AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fort le Cor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mar 8 Juil 2008 - 20:49

Une fois arrivé à Vénopole, sa province, Vorin aida du mieux qu'il pouvait le jeune seigneur Thaerin qui descendit du dragon dès son atterrissage. Celui-ci remercia le maître nain pour ce baptême de l'air de la dernière minute, Vorin répondit :

"Pas de problème l'ami ! Mais sache que comme tu n'a pas demandé de cheval, tu vas devoir faire toute la route avec moi, ou trouver une autre monture."

Le jeune seigneur comprit ce que Vorin lui dit mais au lieu de se poser des questions, Thaerin rejoignit le seigneur Ardent.
Une fois à terre Vorin regarda autour de lui et vit un petit groupe familier, le fameux groupe qui l'avait empéché de dormir il y à quelques jours.
Vorin sourit légèrement à la vue du groupe et reprit son sérieux pour saluer les différents membres des corporations présents, au lieu d'interrompre la discussion, Vorin se contenta d'un rapide signe de la main, une manière courante pour dire bonjour chez les nains.
Une fois les présentation faites, le nain s'empressa de déguerpir non loin pour fumer une bonne pipe de tabac pourpre et boire une grande chope de bière noire, les deux produits qui ont fait la réputation des nains.
Après cela Vorin prit quelques provisions qu'il avait chargé dans la selle de son dragon et tout en fumant il mangea une portion de lard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mar 8 Juil 2008 - 22:22

Nous galopions moi est Ardent côte à côte a une vitesse très intérésante.
Au loin nous avions vu les membres qu'on devaient rejoindre nous galopions encore plus vite.
Arriver la-bas je vu Ardent parler avec un autre gars que je ne savais aucunement il étais qui.
J'attache mon cheval a un arbre.
Je reluqua des filles surtout que certaines magiciennes étais moins habiller que d'autre.
Je repris mes esprits et je regarda aux alentours de moi je voyait l'archer pencher je me demanda bien se qu'il fesait.
Je leva ma hache bien haute et je dit haut et fort
:

Je suis Vulmes je serais prêt a servir Ardent jusqu'a ma mort je pourrais même me sacrifier pour lui.

Je me posta proche d'Ardent je mit mon dos bien droit et je regarda les certaines personnes qui savaient retourner quand j'avais parler plus fort.
J'enleva mon casque parce que le voyage avait été long mes cheveux noir étais dans le vent qui soufflais assez fort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Dim 13 Juil 2008 - 6:49

Bonjour à vous Messire Ardent, Thaerin et Vulmes. Je suis Penya Tavaril, la Thaumaturge de la corporation des Arcanes pour ceux d'entre-vous qui ne le saurait pas. Maintenant que les présentations sont faites, je vous serais reconnaissante de reprendre place sur vos montures respectifs et que nous partions pour la Grande Forge afin de rencontrer le palatin de Vénopole qui nous y attend.

L'expédition des corpus était maintenant plus grandes, la corporation des combattants ayant rejoint les rangs. J'étais heureuse de voir une si grande participation a notre campagne. Une complicité se développerait sûrement parmi les institutions durant le voyage, cela ne pouvait être que bénéfique.

Je pris la main que me tendait Babka et grimpa comme à l'habitude derrière lui sur sa monture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 14 Juil 2008 - 14:31

Vorin aperçut une femme elfe qui approcha du seigneur Ardent, elle prit soin de saluer les seigneurs Ardent, Vulmes, et Thaerin mais ne releva pas la présence du nain soit par vieille rancœur ancestrale ou soit par simple impolitesse. Vorin opta pour le second choix mais ne releva pas l'erreur, une fois les haut dignitaires d'accord, Vorin alla vers le seigneur Ardent et lui dit :

"Cela ne vous dérangerai pas si je changeais de monture, la mienne est trop voyante et je ne voudrai pas mettre mal à l'aise les autres membres des corporations."

