AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marche sur les terres d'Angelion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Marche sur les terres d'Angelion   Jeu 21 Juin 2007 - 13:51

La Capitale Imperiale de Kalamaï etant érigée en Scitopole, Ils n'eurent pas enormément de chemin a faire pour arriver jusqu'aux portes des terres de la Garde Celeste de Brasamical.

En temps de guerre, tout seigneur normal amenne son armée entiere ou en tout cas la majoritée lors d'une attaque, mais ce n'etait pas le cas de Ranaghar, la Gard Celeste de brasamical la decevait tellement qu'il avait préferer venir avec l'elite de ses troupes pour effctuer un travail net et efficace, sans bavur, sans pertes, ou le moins possible. Il y tenait: il voulait purifier la Garde Celeste de Brasamical et Angelion, ils avaient fini par tourner et maintenant ils en voulaient au Protectorat Imperial !

Arretons nous ici Oraganza, un peu de repos avant le grand jour ne fera pas de mal, pour nous et surtout pour les troupes..

Ranaghar descendit de son cheval, se degourdissant les jambes apres ces kilometres.. Il se retourna vers son vieil ami..

Alors ? Pret au combat ?

Il eclata de rire, decompresser avant la bataille etait important pour lui..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Jeu 21 Juin 2007 - 14:51

Oraganza Feld avait eu du mal à suivre son ami. Le cheval de Ranaghar était diablement rapide par rapport aux pattes.


-Rhaa, voila un bien rapide bestiole mon ami.
Baston!! Massacrer faibles et couards.

En voila une question bien étrange, pourquoi demander si lui était pret à se battre. Bientot il marcherai sur les cendres d'Angelion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Ven 22 Juin 2007 - 10:43

Ranaghar eu un petit sourire, qui ne resta aps longtemps.. mais il sourit, ce qui etait vraiment rare, et ce n'etait pas la premiere fois depuis l'arrivée d son ami.

Je ne sais même pas pourquoi je vous pose la question, peut-être car ca fait un petit moment deja que nous n'avons pas combattu enssemble je pense..

Pendant ce temp ses troupes se reposaient un peu et se préparaiet a la bataille, ce qu'ils ne redouataient absolument pas, bien au contraire..
Revenir en haut Aller en bas
Angelion



Nombre de messages : 118
Classe : Mage de Lumière
Armada : Garde Celeste de Brasamical
Date d'inscription : 07/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Celestial

MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Dim 24 Juin 2007 - 22:54

Un Celestial se tenait droit au loin sur une colline, entouré de quelques fidèles rapaces, le Magicien regardait les troupes qui s'amassaient au loin.

Angelion se dit qu'il s'agissait de Ranaghar Veladorn, ce guerrier qui donnait en effet beaucoups de fil à retordre à la Garde Celeste de Brasamical.

Le Celestial contrairement à ce que l'on pourrait croire n'était pas inquiet non plus, malgré les assauts incéssants et les pertes qu'il constatait jusqu'ici, celui-ci savait que pour se relever plus fort il fallait tomber, peu importe la temerité de son ennemi ainsi que son jugement, le Magicien ne tremblera pas dans la bataille et le moment venu il saura trouver les failles de ses ennemis.


Tant que la guerre ne sera pas fini nul ne pourra enrayer la foi du Magicien, tant que celle-ci n'apartient pas à l'ennemi, alors sa determination sera intacte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Dim 24 Juin 2007 - 23:21

Ranaghar etait dbout droit et stoïque depuis qu'il était arrivé, il avait d'abord voulu attaquer les terres saints de la Garde Celeste de Brasamical, mais au final il préférait attendre, ses troupes etaiet au courant de ses intentions et l'adrenaline ne faisait que moter en eux, comme a chaque fois avant une bataille..

