AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Seconde Croisade Impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Seconde Croisade Impériale   Mar 28 Aoû 2007 - 18:35

Marchant sur les traces de la dernière croisade depuis près deux de jours, l’armée zirconienne commandée par les frères Barka, Faraël et Rafael, avançait toujours en direction de Fort Wolfen. La journée précédente ils avaient quitté les terres d’Anuras, frontière sud de la Zirconie, sous la bienveillante lumière de Zircondal. On ignorait toujours si les forces de Kondall se joindrait à cette Seconde Croisade, si s’en était une. La générale Saphyr Al’Akbar, elle avait donnée de ses nouvelles, apparemment, la Duchesse de Bise n’étant pas en Opselimbe, elle viendrait à la tête de son armée à Fort Wolfen, où se ferait la jonction des Armées Divines qui donnerait le coup fatal à ses démons d’Outre-Mer.

- C’est ma première mission à la tête d’une armée complète, dit le cadet à son frère.

- Allons, frérot, tu es un commandant hors pair, par contre tu dois avouer que je suis un intendant compétent.

- Bien sûr, mais arrêtons de parler ainsi, on croirait entendre deux seigneurs-enfants.

- Qui dit que nous ne le sommes pas ? demanda Rafael. Après tout c’est père qui nous a vieilli physiquement, nous avons encore notre tête de jeunesse, fit-il en souriant.

- Il est rare que je te vois sourire ainsi mon frère, j’en suis bien content.

- La vie de monarque ou d’intendant n’est pas si joyeuse que tu le crois Faraël, il est dur de diriger un peuple, surtout en état de guerre.

- Quoi qu’il en soit, nous devrions nous dépêcher d’atteindre le fort, qui saurait dire qu’il ne se passe pas de catastrophes, au Sud, en Amphise ?

Toujours en tête avec Irk et les autres membres de l’escorte il virent bientôt des collines, toutes ensemble comme une couverture froissée. Le soleil se couchait déjà, car la saison chaude achevait et les journées raccourcissaient. Au loin, a quelques lieus, encore invisible dans les collines, était la Forêt des Sans Plumes, où était déjà passé Faraël, lors de la Première Croisade Impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mar 28 Aoû 2007 - 21:06

Alors qu'un petit contingent marchait sur les traces du jeune Faraël, ce dernier s'arrêta brusquement quand le jeune héritier l'ordonna. Au fort bruit de sabot claquant sur le sol, Faraël avait sentit la présence d'un autre groupe. Il fallait se préparer si c'était l'ennemi qui se dirigeait sur eux. Tous formèrent une grande lignée, arche et lance à la main, attendant que les inconnus surgissent. Puis on vit au loin un bleu azur éclatant sur les étendards, couleur de l'enseigne des forces kondaliennes. Faraël ordonna de baisser les armes. Quelque temps plus tard, le bataillon avait rejoint les troupes des frères zirconniens.

Un officier récita la missive d'ouverture.


- IVe bataillon des Forces de Kondall, présentement en éclairage de la région sous mandat de la Chancelière Elya de Kondall, dirigé par le lieutenant Karsame en direction du Fort Wolfen pour venir en aide aux troupes de Zirconie, pour le lieutenant Faraël et ses troupes, et d'Opselimbe, pour la générale Saphyr Al’Akbar et ses troupes.

L'officier se retourna dans les rangs du contingent, le groupe se sépara ensuite en deux pour former une haie d'honneur. Le lieutenant Karsame s'avança à la hâte puis tendit la main au lieutenant Faraël.

- Bonjour à vous, Faraël. Je suis le lieutenant Karsame, je commande ce bataillon à l’habitude formée pour la défense interne de la ville d'Horie, cité d'importance au nord de la capitale de Kondall. La Chancelière Elya ayant plein pouvoir en l'absence du seigneur Sirias, elle ordonna le déplacement de cette armée pour venir en aide à vos troupes.

Les lieutenants échangèrent quelques mots à titre d'étiquette pour terminer sur une poignée de main.

- Vous pouvez prendre l'avant, Faraël.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mar 28 Aoû 2007 - 22:46

ils avançaient discrètement mais assez vite pour arriver en haut de la colline avant la fin de la journée. «Ils» c'étaient les vingt Céléstiaux en armure, qui erraient a la recherche de quelque chose de précis mais introuvable. Ils avaient volés pendant toute la journée et ils finirent la trajet a pied. Quelque-un, qui semblait être le chef du groupe, ordonna l'arrêt du groupe. Ce dernier alla vers son second, pointa son doigt sur l'armée qui venait d'apparaître au loin et dit:
- regarde, on a de la visite, Tasle.
se dernier plissa les yeux et vis des étendards différents:
- oui effectivement, mais ils y a deux étendards de couleur différentes, je double la garde, Fiedlame?
- tu a raisons mieux vos prendre nos précautions, garde doublée pour cette nuit. On verra demain si ils viennent par ici.
Sur ces paroles ils se séparèrent pour aller a leurs occupattions respectives.
Revenir en haut Aller en bas
Angelion



Nombre de messages : 118
Classe : Mage de Lumière
Armada : Garde Celeste de Brasamical
Date d'inscription : 07/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Celestial

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mar 28 Aoû 2007 - 23:53

Le temps était passé déjà depuis les premiers affrontements entre l'Outre-Mer et les Forces Impériales, bien qu’autrefois la Garde Celeste de Brasamical eût profité de la situation pour tenter de prendre l'avantage, cette fois-ci son jugement avait changé.
L'Ancienne Guerre contre les Forces Impériales et ses Alliés semblait déjà loin et le Chef de la Garde Celeste commençait à penser que le combat contre l'Outre-Mer s'éternisait de plus en plus. Il serait tant pour les Gardiens du Ciel de prendre part au combat officiellement.

