AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Opselimbe, Cité des Princes-Marchands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arianthe de Bise
Régente et impératrice consort
Régente et impératrice consort


Nombre de messages : 151
Classe : Dame de coeur
Armada : L'Alliance Coloniale de Port-Espérance
Date d'inscription : 08/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humaine

MessageSujet: Opselimbe, Cité des Princes-Marchands   Mar 31 Juil 2007 - 18:17

A l'extrème Sud-Est de Scitopole se tient la cité portuaire d'Opselimbe, Oasis en bordure d'une région aride et désertique. Elle a été construite sur les ruines d'une ancienne métropole par une coalition de marchands dans l'espoir d'exploiter les richesses de l'ancienne cité tout en mettant en place un port de commerce efficace.



Aujourd'hui les descendants de ces marchands sont devenus les Princes-Marchands d'Opselimbe, foramant de grandes familles et libres entreprises vivant dans les demeures et le faste restaurés des anciens sultans disparus. Les batiments blancs, les temples aux minarets colorés sont reliés par des rues qui serpentent entre les places de marché et les soucs. Plus de dix-huits langues et dialectes servent régulièrement sur ces lieux de commerce bruyants et animés pour permettre le voyage des caravanes et l'affretement des bateaux.



Dans le silence des temples, loin des fastes et des négoces, sont formés les moniales qui défendent la cité et ses caravannes. Tous les cultes de la lumière y sont célébrés at chaque divinité dispose de sa chapelle dédiée où méditent et s'entrainent les moniales prêtes à la mort.
Le temple le plus important est celui de Folaniss que l'on dit protéger la première famille de Scitopole, celle du Duc de Bise, qui traditionnellement représente les intérêts de la cité à l'extérieur et doit faire appliquer les décisions du tortueux Sénat appointé par les Princes-Marchands.

Les Princes voient en effet en premier lieu leur bénéfice mais jamais au mépris des préceptes du cultes ou du bon droit. Préférant souvent rester neutres, il leur arrive cependant de venir au secours des plus opprimés - certains diront de leurs futurs clients!
Une administration fort complexe gère et analyse la croissance de la cité et peut démettre les sénateurs en cas de bilan négatif ou d'oubli des anciennes traditions.

Car tel est le coeur des citoyens du royaume mercantile : aussi avare que bienveillant!

Tout dernièrement, l'accession au pouvoir de la Première Dame Arianthe, Duchesse de Bise par alliance et d'extraction populaire ( à ce que dit la rumeur), a susctité un renouveau de passion pour les cultes de lumière et les évènements extérieurs. La jeune veuve aux tenues légères et au tempérament charitable fait chavirer les coeurs et pousse les plus réticents à se tourner vers la générosité mesurée, mais désintéressée.
Revenir en haut Aller en bas
Arianthe de Bise
Régente et impératrice consort
Régente et impératrice consort


Nombre de messages : 151
Classe : Dame de coeur
Armada : L'Alliance Coloniale de Port-Espérance
Date d'inscription : 08/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Opselimbe, Cité des Princes-Marchands   Lun 20 Aoû 2007 - 17:51

Plusieurs Missives venaient d'arriver au Sénat Opselimbien, dont un Ordre Impérial, sonnant le rappel de tous les Gardes Divins.

En l'Absence de la Duchesse Arianthe, le Sénat en avait été immédiatement informé. Déjà les vieux marchands attentistes grinçaient des dents :
Encore une guerre bien coûteuse... et incertaine!
Se disaient-ils. Mais le vote fut sans appel : Opselimbe, royaume béatifique du commerce s'était révélé véritablement efficace dans toutes les batailles. Malgré les défaites, comme celles d'Argostole ou face au puissant mercenaire Baplens, le bilan était plus que positif.

Les comptoirs Opselimbiens établis dans les terres pacifiées apportaient propérité aux autochtones comme au guildes marchandes de la cité d'Or et de Nacre. Les denrées saisies et les esclaves libérés du joug de l'Ordre de l'Ombre avaient grossi le potentiel de la cité. Victoire et prospérité avaient dispensé à travers les rues, les bains et les harems la véritable monnaie du Royaume marchand : L'Espoir.

Sortant de son entrevue avec les sénateurs, le général Saphyr avait son Ordre de mission. Ce dernier devait rester secret, aussi la svelte moniale au tein foncé fit recquérir les messagères muettes. Chacune reçut une lettre destinée à un couvent ou un temple de Moniales-Guerrières.

Dans le silence, loin des soucs et des encens suaves, les armées se rassemblaient sous l'étendard blanc et or.
Les stratèges dévoraient les derniers rapports de batailles et discutaient avec les mages des moyens logistiques mis en place.

La pieuse Saphyr fit finalement mander sa maîtresse, la Dame Arianthe de la Maison de Bise. Arianthe n'était pas facile à trouver lorsqu'elle partait incognito en Halicarnasse. Le Sénat n'en savait rien mais la Dame d'Opselimbe se livrait de temps à autre à ce jeu de dupes, pour souffler et soulager ses épaules du poids du pouvoir. Saphyr faisait bien sûr suivre sa Maîtresse à son insue.
Les taxes prodigieuses et sans précédent levées par le distant Palatin Angélion avaient dépassé les 50% depuis plusieurs semaines et la famine comme la pauvreté était à son comble dans les bas quartiers. Nombreux étaient ceux qui ne pouvaient plus supporter tant de dîmes et d'impots à la gloire des idéaux du Céleste Palatin. Arianthe leur venait en aide en distribuant nourriture, encens médicinaux et biens courants pour soulager les plus indigeants.

