AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fort Wolfen: Bastion Impérial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Uzul
Altesse
Altesse


Nombre de messages : 1309
Age : 24
Classe : Célestial
Armada : La ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Lun 9 Mar 2009 - 20:17

Uzul après la réponse de l'officier souria, puis il s'approcha de lui, et dit :

" Oui en effet je suis prêt à donner mon sang en cas de besoin à cette armada."

Le célestial prit le registre que lui tendait l'officier, la plume et l'encrier, puis signa le registre en s'appliquant le plus possible.

" Voila je crois que c'est maintenant réglé. Pourriez-vous me signaler par missive le retour du seigneur Faraël pour que j'aille le saluer ?
De plus je pense aller en Zirconie pour saluer la famille impériale, vu que ce n'est pas très loin d'ici."


Uzul faisait maintenant parti de la ligue Scitopolienne, ce qui lui plaisait vraiment car il avait confiance en Fardall et tous ses descendants. Il se tenait debout devant l'officier, en étant un peu pressé d'aller voir la famille impériale puis de rejoindre ses compères.
Revenir en haut Aller en bas
http://[img]http://img217.imageshack.us/img217/2291/uzulqi0.jpg[
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Sam 14 Mar 2009 - 18:26

Uzul prêta serment et signa de sa belle signature le parchemin du registre avant de le questionner :

" Voila je crois que c'est maintenant réglé. Pourriez-vous me signaler par missive le retour du seigneur Faraël pour que j'aille le saluer ?
De plus je pense aller en Zirconie pour saluer la famille impériale, vu que ce n'est pas très loin d'ici."


Oui, je vous ferai savoir quand reviendra notre prince. Pour la famille impériale, seule se trouve la princesse Hawenira et le Prince Rafaël qui sont à Zircondal …

L’officier sourit et voyant qu’il avait répondu à ses questions ajouta :

- Bonne journée à vous monseigneur, et que Sorenssen vous garde !
Revenir en haut Aller en bas
Uzul
Altesse
Altesse


Nombre de messages : 1309
Age : 24
Classe : Célestial
Armada : La ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Mar 17 Mar 2009 - 11:18

Le célestial avait finit d'intégrer l'armada du fils de l'Empereur qu'il admirait tant d'ailleurs. L'officier lui répondit très clairement à ses questions ce qu'il apprécia beaucoup, cet engagement de l'officier soulignait la solidarité et puis la force de l'armada pour Uzul.
Après avoir répondu à ses question, l'officier le salua dignement :

" Bonne journée à vous monseigneur, et que Sorenssen vous garde ! "

Sur ces paroles, Uzul sourit et ajouta :

" Que Sorenssen soit aussi avec vous. Bonne continuation, vous faîtes très bien votre travail au sein de ce Fort."

Uzul sortit de la tente de l'officier, il retrouva son fidèle cheval, et cria aux gardes :

" Ouvrez les herses ! "

Les herses s'ouvrirent puis au galop, Uzul était en direction de Zirconie, pour saluer le fils et la fille de l'Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
http://[img]http://img217.imageshack.us/img217/2291/uzulqi0.jpg[
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Lun 28 Sep 2009 - 19:00

Arianthe arriva finalement au palais, tenant leur fils dans ses bras. À la vue de cet être si fragile et si beau qu’était son enfant, Faraël fut tout ému. Il le prit dans ses bras, et ils se retirèrent tous les trois dans leurs appartements du palais. Ils y discutèrent longuement de leur avenir. Ils décidèrent finalement de se retirer de la vie politique de l’Empire pour vivre pleinement avec leurs gens et leur famille. La décision fut prise de retourner vivre en Zirconie, où Faraël, reprendrait les rennes du royaume administré depuis des lustres par son frère, depuis qu’ils erraient de par l’Empire. De par leur union, Faraël se trouvait également Duc d’Opselimbe et Maître de Port-Espérance, Cité-clé des conflits qui agitaient l’Outre-Mer, mais ces dans leurs terres du Nord, que les seigneurs avaient décidés de vivre. Cependant, avant de se retirer, Faraël désirait faire une annonce à son alliance, il firent donc un détour par le Sud, pour se rendre à Fort Wolfen. Là étaient de nombreuses gens, mais aucun seigneur de l’alliance n’y séjournait. Il déclara donc devant la foule présente :

- Bonnes gens, moi, Faraël Barka, au vu de décisions prises avec mon épouse, décide de me retirer de la vie politique de l’Empire pour une période indéterminée. En tant que Prince, je laisse à mon père les choses impériales, et gardant mon titre, qui ne me confère nul charge pour le moment, vais me retirer dans mes terres de Zirconie. Je renonce donc à être Chef de la Ligue Scitopolienne. À moins qu’un seigneur désireux de la conduire à la gloire et à la défense des intérêts du peuple de Scitopole la reprenne, celle-ci sera dissoute, car Scitopole n’a plus rien à craindre de ses ennemis, forte et droite, elle restera.