Soudain, un Celestial apparut non loin de ses troupes, au sommet d'une etrange colline: il etait entouré de nombreux rapaces et semblait bien plus impressionnant que tout les autres Celestiaux qu'il avait deja abattut..

il se retourna vers un de ses generaux et dit:


Surement Angelion, chef de la Garde Celeste de Brasamical et Palatin de ces terres, il est bien trop différent des autres pour n'être qu'un simple Celestial de plus a mon gout, enfin un peut-être un peu d'amusement mes freres..

Ranaghar serrait un peu plus fort son sabre, les batailles etaient sa vie, la mort l'etait aussi, alors les deux cummulées etait une pure extase a son gout, et nombre de ses soldats partagaient ce sentiment.. Pourtant il ne se battaitt plus pour lui mais pour l'Imperatrice a présent..

S'avancant en direction d'Angelion, il se retourna..


Soldats ! Faites comme prévu et faites bien attention a vous, sur ce.. Il ne put s'empecher d'esquisser un sourrire ..Bon amusement !

Il se retourna vers le Celestial et le fixa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Lun 25 Juin 2007 - 13:56

Oraganza Feld le suivait de près. Ses hommes, intenables, marchait derriere eux.

Contrairement à Oraganza Feld, et surement à tort, il n'éprouvait aucune crainte à marcher vers le celestial. C'était un orc, donc par définition une bete n'ayant que faire de la puissance ennemie tant qu'il pouvait lui taper dessus. Il s'entretint avec son fidele serviteur avant que celui ci prenne la parole.


- Marchez soldats. Bientot nous penetrerons dans les cités de Scitopole comme nos propres villes. Bientot nous serons riches!! Bientot nous serons couverts de gloire et d'or!! Bientot mes amis, nous avons notre gloire a portée de main... Prenez la!!

Les hommes se mirent à faire autant de bruit que possible avant que le silence revienne (silence relatif a tout ces mouvements de foules)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Mar 16 Oct 2007 - 22:35

La marche ... Car Eliess accompagnait Regit, fut longue mais les terres d'Angelion étaient proches.
Les souvenirs jaillirent, la guerre et autres abominations s'incrustaient dans la cervelle. Je m'arrêtai un instant, m'assis sur un rocher et plutôt que penser à d'horribles événements je me mis à prier pour les valeureux soldats qui avaient combattu pour Angelion. Je ne me souvenais plus... Avais-je déjà prier pour eux ? Je ne m'en souvenais pas mais ce qui était sûr c'est que je n'avais pas prié ici même...
Après avoir prié, je me mis finalement à penser bien que je ne le voulais pas au départ mais des choses en entraînent d'autres et cela continu dans ce sens ...
Restant immobile, la main devant la bouche, regardant droit devant, sans faire attention à ce qui se passait à côté...
Revenir en haut Aller en bas
Angelion



Nombre de messages : 118
Classe : Mage de Lumière
Armada : Garde Celeste de Brasamical
Date d'inscription : 07/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Celestial

MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Mar 16 Oct 2007 - 23:28

Celestite n'était plus que l'Ombre d’elle-même, un lourd passé pesait sur cette terre et cela faisait maintenant quelque temps que Angelion l'avait abandonné. Après les dernières batailles et les longues guerres qui avaient éclaté en ces lieux, le Celestial avait préféré se replier en Brasamical même, ce qui était la jonction de tous les royaumes Céleste devint le nouveau royaume du Magicien.

Celestite demeure désormais comme la terre d'accueil de Brasamical et comme le premier barrage à passer pour les envahisseurs.

L'on peut croire que cette terre fut tellement ancienne et éblouie de lumière, qu'elle permettrait en cas de guerre de renforcer la puissance des Garde Céleste et d'atténuer celles des armées ennemis. Cela ne restera peut-être que légende, cependant chaque Garde Céleste qui la traverse se sent plus fort et plus rapide, plus tonique et plus puissant, ainsi Brasamical leur paraît plus proche.

Angelion siège désormais au sommet de la forteresse de Brasamical, de là-bas il peut entrevoir ses ennemis, comme ses alliés à travers les cieux et les collines qui entourent la forteresse de Lumière.

