AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Désuet] Les annales de Kondall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: [Désuet] Les annales de Kondall   Ven 20 Juil 2007 - 16:24

Extrait premier du Récit historique de Kondalie


Au coeur de Scitopole est établie Kondalie, l'agglomération et le royaume devancier de Kondall. Entre les forêts séculaires et les canyons, vallées et hauteurs, surgit des bois cet espace unique. La région coexiste avec un milieu naturel riche constitué des plus grandes étendues scitopoliennes. En capitale gîte et trône le seigneur de ces terres, Sirias Barsis, chef de la Guilde des Combattants de Kalamaï. Horie, Bakanen, Silfian, Kondère et Rusifle, villes princiaples du royaume, longent les limites territoriales du Nord-Scitopolien-Central; Plus bas, au sud, les prairies d'Hurlikonne, terre sauvage et d'aventures. Kondalie se trouve plutôt vers orient. La Grande Traverse, un cours d'eau important pour l'économie de la cité, permet une communication directe avec la cité impériale. Le seul fort de Kondall, Silfianie, est situé dans l'arrière-pays, dans les chaînes d'Hartonbul.


Les Chutes de la Grande Traverse


Inégalé aux merveilles du royaume quel préside, Kondalie reste sans isitation l'attrait par excellence. Sur les chaudes côtes de la Grande Traverse sont érigés des tours et des bâtiments, parmis eux, le Palais de l'Orée, haut lieu diplomatique teinté d'une grande architecture, une importante basilique la devance. Plus bas, à travers les petites routes en dalles cimentées, les marchés alimentaires et les boutiques des fabricants fassent du côte à côte. Paysans et bourgeois des environs se côtoient dans la ville basse.


La vallée d'Hortolayla, à proximité de Rusifle.


EDIT SIRIAS : TEXTE ERRONÉ

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]


Dernière édition par Sirias le Sam 19 Sep 2009 - 2:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Mar 28 Aoû 2007 - 22:54

Registre de l'organisation politique et militaire de Kondall

Fondateurs


Les 7 fondateurs du royaume de Kondall. À l'extrême gauche, Hartler, fondateur des institutions diplomatiques, sa descendance est actuellement une des familles les plus riches de Scitopole. Suivant à la droite, Darta, fondateur de plusieurs cités et colonisateur important, sa descendance compte plusieurs gouverneurs de cité. Toujours vers la droite, Harie, un des principales fondateurs. Il fût le seigneur d'une partie du royaume pendant quelques temps, sa descendance à beaucoup de territoires en terres kondaliennes et son principalement de riches commerçants. Ensuite, vint Marcias Barsis, fondateur et premier seigneur du royaume de Kondall, sa descendance est la famille seigneuriale actuelle et comporte le souverain Sirias Barsis. Dans la suite logique vint Toryn, le fils de Marcias, il contribua à la fondation de l'êtat avec son père. À la droite de ce dernier, Condal, d'où le nom du royaume de Kondall, il ne participa à la fondation du royaume mais on donna son nom au territoire pour lui rendre honneur, il était l'un des pioniers de la Scitopole moderne. Enfin, le jeune Olivier Barka, noble dignitaire militaire de l'époque, il créa une armée et, plus tard, les premiers bataillons de défense kondalien.

Famille seigneuriale de Kondall

Le très honorable, son souverain, le Seigneur Sirias.
La très honorable, sa chancelière et sa gouverneure de Kondalie, épouse de Sirias, Dame Elya.
feu L'honorable, fils de Sirias et d'Elya, Kirsif.
L'honorable, fils de Sirias et d'Elya, Escalus.
L'honorable, fille de Sirias et d'Elya, Helena.

Les honorables supérieurs de Kondall

L'honorable, ambassadeur-général de Kondall, Khursi.
L'honorable, ambassadeur de Kondall en Scitopole, Urlion.
L'honorable, commissaire des affaires externes, Yghran.
Le respectable, magistrat suprême de Kondall, Thorin.