Vorin attendait avec impatience la réponse de son commandant car les membres des corporations étaient déjà quasiment près à partir.


Dernière édition par Vorin le Jeu 17 Juil 2008 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 14 Juil 2008 - 19:21

Ardent était surpros de la nouvelle que son égal au sein des magiciens ai réussi à calmer et ramener à l'ordre le combattant Varatorn, le combattant le plus rebel et indiscipliné de sa corporation.Il accepta la proposition d'aller voir le palatin dans sa propre forteresse, la grande forge de Vénopole.

Il commençait à sceller sa monture, quand Vorin, un de ceux qui l'accompagnait depuis la capitale impériale, vint le voir pour lui demander si il pouvait changer de monture. Il lui répondit donc:

À votre aise, messire nain, mais n'oubliez pas que nous sommes responsable de la sécurité du convoi. Un dragon pourait être utile en cas de battaille, nous donnant un certain avantage tactique. Et de plus, je ne crois pas que vous mettez mal a l'aise les mombres des différentes corporations, car ils en ont surement vu d'autres.

Une fois son dragon terrestre scellé et li dessus, il attentit la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 14 Juil 2008 - 22:15

Vorin rassuré sur l'effet que donnait sa monture aux autres membres des corporations présents, le maître nain monta sur son dragon et dit au seigneur Ardent :

"D'accord commandant, je vous surveillerait d'en haut."

Une fois bien installé, Vorin prit une grande inspiration, le maître nain ferma les yeux et un sourire se dessina sur son visage, soudain il dit haut et fort :

"Bon ben c'est partit, allez DRANECHT OUKBIAL !"

Le dragon d'argent décolla directement après avoir reçut l'ordre de Vorin, maintenant qu'il survolait le groupe, le nain se dit en son fort intérieur :

*Bon ben maintenant qu'avons nous là ? Hum, le ciel est dégagé pour l'instant. Mais que font les brigands nomades ? Jamais la quand ont à envie d'une bonne bagarre !*

Après ce long épilogue sur la façon de s'amuser, Vorin reprit une bonne pipe de tabac pourpre en attendant la reprise du périple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mar 15 Juil 2008 - 11:43

Thaerin qui était rester au coté du seigneur Ardent, sentit le souffle du dragon de Vorin, voyant que ce dernier l'as pour ainsi dire, totalement oublier. Thaerin s'approcha avec hâte du seigneur, il cria en sa direction en faisant de ces mains un porte voix...

Seigneur Vorin, Seigneur Vorin !

Oui, c'est moi, Thaerin !

Vous pouvez r'descendre un peu qu'j'puisse grimper ?!

Eh Seigneur Vori ! Eh oh ! Maitre nain !



[HRP] Thaerin, merci de faire attention et de faire au moins cinq lignes complètes. ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mar 15 Juil 2008 - 20:35

Après quelques minutes en vol le maître nain décida de regarder l'avancement du groupe, et ce qu'il vit le fit éclater de rire !
Le seigneur Thaerin qui n'avait pas pensé à rappeler au seigneur Vorin de le prendre avec lui pour la fin du périple jusqu'aux Grandes forges, s'égosillait et se tordait dans tous les sens pour attirer une once d'intérêt de sa part. Après une très courte manœuvre, le dragon du seigneur Nain se posa au sol et le seigneur Thaerin put prendre place. De nouveau en hauteur le nain commença à reprendre son inspection et bien sur son tabac ! Le nain se tourna une seconde vers son passager pour lui crier :

"Désoler de vous avoir oublier ! Ma mémoire est assez courte alors si vous ne me prévenez pas avant le départ que vous montez avec moi, je partirait seul et vous devrez recommencer votre danse !"