C'est ainsi que Angelion fit son apparition accompagnée d'une puissante armée Céleste, le Magicien planait dans les airs au-delà des cieux.
Celui-ci se posa au coeur des contingents Impériales, et avec une certaine assurance, il s'adressa aux Armées présentes.


Bonjour, Faraël, vous pouvez baisser votre garde, aujourd’hui je viens ici pour vous soutenir et vous aider dans votre quête, mes généraux et moi même ont décidé de vous prêter main-forte pour être sûr d'arriver à la victoire, je sais que la dernière fois nous nous sommes pas quittés en très bon terme mais chacun de notre côté les chances seront moindres quant à la victoire, alors je fais acte de présence que vous le vouliez ou non.


Peu de temps après le Magicien se retourne vers son armée...

Garde Celeste de Brasamical, ressortez de l'Ombre et montrez- moi votre courage. Pour Scitopole, pour la Garde Celeste de Brasamical, pour la survie de tout un peuple, pour nous, pour vous et pour la lumière, nous vaincrons.


Un cri se fait entendre...Les Troupes expriment leur fierté et leur assurance à travers la préparation dont ils ont fait preuve pour ce combat.

Angelion remonte sur son pégase, et reprend avec son armée le chemin de la Forêt Sans Plumes siégeant à terre l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mer 29 Aoû 2007 - 3:20

Faraël vit arriver avec satisfaction un bataillon armé de Kondall au moment même où il songeait au Seigneur Sirias. C'est Irk qui signala la bannière amie. Le fils de Fardall la reconnue immédiatement avec ses fiers soldats qui chantaient un hymne de guerre connu en Scitopole.

- Salutations, Lieutenant Karsame. Vous nous rejoignez ? Mais j'ai l'impression que vous prenez notre armée pour un petit contingent, quatre mille cinq cents lances et épées attendent encore derrière la colline, nous n'en sommes que les éclaireurs. Mais, Kondalie enverra-t-elle d'autres troupes ? Car les forces d'Opselimbe aussi se fusionneront à nous elles aussi. Luznadahïr enverra probablement quelques troupes également. Mais, nous devrions nous dépĉher à parcourir le plus de distance aujourd'hui, content de vous avoir rencontré lieutenant, termina Faraël avec une belle poignée de main à la Scitopolienne.

Irk, sonna du cor et le reste de l'armée les rejoignit rapidement, prêt a reprendre la marche.

- Pardonnez mon frère pour sa réticence au protocole, lieutenant, chochota Rafaël après le départ de son cadet et agitant ses ailes, il est plus habitué de parcourir la province avec ses hommes comme un rôdeur que d'entretenir la diplomatie et la gestion du royaume dont je m'occupe, mais j'avoue volontiers qu'il est un meneur d'hommes hors pair ...

La marche reprit son cours et l'avancée sur l'horaire fixée était de quelques heures, déjà bien, car tout gain de temps aiderait l'Amphise.

Soudain, une armée indépendantiste se déversa des collines, maintenant à l'Ouest. On reconnaissait les bannière de Célestite et de quelques autres bataillons de la Garde Céleste de Brasamical.


Les Gardes Divins se mirent en position de combat et le silence tomba jusqu'au moment où le Palatin Angelion, non reconnu dans l'Est parle:

- Bonjour, Faraël, vous pouvez baisser votre garde, aujourd’hui je viens ici pour vous soutenir et vous aider dans votre quête, mes généraux et moi même ont décidé de vous prêter main-forte pour être sûr d'arriver à la victoire, je sais que la dernière fois nous nous sommes pas quittés en très bons termes mais chacun de notre côté les chances seront moindres quant à la victoire, alors je fais acte de présence que vous le vouliez ou non.

Le paladin fut surprit de se discours, mais l'accepta de bonne grâce, mais restait méfiant. Décidément ce célestial était vraiment un opportuniste ...

- N'attirons pas les regards sur nous, déjà, nous sommes nombreux, si vous désirez nous apportez votre soutien vous vous dirigerez vers Fort Wolfen. Vous camperez à l'extérieur. Sachez que je commande cette expédition, que vous ne le vouliez où non, vos armées marcheront plus loin, à une demi-lieue de nous, où vous combattrez seuls. Cette mission nous est échue, vous pouvez nous soutenir, mais pas nous remplacer, alors faite route vers le Sud et rejoignez-nous là-bas si vous voulez être utile dans cette guerre.

Le Zirconien avait parlé avec une autorité peu coutumière pour un paladin et même pour sa personnalité habituellement calme. Peut-être parce qu'il avait vu des centaines d'hommes et sû que des milliers d'autres avaient péris, simplement par désir de défendre leur patrie contre cet homme qui leur avait jadis préféré la guerre à la diplomatie, mais tout renfort devait être accepté pour le bien des familles Amphisoises. Faraël versa une larme, puis deux, finalement, il quitta la tête de l'armée pour allez discutez avec les troupes, cela lui remonterait le moral. Comme il aurait aimez en parler avec sa douce, la belle Arianthe ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mer 29 Aoû 2007 - 13:17

