AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fort le Cor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 14 Fév 2009 - 6:42

Je viens ici prendre possession de la couronne du palatin de Vénopole. Cette province est sous mon joug. Les membres de ma compagnie font couler le sang sur les terres de l'ex-palatin et une horde de mort-vivants parcours la province et tue tout ceux qui veulent me résister. Impériaux ! Que répondez-vous à cela ?

Le Capitaine fut emplit d’effroi. Les mots étaient véridiques et atroces à la fois. Il ne pouvait, sans déroger à l’honneur, accepter les conditions. Il ne pouvait non plus voir le peuple être massacré. Dur choix. Il décida de concilier, les deux. Il allait refuser, mais pour garantir la sécurité, il allait négocier la sortie des réfugiés, ou du moins faire traîner la chose en longueur en espérant des renforts. Ils étaient suffisamment pour garnir le fort, mais pas pour une défense efficace. Il fit quérir un mage lui aussi pour amplifier sa voix.


- Moi, le Commandant de ce bastion, au nom de l’Empereur de Kalamaï, de son Sénat et du Magistrat Belthil, refusons de céder à vos instances. Mais pour le bien des populations et garantir la vie en Vénopole, nous vous demandons de …


Il fut brusquement interrompu par un garde qui vint le voir, catastrophé.


- Capitaine ! La couronne …

- Bougre, ne dois-tu pas la garder !?
- Je le faisais, ils se sont mis à dix contre moi … ils m’ont assommés …

Au même moment, on entendit des cris et une porte secondaire s’ouvrit dans la muraille, un homme sortit et à cheval, apparemment volé, descendit la pente pour rejoindre Mogoth, un éclat scintillant sous le bras.

- Saint Kanderak, protège-nous …

Le peuple avait trahi pour sa survie, la couronne ne pouvait plus être défendue, et apparemment, d’après le discours que tint l’impérieux conquérant, les réfugiés se soumettaient et il leur laissait la vie sauve. Fallait-il continuer les hostilités ? Pris soudainement d’orgueil face à ce revirement d’alliance et la traîtrise des petits pérégrins, il jura et dit :

- Maudit sois-tu, toi Mogoth d’Abysse, créature du mal. Nous tiendrons feu et lieux cet endroit et tu ne nous en délogeras pas de sitôt !
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 14 Fév 2009 - 7:12

Tandis que le commandant des impériaux m'informait son refus de me remettre le joyau, un cavalier aux allures de paysan sorti soudainement de la forteresse. Il tenait sous le bras un objet brillant !

La couronne ! Le peuple ce soumet !

Aussitôt, le chef de garnison, s'apercevant de cela lança quelques propos à mon intention :

Maudit sois-tu, toi Mogoth d’Abysse, créature du mal. Nous tiendrons feu et lieux cet endroit et tu ne nous en délogeras pas de sitôt !

J'éclata de rire .. Que je sois maudit ? Je l'étais déjà et j'étais même dans les grâces de Lucifer. Ils désirent tenir feux et lieux ? Et bien ce ne sera peut-être pas le feu qui aura raison d'eux mais j'ai ici une armée qui désire se dégourdir.

Je resta donc sans réponse à ces propos, je leva seulement le bras et pointa vers l'avant en donnant pour seul consigne de ne pas toucher au peuple. Grâce à lui j'avais mon dû. Seuls les membres de l'armée impériale devait périr en ne laissant qu'un seul survivant pour qu'il puisse raconter tout ce qui c'était passé.

Le paysan arriva devant moi, descendit de son coursier me tendit la couronne tout en regardant au sol. Je pris le joyau et le cacha dans mon manteau.


Tu as fait honneur au peuple, tu viens de tous les sauver. Aucun de vous ne périra en ce jour, j'en fais la promesse. Maintenant Va ! et évites de te mettre en travers de la route des mes armées pour éviter une mort accidentelle.

L'homme s'en alla dans le sens contraire du Fort, vers les montagnes pour y attendre la fin de l'assaut. Pendant ce temps, je fis envoyer une missive aux autres renégats présent en Vénopole.

Citation :
Merci d'avoir participé à la destruction des terres d'Aldanas votre aide fut précieuse. Donnez repos à vos armées, libre à vous de vous rendre où bon vous semble à partir de cet instant. Je vous en suit reconnaissant même si vous semblez n'avoir que pour vision ma servante Lailah.

Mon destrier était encore près de moi, profitant de ce bref répit avant de repartir de plus belle. Un maître orfèvre m'attendait. Une fois les couronnes en un seul joyau, j'irais voir l'Empereur pour discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 14 Fév 2009 - 13:10

Son armée reduite à ses meilleurs soldat attendait le signal pour s'elancervers le fort et le faire tomber, rien ne pourrait plus arreter Naxos, les chevaux étaient impatient, les hommes ne l'étaient pas moins.
Mogoth commenca les negociations avec le commandant des armées imperiale, mais il se passa une chose à laquelle personne ne s'attendait, alors que la bataille pour la couronne promettait d'être sanglante, la couronne vint à Mogoth grace à l'aide d'un pégu, il avait trahis les imperiaux pour sauver sa carcasse puante.
Mogoth dans un instant de triomphe ordonna que l'on detruise le fort et les soldats, mais pas les civils avant de faire demi tour et de s'eloigner.

La matriarche donna ses ordres, et talonna son cheval pour se mettre à la hauteur de Mogoth.

Vous vous souvenez de moi?, Shaka la matriarche de Trimaya, je vous suis, j'ai juré de proteger ce "bijoux" au peril de ma propre vie et je vais le faire, je sais que vous ne portez pas dans votre coeur, une fois les couronnes et les provinces reunies je vous laisserez.