Le nain se retourna et éclata de rire pour mieux reprendre son inspection des alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 19 Juil 2008 - 6:22

Une fois sa monture innabituelle harnachée et prete a partir, Ardent se hissa sur le dos deson dragon terestre, qui faisait au moins une fois et demi la taille d'une monture habituelle. Du haut de son perchoir, il pouvait voir chacun des membres des corporations, sauf ceux qui se cachait bien sur car il savait que la corporation des ombres aimait rester discrette. Il regarda tour à tour les dirigeant de l'expédition, puis il lança d'une voix forte:

Membres des corporations de Kalamaï,nous avons une longue route à faire pour arriver au palace du Palatin Varatorn. Je suis désolé de prendre ainsi les devants sur le reste d'entre vous, mais notre voyage doit s'accélérer car d'autres gens partout en Kalamaï ont besoin de vos services.

Il prit une pause, se rappela de la carte géante à son bureau, etenfin il regarda le soleil.

D'après mes calculs, si nous partons immédiatement vers la Capitale Vénopolienne, nous y arriveront avant la fin de la journée.

Vous avez devant vous une myriade de possibilités. Celle que je propose me semblela plus logique,et puis notre corporation est prete à partir. Je propose que nous procèdons ainsi: La corporation des combattants servira d'avant garde et d'arrière garde de ce convoi. Notre mobilité étant supérieure au reste nous donnera un avantage. La défense du convoi dera effectuée par la corporation des cults et des Arcanes, pendant que la corporation des ombre se préparera à contrattaquer.

Il espérait que ce plan convindrait à tous, car il n'en avait aucun autre à l'esprit tant il voulait arriver rapidement à la première halte du voyage. Il fallait arriver à la grande forge car de cette position ils pourraient mieux évaluer la sitation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 19 Juil 2008 - 16:03

Après avoir prit connaissance des ordres du seigneur Ardent, Vorin prit quelques centaines de mètres d'avance et fit un demis tour, rien en vue. La journée s'annonçait belle et pleine de promesses, Vorin tout en surveillant les horizons jetait des regards à son passager pour s'assurer de sa stabilité et de son confort, après quelques minutes de vol Vorin demanda au seigneur Thaerin :

"Mon ami, voulez vous un peut de tabac ? Ou peut être aimeriez vous manger ou boire quelques chose ?"

Vorin attendit patiemment la réponse de son passager tout en redoublant de vigilance. Une pipe à la bouche et son marteau dans la main le nain regarda en bas et écarquilla les yeux devant un dragon terrestre, la monture la plus prestigieuse pour un nain. Le maître nain décida de faire quelques passage devant la monture, et oui il connaissait bel et bien cette espèce. Il se dit même qu'il aura quelques secrets à révéler au seigneur Ardent sur la réel puissance de son dragon.
Soudain une pensée passa au tavers de l'esprit du nain, il devait s'entretenir avec le seigneur Varatorn à propos d'un poste au sein de la province de Vénopole. Vorin attendait beaucoup de cet entretient, enfin une occasion de montrer que les nains peuvent penser aux autres autrement que pour leur intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Graubuust



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Dim 20 Juil 2008 - 3:17

Enfin nous avançons, merci à vous messire Ardent, j'étais sûr que nous allions prendre racine ici. Votre principe d'avancer ainsi convient très bien à la situation que nous avons. Au moins les vos éclaireurs seront vus contrairement aux miens qui parcourent les environs depuis quelques jours.

J'embarquai sur un des chariots, seul moyen de transport que je pouvais endurer. Même si parfois l'envie me prend d'essayer le vol à dos de dragon... j'imagine que c'est possible pour un nain à en juger par Vorin.

La progression du groupe allait très bien, rapidement la Grande Forge fût en vue, bientôt toute la troupe des corporations seraient face au palatin de Vénopole qui serait notre hôte. Dans mon esprit, de frais souvenir de combat dévastateur dû à quelques conflits antérieur. Je songeai à tout cela en riant. La situation était tout autre et la passivité était pour le moment de mises pour les biens des corpus.