L’on distingue au loin le blason de Brasamical qui flotte au vent sur une immense bannière clairsemé de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Mer 17 Oct 2007 - 18:30

Quelque chose venait d'attirer mon attention, la lumiére parraissait plus éblouissante, plus belle, les âmes semblaient apaisées et Brasamical plus proche que jamais. Je ne pouvais concevoir être à l'origine de ce miracle et l'idée qu'Angelion était dans Brasamical me vint à l'esprit. Je n'avais au moins pas fait tout ce chemin pour rien. Je m'aperçu qu'Eliess était à côté, j'avais presque oublié sa présence ce qui m'embarassai un peu ...
Je me rendis compte que l'on était à pied, il est vrai que je ne voyage pas à dos d'être vivant mais j'aurais au moins pu en offrir un à Eliess...


- Dame Eliess ... La route n'est plus très longue, venez, nous nous reposerons d'avantage à destination. lui dis-je en lui tendant la main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Mer 17 Oct 2007 - 19:47

Eliess avait suivi le Célestial à grandes foulées mais malgré son endurance les ailes de Regit eurent raison d’elle , cependant dés qu’elle eut franchi les terres via Célestite , un regain d’énergie la requinqua . Elle s’assit sur une roche pour relâcher la tension de ses muscles encore active .Debout Regit lui tournait le dos , muré dans le silence de ses réflexions. Eliess ne tenta pas de forcer cette intimité , pas dans l’instant .
Elle en profita pour observer les alentours , laissant errer son regard sur le flanc d’une colline, les sens en éveil. Dans la simplicité des choses ont peut cerner leur mystère et leur beauté, il suffit d’être attentif. Contemplative , elle avait développé cette faculté à fusionner avec l’environnement ambiant. Son esprit courait, zébré de couleurs sereines , sous le manteau de l’azur embrasé , dans les lueurs célestes miellées d’or et d’argent du firmament ; les guerres perpétrées n’avaient pas terni leur éclat . Les pulsations de son coeur se coordonnèrent au gré de la brise . Parmi les quelques arbres aux voix de basses , dispersés de par et d’autre sur un sol ondulé , noyé derrière une épaisse couche végétale ,elle humait les essences multiples du passé que recelaient la terre et la roche . Elle écoutait chuchoter les notes claires d’un ruisseau mouvant entre des petits parapets d’albâtre. Son eau , aux ondulations douces faisait se mirer le ciel dans des nuances bleues alternées de métal , de rose et de turquoise. Elles coulaient en murmurant , et leurs murmures était un chant d’espoir. On en avait besoin dans ce monde à moitié mortel.
Eliess ôta ses bottes hautes , avança vers le ruisseau et posa ses pieds nus dans l’eau . Saisie par sa fraîcheur ,elle s’habitua et en savoura sa douceur . Son geste avait bouleversé un bref instant les mouvements réguliers du cours d’eau , elle s’arrêta , observant les cercles concentriques autour de ses chevilles . Des ondes naissaient puis disparaissaient … Pourquoi fallait il qu’elle perturbe toujours le cours des choses ?

On distinguait au loin l’étendard de Brasamical onduler dans la brise . La cité paraissait si inabordable dans ses hauteurs encerclée par ses remparts de brumes blanche mais si proche à la fois…
Regit se retourna avec un visage détendu et lui proposa de continuer la route . Elle renfila ses bottes et il continuèrent leur ascention .


Allons y Regit , ne perdons pas de temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Jeu 18 Oct 2007 - 22:23

Mi-chemin, nous n'avions pas avancé beaucoup mais la balade était agréable. La lumière nous éblouissait, plus nous avancions et plus lumière nous brulait les yeux mais il faut avouer que cette lumière était un peu réconfortante, elle agissait un peu comme un cocon protecteur.
Les remparts semblaient impossible à gravir, les ennemis ne pouvaient certainement pas assieger une telle bâtisse. Et les alliés ?
Il est vrai qu'ils peuvent passer par la porte mais le chemin était encore long ...