Fiedlame observait la scène de rencontre entre les Céléstiaux et les hommes, puis il retourna dans sa tente et réfléchit a la situation qui se présentait: soit aller a leur rencontre et en sortir vivant, soit y aller et mourir (ce qui lui semblait peu probable), soit continuer leurs route et faire comme si ils n'avaient rien vu... dans tous les cas, il pensait qu'ils l'avaient déjà repérer.
- Tasle, cria t- il en sortant de sa tente.
Ce dernier arriva en courant avec une assiette a la main:
- oui, dit - il essoufflait
- a ton avis, on va les voir ou on continu?
- je ne sais pas là, c'est a toi de décider
Cette réponse n'arrangeait rien au dilemme de Fiedlame. Il lança a son second:
- on reste ici, du moins pour une journée.
puis il partit se coucher car la lune commençait a se montrer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mer 29 Aoû 2007 - 21:01

Un coursier essoufflé et soulagé de trouver la magicienne au porte de la guilde du Mana lui avait remit un pli ;Angelion requérait sa présence parmi les chevaliers de Brasamical afin de soutenir le seigneur Faraël , héritier de Zicornie dans sa seconde croisade contre les Seigneurs d’Outre Mer . Comme une vague de folie ces bourreaux continuaient à meurtrir et tyranniser des innocents . Malgré le fait qu’elle s’était éloignée de Brasamical ,elle n’en demeurait pas moins chevalier d’honneur de coeur . La rencontre avec Arianthe de Bise avait était salutaire et avait apaisé son esprit prit dans la tourmente de ses passions ;le poids des horreurs qui décimaient les populations comparé à celui de ses états d’âme pourtant non négligeables , faisait relever la balance d’un côté d’une manière indécente .Donner la mort ou mourir pour défendre des âmes martyrisées était un risque qu’Eliess allait prendre car c’était aussi un juste pendant à leurs devoir pour réparer peut être l’irréparable. Il ne fallait pas rester lier dans le sang mais dans l’espoir de partager un dénouement heureux côte à côte .

Eliess retint son cheval d’un geste vif au sommet de la colline d’où enfin elle aperçut la bannière de Zicornie et celle de Célestite . Enfin les voilà ! . L’ effluve d’émotions la parcourut…
non il ne faut pas…, elle se ravisa .
Angelion …

Elle caressa le cou de son cheval puis serra ses étriers et descendit pour le rejoindre ; une cascade de sons clairs et cristallins se répercutèrent à sa suite. Elle leva son sceptre pour stopper son armée. Ses mains qui réfrénaient son nerveux destrier, douces mais avidement fermes autour des rênes de cuire rouge marquaient le reflet de sa détermination. Eliess descendit de son cheval en le flattant à nouveau . Un rang de soldats zirconiens s’écarta pour la laisser passer témoignant la présence d’Angélion. Elle ne s’attendait pas à être accueillie les bras ouverts à noter le masque glaciale qu’offrait le Seigneur Faraël semblait il, à l’adresse du Célestial .

La tête fièrement dressée pour masquer son trac , elle se rapprocha des seigneurs qui se retournèrent .


Vous devez être le Seigneur Faraël ,

Elle joignit le geste à la parole et s’inclina devant lui en une profonde révérence .

Je suis Eliess d’Arbycande fille D’Izold de l’Ode et Chevalier d’Honneur dans l’âme. Disciple de Nimburr . Puisse ma magie et mes troupes vous soutenir dans votre quête !
C’est toutes les paroles qu’elle réussit à formuler devant les deux charismatiques seigneurs.
Elle se tourna vers Angélion le saluant gracieusement évitant de laisser transparaître l’émotion qu’elle réfrénait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mer 29 Aoû 2007 - 22:20

Fière province dont je viens et que je revois en des jours moins troublés ! J'aurais tant voulu pouvoir le dire mais malheureusement je tombais directement sur une armée d'hommes mêlée aux célestiaux ...
Sans me demander ce qu'ils faisaient ici et ce qu'ils comptaient faire, je remarquais avant ça qu'il s'agissait du blason du jeune Faraël, que je ne connaissait pas si bien que ça. L'on devinait une certaine grandeur d'âme bien qu'il regardais les autres du haut de son cheval. Thaurtûrion me dit de suite qu'il voyait le grand seigneur de Célestite un peu plus loin. Je m'approchais d'abord de Faraël qui semblait en discussion avec Eliess, chevalier de l'honneur au même titre que moi à Brasamical.


- Seigneur Faraël, je vous prie d'accepter un détachement que je vous ferais parvenir pour vous aider dans votre ... Notre quête. Pour la paix dans Scitopole anciennement unie et une bonne relation dans cette Scitopole brisée...
Dame Eliess, je suis heureux de vous voir de nouveau parmi nous.


J'avais enlever mon chapeau avant de parler et reparti lentement vers Thaurtûrion pour nous diriger tout les deux vers Angelion et nous mettre à sa hauteur.

- Je souhaite aider dans cette quête. Mon général ici présent va rapporter ses troupes aériennes et prévenir un détachement de géant ainsi que son général. Thaur ?
- J'y vais de suite Sir, le général dont vous parlez doit être ce Millstone, n'est-ce pas ? Alors ce sera fait. Nous serons là dans peu de temps.

Il partit donc, me laissant seul mais bien protégé avec Angelion et son armée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Jeu 30 Aoû 2007 - 0:48

Le lieutenant était aux côtés de Faraël.

- Pour répondre à vos questionnements mon ami, non, je crois que ces cinq mille homme vont largement suffir à la demmande. Quelques uns nous quitteront dans les environs du royaume de Wolfen pour prendre le chemin qui conduira dans le nord de la ville d'Horie.

Ils continuèrent à galoper.

- Aussi, j'aimerais vous faire part de la présence du sous-lieutenant Erteal, le neveu de la chancelière Elya. Il secondera l'opération à mes côtés. C'est lui qui commandera la division qui s'en retournera vers Horie.