Les magistrats supérieurs de Kondall

Gouverneure de la capitale, Elya.
Gouverneur de la cité d'Horie, Kursiun.
Gouverneur de la cité de Bakanen, Yrghan.
Gouverneur de la cité de Silfian, Augule.
Gouverneur de la cité de Kondère, Rufalan.
Gouverneur de la cité de Rusifle, Kyrian.
Chef des cités indépendantes de la Couronne de Kondall, Honosir.
Chef des cités conquises à l'extérieur du royaume, Simôun.
Chef des territoires conquis à l'extérieur du royaume, son sous-souverain Hamonis.

Les officiers militaires de Kondall (Dirty Sina Kondalla)

Lieutenant-général des Forces de Kondall, Eranad.
Lieutenant du Ier bataillon des Forces de Kondall, Urlian.
Lieutenant du IIe bataillon des Forces de Kondall, Cartacle.
Lieutenant du IIIe bataillon des Forces de Kondall, Dorian.
Lieutenant du IVe bataillon des Forces de Kondall, Karsame.
Lieutenant du Ve bataillon des Forces de Kondall, Toriun.
Lieutenant du bataillon maritime des Forces de Kondall, Rhasil.
Lieutenant du bataillon impérial des Forces de Kondall, Wolfen.

EDIT SIRIAS : TEXTE ERRONÉ

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]


Dernière édition par Sirias le Sam 19 Sep 2009 - 2:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Dim 23 Sep 2007 - 21:09

Un soleil ardent frappait les marches cimentées du parlement kondalien. Il fesait sec et les citadins se fessaient rare en ce moment de l'après-midi, tous étaient en majorité enfermés dans leur appartement, porte et châssis fermé. Soudain, des bruits forts, des groupes armés, des cris dans les ruelles, le feu au loin qui se propageait.

***


Après une longue absence à l'étranger, le seigneur Sirias s'en retournait finalement à ses terres. Le cortège avançait peinardement sur les routes étroites et poudreuses de la vallée. À l'approche d'un petit cour d'eau, un groupe d'importance moyenne bloquait la route. Au moyen de leur costumes cuirassés et leur haume à l'effigie argentée de la Couronne de Kondall, on reconnu l'accoutrement que portait les soldiers kondaliens.

- Cortège du seigneur! Laissez passer!

L'un des gardiens s'avança vers l'escorte de Sirias.

- Vous devez nous écouter! Un événement tragique c'est produit... La capitale est en problème, des gens manifestent violemment. Il serait impossible de s'y rendre par cette route.

Le seigneur de Kondall descendit promptement de son pur-sang et se dirigea vers les gardes civiles.

- Gardiens! Si ce que vous dites est vrai, nous devons réagir brièvement. Est-ce-que mon épouse a réagi à la crise?

- Oui, monseigneur. La totalité des bataillons mandatés à l'extérieur s'en retourne pour venir en aide à la cité. Votre fils, le major Kirsif, est partit en direction d'Horie avec sa femme et sa fille. Les dames Elya et Viana sont présentement dans le palais, avec une garde. Dirigez vous vers le nord et vous pourrez peut être rejoindre la cité d'Horie avant la nuit. On vous recevra en ces lieux.

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Sam 29 Sep 2007 - 1:03

* * *


Kondalie :

- Messieurs les gouverneurs, je remercie grandement le sénat d'avoir réagit aussi rapidement. Nous avons fait réunir le conseil à l'occasion des tristes événements présents. Des rebelles ont gagné Kondalie depuis ce matin, laissant dans la panique le royaume tout entier. La guerre civile nous menace.

La chancelière baissa les yeux quelques moments avant de regagner du regard l'assistance.

- Je...je suis enceinte. Un héritier s'ajoutera à la famille seigneuriale.

Les sénateurs furent pris d'étonnement. Ils commencèrent à chuchoter de tout bord tout côté.