La guerre se prépare, les moniales et les Dragons sont en route et voilà notre Duchesse faisant de la contrebande pour des pouilleux! Jusqu'où ne te suivrais-je pas, Ma Dame...


Dernière édition par le Jeu 23 Aoû 2007 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arianthe de Bise
Régente et impératrice consort
Régente et impératrice consort


Nombre de messages : 151
Classe : Dame de coeur
Armada : L'Alliance Coloniale de Port-Espérance
Date d'inscription : 08/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Opselimbe, Cité des Princes-Marchands   Jeu 23 Aoû 2007 - 14:52

La Générale Saphyr Al'Akbar était on ne peut plus satisfaite de rapidité de rassemblement des troupes Opselimbiennes..
Les atermoiements n'avaient pas continué bien longtemps après la débacle d'Argostole. Au contraire, les guerrières étaient enclines à prouver leur véritable valeur aux Conquérants.

Cependant, Saphyr était perplexe : la Dame de Bise devait avoir reçu son message et n'était toujours pas revenue de son séjour en ville.
Les troupes ne pouvaient attendre et Saphyr décida de donner l'ordre de départ. Elles quitteraient Opselimbe dès le lendemain pour se joindre aux autres royaumes de la Garde Divine.



La générale savait que nul ne pourrait se battre au mieux en sachant que la Première Dame était absente. Mais il était Certain qu'Arianthe rejoindrait ses troupes à temps!

Elle fit appeler un messager, comme la plupart des hommes d'Opselimbe, il devait appartenir à un guilde marchande.

Qu'on fasse accélérer les derniers préparatifs, avertissez les moniales et que les éclaireurs partent dès cette nuit. Les troupes aériennes partiront avant et voleront au plus haut, dans les nuages si possible.
Et que la tour de magie fasse livrer les parchemins sorciers qui lui ont été demandés!


Le messager baissa la tête, les ordres furent transmis aux officiers et à la guilde des stratèges, pour archivage.
Revenir en haut Aller en bas
Arianthe de Bise
Régente et impératrice consort
Régente et impératrice consort


Nombre de messages : 151
Classe : Dame de coeur
Armada : L'Alliance Coloniale de Port-Espérance
Date d'inscription : 08/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humaine

MessageSujet: Colonisation   Ven 12 Oct 2007 - 17:18

Opselimbe, Sénat :

Les discussions avaient comme à l'accoutumée été animées toute la matinée. L'absence de la Première Dame pour apaiser les débats se faisait sentir et les vielles animositées entre les Princes-Marchands siègeant au Sénat Opselimbien ressurgeait à un rythme toujours plus grand.
Le Chevalier Munin, nommé Général au départ de la Première Dame Arianthe et de sa conseilère Saphyr Al'Akbar, récapitatula pour tous la situation pour ne pas s'endormir sur son siège :

- Du calme, du calme, Princes d'Opselimbe, récapitulons : Il y a quatre semaines, mission fut donnée à la Duchesse de Bise, Première Dame de notre cité, de constituer à notre bénéfice commun une terre de colonie en Outre-mer. Ce royaume vassal du nôtre sera le point de départ de nouvelles routes commerciales et d'un réseau de comptoirs renforcé...

- Comptoirs Ouverts aux autres marchands, contre une menue taxe!
Coupa un Prince pointilleux, impatient et... huileux.

Munin le toisa de son regard purement militaire, lui intimant tacitement de ne pas lui ravir la parole, puis le chevalier continua :

-Oui, Prince. Notre flotte marchande se verra augmentée d'un tiers dans les prochains mois pour compenser les plus grandes distances parcourues. Deux phalanges d'amazones et de fantassins iront s'ajouter aux troupes déjà présentent dans les colonies pour assurer au mieux la sécurité de notre Première Dame, et 150 000 piastres d'or iront financer les travaux en tous genre que nécessitent l'installation des colons et la mise en exploitation des ressources locales.

- Et les conditions! Les conditions!
S'exclamairent trois ou quatre voix non identifiables au fond de l'hémicycle.

- La Famille de Bise et la Duchesse Arianthe en Particulier seront redevables de ces mises de fond en cas d'échec de la mission coloniale, reversable en une année aux caisses du Sénat...
A la fin de cette année, les trésoriers décideront de la viabilité de ladite mission et de la dissolution ou non de nos avoirs.
Je pense que j'en ai fini. Je vous laisse à vos négociations...


Le brouhaha repris de plus belle dans la Grand Salle du Sénat. Munin se leva et quitta l'assemblée de ces Princes pointilleux et si insupportables...

*Comment une si belle cité a-t-elle été construite avec de tels intriguants, je préfère de loin les batailles : on est plus sûr d'en sortir entier!*
Songeant à se faire représenter au Sénat, Munin partit sur les remparts, on pouvait y admirer la cité de nacre sur son écrin d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opselimbe, Cité des Princes-Marchands   Aujourd'hui à 7:24

Revenir en haut Aller en bas
 

Opselimbe, Cité des Princes-Marchands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-