Dernière édition par le Sam 1 Sep 2007 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Sam 1 Sep 2007 - 7:16

- Dame Eliess ! Je suis ravi de vous voir avec nous, en cette croisade unie pour Scitopole. Vous et vos troupes sont grandement appréciés, vous avez toujours eu de bonnes relations avec la Zirconie, même en temps de guerre. Ce sera la victoire de Scitopole et de l'Empire, notre province sera couverte de gloire et la lumière se propagera doucement sur les printemps. Mais vous pouvez marchez avec nous où avec le Maïtre Angelion, vous avez le choiz, les deux sont aussi envisageables. Ah et mon père m'a dit par télépathie qu'il devrait nous rejoindre d'ici peu de temps. Apparemment l'Amphise est déjà libérée, c'était un peu le but de notre croisade mais nous chasserons ces démons d'Argostole également, une bonne fois pour toute.

Le Célestial Regit arriva peut après. Avec ses troupes et son lieutenant.

- J'ai entendu parler de vous par mon père, messire, Regit, le Paladin au Coeur Tendre, je suis moi même une formation pour paladin, bien que je sois légèrement plus attiré par la chevalerie, peut-être changerais-je d'avis. Mais quoi qu'il en soir, je suis enchanté de vous rencontrez, annonça Faraël en serrant la main de son compatriote. Oui, pour l'ancienne unité de Scitopole aujourd'hui perdue, nous vaincrons ces Princes Ténébreux que sont les Seigneurs de l'Autre Empire ...

Quelques heures plus tard, alors que tous chevauchaient, le Lieutenant Karsame s'approcha du Chef de l'Armée et dit:

- Pour répondre à vos questionnements mon ami, non, je crois que ces cinq mille homme vont largement suffir à la demmande. Quelques uns nous quitteront dans les environs du royaume de Wolfen pour prendre le chemin qui conduira dans le nord de la ville d'Horie. - Aussi, j'aimerais vous faire part de la présence du sous-lieutenant Erteal, le neveu de la chancelière Elya. Il secondera l'opération à mes côtés. C'est lui qui commandera la division qui s'en retournera vers Horie.

- Kondall est-il en difficultés ? Envoyer si peu d'hommes, même si vous êtes de courageux et vertueux soldats de lumière ... Le neveu de Dame Elya ? Et donc du cher cousin de mon père ? Je serais honoré de le rencontrer, nous sommes lointainement apparentés. Est-il ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Sam 1 Sep 2007 - 17:23

Un messager à cheval portant l'étendard d'Amphise et de son palatin arriva en direction de l'immense colonne de guerrier que constitue la seconde croisade impériale.

Arrivé à proximité, il mit pied à terre et attendit que Faraël avance jusqu'à lui afin de lui remettre la missive rédigé par son palatin. Lorsque celui-ci arriva à ses côté, il tendit la main pour remettre le prendre le document que l'homme à genou en signe de respect lui tendait.

Citation :
"Chère seigneur,

Moi Oengus d'Héraldie, Palatin d'Amphise vous informes que les Conquérants d'Outre-Mer sont en déroute sur mes terres. Leur seul navire encore intacte à quitter nos terres voilà deux jours afin de retourner en Argostole. Vous pourrez donc vous éviter des centaines de kilomètres et traverser la mer dès que possible en direction d'Argostole car le port d'Amphise est inutisable pour quelques temps afin de permettre sa reconstruction.

Gloire à nous tous, L'empire vaincra.

Oengus d'Héraldie
Palatin d'Amphise
Spadassin de l'Ombre."

Une fois sa tàche accomplit, le message reprit place sur son cheval et attendit afin de voir si le seigneur Faraël avait un message à transmettre à son Palatin. Il suivit donc la progression de la colonne qui n'avait pratiquement pas arreté son chemin pendant se court instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Sam 1 Sep 2007 - 18:14

il réfléchit, en observant le ciel, a se qui pourrait se produire si ils partaient, lui et ses hommes. Au bout d'une journée de torture mental, Fiedlame prit sa déscision, mais avant de la dire aux hommes il appela Tasle, son second:
- alors? demanda se dernier apres avoir rejoint son chef.
- alors on lève le camp.
- on va enfin quitter se paysage triste et regagner l'activité de notre chère Byronth !
- te réjouit pas trop vite, il se pourrait qu'on reparte immédiatement après notre arrivés en ville
Apres cette discussion avec son second, Fiedlame fit part de sa déscision a ses hommes... qui s'empressèrent de lever le camp pour rejoindre Byronth.
Revenir en haut Aller en bas
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Sam 1 Sep 2007 - 18:43

Lorsque le Seigneur Faraël de Zirconie et son frère, Rafaël reçurent le message du Palatin Oengus, Défenseur de l'Amphise, ils en furent réjouis. Le messager chevauchait à leurs côtés, attendant une éventuelle réponse pour le Seigneur d'Héraldie. Les deux frères réfléchirent longuement puis répondirent que la Croisade poursuivrait donc son chemin jusqu’en Argostole pour réussir, là où la Première Croisade Impériale avait échoué et perdu la province. Elle serait reconquise au nom de l’Empire, mais surtout au nom du peuple qui devait être définitivement débarrassé des Seigneurs de l’Outre-Mer. Ainsi s’adressa le fils de Fardall au messager.

- Dites au palatin Oengus et nous le félicitons pour sa glorieuse victoire et le remercions. Nous aimerions également lui demander de se joindre à cette croisade avec ses hommes lorsque nous passerons sur les terres d’Amphise, s’il veut bien contribuer à l’éclatant victoire sur les Seigneurs établis en Argostole. J’aimerais également lui demander s’il connaît un autre port en Amphise ou en Zakinthe où nous pourrions trouver des navires suffisants pour transporter notre grande armée.