Elle ne savait pas tres bien où il chevauché mais elle ne le lacherais pas avant d'avoir accomplie son serment.
Revenir en haut Aller en bas
Vladness



Nombre de messages : 209
Age : 24
Classe : Necromancien
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 14 Fév 2009 - 19:34

J'attendis le signal de mogoth pour pouvoir lancer mon armer mais le signal arriva pas. Un paysan avait trahirs les haut placer et les militaires pour sauver la vie au paysan. J'ordonna a mes troupes de se reposser que nous allons peut etre repartir bientot. Vladness recu une missive de la part du demon qui avait causer tout se bain de sang.

Citation :
Merci d'avoir participé à la destruction des terres d'Aldanas votre aide fut précieuse. Donnez repos à vos armées, libre à vous de vous rendre où bon vous semble à partir de cet instant. Je vous en suit reconnaissant même si vous semblez n'avoir que pour vision ma servante Lailah.

Vlad souria a la derniere phrase puis il se demanda ou il pouvait aller. Sa cher cousine lui avait juste dit d'aller attaquer le royaume d'aldalas. Alors je decida d'aller voir la charmante guerriere violette. Apres m'avoir incliner pour la saluer, je lui demanda poliment.

"Bonjour charmant dame. Je voudrait vous demander si je pourrait vous suivre. Lailah m'avait ordonner de m'attaquer au royaume d'aldalas mais maitenent que ses fait je ne sais points ou aller. Je suiverais vos ordre si il le faut."

Puis avec son sourire vampirique il attendit que la belle demoiselle parle.
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Dim 15 Fév 2009 - 20:55

Avant même que la réponce me fut envoyé par le capitaine du fort.
Que je vis la troupe ennemi foncé droit vers ce lieux de protection.
Voyant mon grand désaventage pour ce combat perdu d'avance,
Je me suis rendu invisible avec ma petite troupe pour ne pas mourir sur le champs.
Donc, il n'y avait pas eu de mort, le capitaine capitulat et donna la couronne au chef.
Ce fut trop rapide que je n'ai pas pu défendre la forteresse avec mon armée.
Comment aurais-je pu me défendre contre toute une armada?
La question était trop grande pour une réponce si courte et si simple.
Nous avons reculé un peu plus loin pour parler stratégie tranquillement.

Nous devons retourner au campement et retourner chez nous.
Cette province n'est maintenant que ruine et désespoir.
Elle n'a plus cette fierté que tous ont déjà adoré avant.
Général, retourné à l'arrière avec les hommes et retourné au campement.
Je vais les suivres et savoir leurs prochain plan contre nous.


Après quelques protestations de la part de mes amis sans succès.
Je suis partit en direction du chef qui se promenait avec une elfe noir et un vampire.
Je devais connaitre leurs plan dans leurs moindre détails pour pouvoir la contrer.
Grâce à mon talent naturelle de l'invisibilité et du vol dans les airs.
Ils ne pouvaient pas me voir, mais ils pouvaient entendre le peu de mouveement de mes ailes.
Ils fallaient avoir une bonne ouie pour pouvoir me détecter.
Mais bon, je savais le risque que je prenais en espionnant de telle personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 16 Fév 2009 - 0:11

La matriarche n'avait même pas eue besoin de salir son épée pour cette bataille, surment la plus rapide de sa jeune carriere, à present elle chevauchait aux côté de Mogoth vers un lieu qu'elle ne connaissait pas avec un infernal qui n'avait pas l'air de l'aprecier, c'est alors que Vlad les rattrapa:

Bonjour charmant dame. Je voudrait vous demander si je pourrait vous suivre. Lailah m'avait ordonner de m'attaquer au royaume d'aldalas mais maitenent que ses fait je ne sais points ou aller. Je suiverais vos ordre si il le faut."

La matriarche le toisa de ses yeux marrons avant de repondre sechement:

Non vous ne pouvez pas me suivre et si vous devez suivre mon ordre suivez le, rentrez et reposez vos hommes.

Puis elle mit son cheval au galop pour rattraper Mogoth qui s'était eloigné, un court instant son ouie d'elfe avait cru entendre comme un claquement, elle avait mit ça sur le compte de son etendard qui battait au vent.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 16 Fév 2009 - 3:15

J'avançais à bonne vitesse afin de rejoindre l'orfèvre qui fusionnerait les couronnes ensembles. Je fus rejoins par Shaka, cette nouvelle recrue qui n'avait en fait jamais signé notre registre.

Vous vous souvenez de moi?, Shaka la matriarche de Trimaya, je vous suis, j'ai juré de proteger ce "bijoux" au peril de ma propre vie et je vais le faire, je sais que vous ne portez pas dans votre coeur, une fois les couronnes et les provinces reunies je vous laisserez.

Alors que j'allais lui répondre, l'autre nouveau se pointa mais dû retourner à sa niche sans dire mot suite au propos de la drow. Une fois qu'elle fut de retour à ma hauteur suite à cette distraction, je m'adressa à elle.

Oui je me souviens de vous et de votre arrogance lors de notre première rencontre. Je dois malgré tout dire que vos armées ont fait un bon travail sur les terres de l'ex-palatin de Vénopole et je vous en remercie. Toutefois, étant donné que ce n'est pas à moi que vous avez juré fidélité je me permet de douter de votre allégeance et de votre intérêt de m'accompagner. Vous n'avez même pas signé le registre de la Compagnie des Renégats lors de votre passage à l'Antre.