Il reprit son souffle, puis annonça:


J’en profite également pour clore ici mon mandat de Palatin de Scitopole, auquel je renonce après plusieurs années de loyaux services et de gouvernance, remerciant la population de la province de m’avoir choisi pour la représenter de mon mieux devant le Sénat et dans l’Empire. Ma dernière annonce sera donc que Fort Wolfen, sera le siège de l’Armada de Scitopole qui défendra les intérêts du peuple, où en absence d’une telle alliance, restera propriété de la famille impériale.

Puisse Kanderak veiller sur l’Empire, sur Scitopole et son peuple !


Faraël descendit de la tribune, et prit le temps d’aller prier dans la Chapelle, seul vestige du fort d’avant la guerre de Purification. Puis, il reprit la route de son royaume, avec son épouse et son fils.

Revenir en haut Aller en bas
Nérim Keltanni



Nombre de messages : 203
Age : 28
Classe : Assassin
Armada : Aucune
Date d'inscription : 02/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Mer 14 Oct 2009 - 10:39

Il était tard dans la matinée quand Simuel arriva au fort wolfen, le soleil était haut dans le ciel et une brise légère caressait de son doux passage les corps des soldats échauffés par le soleil de midi.
Après un somptueux atterrissage devant les portes du fort, Simuel n'eut même pas le temps de se présenter que les portes s'ouvrèrent. Etant donné que la plupart des hommes en garnison dans le fort étaient d'anciens combattants ayant croisé le fer aux cotés ou bien même sous les ordres du paladin lors de la bataille qui eut cours en ces lieux contre le général mercenaire Nathaniel, le paladin fut acceuillit avec respect et plaisir par les gardes. L'arrivée du paladin fut une petite célébration au sein du fort. Une fois acceuillit par le régent du fort wolfen, Simuel prit place avec l'officier dans une petite salle servant autant d'armurie que de bureau de gestion.
Le paladin expliqua la raison de son retour dans la province à l'officier, et un large sourire se dessina sur le visage de celui-ci qui s'exprima avec joie :


"Ce serai un honneur de servir un homme tel que vous seigneur Telwinn, sachez que vous avez mon appuit et celui de mes hommes. Maintenant ce que vous devez faire c'est préparer un discours et le présenter devant la population pour qu'il puisse se décider à vous élire ou non à la tête de Scitopole, car enfin de compte c'est le peuple qui décide en cette province."

Simuel fut soulager de voir que dans le coeur des hommes qui l'avait accompagné au combat, il demeurait un dirigeant honorable et sage. Le paladin réfléchit quelques secondes et dit à l'officier en charge du fort :

"Merci pour ces paroles qui me réchauffe le coeur et m'encourage à poursuivre mon but, je vous en serais redevable. Pour ce qui est de convaincre le peuple de Scitopole j'ai mon idée, mais pour mettre en place mon plan j'aurais besoin de vous et de quelques uns de vos hommes pendant quelques jours, cela vous parait il possible ?"

Le régent ne prit même pas la parole et acquiessa avec un large sourire et un hochement de tête significatif, ce qui permit à Simuel de reprendre de plus belle :

"J'ai déjà fait imprimer des tracts avec un discours pour le peuple de mon royaume et je pensais m'en resservir étant donner que je compte guider Scitopole comme mon propre royaume. Vos hommes n'aurons qu'à les distribuer au peuple et je ferais une apparition publique dans quelques semaines le temps que l'information est bien circulée, pour exprimer mes ambitions pour cette province."

Le régent acquiessa de nouveau et exprima même son avis sur l'idée du paladin qu'il trouvait fort satisfaisante. Avant de partir, Simuel distribua ses tracts aux soldats chargés de répendre la nouvelle au peuple, et il en profita même pour essayer son discours qui fut acceuillit avec la plus grande ferveur, pour sa plus grande satisfaction.
Après avoir fait ce qu'il devait, Simuel prit un repas avec les hommes et décida de passer quelques jours en compagnie de ses anciens compagnons.