Je vous souhaite bonne chance dans votre retour, pour votre récompense, je vous nomme Messager Impérial, vous pourrez mettre vos talents au service de l’Empire si vous le désirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Sam 1 Sep 2007 - 21:52

Le lieutenant du bataillon kondalien continua la discussion aux côtés de Faraël.

- Je ne suis guère informé sur la totalité de l'état militaire de la Couronne de Kondall mais pour ma part, jamais il a été question de problèmes majeurs sur le territoire, du moins pour le moment. Une partie du bataillon regagnera les terres uniquement pour assurer la sécurité de la cité d'Horie, car, souvent l'ennemi attaque quand la défense n'est pas là et c'est le dernier souhait de notre chancelière Elya.

Subitement, un autre personnage vint rejoindre les deux hommes.

- Vous m'aviez appelé lieutenant?

- En effet, Erteal. Voici le fils du cousin de votre mère, en occurrence aussi celui du seigneur Sirias; Faraël de son prénom.

- Mes salutations Faraël, je suis heureux d'apprendre l'existence d'un autre membre de la famille Barkienne. Je suis Erteal Barsis d'Horie, sous-lieutenant de ce bataillon d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Dim 2 Sep 2007 - 4:05

Le messager impérial prit note du message que le Seigneur Faraël lui dicta.

-Messire, soyez assuré que le Seigneur Oengus vous attendra avec des troupes fraîches lors de votre passage sur les territoires Amphisois afin de continuer le combat qu'il as mener pour repousser l'envahisseur.

Pour les navires, il y a présence d'un port, pouvant permettre la traversé vers l'Argostole et possédant une trentaine de galère en mesure d'embarquer plusieurs centaines d'hommes à leurs bord, dont la vitesse est fort respectable. Il se trouve près des falaises de Zackinthe à quelques lieues de la frontière Amphisoise.


Sur ces mots, le messager prit une carte de l'empire et montra du doigts le lieu en question au Seigneur Faraël qui l'indiqua sur sa propre carte.


-Je vous salue seigneurs, je vous quittes pour transmettre votre message et rendez-vous en Amphise pour rejoindre les troupes de mon noble Palatin et ensuite marchez sur l'Argostole.

Le cavalier lança son cheval au galop et disparu au loin après être entré dans les bois.
Revenir en haut Aller en bas
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Dim 2 Sep 2007 - 6:18

- Merci pour vos réponses lieutenant. Je suis content de pouvoir parler franchement avec vous. Votre bataillon nous comblera de sa valeur au combat et de sa fougue.

Lorsque le jeune Erteal arriva, Faraël fut d'abord surpris par une certaine ressemblance, commune à tout les Barka, un visage fort et intelligent. Ses cheveux châtains lui rappelait ses ancêtres et sa jeunesse le remplissait de joie. Un des derniers membres de la branche Barka de Kondall, puisque le père de Sirias, était quand à lui un Barsis. Seule la mère du jeune Erteal, que Faraël n'avait jamais rencontré était cousine germaine du Seigneur Fardall. Ce qui faisait de ce jeune homme quelque chose comme son petit cousin par alliance.

- Bonjour, cher parent, je suis honoré de vous rencontrez. Dans vos veines coule le glorieux sang des Barka, originaires d'Étimnon. Je suis surpris de vous trouvez ici. Secondriez-vous par hasard le lieutenant Karsame ?

La discution alla ainsi de bon train durant la chevauchée.

Le messager Amphisois lui annonça la nouvelle qu'un port était disponible en Zakinthe, mais lorsque le Seigneur Fardall, son père aurait repris sa place de Légat à la tête de cette croisade, ils lui annoncerait les dernières nouvelles. Il remercia sincèrement le messager et l'enjoignit de rejoindre Héraldie pour informer son maître. En après-midi, ils étaient passés dans la Forêt des Sans Plumes, sans le moindre problème et Faraël avait fait un arrêt à un endroit connu par lui, et fit une prière à Sorenssen pour veiller à nouveau sur l'âme du Seigneur Artorius, dont il s'accroupit près de la sépulture. L'armée quitta les bois et arriva donc en vue de Fort Wolfen, au détour d'une colline.

Rafaël, avait un air dur qui lui était revenu en cette journée. Il avait repris le caractère indifférent dont on le voyait souvent revêtu.


- Mon frère, crois-tu que notre père nous rejoindra bientôt?

- Oui, il doit chevaucher derrière nous, il nous avait dit qu'il serait à Fort Wolfen peu de temps après nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: réveil de Lunazdahïr   Dim 2 Sep 2007 - 17:21

Alaénys allongée dans son palais des vents construit à bord de falaise, ouvrit les yeux le jour et fut éblouie par la lumière. Un de ses aigles gardiens venait de la réveiller pour lui parler en pensée.

"Maitresse, réveillez-vous sortez de vos rêves, la guerre se propage. La garde Divine est en marche."

La jeune femme aux ailes blanches, créature de la lune, se décida de réagir sinon elle ne méritait plus d'être digne de la seule valeur qui la rattachait à la vie réelle, l'Honneur. Elle laissa tomber à ses pieds sa robe de soie blanche pour revêtir l'armure de la Paladine. A côté de son lit attendait l'épée léguée par sa mère brillant au soleil, qu'elle allait devoir brandir.

