pour le moment tout du moins..

Ses troupes se regrouperent autour de lui, la bataille était finie, une de plus qui avait fini par une brillante victoire, même si elle n'etait pas totale; les armées de Brasamical etant rigoureusement bien coordonées et efficaces..

Le Guerrier Drow qui n'aimait pas trainer ordonna a ses troupes de se reeposer pour le moment, en attendant il se dirigea vers le fort Wolfn pour conversser avec le Seigneur Enguerrand, la Legion de Natemia etait encore bancale et il ne fallait surtout pas qu'elle cede, il fallait agir rapidement.

Il arriva alors a son niveau:


Belle demonstration Seigneur, je n'en attendais pas moins de votre part..
Je suppose que vous allez vous diriger vers les terres d'argostole, mais si vous le permettez j'aimerai rester sur les terres de la Legion pour continuer les travaux de restoration de celle-ci, en tant qu'Intendant..


Il attendait la reponse du Palatin d'Igoumen pour replier ses troupes..
Revenir en haut Aller en bas
Enguerrand
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 584
Age : 25
Classe : Sorcier
Armada : La Légion de Natémia
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
10/10  (10/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mar 26 Juin 2007 - 20:23

Enguerrand IV d’Exalon semblait fière de sa manifestation, un peu tardive certes, mais pour le moins bien réelle. Il était sortit du campement fortifié de Wolfen pour rejoindre tout les autres seigneurs.
Il vit beaucoup de cadavres répandus sur la plaine. Tanguy et les prêtres du monastère de Wolfen parcouraient la steppe au milieu des corps d’hommes.
Wolfen était en fait plus qu’une simple garnison. Il protége en fait le village du même nom dont nombre d’habitants s’étaient réfugié au donjon. Ils aidaient désormais à dépouiller les soldats. Certains voleurs furent appréhendés mais certains, plus discrets, remplirent leurs poches de n’importe quel objet pouvant avoir une valeur commerciale.
Enguerrand regarda ses confrères. Tous étaient fatigués. Enguerrand réussit à ne pas s’écrouler sur le sol. Il s’était vidé de sa puissance magique.


Faites comme il vous plaît, Sieur Ranaghar Veladorn… Il vaudrait mieux en effet que vous veillez sur ma bonne vieille armada… Les survivants de notre groupe partiront évidemment pour l’Argostole. Je ne sais pas vraiment ce qui nous y attend mais…

Enguerrand reçu alors un message télépathique.

Désolé mais il semblerait que le Seigneur Garlon a eu un malaise… Je vais me téléporter là bas avec mes dernières forces… Seigneur Fardall, pouvez-vous rester ici pour assurer les préparatifs et le décompte des morts, je vous prie… J’espère ne pas devoir être trop long…

Un nuage gris apparut et lorsqu’il se dissipa, Enguerrand avait disparut.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/profile.forum?mode=viewprofile&a
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mer 27 Juin 2007 - 3:02

Fardall acquiesca, bien qu'il aurait également voulu rendre visite à Garlon, son vieil ami.

Il ordonna de préparer les chariots, capturer ceux que l'ennemi avaient abandonnés, et de tous les rassembler sur la place d'arme. Bien que les renforts soient repartis, ils avaient laissé quelques compagnies de soldats. Quelques dizaines de prisonniers seulement avaient été faits, ils furent employés à allumer un grand feu et un dragon d'or rassemblait les dépouilles. Ennemis et impériaux brûlèrent ensemble, pour prouver que la mort nous rapprochait, d'ailleurs tous avaient fait preuve de bravoure, même l'ennemi, alors tous méritaient le grand brasier purificateur, dernière étape avant le royaume de Nucter.
La deuxième chose que firent les troupes étaient de ramasser toutes les armes des morts, amis ou adversaires, celles qui étaient encore en état devaient être revendues au profit de l'Empire, les bénéfices seraient versés, au Protectorat Impérial, à la maison des guérisseurs, une partie aux pauvres de la grande ville, et une somme prédéfinie qui serait versée en tribu à l'Impératrice, bien que Fardall jugeait cela inutile.

Toutes les troupes se rassemblèrent au centre du fort, les hommes de zirconie avaient peut souffert, la phalange avait tenu le coup et se calculait à soixante-huit hommes. Il restait six gardes du corps au magicien. Les pertes étaient peu élevées du côté impérial, cependant elles se faisaient plus sentir, étant donné le besoin d'hommes pour la croisade. Les créatures du Chevalier Arianthe de Bise compenseraient, elle avaient décidé de poursuivre avec eux en sa qualité de Chevalier de la Lance Impériale.

Fardall jugeait que la quête ne pouvait plus attendre, suffisamment de retard avait été pris, malgré sa réticence, il donna l'ordre de marche vers Argostole le lendemain et ils passèrent bientôt la frontière Amphisoise.