[hrp]suite ici : La Grande Forge
Ne pas reposter ici pour accélérer le RP. Merci. [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 28 Juil 2008 - 2:12

Le soleil se levait sur Vénopole, Penya et Babka avaient dormi paisiblement au sommet d'un arbre, l'un près de l'autre. Il était rare de les voir séparé depuis le début du voyage, une véritable chimie opérait entre les deux elfes. Alors qu'ils commençaient tout juste à se réveiller, Babka dit à Penya :

Penya, je me sens si bien avec toi... serais-tu clémente à ce que nous unissions nos destinée ? Cela semble peut-être brusque mais à quoi bon attendre ?

La Thaumaturge n'eut pas le temps de répondre que les membres de la Corporations des Combattants arrivaient à la sortie de la ville, bientôt suivi de tout le reste du groupe.


Semblerait que tu ais délai pour y penser très chère. Il est l'heure de reprendre la route. Si tu as faim, il y a des morceaux de lembas dans mon sac.


L'elfe descendit de l'arbre et pris possession de sa monture qu'un des hommes lui avait amené. Il monta en selle et fit signe à tous de prendre la route.


Il est l'heure de reprendre notre route, Mésolongion nous attend tout commes les autres provinces. Essayons de ne pas perdre autant de temps qu'ici. Faisons rapidement route et réunissons nous à la frontière. N'ayez crainte pour votre sécurité puisque les combattants nous accompagne et que l'ombre surveille et éclaire nos routes.


Pendant que Babka parlait, Penya était descendu de l'arbre et avait rejoint l'amphisois sur son cheval. Il partirent donc au galop afin d'être à proximité des autres dirigeants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 4 Aoû 2008 - 4:45

Pendant que le cheval galopait. Elle fixe l'horizon, et subitement elle ressent un grand vide. Une chose horrible est survenue. Elle allonge son bras vers le coude de Babka. Et doucement ses doigts font une petite pression.

Babka, un drame s'est produit, je le sens. Nous devons retourner sur nos terres. c'est important. Nous allons devoir mobilisés tout nos alliées. Même, si le nouveau Empereur n'est pas ce que nous désirons. Il a droit au respect de son rang et je sens une grande noirceur pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 4 Aoû 2008 - 6:19

Babka ne ralentit pas l'allure, il écouta les propos de sa chère Penya, il fut surpris d'entendre cela ... l'Amphise est normalement si tranquille.

Votre instinct ne vous a jamais trompé jusqu'à présent je suppose. Nous prendrons donc la route de l'Amphise. Puisque nous sommes à la limite de Mésolongion, prenons la route dans les plaines de cette province et fonçons vers nos terres en allant plein sud par la suite.

L'elfe se tourna vers les autres membres de l'expédition.

Navré de devoir vous quitter ainsi, mais un cas urgent requiert notre présence en Amphise, nous craignons le pire pour nos terres. Continuez sans nous si vous le désirez ou encore nous pouvons remettre à une date ultérieur notre expédition. Nous aurons simplement à la reprendre en Mésolongion.

Seigneur Graubuust, pourriez-vous faire en sorte que vos espions parcourent l'empire dans les plus brefs délai pour savoir ce qui se passe. Faites-le pour votre ancien spadassin, Oengus, je vous en prie. Je ne doute pas que vous serez en mesure de nous rejoindre lorsque vous découvrirez de quoi il en retourne.

Messire Ardent, il est possible que nous ayons besoin de renfort si les doutes de la Thaumaturge s'avèrent exact. Si vous en avez les capacités je souhaiterai un soutien militaire de la part des Combattants si besoin viendrai qu'à se faire sentir.


Penya s'accrocha fermement autour de Babka et ce dernier lança le cheval au galop, il n'y avait pas de temps à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Graubuust



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Nain

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 4 Aoû 2008 - 6:55

Messire Babka, soyez assuré que je connaîtrais sous peu ce qui se passe, parole de l'Ombre. Je vais envoyé de ce pas un faucon au repère pour propager la requête.