- Voulez vous faire une pause ? demandais-je à Eliess.

J'aurais plutôt voulu lui demander si elle accepterais que je la porte pour que l'on arrive plus rapidemment au chateau, en volant... Mais, c'était trop embarrassant de formuler une telle question ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Mar 23 Oct 2007 - 14:09

Et bien , je préfère ne pas m’arrêter et continuer sur ma lancée, je suis d’humeur tonique et ne sous estimez pas ma résistance à l’effort, cher ami !

Répliqua t elle avec une fierté irréprochable , lorgnant jalousement ses grandes ailes .


Regit…

Si j’ avais des ailes , légèreté
Au ciel céleste m’élèverais
Pour joindre les hauteurs dorées,
Libre à voler sans trêve !

Je souhaite toute fois ne pas vous ralentir si vous avez quelques urgences à régler à Brasamical .

Il aurait été plus judicieux qu’elle s’y rendit à dos de Fuzz, son destrier. Cependant, elle appréciait particulièrement la marche , fouler le sol pour la sentir vivre sous son pas , de plus , l’ influence salutaire que prodiguaient les terres Célestitiennes sur le corps et l’esprit avait depuis quelques lunes mûri l’esquisse d’un projet dans sa tête . La prêtresse avait hâte d’en exposer les bribes à son Gardien Céleste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Mar 23 Oct 2007 - 18:40

Il est vrai que j'étais de nature à sous estimer un peu les humains mais ... en particulier les femelles... Je m'en voulais un petit peu d'avoir ainsi défié sa fierté mais je voyais bien que mes ailes étaient un atout qu'elle aurait préféré avoir de son côté... Elle m'invita d'ailleurs à les utiliser.

- Cette fois-ci ma chère, c'est vous qui me sous-estimez. Croyez vous que je vais abandonner ainsi la marche que j'ai commencé ? Je préfére nettement marcher, vous savez, j'ai autrefois perdu les ailes et je suis heureux de les avoir retrouvé cependant la marche reste mon sport favori.

Je pressais cependant un peu le pas, j'avais hâte de revoir Angelion et je ne pouvais m'empêcher de remarquer qu'Eliess était devenu quelque peu songeuse. Peut être avait-elle des affaires urgentes à rêgler à Brasamical...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Mar 23 Oct 2007 - 20:53

Dans ce cas je suis ravie que vous m'accompagniez !

Nimburr m’est témoin , regardez là ! Un Orme Dorée, cette espèce est en voie de disparition ! Celui ci est resté intacte quelle splendeur ! La région a beau être abandonnée un espoir y subsiste.

Elle s’en approche et passe les doigts sur son tronc . Immense , il tend ses branches tentaculaires vers les cieux, chacune constellée de petites feuilles dorées . L’arbre a quelque chose de vénérable et gracieux qui en fait un seigneur et maître , ce qui pourrait échapper aux regards non avertis.

Venez !

Elle a la joue collée contre l’arbre
Elle le tient fort serré, ce sont ses bras
L’écorce gagne sa peau marbre
L’oreille attentive devient tronc
Et le vent passe et siffle et s’engouffre
Elle croit que c’est son vent mis à nu


Mon arbre ma passion et ma peau
Mon écorce mon sang a ta sève
Ma feuille mon tremble mon frisson
Ma racine me bouge me lâche
M’hurle vent me tait me déterre

Me porte le vent céleste
M’éparpillent tes branches
Me dissolvent
M’unissent au tout
Au cœur soudain Silence
Au tout instant

Doucement elle desserre son étreinte autour de l’arbre


Regit , vous aller vite vous lassez si je m'arrête devant chaque pierre et végétal. J’aime tant les arbres, j’aurais pu être druidesse ,qui sait ? Ce qui m’intéresse surtout c’est l’eau…
Bien, pendant que nous marchons je vais mettre un peu d’ordre dans ma tête pour être concise devant Angelion sans perdre mes moyens.