*Je serais plus utile ici à aider les hommes et à me préparer, que dans une auberge à attendre que le temps passe jusqu'à ma première apparition*

Le paladin dès son repas terminé, alla inspecter les lieux avec le régent du fort afin de déterminer ou sa présence serais la plus appréciée pendant son séjours.
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Mer 13 Jan 2010 - 21:58

Spoiler:
 

Ils avaient effectué un trajet sans encombre depuis leur dernière halte et la durée du voyage paraissait moins long que lors du premier parcours. C'était dû à la fois au temps qui s'y prêtait sous un soleil à semi caché par des nuages, mais également aux échanges verbaux de leurs différentes culture qu'ils n'avaient pu abordé au début du voyage et auquel ils se rattrapèrent.

Le fort était désormais en vue et Dartoil le signala à ses compagnons de voyage.

Ce fort abritait l'armée qui protégeait Scitopole, bien que l'on me connait vue que j'ai fais partie de cette armée, il serait préférable que l'on se sépare en deux groupes.

Ils auront de quoi ravitailler des personnes de leur taille par contre ...
Marquant un arrêt tout en regardant les deux plus grand Géants.
Je doute que cela suffise à remplir vos estomac. Je propose donc que vous alliez chasser de quoi manger pour vous deux pendant que nous irons, avec Sibyllina, récupérer des vivres et changer ma monture.

Se tournant vers la géante naine afin de ne pas avoir l'air de donner des ordres aux 2 géants.

Cela te convient?

La réponse ne se fît pas attendre, il paraissait évident qu'elle était enthousiasme rien qu'à l'idée de visiter une nouvelle bâtisse humaine.

Elle donna ses ordres aux 2 géants comme l'avait préconisé Dartoil puis se dirigèrent tous les deux vers le fort.

J'ai entendu dire que se fort avait été détruit par la guerre, tu va pouvoir constater qu'ils on fait une merveille lors de la reconstruction.

Arrivé devant les gardes, ils furent surpris de l'apparence de Sibyllina mais gardèrent un accueil plutôt amical bien que ces derniers ne connaissaient pas Dartoil. Il en aurait peut être été différemment si les deux autres géants les avaient accompagnés, la peur des humains pouvant parfois provoquer les pires erreur.

Un officié fût avertis et arriva rapidement.

Bonjour Seigneur Dartoil, veuillez excuser les gardes, beaucoup d'entre eux ne vous connaissent pas.

Ne vous inquiétez pas, nous avons été bien accueillit et je n'ai été qu'une jeune recru de la Ligue Scitopolienne avant qu'elle ne soit dissoute, il est donc normal qu'ils soient vigilant, même si Scitopole ne craint plus de menace.
Le Seigneur Faraël est-il ici?


Vous vouliez voir le Seigneur Faraël? Je suis désolé que vous ayez fait ce trajet pour rien, il se trouve très certainement dans son royaume.

Oh non, je ne venais pas exprès pour lui, mais si il avait été présent j'en aurais profité pour lui parler.
Nous avons encore un long voyage devant nous, pourriez vous faire le nécessaire pour faire changer ma monture et nous ravitailler en eau et nourriture?


L'officier regarda d'un air embarrassé le pégase.

C'est que... nous n'avons pas de pégase ici, seulement des chevaux...

Ca me va très bien, mes hommes viendront plus tard vous ramener le cheval et reprendre le pégase.

Bien, je vais vous faire préparer une monture et donner des consignes afin que l'on vous prépare à manger, aussi bien pour un repas ici que pour emporter. Je vous ferait prévenir quand ce sera prêt.

Je vous remercie.

Alors que l'officier était repartit, le Célestial se tourna vers la géante naine.

Nous avons un peux de temps avant de pouvoir manger, même si je ne connais pas parfaitement les lieux, nous pouvons toujours faire un tour pour visiter, à moins que tu as des questions ou que tu préfère faire autre chose?

Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Jeu 14 Jan 2010 - 0:09

« Cela te convient ? » avait demandé Dartoil, comme s'il s'était rendu tout à coup compte que les deux géants, du moins "l'intelligent du duo", pourraient prendre ombrage.
« Aucun soucis ! » fit Sibyllina qui, de suite, donna ses consignes à ses congénères.
- Grossbaff ? Vous allez chasser un peu pour manger, puis vous reviendrez ici, en vous présentant comme mon escorte. Il est INTERDIT de... Tu m'écoutes bien, là, hein ?
- Manger ! brailla Grossbaff en exultant.
- Oui, manger... Mais j'ai dit un mot important, aussi...
- Euh... Ah oui ! Interdit ! Répondit-il après que Katarr lui ai soufflé la réponse.
- voilà, interdit... Tu écoutes ce qui est interdit, sinon Katarr va encore râler...
- Ah non ! J'veux pas me faire gronder par Katarr ! Il me pique ma nourriture, après !
- Raison de plus... Donc, il est interdit de : 1, Revenir avec vos proies, restes de nourriture ou autre lorsque vous retournerez au fort. Vous finissez vos restes avant, ou vous les laissez sur place. On est civilisés, d'accord ? Ensuite, règle 2, il est INTERDIT de taper sur les personnes de ce fort, quelle qu'en soit la raison ! On est des invités, ce sont des amis ! Pas toucher ! Donc quand vous serez revenus, vous vous faîtes gentils, discrets, enfin autant que possible, quoi, et vous m'attendez SAGEMENT là où les humains vous auront dit d'attendre. Enfin, règle 3, si vous avez le moindre soucis, vous m'appelez ! Vous n'attendez pas qu'on vous foute dehors parce que Grossbaff aura encore fait preuve de sa grande prodigalité en sons et odeurs dérangeants. Compris ?
Donc je répète : 1, vous revenez qu'après avoir fini de manger. 2, vous ne cognez pas sur les humains, même si on vous cherche. 3, s'il y a un problème, vous m'appelez.

- Euh... J'ai compris !
- Dieux que j'aime entendre ce mot lorsqu'il sort de tes lèvres... Katarr, tu t'assureras qu'en plus d'avoir compris, qu'il retienne.

Une fois ces menus détails réglés, la jeune femme suivit Dartoil, étudiant le fort de ses grands yeux curieux. Pendant que le Célestial s'adressait aux gardes qui la détaillait avec des yeux sûrement aussi ronds qu'elle, Sibyllina essayait de reconstituer les dites réparations dont son ami lui parlait, afin de pouvoir, par extension, comprendre la structure des bâtiments et enceintes, ignorant les chuchotements discrets et polis entre les soldats. Ces derniers semblaient, à défaut de connaître des géants courts sur pattes, pour le moins respectueux et disciplinés, aucun n'osant faire la moindre remarque envers la partenaire du Célestial. Bien que celui-ci n'était pas connu des gens du coin, d'après ses propres dires, il régnait parmi les humains une forte estime envers lui. Etait-ce dû à sa race ? A son apparence digne et fière ?
Quoi qu'il en soit, comme elle ne fut nullement dérangée, la jeune semi-géante put admirer tout à loisir, n'écoutant même pas réellement lorsque Dartoil s'était mis à parler avec un officier.

Elle n'émergea en réalité que lorsque ce dernier lui adressa la parole, la faisant légèrement sursauter.

« Euh ? Manger ? Ah oui ! Bin comme tu veux. Quant aux questions, tu sais... J'en ai tellement qui me viennent en même temps que je les oublie avant d'avoir pu les formuler.
Tiens, par exemple, une qui me traverse l'esprit : tu as dit que cette place forte avait été détruite. Par qui ? Deuxième question : quand ? C'était il y a combien de temps ? Troisième : pourquoi ? Combien de batailles a-t-il déjà vu se dérouler sous ses remparts ? Qu'est-ce que la Scitopole ? Et...
Bref, euh... Comme tu vois, je peux t'en trouver un paquet en quelques secondes, donc ça peut largement attendre.

Par contre, je ne suis pas contre une petite visite le temps qu'il nous prépare à manger. A moins que ce ne soit déjà prêt, auquel cas je crois me rappeler que les humains n'aiment pas trop qu'on les fasse attendre, surtout quand on parle de cuisine.
 »
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Jeu 14 Jan 2010 - 22:59

Dartoil fût surpris de sa réaction face au nombre impressionnante de questions qu'elle avait pu poser en quelques secondes.

A vrai dire, il s'en trouvais embarrassé et resta muet un court instant, non pas que les questions en elles même lui posaient un problème, mais surtout que le volume de question lui avait empêcher de retenir la quasi totalité des questions.

Euh.. oui bon... euh... nous allons faire un tour, on verra les questions plus tard... ma connaissance de ce lieu est assez limité, en revanche je crois savoir qu'il n'y a qu'un seul endroit ici qui est resté comme avant la reconstruction du fort et il s'agit de la chapelle.

Je la connais car je m'y suis arrêté plus d'une fois afin de prier Sorenssen. Je ne sais pas si les tiens on l'habitude de prier leur dieu, mais dans tous les cas, cela te permettra de voir ma façon d'effectuer une prière.


Dartoil l'emmena dans la Chapelle, silencieusement, il posa son genoux gauche à terre, le point gauche fermé et entouré de sa main droite, le Célestial avait fermé ses yeux et ses lèvres bougeais légèrement sans qu'aucun son n'en sorte.