Tandis que j'allais m'installer pour écrire une missive, un de ces oiseau de proie arrivait, porteur d'un message. Je l'ouvrit et je fût stupéfait. Je pris une grande respiration, termina mon message et envoya le faucon faire son oeuvre. Je me leva de mon siège sur le chariot et regardai derrière nous...


THAERIN !! criais-je. Comment osez-vous faire ordonnez l'invasion de mon royaume par vos armées alors que vous êtes ici en notre compagnie et théoriquement un allié ? Seriez-vous donc un espion à la solde de je ne sais qui ? Profitant de votre appartenance à la corporation des Combattants pour accompagner notre groupe ? Encore heureux que mes armées ai repoussé votre assaut. J'attends de vous des explications claires pour ce crime...

J'étais maintenant face à face à Thaerin, je m'étais rapproché de lui à mesure que je l'engueulais, j'étais hors de moi et prêt à prendre ma hache à tout instant.
Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 4 Aoû 2008 - 17:52

Alors que tout semblait tourner au malheur, le commandant commença déjà à se créer des stratégies sur la vitesse d'arrivée des renforts, mais les hurlements du chef des ombres le tirèrent de ses pensées. Comprenant rapidement ce qui se pourrait se passer si on ne réagissait pas immédiatement, il s'interposa entre les deux hommes et dit:

Monseigneur Graubuust, Si vous voulez bien m'excuser pour cette intrusion dans votre petite discussion, mais nous avons beaucoup à faire. Des dangers menacent notre expédition, et bien que cela soit impardonnable, nous ne devons pas régler nos comptes immédiatement. Je m'occuperait d'assurer la médiation entre vous deux lorsque le temps sera venu de régler vos problèmes, mais j'ai besoin de tous les hommes disponibles pour nous protéger.

Quant à vous Aspirant Combattant Thaerin, veuillez éviter d'attaquer quiconque se trouvant dans notre expédition pour l'instant, car ils sont nos alliés pour le voyage. Tous et chacun d'entre eux ont le pouvoir de vous assassiner alors que vous ne vous rendrez même pas compte qu'une lame vous perce le coeur.

Pour répondre à votre question, seigneur Babka, je peut mobiliser une demie de la compagnie Ardente, qui à pris de l'Ampleur depuis quelques temps, et je vais envoyer un aigle à la corporation des combattants pour demander du renfort, mais je crains que peu d'entre eux répondront à l'appel. Je peut demander à une partie des cavaliers de Montfort de venir, et les additionnant a la compagnie Ardente, nous aurons le soutient d'un millier de soldats d'élite. Ils devraient nous rejoindre sur les plaines de Mésolongion dans trois jours, mais cela ne serait pas suffisant, je crois...

Pourrais-je seulement vous demander contre qui nous allons nous battre? Je n'aime pas trop envoyer mes hommes dans un champ de battailles sans savoir contre qui ils devront s'affronter.


Edit Ardent: ralongement du message
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mar 5 Aoû 2008 - 6:23

[HRP]
Nous venons de traverser les frontières Mésolongiennes....

Suite ici : Les Vastes Plaines
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Un PNJ
PNJ


Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Dim 28 Déc 2008 - 3:51

Le Capitaine de Fort le Cor, réétabli avec une maigre garnison depuis la défaite de Varatorn par les Corporations Impériales, reçu ce matin-là de triste nouvelle. Des réfugiés, venus en masse se mettre à l'abri de la guerre dans ce qui devait être le dernier bastion pour des réfugiés.