- J'aurais dû prévenir le Chef du Conseil de ce départ, mais il jugeait que la quête avait trop tardé, je n'ai pas le pouvoir de téléportation, moi.

- Envoyez-lui un messager, un dragon rapide.

- Bien, je n'y avais point pensé, je suis exténué et tout embrouillé. Merci mon fils.

Aussitôt dit, aussitôt fait, un dragon d'argent fut envoyé en messager vers la ville impériale.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mer 27 Juin 2007 - 11:24

Un célestial parcourait le ciel tel un aigle ayant repéré sa proie, Il piqua rapidemment pour attérir un genou à terre et la tête basse devant les seigneurs ainsi réuni. Le champs empestait la mort, le sang était impregné sur tout vêtements et armures des soldats, des seigneurs, leurs épées ... Un carnage si l'on en croit ce qu'on voit là ... Les corps brûlaient loin d'ici, vendu à celui qui m'avait pris mon âme, il y a peu ...
Toujours un genou à terre, je m'adressai à ces puissants seigneurs.


- Je n'ai pas pris part au combat, par conséquent, vous n'avez aucune raison de m'en vouloir ... Je suis simplement venu pour ... une requête.
Je vous serez extremement reconnaissant de me laisser les bléssés, ceux de mon camps, afin que je les raméne chez moi pour les soigner. Je sais par contre que vous n'accepterez jamais de me rendre les prisonniers de guerre bien portant ...


Cela m'avait semblé important de demander ça, sachant que je ne pourrais rien faire s'il décidait de m'exécuter sur le champs... Je comptais pour cela sur Ranaghar, un esprit très combattif que ce petit garnement, il n'accepterait jamais de me tuer sans un magnifique combats entre nos deux armées. Je ne put m'empecher de sourir, tel le provocateur que je suis, toujours ainsi tourné vers le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mer 27 Juin 2007 - 12:42

Apres la reponse d'Enguerrand, Ranaghar etait revenu aupres de son armée, faire le rapport de cette bataille et regrouper les blessés et faire le decompte des victimes..

Mais alors qu'il s'executait a sa tache, un Celestial atterit soudainement a proximitée d'eux, toute l'armé se retourna, pret a l'abattre.. Le Drow leur demanda de baisser les armes sur le champ, u Celestial seul ne pouvait être dangeureux, il prennait néanmoins aucun risque, son sabore dégainé il s'avança prudement vers la creature ailée.. Celui-ci s'exprima..


Recupérer les blessés ? Je comptais les executer un a un par ma propre lame, lur faire comprendre leur terrible erreur qu'est l'Indépndance.. Tu es bien sur de toi Celestial pour me demander ca..mais en y reflechissant, lors de notre prochaine bataille si vous n'avez plus d'armée.. Commnt pourrai-je m'extasier a vous dechiqueter, vous lacérer, vous faire comprendre votre faute.. Je pense donc que tu peux recupérer tes alliés etant en mauvais état si je puis dire, mais ne compte pas sur les prisonniers de guerre, eux je m'en occuperai personellement, n'ai crainte..

Le Guerrier sourrit comme a son habitude, il fixais le Celeestial droit dans les yeux.. son regard etai si froid..

Ranaghar se retourna et revint vers son armée, entouré de ses Walkyries et autres Meduses.. Il s'arreta un moment..

La prochaine fois Celestial, je laisserai aucun survivant, quitte a sacrifier mon armée, la prochaine bataille sera la derniere, profite en bien..

Il repartit..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mer 27 Juin 2007 - 13:09

Regit se leva et regarda le drow partir calmement, il ne pouvait s'empêcher d'afficher son affreux sourire, son regard se gelait et il aurait tout donner pour avoir une grande armée à proximiter, pour faire taire ce traitre, le faire souffrir, cette torture lui aurait fait le plus grand bien, marcher sur la tête de tout les hommes morts de Ranaghar. Il faillit rire comme un psycopathe mais arriva à se retenir, il appella juste quelque célestiaux non armés qui aiderons à les transporter.