Une fois sa prière terminé, il se releva en silence et se tourna vers Sibyllina afin de constater si oui ou non elle en avait également profité pour prier.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Ven 15 Jan 2010 - 9:40

Sibyllina sourit lorsque le Célestial sembla perdu sous le nombre de questions, alors même qu'elle l'avait prévenu, et n'insista pas lorsqu'il proposa de visiter les lieux. Après tout, elle l'avait un peu cherché et titillé.

De savoir que la dite chapelle n'avait pas été détruite et était donc restée fidèle à elle-même au travers des siècles l'intriguait doublement. Autant parce qu'elle se demandait pour quelles étranges raisons seul cet édifice n'était pas tombé, mais aussi par curiosité de voir à quoi ressemblait un bâtiment ayant survécu au passage des siècles.

Elle suivit donc Dartoil, son regard parcourant comme à son habitude l'intégralité de son horizon visible. Pourtant, quelque part, malgré l'envie d'entrer elle aussi dans ce lieu saint où son équipier s'avançait sans hésitation, une retenue la gênait.
Quand le Célestial mit genou à terre et commença à marmonner, son embarras se fit d'autant plus grand et elle se trouva, debout et bras ballants, à l'observer piteusement, comme ne se sentant pas à sa place. Elle n'osa rien dire afin de ne pas perturber la prière de son ami, chose qu'elle savait importante pour beaucoup de créatures, quelle que soit leur origine.

Au moment où Dartoil se releva et la regarda, comme curieux lui aussi de voir ce qu'elle avait fait, sûrement s'attendant à la voir prier ou une chose du genre, elle ne put retenir une moue décomposée, avant d'hausser les épaules et de sortir sans attendre son reste.
Non, décidément, elle n'était pas ici à sa place. Et elle en avait même oublié d'admirer l'architecture...
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Dim 17 Jan 2010 - 17:51

Dartoil fût étonné de constater que Sibyllina était resté immobile à l'attendre sans rien faire. Elle sortit de la chapelle sans dire un mot.

On pouvait facilement en conclure qu'il n'était pas de coutume pour les géants de prier les dieux ainsi, et elle n'avait certainement rien dit, soit par curiosité, soit par respect pour ses prières.

Néanmoins, la réaction ne permettait pas de dire si les géants ne priaient pas de dieux ou s'ils avaient d'autres méthodes bien différentes pour le faire. Une autre possibilité était que sa réaction n'avait rien à voir avec la coutume des géants mais liés à un évènement qui lui était personnelle.

Le Célestial sortit a son tour de la chapelle pour la rejoindre, mais avant qu'il n'ai eu le temps de poser la moindre question, un garde les rejoint.

L'officier m'envoi vous prévenir que le repas est prêt. Si vous voulez bien me suivre, je vais vous y conduire.

Bien que Dartoil connaissait le chemin de la salle des repas, il acquiesça et les deux combattants suivirent le garde.

Une fois rendu à destination, la salle était assez grande et terriblement vide. Rien d'étonnant vue qu'on était loin de l'heure du repas des soldats. De la nourriture et des couverts avait été posée sur une longue table, un simple coup d'oeil suffisait pour constater qu'il s'agissait d'un repas froid et d'une qualité moyenne. En revanche, pour compenser, ils avaient mis la quantité.

J'espère que cela vous conviendra, vous pouvez commencer à manger, l'officier viendra vous voir plus tard.

C'est parfait, je vous remercie. Il y a ce qu'il faut ici pour pouvoir reprendre des forces et continuer notre voyage.

Une fois le garde partie, Dartoil invita Sibyllina à prendre place puis s'assis à son tour.

J'espère que la nourriture te convient, ah... pendant que j'y pense, j'ai eu l'impression que notre passage dans la chapelle t'a mis mal à l'aise, je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Dim 17 Jan 2010 - 18:50

La semi-géante, qui avait espéré passer au travers de la question qu'elle sentait venir depuis son départ de la chapelle, fit la grimace en l'entendant enfin posée par son ami. Elle sembla hésiter un instant, l'air très embarrassée, puis se lança, non sans avoir pris une longue inspiration à l'avance.

" Je n'ai pas de Dieu à prier, Dartoil... Mes congénères prient souvent Brak... Quand ils y pensent entre deux disputes sans intérêt. Mais je n'ai pas de référent divin. Désolée... "

Contournant agilement son ami, elle se dirigea vers la table, ses yeux s'agrandissant à mesure qu'elle observait les plats. Pour le coup, il était visible qu'elle passait d'une déception et malaise à l'étonnement et l'envie. Elle ne poursuivit donc pas davantage ses explications, pas spécialement désireuse qui plus est de s'étendre sur le sujet, et s'installa à l'une des deux places qui avaient été préparées, sans se soucier de savoir si elle lui était destinée ou non.