Un homme vint et se présenta au Capitaine:


- Messire, je suis Llyoran, chef du petit village de Frondël. Des troupes venues de Naxos ont envahies la province. Elles ont pour cible les terres d'Aldanas, fief du cruel Varatorn notre palatin déchu. Nous avons entendu dire que ses sbires l'avaient réoccupés et maintenant voilà que plusieurs armées vont mettre ces terres à feu et à sang, pillant tout Vénopole au passage, nous avons été forcés de fuir avec les femmes, les enfants et les vieillards qui n'ont pas péri ...

Savez-vous qui dirige ces armées ?


Je ne sais messire, mais un des sages du conseil, qui connaît les bannières a reconnu celle du Royaume d'Abysses, en Naxos.

Très préoccupé et alarmé, le Capitaine congédia l'homme et déploya une carte sur les remparts. Il situa le Royaume d'Abysses, où régnait apparemment un infernal du nom de Mogoth. Il n'avait jamais entendu parler de lui mais préféra envoyer de suite un message à l'Empereur et au Sénat pour les prévenir de la situation ... Les réfugiés continuaient d'affluer en masse, mais il faudrait bientôt fermer les portes, par crainte d'une attaque.

* * *


Les piegons envoyés ne se rendirent jamais, abattus par les carreaux des pillards d'Abysses.
Revenir en haut Aller en bas
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Ven 6 Fév 2009 - 7:11

Le Capitaine de Fort le Cor était tendu au plus haut point. Il était en pleine discussion avec Belthil, le Magistrat des Armées Impériales qui était venu en renfort, avec mille soldats, dont deux cents nains, six cents hommes et femmes ainsi que deux cent cinquante cavaliers elfiques, entraînés récemment par le nouveau chef du régiment de cavalerie reformée, un elfe de Maon.

Une partie de ces troupes étaient venue renforcir la garnison de la forteresse, ancien Bastion du Protectorat Impérial. L'autre partie, environ six cents soldats, était partit guerroyer dans les terres proches, d'Aldanas, terres qui avaient récemment été envahie par les Corpus, en reproche, maintenant elles étaient défendues. Un messager était arrivé en sueur et tâché de sang. Les forces impériales avaient réussies à repousser l'assaut des troupes du noir palatin de Naxos et ses sbires, au prix de lourde pertes, près du tiers étaient morts et on comptait une centaine de blessé graves, mais qui désiraient combattre tout de même. Mais ce n'était que partie remise. Sa Grandeur Mogoth attaquait tous les jours les terres rendues infertiles par le mana, le feu et le sang, le col qui défendait la cité de Varatorn. Il n'y avait plus grand espoir de réduire l'ennemi à la défensive, il fallait tenir jusqu'à ce que vienne de nouveaux renforts ou que contre toute attente, l'infernal demande la paix.


- Mais monseigneur Belthil, qu'allons-nous faire ? Il gagne de plus en plus de terrains. Tous les jours des seigneurs et des rois de Vénopole abdiquent ou sont brutalement tués dans leur cité mise à sac par les armées noires ! Si nous le contenons en Aldanas, il peut se répondre au Sud et à l'Est. Il faudrait prévenir l'Empereur ...


Ce à quoi le célestial répondit qu'il fallait tenir feu et lieu. Il avait servi dans l'Alliance de Lumière. Il ne pouvait faire comme l'avait fait Fardall, abandonner les pierres pour sauver les vies, car il n'y avaient pratiquement plus rien à sauver en Aldanas, hormis la Couronne Palatine de Vénopole et le symbole de la province elle-même, ce à quoi il ne pouvait se résigner d'abandonner à l'ennemi.

Ils se penchèrent à nouveau sur la carte stratégique des montagnes et des terres du nord de Vénopole, tendus et appréhensifs, alors que les combats reprenaient au même moment là-bas, sur les terres de Varatorn.
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mer 11 Fév 2009 - 21:12

Mon armée avançait bien depuis bientôt quelques semaines maximum.
Avançant dans la brume et la boue de la terre en faillite.
La terre étant maintenant de la roche et du sang des anciennes guerres.
Des trous des catapultes étaient présents sur l’ancienne forêt.
Les arbres étant mort ou souffraient depuis maintenant de très longue génération.
Essayant à tout pris de renaitre avec une lueur d’espoir.
Une brume de guerre était encore en place depuis longtemps.
Isolant et apeurant tous ceux qui osaient s’y aventurer.