Je marquais une pause, regardant autour de moi. Lors de ma venue en ce lieu, j'étais accompagné de Nosfereatus mais à notre approche de la cité impériale j'avais bifurqué vers Vénopole tandis qu'il se rendait à la Cité Impériale pour affaire. Semble-t'il que je souhaitait son retour dans un délai le plus bref possible. Je continuais ensuite.

Pour ce qui est de ma protection, j'ai déjà mes plus fidèles serviteurs des enfers qui m'entourent dans l'ombre. Mais puisque vous me semblez décidé de protéger ce que je porte, vous pourriez vous attardez sur le claquement d'aile qui nous suit. Ce son est toujours désagréable à mon oreille. Je déteste ne pas toucher terre et le bruit d'un volatile qui me surveille m'agace. Si je le vois, je le fais griller tel un poulet. En serez-vous capable ?
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 16 Fév 2009 - 13:36

vous pourriez vous attardez sur le claquement d'aile qui nous suit. Ce son est toujours désagréable à mon oreille. Je déteste ne pas toucher terre et le bruit d'un volatile qui me surveille m'agace. Si je le vois, je le fais griller tel un poulet. En serez-vous capable ?

Alors elle avait entendu juste, quelque chose les suivait, quelque chose qui manifestement etait invisble, et Mogoth demandait si elle était capable de s'en defaire. Elle leva un sourcil sans mots dire.

J'en suis capable, mais je n'ai pas envie d'affronter un moineau à decouvert, si quelqu'un doit s'epuiser pendant ce combat je prefere que ce soit lui plutot que nous, je vous propose donc de bifurquer vers la foret, elle est dense en cette periode et le couvert des arbres nous aidera surement à le surprendre, à moins que vous ne sachiez faire pleuvoir, dans ce cas ma fleche sera mortelle.

Elle attendait la reponse de l'infernal, quoi qu'il arrive elle porterai haut les couleur de sa ville natale...
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Ven 20 Fév 2009 - 8:02

Ma discretion venait de tomber comme de l'eau de roche.
Tous avait entendu mes ailes faire un peu de bruit.
Par chance, ils n'avaient pas encore su d'où il venait.
C'était le seul file qui retenait encore ma vie ici.
Seul dans un champs d'ennemi et à découvert.
Il fallait que je parte au plus vite avant que ca ne s'améliore pas.
Le problème, était que pour partir, ils allaient savoir ma position.
Bien entendu, je pouvais détruire une tente ou deux.
Mais avec une certitude de mort absolue ensuite.
Ou simplement de la torture à ne plus se remettre dans les doigts.

*Merde, qu'est ce que je dois faire.
D'un côté, je pouvais avoir de l'information facilement.
Avec une mort dans les près de 75%.
Et de l'autre, fuir et avoir une mission d'échouée.
Non, il fallait que je trouve quelque chose pour me sortir du pétrin.
Pour le moment, attendons que j'aille une opportunité de fuir.*


Continuant la route vers le campement du dénommé Mogoth.
J'avais une peur de ne plus pouvoir revoir ma terre natal.
Mais, connaissant mon objectif premier dans cette mission.
Je me devait de ne pas reculer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Ven 20 Fév 2009 - 16:53

->> Dans le ciel noir, un dragon d'os se distinguait à peine.
Alors que tout était fini, que les collines n'étaient plus que désolation à perte de vue, le dragon se posa aux côtés de l'infernal, dans un battement d'aile contrôlé reflétant une envergure anormalement plus importante que la normale.

L'éclat vide de ses yeux ne laissait aucun doute quand à l'origine de ce dragon: il avait été invoqué... Nécromancie.

A son cou était noué un tissu blanc, facilement reconnaissable pour qui avait regardé le Lord avec plus ou moins d'attention. C'était le tissu qui recouvrait son cou d'ordinaire.

Le message devait être clair: "je suis en route" <<-
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 21 Fév 2009 - 0:01

Son cheval se cabra et la matriarche due s'accrocher pour ne pas tomber, elle passa sa main sur l'encolure de son destrier en lui murmurant quelques mots à l'oreille pour le calmer.
La bête reprit son calme, faisant neanmoins quelques pas en arriere, un dragon venait de faire son apparition aupres de Mogoth, la presence de ce monstre mort vivant n'était pas un hazard et encore moins le foulard blanc autour de son cou que l'infernal prit sans hesiter.
La jeune elfe fulmina, seule face à un infernal, un dragon, une fée et un vampire car ce foulard ressemblait à celui que l'homme de la taverne portait.

Elle talonna son cheval qui s'approcha de l'infernal, non sans retisances,


C'est votre ami de la taverne, le comte vampire? Il va venir ici?
Quand à la creature qui nous suit c'est une fée, et il est hors de question que je tue une fée. Vous avez plus de chance de perir par mon épée, qu'elle n'en a de me voir la tuer.


Puis elle sortie sa lame et leva son bouclier:

D'ailleurs elle est avec moi.

Elle se savait assez forte pour tenir en respect l'infernal...
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 21 Fév 2009 - 3:32

Alors que la monture de Shaka paniquait, je constata avec satisfaction l'annonce de la venue prochaine du Lord à mes côtés pour poursuivre la route. Je pris avec moi le foulard afin de le rendre à son propriétaire à son arrivé. Entre temps, je n'avais toujours pas répondu à la dernière interrogation de la drow, laissant le soin de démontrer que ses défaites futiles ne l'avantageai guerre. Elle parla de nouveau, confirmant mes pensées : Elle était une traîtresse elle aussi.