- Cette guerre improvisée se résulte de la naissance prochaine de cette enfant. Kirsif ayant marié la fille du seigneur de Natemie s'assure de régner sur son propre royaume ainsi que Viana, elle aussi mariée au major d'Elgadar. On veut donc s'emparer de ce troisième enfant pour mettre fin à la descendance, ce dernier étant logiquement le seul héritier possible. Ils feront tous ce qu'ils pourront pour parvenir à leur fin. Ils rallient de nobles kondaliens à leur cause, ils vandalisent les maisons et commerces…

Elya parlait de plus en plus lentement, fatiguée de la situation, les larmes aux yeux. Un dignitaire vint à sa rescousse.

- La totalité des Forces Kondaliennes s'en retournent en Kondall. Ils sont des centaines de millier madame, ces valeureux soldats seront mettre à terme avec cette menace!

- Madame, de multiples convois sont en direction d'Horie. Ils transportent des hommes, des femmes et des enfants. Continua un autre qui portait la barbe. Ils seront en sécurité là-bas.

Dame Elya reprit la parole avec difficulté.

- Je vous remercie mais c'est ma peau qui est danger. Je porte en moi ce que des centaines de rebelles désirent le plus, l'hérité unique de la Courone Kondalienne.

La chancelière se leva majestueusement puis tassa une mèche de sa figure. Elle fit un geste vif de la main pour remercier les dignitaires de leur présence. La gouverneure de Kondalie se dirigea ensuite vers les portes de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Ven 5 Oct 2007 - 0:24

* * *


La chaleur accablante avait laissé place à une atmosphère froide et humide, la lune débutait son ascension dans le ciel déjà sombre. Le cortège accompagné par quelques ânes escaladaient les pentes abruptes des montagnes. La région était vierge et densément boisée, le terrain lui, dangereusement orné de fossés et d'amas rocheux.

Ils marchèrent et gravirent pendant la majeure partie de la nuit quand finalement ils arrivèrent de l'autre côté de la chaîne de montagne. La grande cité économique, Horie, se dressait devant leurs yeux. Horie est une ville fortifiée d’un mur imposant soit en épaisseur comme en hauteur. La cité est posé dans le creux d’une vallée, la rivière Eldasa, circulant de bord en bord de l’étalement urbain, divise Horie entre la Haute-Horie, et la Basse-Horie. Dans le bas secteur, quelques commerces et résidences, des rues peu achalandées séparé par des champs et de vastes terrains. Dans le haut secteur, des artisans et commerçants de rennomés, des instituts impériaux et provinciaux, des ambassades, des palais, des résidences de hautes valeurs. Puis vint le Mont-Trenite, quelque peu à l’écart du centre populaire. Sur l’acropole se situe le parlement, le siège de l’Assemblée Kondalien et celui de la gouverne d’Horie ainsi que quelques palais, soit ceux de la famille seigneuriale et des ministres-gouverneurs.

- Sirias, nous passerons par le Mont-Trenite, nous ne devons pas attirer les foules en circulant en ville. Lança un proche ami du seigneur, l’officier-majeur Eratalh, chargé de la sécurité de la famille seigneuriale.

- Vous avez parfaitement raison Eratalh, il est préférable que les rebelles ne connaissent pas notre position.

À l’instant où le seigneur de Kondall eut fini de prononcer ces derniers mots, l’équipe fût pris de panique par un bruit sourd troublant soudainement la discussion. Quelqu’un, quelque chose bouge dans les bois, les feuilles des buissons s’agitent curieusement, on entend des sons de pas...

- Tout le monde à terre! Cria l’officier-majeur au reste du cortège. Je crois que nous sommes observés... Utorh, Harta, allez fouiller les environs!

Les membres du cortège étaient toujours au sol, les chevaux, eux, étaient un peu paniqués quand soudainement, un petit gnome sortit des bois.

- Ne, ne me faites pas de mal! Je suis un ami de vous, je suis Wolfun, le, le gentil gnome.

Eratalh était sidéré d’entendre le gnome, presque sur le bord d’étouffer de rire. Mais sa profession lui avait montré toutefois de ne jamais se fier aux apparences.


- Reculez…Wolfun! Nous ne sommes pas en ces lieux dans l’intérêt de palabrer, loin de là.

Le nain courra plus loin, et cria du plus fort possible pour qu’on puisse l’entendre.