Elle pria trois de ses aigles messagers d'aller rejoindre le Seigneur Fardall, un de ses fils et la personne qu'elle connaissait vaguement le mieux à la Garde divine, portant son message:


Seigneur Fardall,
Seigneur Faraël,
Dame Arianthe de Bise,

Je vous demande de m'indiquer le lieu de ralliement et la manière de vous être le plus utile.
Mes mines regorgent de minerai à ne savoir qu'en faire, mes paysans ont engrangés un nombre considérable de vivres, cet été la récole a été bonne.
Je possède de nombreux guerriers chevronés dans l'art de la défense,
Vous avez mon épée également.
Je me mettrai en marche avec mon armée dès que j'aurais reçu de vos nouvelles.
Respectueusement,
Alaénys, Maitresse de Lunazdahïr, Gardienne divine


Elle regarda les trois aigles s'envoler les cheveux au vent en chantant une chanson, ode au courage contre la peur qu'elle devrait apprivoiser, une fois pour toute.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Dim 2 Sep 2007 - 21:24

L'ombre d'un nuage passait à présent empéchant le soleil de nous illuminer de sa bienveillance ... L'ombre ne cessait de s'agrandir et attiré par ce détail je ne me retint pas de regarder vers ce phénoméne légérement déroutant. Une escouade de célestiaux volant dans le ciel et volant en rotation pour être vif et recouvrir une surface de vision suffisante pour déjouer une embuscade ou repérer les bandits et orcs qui grouilleront peut être sur le chemin en quête de vengeance... des survivant du massacre d'Amphise par exemple. Je félicitai d'un regard mon général Thaurtûrion pour la prise d'initiative et attendit l'arrivée forcément plus lente des avatars de Sorrensen protégeant habituellement les voitures permettant d'entrer dans ma capitale. Les ennemis étant loin et les brigands étant la seule menace sur nos terres en ce moment même j'avais moi même pris l'initiative de demander les forces d'élites de Glasphrée pour le combats qui nous attendait. Je regardai de nouveau dans le ciel attiré par un second détail qui m'avait piqué légérement les yeux. Mes célestiaux circulant de cette maniére défensive bizarre mais efficace nous cachait la lumiére du soleil un instant puis réfléchissant ces rayons avec leurs armures argentées un autre instant. Ceci offrait un spectacle éblouissant ... En temps de guerre, nous nous contentons de ce que nous avons n'est-ce pas ?
Je voulu dire à Faraël que je le mettai sous la protection de mes soldats mais ... ne suis-je pas venu pour ça ? Cela me paru finalement ridicule de le déranger pour ça surtout qu'il était en discussion...
Revenir en haut Aller en bas
Arianthe de Bise
Régente et impératrice consort
Régente et impératrice consort


Nombre de messages : 151
Classe : Dame de coeur
Armada : L'Alliance Coloniale de Port-Espérance
Date d'inscription : 08/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Lun 3 Sep 2007 - 13:51

Les troupes d'Opselimbe brillaient à l'horizon. Les couleurs de nacre et d'or de leurs armures pouvaient faire penser à une parade militaire.
Les troupes du royaume mercantile portaient toujours un équipement de premier choix, les princes préférant de loin une armée d'élite à des hordes de payasans barbares.

Quelques Dragons d'Or les accompagnaient. Moins que prévu avaient répondu à l'appel apparement, mais le spectacle de leur évolution lente ou milieu des pégases montés et des rangs de célestes en armure était à couper le souffle. Des chariaux, des machines de siège et des escadres d'amazones les suivaient au sol.
Montée sur son pégase, Saphyr Al'Akbar, amazone au port guerrier et à la stature athlétique supervisait l'arrivée en rangs serrés de ses troupes. La vision des guérrières d'Opselimbe devait être remarquable, ne serait que pour ajouter au moral des troupes du fort.

Saphyr ne quitta pas ses troupes même une fois arrivée au fort :
- Envoyez un messager présenter les respects d'Opselimbe aux autres généraux. Annoncez leurs que nous sommes prêts à prendre place dans leur action.
Prenez la liste des effectifs pour qu'elle soit transmise à leur stratèges.


Puis, se souvenant des conseils des stratèges de sa cité :
- Ah, et faites distribuer une miche de pain et un morceau de fromage aux soldats du fort!
Qu'on ne me dérange pas à présent, je dois me recueillir et m'entrainer...
Allez!

La messager partit rapidement délivrer son message.

Saphyr se retira donc ainsi dans des quartiers improvisés. Elle était prête à mourir au combat mais pas à palabrer pendant des heures avec des seigneurs. Elevée au milieu des nones dans un temple de Moniales-Guerrières, elle n'était pas à l'aise dans ce genre de situation.

*Une amazone reste une amazone*
Pensait-elle.
Après trois séries de prières, d'étirements et de combat rituels serait-elle finalement prête à se mesurer à ces rois...
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Lun 3 Sep 2007 - 16:56

Au loin, à l'horizon, un petit groupe de cavaliers à peine visible du fort se pointa. Le soleil était encore haut sur cette nouvelle journée et les Armées Divines partit pour la Croisade s'était finalement unies sous la bannière de La Garde Divine, ils logeaient dans le fort, mais d'autres combattants devaient coucher sous les tentes hors des murs par manque de place.

Le Seigneur Fardall y reconnut la bannière de Celestite, celle de Glasphrée et finalement d'Arbycande, avec Dame Eliess en tête, une Dame qui ne manquait pas de tact et d'assurance.

Il se demanda se que faisait les Gardes Célestes en cet endroit. Faisaient-ils un siège ? Voulaient-ils négocier ?

Fardall suivit d'Arianthe de Bise et de ses quatres Gardes, s'approcha de la porte Nord et un son de cor retentit.