Je n'ai que faire des fées, cette race ridicule en voie d'extinction car trop pacifique.
Tout comme vos menaces digne d'une gamine qui parle plus qu'elle n'agit.
Vous voulez me tranchez la tête par votre épée ? Faites-le.
Mais est-ce vraiment une excellent idée sachant que je suis déjà mort ?
J'ai l'apparence d'un homme mais il suffit d'un instant pour que je sois sous ma forme réelle
et votre épée risquerait d'avoir quelques difficultés avec la chaleur.
Vous vous dites coriaces ? Je vous laisse vous amusez avec les cinq démon qui me suivent !


Faisant signe à mes sbires d'attaquer la matriarche, je lança mon cheval au galop, la hutte de l'orfèvre n'était plus très loin. Je me devais de terminer la fusion des deux provinces par l'union des deux couronnes.

------------------

[HRP] Toute cette route nous a mené aux limites de Naxos .. donc suite là-bas pour démontrer que nous avons quitté les environs du Fort. Merci de poster là-bas et non ici.

===> Aux limites de Naxos[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 21 Fév 2009 - 15:14

Cela faisait quelques temps qu'ils chevauchaient à brides abattues. Avaient quitté les hauts murs d'enceintes pour les plaines verdoyantes et les champs de céréales. Et se raprochaient dangereusement des hautes cimes Vénopoliennes. Cela faisait un petit moment qu'Arzhùl n'avait pas appelé Viliana à ses services, ce fut un plasire immense pour le Souverain Pontife de chevaucher cette jument Cauchemard doué d'une intelligence insondable et probablement millénaire.
Mon Seigneur? Vous en faite une tete... L'Empereur avait l'air contrarier par la missive reçu plutot dans les écuries. Cela devait surement etre une mauvaise nouvelle.
Durant ma visite au quartier du Culte, j'ai reçu une missive dès plus capitale! Le Pontife avait lamine sévère. L'un de mes Inquisiteurs en mission nous a fait parvenir des informations, entre autre ceci, cette raclure démoniaque serai sur le point de fusionner les couronnes de Naxos et de Vénopole, pour unir un fois pour toute les deux provinces... Ce mal ne doit se produire Mon Empereur. Il laissa quelques seconde à Sa Majesté pour digérer la nouvelle. Et une autre information nous est parvenu. Les disciples de ce Bâtard, seraient en train de l'abandonné petit à petit, surement en espérant que nous laissions creuver ce chien la bouche ouverte. Je n'ai mobiliser que la moitier de mon régiment. Mais si vous me l'accordiez, je peux mobiliser plusieurs compagnies de troupe Inquisitoriales et faire venir, si il le faut, des troupes de Thassopole. Quand dite vous Mon Altesse?
L'Ost était déjà en terres conquises, leur présence devait avoir été repérer depuis un petit moment, apart si ce Morgoth laisser ses frontières à l'abandon.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 21 Fév 2009 - 17:56

Jamais Vénopole n'avait été aussi active et rempli d'une puissance militaire aussi grande. Des maraudeurs parcouraient les frontières à la recherche d'opposition au nouveau pouvoir. La présence d'une ost aux couleurs Impériales et Inquisitoriales fut reconnue. L'Empire ainsi que sa Sainteté connaissaient maintenant la situation et arrivaient trop tard pour constater les dégâts. Un messager fut envoyé au nouveau dirigeant de ce territoire. Ses sbires savait pertinemment que cette visite de haut rang pourrait l'intéresser mais ne l'inquièterait guère.

Dans les villes et villages, des troupes de ténébreux parcouraient les terres à la recherche de gardes impériaux pour les tuer. Leur refus de coopérer leur coûtera à tous la vie. Le peuple était épargné grâce au gestes de quelques-uns d'entre eux qui avaient volé la couronne au Fort pour la remettre à Mogoth. Pour l'instant le règne de terreur n'était pas commencé mais bientôt ils travailleraient tous dans les mines pour en extraire les nombreuses richesses...

Chaque jour, des renforts arrivaient de L'abysses de Naxos pour assurer la sécurité du territoire conquis. L'Infernal se doutait que l'Empereur ne laisserait pas ainsi son Empire se diviser et risquer d'en perdre le contrôle. Cette situation risquait de provoquer un bain de sang encore plus grand ou bien d'arrêter l'étendu du chaos qui s'étendait. Les paroles et actes de Fardall en serait totalement la cause.
Revenir en haut Aller en bas
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 23 Fév 2009 - 17:31

->> Tout bien considéré, il apparut plus intelligent au Lord d'attendre l'arrivée des renforts.

De ce qu'il en avait entendu en venant dans ces contrées si éloignées des siennes, l'Empereur allait dépêcher ses hommes vers Naxopole.

Et ce n'était pas en espérant trouver l'armée Impériale au petit bonheur la chance qu'il y parviendrait.

Aussi le Vampire prit-il la décision de se rendre au Fort, là où certainement l'Empereur et ses hommes se rendraient en premier <<-
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 23 Fév 2009 - 18:11

Après des jours de voyage à travers les Collines de la Loi et les plaines de Vénopole, Fardall, accompagné du Pontife, arrivait enfin à destination. Ils avaient passé près du Royaume de Zirconie et longé les montagnes grises pour arriver dans le col qui menait au sommet, vers Fort le Cor.

La Garde Impériale, l'unité de cavalerie expérimenté avait permis aux voyageurs de gagner près d'un jour d'avance en utilisant les techniques de Prévèze. Lorsqu'ils arrivèrent enfin sur place, ils virent que le sol avait été piétiné par des centaines pieds et de pattes. De la poussière s'élevait au-dessus des champs jadis fertiles, brûlés par la guerre.