Elle avait le trac , cela faisait si longtemps …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Mar 23 Oct 2007 - 23:07

Regit avait beau essayer de fouiller dans sa mémoire, il n'avait pas souvenir de cet attrait pour la nature. Cela lui rappela un ami druide du nom de Silmatard... La Garde Céleste était décidemment loin ...
La nature ne le gênait pas, loin de là, il aimait passer du temps de dehors avec son ami, parler de nature et apprendre tout et n'importe quoi sur l'environement qui l'entoure. Silmatard avait le don de raconter avec vivacité et un interêt particulier l'évolution de la flore mais aussi de la faune des lieux qu'il fréquentait.


- Je ne sais pas réellement si vous connaissez bien Silmatard le Druide mais je pense que vous vous entendrez à merveille. Je vous en prie, si vous n'êtes pas pressée alors retons un peu. J'en serais ravi.

Nous avons marché depuis tout ce temps, faisant juste une pause lorsque j'ai prié, elle semblait pourtant en pleine forme, finalement Nimburr semblait l'avoir choisi...

- Je ne pourrai vous demander de nouveau de nouveau de nous reposer un peu, mais j'avou avoir le ventre vide. Je pensais que l'on pourrait trouver tout ce qui est nécessaire dans ce coin...

A première vue, à part quelques arbres, rien ne semblait vivant par ici... Peut-être qu'il fallait mieux continuer...

- Non, en fait, je n'ai rien dis, pressons nous de rentrer à Brasamical, vous avez qui plus est une importante nouvelle à annoncer au seigneur Angelion, si je vous comprend bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Ven 26 Oct 2007 - 14:32

Effectivement , j’ai quelques documents dans ma besace à transmettre à Angelion sur ce projet ou mission.
J’attends que nous soyons à Brasamical pour vous en faire part. Le sol et les cieux ont des oreilles.
Ne vous méprenez pas vous serez bientôt éclairé.

Quelle sublime sensation doit vous habiter quand vous parcourez les voies célestes !
J’oubliais, blasé vous devez être .

Regit , A bas les convenances !
Vous me portez ?
Aujourd’hui serait mon Baptême dans les airs ! S’il vous plaît ...

Surprise par son aplomb , elle se reprocha cet élan un peu vif , mais l’appât de la haute voltige était plus fort .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Ven 26 Oct 2007 - 23:58

C'était plutôt embarrassant, mais Eliess semblait y tenir à se baptême de l'air ... C'était tout de même presque plus embarrassant de refuser ainsi à Eliess ce qu'elle avait toujours rêvé. Je me rapprochai d'elle et la soulevai avec douceur. Je commençais à m'élever dans les air verticalement, en fin de compte, ce serait plus rapide de voler et l'idée ne m'avait -elle pas traversée l'esprit un instant ?

- J'espére que vous êtes prête ma chère car je ne reculerais pas maintenant...

Je me contentais d'avancer dans les air, à une vitesse supérieur à laquelle nous marchions, évidemment, cependant je prenais soin de ne pas aller trop vite non plus et d'éviter toutes figures aériennes, bien que c'est habituellement de cette manière que je me déplaçais lorsque je volais. Nous arrivâmes devant les portes de Brasamical ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Dim 1 Juin 2008 - 15:23

Eliess est là, allongée, immobile contre le sol.
Seules ses pensées bataillent encore, l’enchaînement des événements récents stimule son esprit à l’inverse de la flamme de son être qui s’étouffe lentement. Pendant d’interminables minutes elle se confond entièrement avec le décor d’étendues sèches et désertiques de Célestite . Elle pensait que l’aura salutaire qu’elles prodiguaient aurait raison de son trépas , mais plus aucuns mouvements n’habitent son corps, la motivation l’a abandonnée.


*
Dans un jardin esseulé de Brasamical ,elle errait. Un simple coup porté à sa chaire dans son dos , une lame , un inconnu … ironie . Le coup qui avait traversé ses reins l’avait sérieusement meurtrie , et machinalement elle s’était agrippée aux pierres du mur du jardiné , pour ne pas céder à l’étourdissement soudain .