- Je, je suis assez loin, m’ssieux? Vous savez, je suis un ami de vous, Wolfun peut vous aider, vous aider à trouver les rebelles.

- Qu’avez-vous dit Wolfun? Vous sauriez nous montrer où sont les rebelles?

Le nain commença tranquillement à s’approcher de l’équipe, d’un pas léger. Un geste probablement venu de la lueur de confiance qu’éprouvait l’officier à son égard.

- Mais certainement que je sais où sont les rebelles. Wolfun sera vous y amener, ils, ils sont près d’ici.

Le gnome avait gagné de l’assurance. Sirias et Eratalh s’en approchèrent pour mieux pouvoir discuter avec lui. C’est alors qu’abruptement, six hommes ne forte carrure se dirigea sur les membres du convoi, ils poussaient des cris effrayants. Puis brièvement après, Sirias, l’officier-majeur et le personnel se trouvèrent muselés, attachés et placés dans l’arrière de la calèche. Le gnome s’en retourna à proximité des otages pour s’adresser finalement à Sirias.

- Mais voilà que vous venez de comprendre qu’il ne faut jamais sous-estimer plus petit que soi, médiocre petit humain.

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]
Revenir en haut Aller en bas
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Sam 27 Oct 2007 - 1:41

Horie, 43 jours depuis l'éclatement de la guerre civile :

Le Haut Sénat kondalien venait d'être réuni pour la deuxième fois de toute urgence. Le magistrat suprême et seigneur par intérimaire, le sénateur Thorin, entra dans la noble chambre avec un certain nombre de magistrats vêtus des habits officiaux. Les 43 sénateurs, les 23 gouverneurs, les ambassadeurs et la haute diplomatie étaient assemblés à ce grand sommet.

- Honorables! Il y a aujourd'hui trois semaines, le seigneur de Kondall, Sirias, ainsi que son épouse, Elya, ont disparus du royaume. Le seigneur aurait été vu la dernière fois à Rhysun, à proximité d'Horie, la première dame, elle, lors d'une rencontre d'urgence à propos de la guerre civile à Kondalie avec le sénat. Le peuple est déchiré. Les rebelles ont gagné la capitale et la province demeure sans gouvernement, sans direction et politique. J'ai été nommé, moi, Thorin, pour assurer l'intérimaire et, déjà des mesures ont été prises. Les bataillons ont été retournés vers Kondalie, mais nous souffrons de la peur qu'il sera trop tard. En cette occasion, j'invite spécialement le seigneur de Zirconie à passer une discussion diplomatique, au Palais d'Horie, ainsi qu'aux autres seigneurs d'importances de Scitopole et leur ambassadeur.

La courte déclaration avait été retranscrite pendant. Le discours fut présenté premièrement au peuple par le vice-seigneur dans le but les informer de la crise. On envoya par la suite 110 pigeons aux quatre coins du Kalamaï, en Scitopole et à la cité impérial particulièrement (HRP : Suite sur http://do-roleplay.bbfr.net/les-campagnes-de-la-loi-f17/zircondal-la-capitale-de-l-honneur-t851.htm#18195).

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]


Dernière édition par le Dim 28 Oct 2007 - 3:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Dim 28 Oct 2007 - 2:58

Deux semaines après son départ de Gargath, le Chef de La Garde Divine entra en territoire Kondallien et dut éviter les fauteurs de trouble qui provoquait cette guerre civile. La campagne semblait calme. Seule les villes semblait agitée. En passant près de Kondalie, Fardall s’aperçu que la capitale était vraiment perdue pour l’instant.

Il songea à ce que le Sénateur Thorin et Kirsif, fils de Sirias et d’Elya allaient lui dire. Probablement une demande d’aide. Pourtant sa sagesse lui faisait croire qu’il y avait plus que ça.

Le lendemain, il arriva en vue d’Horie. Il leva sa bannière aux armoiries des Barka qu’il emportait toujours avec lui. Les gardes semblèrent le reconnaître, et on lui fit signe de s’avancer. Après quelques mètres de plus parcourus au trot, on lui ouvrit les portes la ville.