Alors, inquiet, Sa Majesté, lança son destrier au galop vers Fort le Cor, l'ancien Bastion du Protectorat Impérial. Quand il vit qu'une partie des murailles était ravagée et que l'étendard d'Abysse flottait au-dessus de la forteresse vide, il soupira et contint son émotion. Encore une guerre qui détruisait tout, et cela à cause de gens cupide. Absurde, il commençait à trouver les gens absurdes tellement ils était imbus d'eux-même et empli d'ambition désastreuse. Il avait lui-même été un être ambitieux, mais jamais au point de causer la destruction, il préférait de loin la paix à la gloire.


Mon Seigneur? Vous en faite une tete... Durant ma visite au quartier du Culte, j'ai reçu une missive dès plus capitale! Le Pontife avait lamine sévère. L'un de mes Inquisiteurs en mission nous a fait parvenir des informations, entre autre ceci, cette raclure démoniaque serai sur le point de fusionner les couronnes de Naxos et de Vénopole, pour unir un fois pour toute les deux provinces... Ce mal ne doit se produire Mon Empereur. Il laissa quelques seconde à Sa Majesté pour digérer la nouvelle. Et une autre information nous est parvenu. Les disciples de ce Bâtard, seraient en train de l'abandonné petit à petit, surement en espérant que nous laissions creuver ce chien la bouche ouverte. Je n'ai mobiliser que la moitier de mon régiment. Mais si vous me l'accordiez, je peux mobiliser plusieurs compagnies de troupe Inquisitoriales et faire venir, si il le faut, des troupes de Thassopole. Quand dite vous Mon Altesse?


Bien Arzhùl, merci ... Je crois que votre solution est bonne, faites appelez l'Armée Inquisitoriale. Ordo Repurgatoris ne peut-elle fournir quelques troupes aussi ? Votre vieille alliance serait la bienvenue, car c'est un cas de malheur que celui-ci. En attendant ... nous allons négocier, pour savoir ce que vise exactement ce Mogoth.

Alors qu'il parlait, il continuait à fixer les hauteurs du Fort, quand soudain il aperçu un forme. Un homme, un vampire, ou quelqu'un du moins, était présent.

- Soldats, arrêtez-moi cet homme ! Je veux lui parler ! Et ne le brusquez pas !


Fardall s'élança derrière la compagnie de cavalier qui montait à l'assaut et qui eu bientôt fait d'encercler le fort. Le Pontife devait les avoir suivit ... L'individu devait être pris. Alors l'Empereur mit pied à terre et vint le voir.

- Qui êtes-vous ? Que faites-vous en ce lieu de malheur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 23 Fév 2009 - 20:57

->> Du bruit. Des galops.
Un coup d'œil en-dehors des murailles, c'était l'Armée Impériale, enfin!

S'élançant de sa démarche habituellement lente et gracieuse, seul dans la Cour du Fort.

La réaction des soldats était un peu prévisible: un inconnu, seul dans un océan de malheur et de flammes, voilà qui est peu commun. On ne s'attend pas ainsi à trouver belle personne. Pourtant...

Les soldats arrivaient sur le Lord.
Plus pour les faire réfléchir que par envie de combattre, le Lord relâcha ses ondes de mana, et dégaina son épée, d'un rouge sang effrayant.

Les ondes libérées créaient un souffle constant qui soulevait la poussière de terre, formant un cercle autour des Hommes, la lumière de l'épée rougeoyant d'un feu invisible.
La petite chose eut l'effet escomptée: les soldats restaient en retrait.

A travers la poussière, on distinguait mal une personne qui s'avançait.

- Qui êtes-vous ? Que faites-vous en ce lieu de malheur ?

Le Comte s'avança, la cape voletant derrière lui, l'épée toujours sortit, les ondes continuaient à faire voler la poussière.

Lorsqu'il put discerner le visage de l'inconnu qui lui avait parlé, le Lord fut assez surpris. Il ne l'avait encore jamais vu autrement qu'en portrait mal fait, il l'avait cherché tout ce temps jusqu'au Palais, sans résultats, et le voici qui apparaît devant lui: l'Empereur.

Aussitôt, il contrôla ses ondes: le calme se fit. Les soldats se tenaient en garde: l'épée du Comte était toujours dégainée.

Le Vampire continua de marcher lentement, puis s'arrêta à l'extrême limite à partir de laquelle le soldats s'abattraient sur lui.
Il posa alors un genoux à terre, rangeant son épée adroitement.
Se remettant debout, il épousseta des habits, et entreprit de répondre à Sa Majesté.

Mon Seigneur, savez-vous que vous me fîtes attendre ?
Je suis Lord Nosfereatus, Comte de Firrhya, voyageur sans attache.

Ce que je fais ici ? Et bien Monsieur, c'est que j'apprécie énormément que l'on satisfasse à mes goûts prononcés pour la luxure et la rareté.
Au travers de mes voyages, j'eus entendu que l'on pourrait trouver ici des objets qui sauraient satisfaire mes envies. Aussi me voici.
Cependant, je gage que vous me croirez si je vous dis qu'hors mis des morts-vivants et des ruines, je ne trouva rien qui ne corresponde aux dires que l'on me tint.


S'approchant encore un peu de Fardall, il continua.

Inutile de vous présenter Monseigneur, je vous connais bien assez.
Laissez-moi juste vous dire que je vous cherchais tout ce temps. C'est à peine croyable. Moi qui envoyais au Palais des émissaires ne trouvant que l'Impératrice, je vous trouve ici en personne, précédant même vos Hommes de main. Voilà qui fait bien votre honneur.