J’avais pris la tête de mon convoi afin de me rendre en Vénopole.
Des espions m’avaient appris que des êtres maléfiques voulaient faire encore plus de carnage.
Nous avions donc pris sur l’heure, la route menant dans ces tristes lieux.
Nous fûmes déçu par ce que l’on avait pu voir jusqu’à maintenant.
Des bêtes horribles et affreux ainsi que des armes de sièges tiraient et tuaient tout sur leurs passages.
Au loin, on pouvait voir un château ou une forteresse qui scintillait d’espoir.
Il fallait se rendre dans ces lieux avant que toute cette marche ne serve à rien.

Soldat, compagnons, nous allons nous rendre dans cette forteresse et y voir les seigneurs habitants.
Pour pouvoir passer inaperçu, nous allons utiliser notre pouvoir d’invisibilité.
Ceux qui ne peuvent pas encore, rester ici et crée le campement dans ce petit bois.
Rester caché et attendez que les ordres arrivent de moi ou d’un supérieur.


Utilisant l’invisibilité comme moyen de passage pour se rendre là-bas.
Nous avons passé comme s’y le silence avait repris le goût d’aider.
J’avais avec moi plus de 10 fées qui pouvaient se rendre invisibles.
Se rendant jusqu’au porte de cette forteresse, J’ai crié haut et fort:

Je suis ici en paix, ouvrer cette porte que la forêt puisse entendre vos explications.
Nous voulons savoir si cette guerre est bien utile pour ce que nous endurons.
Laissez nous entrée et que la vérité se fasse savoir dans le cœur des hommes.
Ou que le mensonge ne vous détruise à tout jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Jeu 12 Fév 2009 - 15:37

Un flot de mort-vivant avait déferlé sur les plaines et montagnes environnantes, les maigres forêts présente en cette région n'était plus que cendre et bois noirci, libérant ainsi le champ de vision des soldats. Des maraudeurs éthérés, véritables sentinelles volant dans toutes les environs du Fort et des royaumes d'Aldanas afin de déceler la moindre arrivé d'armée adversaire qui tenterait en vain une résistance à la force de Naxos qui étend sont pouvoir.

L'un d'eux fit état d'un groupe de créature se dirigeant vers Fort le Cor, lieux de résistance impériale qui jusqu'à présent n'avait subi aucun assaut. Les armées des ténèbres visait uniquement le royaume du palatin de la province. Leur ordres étaient clair, prendre possession de la couronne du palatinat, obtenant ainsi les pleins pouvoirs sur les lieux. Toutefois, chaque armée qui pénétrait trop proche risquait sa vie, le moindre signe d'hostilité et une vague noire se déferlerait sur les opposants.

Un grand maître de l'orfèvrerie attendait dans son atelier, situé aux abord de la frontière entre Vénopole et Naxos. Cet ancien aux talents remarquable fera un seul et unique symbole de pouvoir à l'aide des deux joyaux, unifiant à jamais les deux territoires.

L'assaut final se préparait, l'activité dans la vallée causait un bruit incessant. Une horde d'âmes errantes venue des enfers pour servir l'élite de Lucifer grouillait un peu partout. Cette marée noire, bien encadré par plusieurs démons n'attendait que le feu vert pour pénétrer Samothrace et se rendre dans la Grande Forge.

Mogoth arriverait sous peu, déclenchant ainsi la marche de Naxos.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Ven 13 Fév 2009 - 17:50

L"armée d'elfes noir de Trimaya avait rejoind l'armée de Mogoth et ses sombres demons aux portes de Samothrace.
Shaka attendait l'ordre d'assault pour livrer la bataille, sur son destrier, le bouclier au bras et l'etendar au point, sa banniere claquait au vent.