Le Chevalier de la Lance Impériale avança jusqu’au palais du gouverneur où il confia son destrier à un palefrenier. La ville était en effervescence, l’atmosphère était tendue, contrairement au calme intérieur qui habitait le Maître de Zircondal depuis son séjour en Mirtre.

Il monta les marches du palais du gouverneur d’Horie où devait être le Sénateur Thorin. Il cogna avec à la grande porte de chêne avec assurance, attendant qu’on l’accueille et que le destin tracé pour lui par les dieux du bien continu.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Dim 28 Oct 2007 - 3:56

- Vous devez être le seigneur de Zirconie, entrez messire!

Fardall entra et se fit assigner une place dans un fauteuil en cuir capitonné par une officière. Le sénateur Thorin et le fils de Sirias saluèrent et remercièrent l'homme d'être passé en Kondall. Kirsif, connaissant déjà son oncle débuta la discussion.

- Nous sommes honorés seigneur de vous voir parmis nous, au Palais d'Horie. Nous voulions vous recevoir pour vous annoncer quelque chose... Le jeune homme avait soudainement la voix engorgée, le seigneur prit le flambeaux le temps d'adoucir la nervosité du prince.

- Messire, je vous annonce que sa majestueuse chancelière de Kondall est enceinte... Elle nous la fait comprendre lors d'une rencontre d'urgence avec le sénat. Les rebelles ont rapidement sus la nouvelle et ont, à notre avis, attaqué la capitale pour ce; Ils veulent s'emparer de l'héritier pour mettre fin au royaume à son pouvoir. Elya est une femme d'expérience, vous savez, elle savait bien qu'elle portait en elle ce que des centaines de personnes ne voulaient pas. Nous croyons qu'un sentiment de sacrifice c'est emparé d'elle... Nous ne l'avions pas revu depuis la réunion avec le sénat. Il y a quelques jours, un enfant fut récupéré au pied des portes de la cité. Une missive y était jointe... Ils, ils...Ils ont, ils ont tué la chancelière Fardall!

Fardall prit la missive qui était sur la table basse, angoissé.

Citation :
La porteuse de l'héritier avait un choix à faire, soit elle donnait l'enfant ou elle se donnait. Elle a décidé. Nous lui avons tranché la gorge. Nous vous rendons l'héritier, comme convenu notre marché : La ville de Kondalie en échange du gamin.

Urlasse de Pierd-Urtun.

Kirsif commença à pleurer lorsque son oncle lut la missive.

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]
Revenir en haut Aller en bas
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Mar 30 Oct 2007 - 2:17

Guerre civile en Kondall, dernière partie :

Thorin était dans son cabinet en compagnie du prince Kirsif. Les hommes partageaient une bonne tasse de thé en contemplant des registres et des documents étalés sur le bureau. On commençait à remplir les papiers pour la remise au pouvoir du seigneur Sirias de Kondall.

* * *


- Monsieur le sénateur? Le seigneur fit signe d'entrée d'un geste vif de la main. Monsieur, un bataillon zirconnien contrôle maintenant la cité. Ces derniers ont éliminé la menace rebelle à Kondalie. En fait, à l'arrivée des troupes, tous avaient déserté, il ne restait que des pilleurs passant sur les décombres à la recherche de biens. Voici ce que le major de Zirconie nous a envoyé :

Citation :
Rapport des éclaireurs ziconiens à Kondalie, Kondall.

- Ville basse détruite.
- Ville haute endommagée gravement. Les murs ont dû lâcher à quelques endroits.
- Ville noble, acropole. Quelques installations détruites, dégât faible.
- Évaluation de la population actuelle (avec l'agglomération): 38 059 habitants pour un taux de 2 851 042 avant le début de la guerre.
- Compensé par un exode de la population vers la cité d'Horie s'élevant à 1 980 100 environ.

Thorin soupira, et cogna sa tête contre le pupitre.

- Sénateur, une bonne nouvelle est parvenue à nous toutefois...

La dernière missive avait énervé l'homme politique et l'avait rendu d'une grande impatiente.

- Allez! Vous attendez quelque chose?