Je me dirigeais alors vers l'endroit où les bléssés capturés étaient entreposés et informa les gardes que c'est Ranaghar en personne qui m'avait permis de les ramener en leurs prouvant que sinon je serais mort à l'heure qu'il est. Il regardérent leur maître pour juger par eux même, voyant Ranaghar ayant l'air plus que détendu, ils pensérent que je disais vrai et me laissérent ramener les blessés avec mes hommes tout en me surveillant. Nous avions mis au point un espéce de brancard géant pour transporter les transporter tous à la fois par les air. Au moins une bonne chose de faite ...
Je regardais une derniére fois Ranaghar dans l'espoir de le fusillé ainsi du regard mais celui-ci ne le regardais même comme si je ne me prenais pas comme un valeureux adversaire... Frustré je partis rapidemment, ce Veladorn a le don de me faire sortir hors de moi, sans même me regarder !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mer 27 Juin 2007 - 13:32

Ranaghar laissa fair Regit, pas besoin de laisser cet Individu sous surveillance, seul il ne pouvait rien, même avec son armé il ne pourrait guere plus, personne n'avait encore reussi a prendre en embuscade son armée.. Seul un mysterieux inconnu lui avait fait connaitre une cuisante defaite il y as quelques temps maintenant, Le Drow n'avait rien pu faire, mai ce temps etait resolu.. Plus jamais cela n'arriverai..

Regit transportait ses semblables sur une sorte de grand brancard, un peu etrange, mais ceci ne retint pas l'attention du Guerrier.. Il marcha quelque peu sur le champ de bataille, pour verifier qu'il n'oubliaient rien quand il se retrouva nez a nez avec un Celestial blessé, gisant a ses pieds sur le sol.. C'est alors que Ranaghar explosa dun rire si sinistre qu'il en aurait fait trembler la mort elle même.. Le Drow plaqua la reature ailée au sol avec son sabre; lui enfonçant lentemnt dans son epaule. Une fois son sabre planté dans l sol, embrocant l'epaule du Celestial, il appella Regit..


Dites moi Celestal.. Connaissait vous vraiment les même souffrances que nous ? ou est-ce différent ?

Il le fixait de son regard diabolique.. il ressortit son sabre et coupa une aile au Celestial agonisant qui ne put retenir un cri de douleur..

Je vais lui en laisser une tout de même, sinon nous pourrions le confondre avec un simple humain.. Au fait, j vous le laisse, il est a vous..


Le drow lui lacera le ventre de son sabre, puisrepartit a ses occupations, laissant ce Celestial au sol, a moitié mort.. une de ses ailes coupée..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Mer 27 Juin 2007 - 17:51

Après la bataille, Oraganza Feld était parti faire un somme. Rien ne valait une bonne petite sieste après la guerre, il s'occuperait des quelques morts et blessés plus tard. En attaquant là où les troupes ennemies étaient dégarnies il n'avait eu grand mal à vaincre.
Il se leva et rejoint son ami.


- Un peu d'aide mon ami, je t'ai regardé entre deux coup de hache, tu as bien combattu.


Il resta là, attendant la réponse de Ranaghar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Jeu 28 Juin 2007 - 0:06

On m'appella, c'était Ranaghar ! Il venait de couper sous mes yeux, une ailes d'un semblable et de lui enfoncé son épée dans le corps. Je fondis sur lui mais m'arrêta rapidemment en réalisant que j'étais en camps ennemi ... Je m'arrêtai devant le bléssé qui me demanda de partir sans lui car cela n'avait plus d'importance.

- Soldat ! Vous ne trainerez pas une minutes de plus ici, Vous allez certainement mourir, et si vous mourrez autant que ce soit dans le ciel parmi nous plutôt qu'avec eux qui n'ont aucun respect des corps des morts !

Je pris le célestial mourrant sur mon épaule et le porta jusqu'au brancard volant.

- Tu as de la famille, soldat ?
- Non, tous ont péri ici, sauf le plus jeune qui ont pu s'enfuir dans la retraite ordonnée par le grand mage blanc.
- Alors ça vaut la peine de s'accrocher.

Je savais que s'en était fini de lui mais qui ne croit pas aux miracles ?

- Ranaghar ! Tu le payera un jour, et ce jour est peut être plus proche que tu le crois, je fais de toi ma premiére cible, n'oublie jamais !

Je repartais avec mes gardes, sans me retourner, rien ne me ferait revenir ici avant que je n'ai emmené ces bléssés en lieu sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Jeu 28 Juin 2007 - 11:10

Krigalert'azertas assista à la scène entre Regit et Ranaghar, alors que ses hommes se dirigeaient vars le fort pour monté un camps en attendant l'ordres de marche sur l'Argostole.

L'attitude de Ranaghar envers le célèstial lui plut énormément. Il finit par croiser Regit transportant sur son dos le mourrant.

Quelle touchante sollicitude envers ces pauvres blessés. Mais je me demande si ce n'est pas un acte pour essayer de racheter à vos yeux votre absence durant la bataille. Ce serait alors un pur acte d'égoïsme non? Enfin, un moineau reste un moineau, on ne peut pas trop vous en demander non plus.


Il reprit la direction du fort afin de retrouver Arion D'Obrie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croisade Impériale contre l'Argostole   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 

Croisade Impériale contre l'Argostole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-