Et instantanément, se servit copieusement dans les différents plats dans une optique aussi simple que pratique : goûter à tout !
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Mar 19 Jan 2010 - 0:29

Sibyllina semblait embarrassée suite à la question de Dartoil, mais rien d'étonnant car c'est un sujet qui peux être très personnel.

Finalement elle lui annonça qu'elle ne priait aucun dieu et s'en excusa.

Toutefois surpris de cette réaction, le Célestial pu constater que cela n'avait pas coupé l'appétit de la semi-géante qui se servit généreusement.

Après hésitation et alors qu'il commença à se servir juste après elle, il finit par lui répondre.

Tu n'as pas à t'excuser, chacun est libre de prier ou non un dieu, tous comme chacun est libre de prier celui en qui il croit. Mais ne t'ai-tu jamais demandé pourquoi tu étais née différente de tes semblables? Pourquoi cette différence t'avait mené à aller à l'encontre de certains de vos préceptes pour partir en voyage d'exploration chez les humains et finalement te retrouver à voyager au coté d'un oiseau?

Souriant de la description qu'il venait de se donner, il reprit en concluant et en changeant de sujet afin d'éviter de laisser un malaise.

En ce qui me concerne, c'est bien la volonté de Sorenssen si nos routes se sont croisé car il n'y avait qu'une chance sur un milliard, voir même plus encore, que nous nous trouvions tous les deux dans la Capitale au même moment.
Enfin... pour revenir à un sujet plus d'actualité et moins soumis à une gêne, ce repas ne représente pas la qualité de la nourriture humaine, mais plutôt de la nourriture facile à préparer pour emporter lors d'un long voyage.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Mar 19 Jan 2010 - 12:56

La semi-géante arrêta un instant ses attaques sur son assiette qui se vidait au même rythme qu'elle la remplissait afin de répondre posément. Il était visible que Dartoil était curieux et qu'elle ne pourrait éternellement se tirer d'une pirouette de cette situation. Sans compter qu'en réalité, ce n'était pas la première fois qu'on lui faisait la remarque...

" Si, bien sûr que je me suis déjà demandé un nombre incalculable de fois pourquoi deux géants normaux, mes parents, avaient pu donner naissance à une géante naine aux cheveux rebelles et couleur de feu... Et bien sûr que j'ai entendu pas mal d'hypothèses aussi idiotes qu'infamantes.
Ça m'a même tourmentée pas mal de fois par le passé, et c'est pour cela que j'ai fini par mettre ce genre de questions de côté, sans quoi elles m'empêcheraient d'avancer. J'ose imaginer que les réponses m'arriveront naturellement avec le temps, sans que je n'aie à me lancer dans une quête éperdue.

Pour mes préceptes différents de ceux de mon peuple, ça n'a rien de surprenant... J'ai toujours été martyrisée durant ma jeunesse parmi les miens. J'en venais à rêver de rejoindre nos voisins humains, que j'allais parfois espionner sur plusieurs nuits d'affilée, faisant des trajets conséquents pour trouver une de leurs villes.
De ce fait, j'ai fini par apprendre plus de choses au contact des humains qu'auprès de mon peuple. Alors il est tout à fait normal qu'il y ait une énorme différence de mentalité entre eux et moi. Je vois en eux un avenir quand ils sont concentrés sur leur passé.

Après, pour ce qui est de notre rencontre et tout ce genre de choses, ça entre exactement dans les questions que je ne me pose pas. Je préfère ne pas me dire qu'un dieu dirige mes actions, sans quoi j'aurai sûrement envie d'aller lui casser une rotule ou deux. Donc je vis sans trop réfléchir sur les raisons de mes actes d'un point de vue mystique. Je planifie et calcule, je choisis en connaissance de cause. Si un dieu avait à y voir là-dedans, ça voudrait dire qu'il est capable de modifier mes pensées. Et là encore, il a intérêt à savoir bien esquiver !

Puis tu lui reproches quoi, à la nourriture, au fait ?
" finit-elle, avant de redonner un bon coup de crocs dans une miche de pain.
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Jeu 21 Jan 2010 - 14:33

Finalement, le sujet qui paraissait sensible au départ pu être abordé sans gêne apparente et Sibyllina raconta son point de vue.