-Qui es tu ?

Elle avait tenté de se retourner pour Le dévisager mais l’inconnu avait resserré l’étreinte de sa lame derrière elle .

Son cœur convulsait, mais elle avait prononcé ces mots d’un calme naturel. Elle aurait aimé avoir une réponse juste pour entendre le son d’une voix . Elle avait su qu’elle n’était plus maîtresse de son destin, d’ailleurs ce n’était pas elle qui tenait ces liens invisibles , ni libre de les couper ; elle allait passer dans un autre monde . Elle sentait la diffusion d’une substance étrangère dont l’écho de la brûlure résonnait jusque dans sa moelle .

-Tu me tues , mais qu’importe , la lune est belle ce soir , non ?

[i]Son corps bascula . La douleur l’incita à s’allonger sur son flan, elle essaya de se maintenir dans un équilibre précaire , s’aidant de sa main opposée appuyée sur le sol , pour se redresser un peu .


-Tu te tais , alors respire l’odeur de mon sang maculé et agonise de son amertume !

Mais Il avait déjà déguerpi, sans signature.


*

L’organisme se détache parfois des volontés, et la physique pure domine de ses forces exceptionnelles l’individu.
Dans ces moments où la douleur est tellement intense que la conscience croit ne plus ressentir aucune sensation, elle se leva et couru avec frénésie vers les écuries, dans sa robe du soir empourprée et sa peau blanchie par une fin annoncée .

Tel un mirage, une forme légère et fluide semble flotter sur sa monture qui vacille dans les nappes d’air de Célestite car c’est là qu’elle a choisi d’achever sa course.
Elle glissa sur sa sécheresse terrestre, inondée d’espoirs en tout genre.


*

Elle régurgite tout le sang qui s’est échappé de son parcourt inhabituel .
Chaque contraction de son abdomen dessine des traits de douleur de plus en plus prononcés sur son visage, ses nerfs vibrent .


Je me consume, tu me consumes .
Je sens une étrange musique qui me tourmente et me révèle et te révèle et me tournaille .
Nimburr tu t’es glissé dans mes moi .Tu m’ auscultes encore dans le spasme de mes ultimes pensées , mais elles ne sont peut être pas les dernières , elles sont notre secret.


Elle sent le poison œuvrer dans ses tissus et continu de murmurer sa prière les dents serrées pour oublier la douleur mais la souffrance la ronge toujours plus vive.

Un voile glacé fini par s’échouer en elle , son esprit et sa matière sont apaisés . Elle ferme doucement les yeux. Elle inhale l’odeur de la terre imprégnée par la frêle moiteur de la nuit , calmement…

Elle rouvre les yeux . Encore une fois elle contemple le ciel, elle ne comprend pas et ne cherche pas à savoir. Une valse astrale s’exécute lentement et rassemble les nébuleuses.

Une larme coule, la dernière , une pensée … glisse sur sa joue pour s’achever sur un sol sec et ridé.


- Une larme à tous ces mortels qui s’échineront à survivre dans le futur.

Elle se confie à celui qu’elle veut rejoindre , elle se dépose à Nimburr.

Soumise elle résiste malgré tout, par politesse, pour profiter de ce cadeau d’une ballade sur la ligne d’un passage parallèle.
Sens éveillés , jouissance , elle profite de ces dernières arythmies .le Temps la presse, elle empoigne la sensations des arômes de l’ordre et de l’anarchie , cède et plonge. Sa robe est d’ombres soyeuses . Sa foi guide son envole et le Floue l’enrobe . Elle est bien dans la confusion de l’harmonie .


-Un au revoir à ce monde , son Empire , l’ Empereur, Un au revoir à l’ Ange , un an revoir à mon Ami.

Un vide s’installa en elle, toute son essence s’évanouie dans l’organisme spectral.

Au milieu de rien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marche sur les terres d'Angelion   Aujourd'hui à 11:39

Revenir en haut Aller en bas
 

Marche sur les terres d'Angelion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-