Parlons sérieusement à présent. Je vous attendais, vous et vos hommes.
M'étant fait raison que je ne trouverais rien tout en risquant ma vie, j'entrepris de me rendre à l'endroit le plus sur, croyant aux rumeurs lesquelles faisaient état de la venue de l'Empereur et ses Hommes en personne dans cette contrée. Je vous ai donc attendus à l'endroit que je trouvais le plus propice à rencontrer un de vos bataillons, mais surement pas vous en personne, Diable!

A présent que j'ai répondu à vos questions, et avant que vous ne m'en posiez d'autres, j'aurais quelques interrogations à vous soumettre.
Tout d'abord, que faites-vous ici ? Ce n'est guère un endroit pour disposer d'un peu de repos.
Et deuxièmement, comment diantre se fait-il qu'il y ait plus de morts-vivants que d'habitants dans cette Province ?
<<-
Revenir en haut Aller en bas
Polokyor



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race:

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 23 Fév 2009 - 22:32

A des centaines de pas de là, un cheval monté d'un etre enroulé dans des vetements noirs guettait. Il regardait la scene avec instance. Naxos venait d'envahir Venopole... Et bien ce n'était pas rien, lui il n'avait jamais fait de chose telles que celle-ci. Meme s'il en avait eut l'ambition... Il avait toujours dut aider ses alliés, mais désormais il était seul sans allié et pouvais faire tout ce qu'il pouvait. Mais le seigneur regardait ce fort lointain... Il ne se souvint plus si il y était deja allé. Le fort était fort abîmé. Du moins c'est ce que ça vision d'elfe lui permit de voir. Il descendit de son cheval, il avait dut couvrir des centaines de lieux sans s'arreter, il avait besoin de se dégourdire les jambes. Il vit un petit bosquet a quelque pas. Il amena son cheval et l'accrocha a un arbre et lui carressa le front puis le museau.Il entra dans le bosquet et trouva un petit ruisseau qui venait y faire un détour, c'était la raison pour laquelle il y'avait des arbres ici surement. Il reprit sa monture et la conduit au bord du ruisseau, pour qu'elle puisse boire. Il ressortit du bosquet.

Il devait etre visible de loin a cause de ses habits, mais il s'en moquait un peu, il était encore loin quoi que a pied. Il parcourut les pas qu'ils lui restait a parcourir rapidement, et alla dans le fort, pour visiter. Il était dans une grande tour quand il aperçut l'armée dehors. Ainsi il n'était pas le seul dans cette endroit. Malheureusement il était devant une fenetre. Il bougea rapidement, se rendant compte de sa bourde.

Il entendit alors une voix au loin. Il se dit qu'il était repéré... Et il ne pouvait rien contre une telle armée. Il descendit rapidement les escaliers de la tour afin de trouver un endroit ou se cacher, sous des débris. Il sortit de la tour et sauta derriere un petit muret légerement détruit. Mais a sa grande stupeur il s'aperçut qu'une autre personne fut prise a sa place. Il soupira de soulagement.

Il risqua de jeter un oeil et vit Fardall ainsi que ce qui semblait etre un vampire. Et bien sur l'armée. Il entendit le discours de la sangsue, comme il les appellait... C'était long et chiant. Un discours quoi.

Cela l'énervait un peu en fait... Et il avait envie de se montrer, il voulait faire un discours lui aussi. Il se leva alors de son muret. Il était encore invisible, puis son éclat de rire sortit de l'ombre. Tout en riant il se déplaça pour se mettre a la vue de tous et dit :


Hahahahahahahaha... Je n'aime pas les discours, et pourtant j'en ai souvent prononcé... Mais le passé et le passé. Seigneur Fardall... Tu as pris en grade depuis la dernière fois, les gueguerres entre mon armada, mes alliances avec les autres armada de l'ombre, contre tes veilleurs n'ont plus de raison d'etre... Tout ça me rappelle la grande époque avec Enguerrand...

Polokyor prononça plusieurs juront après ce nom. Il ne continua pas ses dires, attendant d'abord de voir les réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mar 24 Fév 2009 - 8:47

Arzhùl mit pied à terre et se mit au coté de l'Empereur tout en écoutant le vampire parlé.
Je n'ai guère confience en vous sangsus. Vous puez la corruption à plein nez...
Le Souverain Pontife fit une courte prière aux Dieux. Puis un rire se fit entandre et un homme apparu.

Hahahahahahahaha... Je n'aime pas les discours, et pourtant j'en ai souvent prononcé... Mais le passé et le passé. Seigneur Fardall... Tu as pris en grade depuis la dernière fois, les gueguerres entre mon armada, mes alliances avec les autres armada de l'ombre, contre tes veilleurs n'ont plus de raison d'etre... Tout ça me rappelle la grande époque avec Enguerrand...

Au nom de la Sainte Ecclésiarchie, l'Inquisiteur montrait du doigt l'homme en question. Comment osez vous parler ainsi à Sa Majesté Fardall Ier, Empereur de Kalamai, oreilles pointus? Vous interférez dans des affaires d'Etats... Par Kanderak, méfiez vous de vos propos!
Revenir en haut Aller en bas
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mar 24 Fév 2009 - 12:32

->>
Il pensait que l'autre effrayé allait rester derrière son bosquet... mais non. Tout Elfe idiot qu'il était il ne trouva d'autre meilleure solution que de se tourner en ridicule devant l'Empereur et l'ecclésiastique.

Préférant ignorer les fauteurs de trouble, il ne répondrait qu'une fois seulement à l'Homme d'Eglise.