- Monsieur, non monsieur. Vous savez, vous serez ravis par cette nouvelle. La dame lui tendit la lettre avec un large sourire.

Citation :
Scitopole, Fort-Mirdre à destination de Palais d'Horie, Scitopole.

Le seigneur Sirias a été retrouvé, à Merteble, en banlieue de Rusyl. Une troupe kondalienne devait réaliser un barrage routier dans le but d’appréhender un convoi soupçonné de transporter des esclaves. La mission a été un succès et les trafiquants ont été arrêtés. Parmis les 3 esclaves amphisois et 10 kondaliens, principalement des membres du convoi de Sirias, figurait le seigneur de Kondall. Le seigneur a subi des blessures mineures et est présentement en route pour Horie.

Thorin resta figé, inerte, fixant la missive. Kirsif l'arracha des mains du magistrat.

- Préparez la grande place, Dame Arie. Nous avons une annonce à faire au peuple.

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Lun 12 Nov 2007 - 2:13

Le dragon TrancheÉcailles, à peine revenu de Fort Wolfen atterit en terres kondaliennes et délivra son message au Seigneur Kirsif en personne en précisant que cela était de la plus haute importance. Une fois le message remit il quitta en direction de Fort Iltess.
Citation :
Seigneur Kirsif, cher parent, les jours sont sombres et en vertu de notre amitié et celle de votre père, je requière votre aide et celle de vos partisans, Vu que notre peuple de Scitopole et celui de l'Empire dépérit de jour en jour, maltraité par le tyran d’Exalon, j’ai décidé de prendre les armes pour lui faire justice. Sorenssen m’as parlé lors d’un voyage, et m’as révélé mon destin. Mais, c’est peut-être là une occasion sans précédent où nous pourrons bouter le chaos et la tyrannie hors de l'Empire et enfin établir la paix sur nos terres. Que vous et vos sujets prêts à défendre l’honneur et la lumière rallient mon royaume dans les prochains jours, un plan est déjà prêt, j’attends votre soutien, en espérant qu'Amphise soutiendra les porte-bannière de la lumière divine.

Respectueusement,

Fardall de Zirconie,
Défenseur de l'Empire et de l'Espoir,
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Lun 12 Nov 2007 - 20:57

Dans les ruines de Kondalie de nombreux soldats aux étendarts d'Outre-Mer étaient apparus. Les villageois fuyaient devant eux. Enguerrand avait appris que Fardall, Seigneur Scitopolien qu'il avait aisé manipulé, tenté de mener une révolte. Par conséquence les Miliciens avaient reçu l'ordre de tuer à vue.
Scitopole était la seule province qui souffrait réellement de la tyranie de l'Empereur Enguerrand. La ruine et la désolation s'abbatait sur cette sous-province de sous-dévelloppés.
Le feu se répandait dans la ville et les paysans ou les pilleurs tombaient sous les lames tranchantes de l'Empire.
C'est alors que le corp de milice aperçut un bataillon Zirconnien. Les miliciens laissèrent donc la place aux mercenaires principalement orcs. Malgré une trés farouche résistantes et beaucoup de blessés, le bataillon de la Garde Divine fut mis en déroute. En dépit de la rapidité de l'attaque, la ville noble avait pu être évacué.
Terreur et Violence.
Revenir en haut Aller en bas
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Mar 13 Nov 2007 - 0:53

Lettre publique du sénat de Kondall :

Citation :
Chers citoyens et citoyennes de la Couronne de Kondall, nobles diplomates, palatin Angelion, seigneurs alliés de Scitopole et d'ailleurs;

Suite aux événements tragiques des derniers temps, et difficultés propres, soit militaire ou social du royaume de Kondall de Scitopole, le sénat kondalien a été réuni il y a quelques heures. La séance regroupant la totalité des lieutenants des bataillons, des sénateurs, des gouverneurs et des magistrats religieux ou militaire de la Couronne de Kondall a été présidé par le seigneur Kirsif de Natemie.