Je ne pense pas non plus que les dieux dirige nos actions, mais ils peuvent intervenir pour déclencher des évènements, comme une rencontre par exemple.
Nous restons bien évidement libre de nos choix mais décider d'aller vers l'opposer d'un dieu c'est aussi abandonner toute chance que ce dernier s'intéresse à nous pour nous aider.

Les prières sont importantes car elles lui montre le respect que je lui porte et peut également me permettre de lui demander conseil lorsque je doute sur une prise de décision importante à prendre.


Terminant de parler de ses croyances, son regard se porta sur elle qui s'attaquait à une miche de pain. Cette vision lui rappela la dernière question qu'elle avait posé.

Ce pain est frais, je parlais donc pour le reste de la nourriture. Et je ne fais pas un reproche de la nourriture, je savais exactement à quoi m'attendre vue que nous n'avions pas prévenu de notre arrivé et que nous nous trouvons en dehors des heures de repas habituelle des humains.
Je voulais donc juste te préciser qu'ils existe des repas qui ont un gout cent fois meilleur que celui-ci. Mais peut-être est-ce le cas chez toi également?


Avant même qu'elle n'ai eu le temps de répondre, l'officier venait de rentrer. On pu remarquer sur le visage de Dartoil qu'il se demandait si ses dernières paroles n'allait pas vexer celui qui les avaient invité mais aucune remarque ne fût prononcé à se sujet.

Votre cheval est prêt et nous y avons installé des vivres en quantité suffisante pour vous deux pour aller jusqu'en Prévèze.
Vous pouvez partir quand vous le voulez.
Je dois vous laisser, j'ai du travail qui m'attend, je vous souhaite bon voyage.

C'est nous qui vous remercions de l'hospitalité, au revoir et à une prochaine fois.

L'officier était repartit à ses occupations. Dartoil ayant terminé de manger, il regarda Sibyllina qui continuait de manger.

Nous partirons dès que tu aura finis de manger, prend ton temps, c'est surement le dernier repas que l'on mange dans un confort avant notre arrivé en Edhesse.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Lun 25 Jan 2010 - 12:50

Sibyllina écoutait distraitement, du moins d'apparence, ce que disait Dartoil à propos des Dieux, en réalité très concentrée à réfléchir dans le même temps qu'elle assimilait les informations. Elle n'osait admettre ses craintes, les raisons de son éternel refus à s'intéresser aux religions. Et lorsque le Célestial parla de demander conseil à son dieu quand le doute l'assaillait, elle tressaillit, puis espéra qu'il n'avait rien remarqué. Des conseils... Voilà qui n'aurait sûrement jamais été de trop, surtout pour elle...

La discussion repartit ensuite sur la nourriture, qui d'après lui n'était que de qualité très moyenne. Comment lui expliquer de toute façon ? Et était-ce nécessaire ? Pour elle, jeune semi-géante élevée autant chez les humains que chez les géants, la nourriture humaine était comme une récompense, aussi mauvaise soit-elle.
D'ailleurs, elle n'avait pas faim... Son organisme vivait encore sur les réserves accumulées durant le trajet, Dartoil ayant prévu large quant aux rations qu'il avait souhaité partagé. Non, si elle mangeait, c'était surtout par gourmandise, mais aussi pour se plonger dans ses souvenir.

Elle émergea de ces derniers au moment où un officier arriva, ce qui lui fit prendre conscience qu'elle n'avait pas entendu les dernières phrases de son compagnon.
Elle s'arrêta donc de manger et se fit attentive, cherchant à comprendre à nouveau ce qu'il se passait, sa nature curieuse reprenant le dessus.

L'officier semblait légèrement... Irrité ? Ou du moins très froid. Étrange... Elle devait avoir loupé une étape.
Sibyllina haussa les épaules et attendit que le soldat soit reparti pour reprendre enfin la parole, précédé de peu par le Célestial.


- Nous partirons dès que tu aura finis de manger, prend ton temps, c'est surement le dernier repas que l'on mange dans un confort avant notre arrivé en Edhesse.
- C'est gentil, mais je pense que je vais m'arrêter là, de toute façon. J'ai mangé beaucoup plus que nécessaire, déjà.

La jeune femme repoussa son assiette, pourtant encore à demi pleine, mais les plats qu'il restait n'avaient pas été entamés -peut-être une preuve d'éducation ?- et se leva, avant de s'étirer en tout sens.
Ses vêtements inconfortables bruissaient sur sa peau épaisse et lui tirèrent une grimace sous les frottements désagréables, ces derniers renforcés par la présence de son lourd harnais où s'attachaient les deux armes titanesques.