Sangsue ?
Je vous prierai de bien vouloir modérer vos propos discourtois, si vous ne voulez pas connaître la véritable signification du mot sangsue à l'avenir. D'autre sont devenus mes repas pour moins que cela... Vous avez vraiment une sacrée chance que cette viande que je mangea tout à l'heure me tient encore sur le ventre.

D'ailleurs, il est assez... amusant, qu'un Homme de foi fasse preuve de tant d'arrogance, oubliant même de se présenter, et m'adressant la parole à moi qui parlait déjà à Son Altesse...

Aussi je vous prierai, tas de ferraille, puisque vous semblez gourmand de discourtoisie, de vous adresser à moi d'autre manière à l'avenir.


Puis il se retourna vers Fardall.

Monseigneur, libre à vous d'ignorer ces interventions sans intérêt. J'attends vos réponses
<<-
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Mar 24 Fév 2009 - 14:54

L’Inquisiteur était lasse de ce genre de personne. Puis, après un reniflement de mépris il reprit la parole.
Un tas de ferraille n’a aucune courtoisie à adresser à une chose de votre espèce, appart le jour où vous gagnerez mon respect, comme le grand Cotin Nerae. Mais je suis certain que ce jour là n’arrivera pas !
Arzhùl ne pouvais s’empéché d’être ainsi avec les races dit « des enfers »
Néant moins je vais me présenté, Arzhùl Gorbad, Souverain Pontife de Kalamaï, Inquisiteur de formation…
Et je n’ai cure de vos menaces.

Un vent pestilentiel venait de se lever, remuant les odeurs de putréfactions. Puis, le Pontife récita à voix basse une adjuration à destination de l’Empereur et de lui même pour protéger leurs âmes de la corruption ambiante. La ferveur d’Arzhùl fit que Kanderak veillait sur eu.
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 28 Fév 2009 - 9:13

Interpellé, l’individu annonça sa présence et se présenta. Il disait chercher quelque chose qu’il ne trouvait pas parmi les ruines et les cadavres ainsi que les morts-vivants. Apparemment ce comte l’avait cherché, et était même aller voir sa femme, qui lui en avait brièvement parlé à son passage à la capitale, sans l’identifier.

Il ne put répondre, le Pontife le fit à sa place, un peu outré et mécontenta l’individu. Alors que commençait un échange plutôt arrogant entre les deux personnages débarqua un inconnu.


Hahahahahahahaha... Je n'aime pas les discours, et pourtant j'en ai souvent prononcé... Mais le passé et le passé. Seigneur Fardall... Tu as pris en grade depuis la dernière fois, les gueguerres entre mon armada, mes alliances avec les autres armada de l'ombre, contre tes veilleurs n'ont plus de raison d'etre... Tout ça me rappelle la grande époque avec Enguerrand...

Ce visage, il lui disait quelque chose, mais … Polokyor ? Pouvait-ce vraiment être lui ? Il avait disparu des années auparavant, alors qu’Enguerrand l’avait traité comme un vulgaire pion. Mais, lui ? Cela se pouvait, il avait souvent fait des apparitions de ce genre après une longe absence. Toutefois, ses traits avaient muris et il était quasi méconnaissable, mais Fardall l’avait côtoyé un temps au Protectorat Impérial.

- Polokyor ? L’ancien chef de l’Ombre de Naxos ? Quelle surprise de te voir ici ! Ainsi donc tu as gardé ta langue fourchue, pleine de malice, et en quel honneur viens-tu me voir ? Je ne suis pas un souverain despote, mais un empereur éclairé par la volonté de Kanderak, et si j’ai pris la couronne c’est pour m’assurer qu’elle ne reviendra plus à des tyrans comme Évalia ou Enguerrand. Tu n’es certainement pas ici pour me faire une visite de courtoisie, que viens-tu faire ? Je suis disposé à oublier tes actes passés, nous avons tous déjà traversé une période sombre au cours de nos années, aurais-tu donc quelque chose à solliciter ?

Du coup, le comte était passé au second plan, mais il s’impatientait.

- Lord Nosfereatus, avez-vous quelque chose d’autre à me dire ? Au sujet de … Mogoth par exemple ?

Il espérait en savoir plus, car il voulait rencontrer le Sanglant au plus tôt pour négocier la paix et mettre fin à ces ambitieuses prétentions terrioriales. Le Grand Prêtre était toujours posté à ses côtés et les cavaliers, toujours aux aguets, lances levées.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Sam 28 Fév 2009 - 14:37

->>
L'Empereur répondit enfin, après s'être adressé à l'Elfe derrière.

Laissant de côté cette discussion qui ne l'intéressait point -même s'il n'en manquait pas un morceau- il répondit au Seigneur, qui n'avait pas répondu à ses interrogations...

Monseigneur, ce que vous me demandez là est plutôt difficile pour un voyageur solitaire.

Avant de vous répondre, je vous ferai remarquer que vous ne vous êtes point donné la peine de donner réponse à mes propres interrogations...


Faisant une petite pause plus nécessaire que pour le style -Nosfereatus détestait que l'on pointe une arme sur lui, ce que ne manquaient pas de faire en ce moment même quelques dizaines d'Hommes à qui il aurait volontiers un baptême de l'air forcé- il entrepris de satisfaire la curiosité de l'Empereur.

Oui, ce que vous me demandez est difficile, mais puisqu'il s'agit de son Altesse, je veux bien faire un effort... à condition que vos Hommes baissent leurs armes immédiatement. J'ai horreur qu'on en pointe une sur moi... je considère cela comme un défi. Je suppose que vous n'aimeriez pas à avoir de pertes parmi vos armées...