Les membres de cette discussion ont proclamés la dissociation du sénat et du royaume de Kondall. Voici les deux motifs qui ont été violés ou ne marche plus, repris des dires du magistrat-suprême :

1.0.1 Kondall, ou royaume de Kondall, ou territoires de la Courrone de Kondall, doit avoir une capitale ainsi qu'un seigneur, élu par le peuple ou héritier d'un seigneur du royaume.

3.5.0 Selon la charte des origines, conclu par Marcias Barsis dit article premier de la même charte, [...] : « Kondall mourra lorsque son empereur, sous régime de Kalamaï ou autre, ne le supportera pas financièrement », se basant sur le fait que la moitié des compagnies du royaume de Kondall dépende des subventions que l'empire lui accorde.

La conclusion du sénat est :

1. Le royaume de Kondall n'existera plus, dans son état actuel.

2. Les terres du royaume seront divisées et rendues à l'empire, ayant le titre de terres libres cible à la conquête des autres royaumes voisins. La cité d'Horie et de Kondalie recevront le titre de ville impériale libre, ses citoyens et commerçants reposant sous la tutelle de l'empereur, conformément aux règles que ce dernier impose. Les autres villes appartiendront à ceux qui auront conquit le territoire où est située la cité et auront le titre de villes indépendantes.

3. Les habitants, institutions, diplomates, soldats, [...] du royaume seront envoyés en Vénopole, où un nouveau royaume sera établit portant le nom de Kondall. Le seigneur devra garantir la même qualité de vie à tous et chacun.


La Couronne de Kondall,


_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]
Revenir en haut Aller en bas
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Dim 25 Mai 2008 - 21:16

Longtemps, très longtemps, le royaume de Kondall était tombé dans l’oublie des diplomates obstinés et des cartographes impériaux. Il n’en restait à vrai dire pas grand chose, des ruines en cité et de petites communautés construites sur mesure en campagne. La Millice avait répandu feu et terreur, laissant en Kondall cendres et douleurs. La population était désormais répartit en modestes colonies, égarées un peu partout, au nord comme au sud, sans outils, nourritures et protection. La puissante seigneurie n’était pas aussi préparée à ce qu’on le croit à une considérable attaque de l’Armée Impériale; Les remparts des principales cités ont cédés quelques instants après de nombreuses attaques à distance.

* * *


Monseigneur, votre fils désire une audience. sollicita un messager du palais.

Oui... Mon fils vous dites? Faites-le entrer qu’il ne s’impatiente, voulez-vous? répondit le Seigneur Sirias.

À la requête du seigneur de Kondall entra par la grande porte de chêne de la Salle du Trône un jeune homme d’un physique presque identique, l’âge et la stature en moins, à celui de son père. Il avait les cheveux d’un noir éclatant, comme ses ascendants seigneur du royaume, et les yeux d’un vert limpide, comme sa défunte mère, Elya. Inexpérimenté mais moins que les jeunes de son âge, il profitait toutefois d’une éducation modèle et de conseils de sages.

Il gravit les quelques marches du tapis rouge le conduisant au souverain pour ensuite décliner légèrement la tête en signe de salut.


Que désire-tu de moi, Escalus? répondit bonnement Sirias.

Père, il est temps pour moi de servir ma patrie. J’ai l’avidité de vous demander votre grâce afin que je puisse rejoindre les rangs de notre armée, je veux aider les miens à regagner le bonheur que j’ai autrefois brisé. réclama avec enthousiasme le jeune bourgeois.

Escalus, mon fils, qui t’as mis cette ridicule idée en tête? Cesse de mettre le blâme sur ta faute et apprend l’histoire de ton royaume. Ce n’est pas de ton imperfection, ta maladresse ou par un manquement quelconque de ta part que de sombres ennemis en voulait à toi et ta mère. Tu n’as pas à te battre, tu dois rester accomplir ta destinée, ici au château!

Le fils du seigneur de Kondall devint alors pessimiste à la philosophie de son père.

Mais comment cela peut être possible, père? Je ne peux rien pour eux...

Sois patient. temina-t-il.

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Désuet] Les annales de Kondall   Aujourd'hui à 6:48

Revenir en haut Aller en bas
 

[Désuet] Les annales de Kondall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-