- Le Seigneur Fardall de Zirconie et la Première Dame Arianthe d'Opselimbe !

Les portes s'ouvrirent et ils entrèrent dans l'enceinte.

- Voilà Dame Arianthe, vous pouvez rejoindre vos troupe et la générale Saphyr qui sont dans la partie Est je crois. Vous pouvez m'accompagnez voir Faraël aussi, dit-il avec un clin d'oeil. Il nous informera des dernières nouvelles et ...
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Arianthe de Bise
Régente et impératrice consort
Régente et impératrice consort


Nombre de messages : 151
Classe : Dame de coeur
Armada : L'Alliance Coloniale de Port-Espérance
Date d'inscription : 08/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Lun 3 Sep 2007 - 17:53

Arianthe rougit quelque peu.

- Monseigneur, si vous le permettez je vais vous rejoindre de suite, mais il faut d'abord que je me change. Une Dame ne saurait se présenter devant des seigneurs après un tel voyage sans se refraîchir... même avant une guerre.

La Dame de Bise trouvais douteux que des gardes célestes participent à la croisade, se rappelant amèrement qu'elle n'avait pu se tenir à l'écart du conflit qui avait divisé Scitopole que quelques semaines, jusqu'à ce que les troupes du sire Aedorn ne tente de piller Opselimbe... Sa vengeance attisée, elle avait lancé toutes ses troupes dans le conflit pour le faire cesser au plus vite et protéger son peuple.

A l'inverse le plus total, Arianthe avait été plus qu'heureuse lorsqu'on lui avait indiqué les banière d'Arbycande.

Elle se retira pour donner quelques directives rapides pour que l'on ne laisse pas la Dame d'Arbycande hors les murs et qu'on lui installe une suite qui rendit égard à son rang... pour autant qu'une forteresse puisse en fournir.
Puis elle partit embrasser Saphyr, interrompant son entrainement.

- Ma Dame, vous êtes enfin parmis nous, je fais prévenir les Moniales!

Après avoir ainsi exprimé sa joie, la Générale Saphyr appela un serviteur :

- Toi, avertis les soldats que leur Dame les mènera à la bataille! Et Dame Arianthe, je crois qu'il faut que vous saluiez les autres seigneurs... Vous savez que ce n'est pas mon fort...

- Tout va bien, Saphyr... mais retiens cet homme. Avant de sonner les trompettes, qu'il me fasse couler un bain brulant. Quand à toi, générale, tu devrais faire de même...

Arianthe parlait avec tendresse à sa générale, les deux femmes partageant une complicité certaine depuis des années.
Le serviteur rougit et se retira, suivi de Saphyr.

Quelques minutes plus tard, relaxée par une chaleur réconfortante, Arianthe pouvait souffler quelques instants...

- Question sérieuse à présent : Robe ou armure?
Dit la Dame d'Opselimbe en souriant de la saveur des moments simples, peut-être les derniers avant longtemps.


Dernière édition par le Mar 4 Sep 2007 - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mar 4 Sep 2007 - 0:36

Eliess contemplait les bannières des chevaliers célestes aux décors d’or et d’argent sur des fonds azurés et écarlates . Elle écoutait le froissement de leur soie qui claquaient sous la brise. La luminosité miellée du soleil qui perçait les nuages baignait derrière elle les troupes d’élites et donnait aux casques d’aciers et cottes de mailles , une coloration d’airain . Elle suivit des yeux un détachement de célestiaux …célestial , ange, grâce, magie , lumière…Elle se sentait sécurisée près d’Angelion puissant gardien qui savait magner la magie avec dextérité … et Regit fin stratège . Elle pouvait compter aussi sur Zélide , général de ses troupes d’Arbycande.

Sous leur robe de bure ,de ténébreux guerriers cachaient leur épée et tenaient contre leurs côtes un poignard sacrificiel . La magie habitait leur âme. Ils laissaient sur leur passage la froideur tirée de ce cilice glacé tout en gardant espoir de se libérer du carcan de l’ombre. De leurs yeux qui brillaient derrière le noir de leur capuchon ils suivaient des traces qui marquaient sur la terre argileuse le sillage d’une troupe de Djinns ; traînées piétinées peu après par le défilé de Salamandres , griffes acérées , dards rétractés , elles arboraient fièrement leur armure d’écailles flamboyantes.

Eliess rejoignit Zélide. Il portait une cape d’un vert lumineux sur son pourpoint de cuir et sa cotte de mailles. Sombre,mince, les tempes à peine grisonnantes, la barbe taillée avec précision, il imposait le respect . Que ce soit sur le ton sec de l’autorité ou de la douce persuasion , hommes et créatures l’écoutaient et lui obéissaient derechef.

En même temps que son esprit s’organisait, ses lèvres laissaient échapper les psaumes d’une prière silencieuse.


Quels souvenirs emporterai je ici ou sur l’autre rive ?

Au moins autant de sensations que d’images …


Elle se sentait rassurée par la présence de cet homme. Il se dégageait de lui un peu de cette paternité et le fruit de l’expérience qui fait les bons combattants et forge la confiance.

Eliess aperçut les couleurs d’Opselimbe et celles de Zirconie aux portes du fort . Elle choisit de partir à leurs rencontre escortée par un petit détachement de vestales. Un courant léger animait le plis de leurs robes soyeuses qu’il mêlait ainsi en un arc en ciel d’étoffes vertes, jaunes ,orangées .
Revenir en haut Aller en bas
Angelion



Nombre de messages : 118
Classe : Mage de Lumière
Armada : Garde Celeste de Brasamical
Date d'inscription : 07/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Celestial

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mar 4 Sep 2007 - 23:17

Angelion regardait avec compassion ce qui était en train de se passer, les guerriers et les créatures arrivaient de chaque cotés, le trafic terrestre aussi bien que céleste était rempli de toute part, les alentours du fort étaient submergés par l'arrivée de tous ces braves et leurs armées respectives, tous prêts à se sacrifier pour la victoire, tous prêts à défendre leur peuple et à tout donner pour obtenir l'ultime libération.