Pour vous répondre, je ne connais que très peu Mogoth.
Je sais simplement qu'il est un Infernal aussi impitoyable et cruel que les Humains en ont la définition.
Je sais aussi que ses projets de conquête de la région de Vénopole -la région voisine si je ne m'abuse- qu'il murissait depuis fort longtemps, se sont soldés par un succès.

Je n'y connais goutte en politique. Aussi je suppose qu'il est maintenant le Chef de ces deux régions, Naxos et Vénopole.
Et puisqu'il est Infernal, je me doute que tous ces morts-vivants ont un lien avec lui, même si je voudrais en être sûr.


Le regard rouge sang du Vampire fixa celui de Fardall.

Je puis vous en dire encore un peu plus... à la condition que vous répondiez d'abord à mes questions, et que vous opériez comme je l'entends vis-à-vis de vos Hommes.

Sans nul doute il le trouverait on ne peut plus osé de défier ainsi l'Empereur... on lui avait dit que les défis sans rancunes auprès des plus hautes figures n'étaient que reflets d'une personnalité intéressante, attisant la curiosité. Il fallait voir si c'était vrai... L'Empereur n'était pas sot. Il savait bien que s'il faisait baisser leur armes à ses Hommes, le Vampire étant à si brève distance de lui, sa rapidité naturelle raciale lui permettrait de le tuer sans rencontrer de résistance. Ses paroles et ses actes feraient office de vérification à ces sages paroles. L'Empereur était maître aveugle de son sort <<-
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 2 Mar 2009 - 7:49

Ma petite visite éclair à la troupe de mercenaire était terminé, je pouvais enfin revenir m'occuper de ce que j'avais commencé sur ce qui était les territoires vénopoliens. J'avais l'honneur d'avoir l'Empereur qui se déplaçait pour me rencontrer, chose plutôt surprenante. Je prend cela comme une flatterie mais cela ne lui apportera aucune clémence supplémentaire. J'avais hâte d'entendre ses propos, chose que je ferais bientôt, une fois sortie de ce passage infernal qui déboucherait sur la face nord du fort. Une fois sur la terre ferme, je pris la direction de la court intérieur où je pouvais entendre plusieurs êtres masculins, ayant avec moi quelques âmes errantes pour tenir compagnie aux gardes qui s'approcherait trop de moi.

Oyez messieurs, me voici. Il semblerait que ce cher Empereur désire me voir. C'est à quel sujet ? Sûrement pas des félicitations mais des reproches je suppose... mais répondez d'abord au questionnement du Lord, il était tout de même présent avant moi. Et Merci à vous Nosfearatus d'être venu ici faire patienter ces messieurs en attendant que je vienne aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Fort le Cor   Lun 2 Mar 2009 - 15:37

->>
Finalement, Mogoth arriva avant que l'Empereur ne reprenne la parole.

Et bien, je ne vous félicite pas...
Alors que j'étais occupé en ville, vous allez vaquer alors que je vous rejoins.
Et je ne trouve rien d'autre que des missives pour me dire quoi faire, sans même vous revoir lors même que si je suis ici c'est bien sur votre invitation.

Enfin, j'ai fais patienté ces Messieurs comme vous le souhaitiez je suppose. Mon travail est donc fini.


En revanche, je dois vous féliciter... me forcer à mentir à l'Empereur même, voilà qui est osé. Le prix du travail le sera aussi. N'oubliez pas que nous n'avons pas fini de discuter ni de concrétiser notre affaire.

Le Lord s'approcha de l'Infernal, un petit sourire en coin. Il reprit le tissu de lin blanc dont il s'était servi pour prévenir Mogoth de sa venue prochaine. Au moins il avait eu la délicate attention de le garder.

Puis il se retourna vers l'Empereur, et son Pontife.

Je ne doute pas de vous revoir un jour ou l'autre, je l'espère en des circonstances plus... courtoises. Notamment vous Monseigneur. L'Impératrice vous tiendra certainement au courant de mes projets dès votre retour au Palais. Je vous avoue être impatient d'avoir réponses aux questions que je me posais à l'époque.

Quant à celles que je vous posais, inutile de vous donner la peine d'y répondre: je connais d'ores et déjà les réponses. Et puisque ce qui vous intéresse est là en personne, je n'ai nul besoin de rester.

A bientôt donc.


Le Lord en revint à Mogoth.

Mon cher...

D'un mouvement de poignet, le Lord fit apparaître un sceau rouge et noir sur le sol, juste entre lui et Mogoth. Une ombre en sortait, lentement, puis elle se matérialisa en un corps, mort, et vivant: un tout jeune dragon d'os, beaucoup moins imposant que ce qu'il avait invoqué pour annoncer sa présence jadis, mais tout du moins capable d'un long voyage au besoin.
Sous ses petits yeux noirs et la faible envergure de son corps, le dragon était tout de même une source de confiance.

... ceci sera à vos côtés jour et nuit. Lorsque vous aurez un peu de temps à m'accorder, envoyer-le à moi, il me trouvera peu importe où je serai.

Cependant, sachez que je serai absent un long moment à partir d'aujourd'hui... Mes mensonges ne sont qu'à moitié faux: je recherche vraiment quelque chose. Et il se peut que cette quête dure plus ou moins longtemps. Aussi je tiendrai un Ambassadeur prêt pour vous voir à ma place lorsque vous pourrez le recevoir.


Le Vampire fixa alors l'Infernal. S'il avait quelque chose à dire, il aurait largement le temps de le faire le temps que le Lord n'exécute son sort... <<-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fort le Cor   Aujourd'hui à 17:14

Revenir en haut Aller en bas
 

Fort le Cor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Naxopole :: Les Terres de l'Est-