Aucuns Trimaya ne soufflait mot, seul le brouhaha des demons venait troubler la serenité des lieux.
Bientot Venopole tomberait...
Revenir en haut Aller en bas
Vladness



Nombre de messages : 209
Age : 24
Classe : Necromancien
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 14 Fév 2009 - 5:46

Apres avoir ecraser l'armer a Aldalas, je suivis l'instruction d'aller avec le reste de mon armer, au fort le cor. Sur mon cheval, je me deplacais devant mes troupes qui, ravient d'avoir ecraser l ennemie se preparait a faire la meme chose au fort. J'appella mon Generaux pour qu'il vienne me voir pour que je puisse lui expliquer ma stategie de la bataille. Apres se bref entretien, je le renvoya puis j'alla me mettre au coter de mogoth pour lui montrer que j'etait present et que je me batterais puis lui.
Revenir en haut Aller en bas
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 14 Fév 2009 - 6:10

Une armée. Une grande armée s’assemblait sous les murs de Fort le Cor. Celui-ci était positionné sur les hauteurs de Vénopole, dans les Montagnes Grises. Une tonne de réfugiés y étaient amassés, mais apparemment Mogoth ne comptait pas s’arrêter à Aldanas. Le Commandant du Fort savait ce qu’il voulait désormais. La Couronne Palatine, symbole du Palatin de Vénopole. Depuis la fuite de Varatorn, la couronne était au Fort. Il l’y avait lui-même déposé avant de s’enfuir pour lutter dans les montagnes, car alors le Fort était sous son contrôle. Il y avait même laissé un mot pour les Impériaux, afin de la protéger au cas où il viendrait la reprendre légalement.

L’objet était posé sur un coussin de velours, dans un grand coffre d’acier nain, dans le donjon. Un garde y avait été affecté et c’était suffisant. Qui serait assez sot pour se proclamer Palatin, sans appui ?

Belthil était partit deux heures auparavant. Célestial, il pouvait voler et il était partir avec son escorte pour avertir les autorités impériales dans la Capitale. Mais les réfugiés étaient inquiets. La place allait-elle résister ? Assiéger ainsi un fort sous bannière impériale équivalait à une déclaration de guerre à l’Empereur et au Sénat. Dès lors, des renforts pouvaient venir, enfin, si possible … Le Capitaine regrettait le temps où les déclarations étaient formelles et envoyées à l’Empereur, comme au temps de l’Ordre de l’Ombre, dans sa jeunesse …

Le ciel noircissait, quelque chose allait encore se pointer à l’horizon …





Dernière édition par Armée Impériale le Sam 14 Fév 2009 - 6:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 14 Fév 2009 - 6:20

J'arrivais finalement sur les terres à proximité de Fort le Cor, je reprenais ainsi le contrôle sur mes armées que j'avais délégué à un de mes fidèles démon. Voyant ma venu, mes troupes commencèrent à avancer vers le Fort, lieu où l'objet de ma convoitise se trouvait. Je demandais à un mage d'utiliser un sort permettant à ma voix de bien voyage dans l'espace qui me sépare de la Forteresse.


Je viens ici prendre possession de la couronne du palatin de Vénopole. Cette province est sous mon joug. Les membres de ma compagnie font couler le sang sur les terres de l'ex-palatin et une horde de mort-vivants parcours la province et tue tout ceux qui veulent me résister. Impériaux ! Que répondez-vous à cela ?


Rapidement, je m'approchais, nul doute que l'armée impériale souffrirait, restait à voir si le peuple allait collaborer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fort le Cor   Aujourd'hui à 23:17

Revenir en haut Aller en bas
 

Fort le Cor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Naxopole :: Les Terres de l'Est-