Les bannières de Celestite flottaient sous ce faible vent, le campement était établi, et chacun savait ce qu'il avait à faire, certains préparaient leurs armes, d'autres se perfectionnaient dans l'art de la méditation et de la concentration.
Les Armées Céleste s'étaient rassemblés au sol pour s'orgnaiser et commencer à se préparer pour la bataille.

Le Magicien de Lumière quant à lui avait pris place à l'intérieur de la tente principale, un écuyer lui apporta son armure, celle-ci était constituée d'une épaisse plaque d'argent, colorée d'or par le blason de Brasamical.

Alors que le Celestial était en train de s'équiper, celui s'adressa à son Gardien.


Deolion, je voudrais que tu me remettes le glaive tout de suite, même si la bataille n'a pas encore commencé, je vais devoir m'adapter a sa puissance. Ne t'en fait pas pour moi, je saurais me maîtriser et m'en montrer à la hauteur.

Ainsi le gardien s'exécuta et remis à Angelion la puissante épée de Brasamical, celle qui autrefois avait permis de sceller la lumière de Brasamical grâce à la vie de ses anciens Gardiens.

Angelion pensa, la derniere fois les Conquerants nous ont infligé beaucoups de dégats...mais cette fois ci ce sera différent, tous ces sacrifices n'auront pas été vains.


Le Glaive qui repondait au nom de Sai constituait une épaisse lame coupée en deux et scelle par d'imnombrables joyaux, ce qui lui donnait toute sa puissance magique.
Seul Angelion devait pouvoir la manier, elle lui était destinée, lorsque le magicien la toucha, une onde lumineuse se produisit, le Magicien était déjà en osmose avec la lame et son mana était en ébullition.

Il demanda alors à Deolion de le prévenir lorsqu'il serait temps de prendre part au combat, en attendant Angelion tomba dans une profonde méditation afin de se préparer au mieux à libérer sa puissance le moment venu.

Les Armées de Brasamical étaient plus prêtes que jamais, cette fois-ci leur préparation était de taille.
Angelion se disait que peut être Fardall s'interrogerais sur la situation, le Celestial espérait qu'Eliess prendrait l'initiative de leur expliquer la situation si parfois le doute les envahissait.
Revenir en haut Aller en bas
Arianthe de Bise
Régente et impératrice consort
Régente et impératrice consort


Nombre de messages : 151
Classe : Dame de coeur
Armada : L'Alliance Coloniale de Port-Espérance
Date d'inscription : 08/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mer 5 Sep 2007 - 11:58

Plusieurs serviteurs se précipitèrent pour accueillir la délégation de Dame Eliess. Motivés par le doublement de leur ration offert par la délégation d'Opselimbe et ayant entendu une rumeur persistante concernant des tonneaux de bière, les hommes espéraient faire bonne impression.
Fort Wolfen n'abritait point de soudards ni d'alcooliques, mais lorsque l'on sert sous les murailles un long moment certains détails prennent toute leur importance...

Un des serviteurs, d'abord étonné par la prestance de la Dame et la visible hardiesse de sa suite, reprends ses esprits et annonce promptement :

- Seigneure d'Arbycande, la Dame de Bise a fait préparé pour vous une suite dans le Fort, des baraquements ont été aménagés pour accueillir une partie de vos hommes.
Les autres Seigneurs se réunissent en ce moment même pour coordonner les actions militaires dans la Grand'Salle du donjon.
Euh... Nous sommes bien contents de voir vos troupes se joindre à nous M'dame!


L'homme s'incline et fait passer les portes à la Dame d'Arbycande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Mer 5 Sep 2007 - 21:24

L'heure de la guerre n'était surement pas encore assez proches et je me décontractais donc, on combat mal de toute façon lorsque l'on est crispé et tendu... Je ne tenais cependant pas en place et avais rejoint mes hommes dans la grande cour. Je parlai avec les différents capitaines célestiaux et faisais l'inventaire des armes et des soldats.
Je regardais ensuite mon général de l'air rappeller les différentes stratégies envisageables à ses capitaines, motivant les plus nouvelles recrues et rigolant un peu avec les vétérans qu'ils devaient bien connaître maintenant. Après tout, chacun se déstresse comme ils peuvent et veulent ... Moi je commençai simplement à somnoler après avoir serré la main à quelques hommes venu me souhaiter bon courage pour la bataille.

La grande porte du Fort s'ouvrit alors pour laisser passer mon armée d'élite de terre qui devait nous rejoindre. Les Géants étaient impressionnant et étaient de plus armés de grosse masse qui à premiére impression pouvaient écraser les pierres avec facilités. Ils retirérent leur heaumes en entrant dans le Fort et j'allais accueillir leur général, Gorbulas Millstone. un petit humain qui s'était déclaré chasseur de Vampire. Il avait une cape et l'on voyait dans son dos, deux grands pieux. Des petites arbalétes en bois, légéres, étaient fixès à sa taille. dans son dos, caché par la cape, il y dissimulait généralement ses carreaux. C'est avec chaleur qui j'allais lui serrer la main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seconde Croisade Impériale   Aujourd'hui à 11:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Seconde Croisade Impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-