« Faudra vraiment que j'envisage d'élargir ma garde-robe... Dés que j'aurai de l'argent de côté, le temps, et l'occasion... »


Tout se déroula assez rapidement, après ce repas. Comme prévu, vivres et monture pour le Célestial étaient prêtes, et les deux congénères de Sibyllina attendaient sagement non loin du fort, à la fois en vue et à distance respectueuse afin de ne pas risquer le moindre conflit avec les humains présents. Ce qui fut amusant tout de même, ce furent les regards étonnés que lancèrent cette fois-ci les deux gardes à l'entrée lorsque la semi-géante ressortit. Avaient-ils fait le rapprochement ?
Quoi qu'il en soit, c'est avec un sourire en coin qu'elle rejoignit ses gardes du corps tandis que Dartoil montait sur son cheval. Largement moins noble, par comparaison au pégase...

Et quand enfin tous quatre furent prêts, ils reprirent la route, sans réellement parler tout d'abord.
Ce fut Sibyllina qui rompit la première le silence.


- Bon ! Katarr, Grossbaff... Faut qu'on cause. Lorsque j'étais seule avec Dartoil, nous avons discuté d'un projet que j'ai depuis un moment et je vais avoir besoin de votre aide.
- Compris chef ! Hurla Grossbaff à pleine voix, alors même que la semi-géante était sur ses épaules, ce qui manqua de la faire chuter sous le choc.
- Euh, merci Grossbaff, mais je n'ai pas encore donné les consignes. Et tu serais gentil de ne pas hurler dans mes oreilles.
- Oh, pardon, chef. J'avais oublié que vous étiez sur mon dos.
- Donc, je disais... J'ai l'intention de faire une surprise à Boréalis et j'aimerais que v...
- Surprise ! Surprise ! Ouaaaai ! Surpr... brailla Grossbaff, avant qu'il ne se prenne un bon coup du plat d'une des épées de Siby sur le haut du crâne. Aïeuh...
- Oui, une surprise... Et pour ça, j'ai besoin que vous jouiez le jeu, sinon il devinera et ça ne sera plus une surprise.
- Et que devenons-faire, cheftaine ? Demanda poliment Katarr, qui retenait un petit rire en voyant son congénère abruti se masser le cuir chevelu.
- Pas dur ! Rien ! Enfin presque... Vous allez me laisser avec Dartoil à la frontière Nord de Prévèze, la province impériale dans laquelle on vit. De là, Grossbaff, lui, se cache et s'amuse comme il veut. Sa seule consigne est de ne pas se rapprocher des routes et de ne pas s'amuser à effrayer les courtes pattes. Tu as compris, Grossbaff ?
- Compris ! Pas jouer avec les gueuletons !
- Voilà, on peut dire ça... Non ! Les gueuletons animaux, tu peux ! Mais pas ceux qui sont sur deux jambes !
- Euh.
- Grossbaff ? Pas toucher à nos futurs alliés... Sinon je ne serai pas contente...
- Compris !
- Donc, Katarr, lui, va remonter un peu sur le Nord, quitte à empiéter sur Edhesse. Je veux que tu en profites pour améliorer tes compétences en matière de discrétion car t'as encore de sacrés progrès à faire. Ton rôle sera de me décrire avec précision toutes les activités humanoïdes que tu auras pu remarquer dans la région, même celles qui te semble anodines. Comme je vais être très occupée, je ne pourrai pas le faire. Et tu sais que j'aime beaucoup ce genre de choses, ça me donne des idées ensuite pour améliorer les conditions de vie de notre clan.
- Ouai... Comme obliger les enfants à écouter les chamans... J'espère que vos prochaines idées seront moins ennuy...
- Hep, Katarr, je te demande pas de comprendre pourquoi je fais ça. Je t'ordonne de le faire. Tu saisis la nuance ?
- Désolée Cheftaine... J'ai compris. Vous désirez quel type d'informations en particulier ?
- Principalement comment ils font, dans la région, pour réussir à se nourrir sans parcourir des lieux et des lieux à chasser les troupeaux. Ça devrait t'occuper pas mal, surtout si tu cherches à comprendre ce que tu vois.
- Vous dîtes ça comme si j'étais aussi demeuré que Grossbaff...
- Autant, non. Mais borné, je ne parierai pas sur le gagnant entre vous deux.
- Groumpf...
- Merci de ta compréhension, Katarr. fit Sibyllina, un sourire tendre aux lèvres.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fort Wolfen: Bastion Impérial   Aujourd'hui à 17:14

Revenir en haut Aller en bas
 

Fort Wolfen: Bastion Impérial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-